Le CFCM annoncera le jour de l'Aid el Fitr le jeudi 16 juillet, a partir de 18h30.

aid

Le CFCM annoncera le jour de l’Aid el Fitr le jeudi 16 juillet.

Fixation du Jour de Aïd-el-Fitr 2015 , 1436.

Dans le cadre de la fixation du jour de Aïd-el-Fitr marquant la fin du Ramadan 2015 (1436 de l’Hégire), le Bureau du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) se réunira, en présence de dignitaires religieux et de représentants d’autres fédérations musulmanes, le jeudi 16 juillet 2015 (29 Ramadan 1436 de l’Hégire) à la Grande Mosquée de Paris à partir de 18h30.

A l’issue de cette réunion, un Point-Presse sera organisé afin d’annoncer solennellement aux Musulmans de France la décision prise par le CFCM fixant le jour de Aïd-el-Fitr qui marque la fin du Ramadan.

Le CFCM profite de ces dix derniers jours du Ramadan, pour inviter les Musulmans de France à multiplier les actes d’adoration ces nuits bénies de ce mois sacré.

Fait à Paris, le lundi 6 juillet 2015.

Publié dans Annonce - la fin du Ramadan, Annonces CFCM et UOIF | Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Ramadan sous la canicule : quand jeûner devient un péché.

Alerte canicule. Météo France a placé depuis mardi 30 juin près de 50 départements de France en vigilance orange en raison d’un « épisode caniculaire précoce et durable ». L’épisode de l’été 2003 reste gravé dans les mémoires. La canicule avait alors fait 15 000 morts, les autorités sanitaires ayant sous-estimé à l’époque l’impact de la chaleur sur les populations fragiles.

Les pouvoirs publics se disent aujourd’hui mobilisées pour parer à cette situation, « appelée à durer et à s’étendre à de nouvelles régions du Nord et de l’Est du pays » selon le ministère de la Santé. Une plateforme téléphonique d’information sur la canicule, le 0 800 06 66 66, est activée depuis lundi 29 juin. Des conseils pratiques sont également diffusés à grande échelle pour faire face à la chaleur.*

Jeûner malgré tout ?
Particularité cette année, l’épisode caniculaire intervient en plein mois du Ramadan. La France n’est pas la seule à le subir. Plusieurs pays du monde musulman font face à une exceptionnelle chaleur, comme au Pakistan où les autorités dénombrent plus de 1 300 morts en une semaine.

Lors de cette période de 29 ou 30 jours consécutifs, les musulmans se soumettant à ce pilier n’ont pas la possibilité de manger et surtout de boire de l’aube jusqu’au coucher du soleil. Chacun y va de son astuce pour tenir bon : s’asperger d’eau fraîche – la douche n’étant pas interdite pendant Ramadan ! –, se rincer la bouche, rester au frais ou encore éviter de sortir pendant les fortes périodes de chaleur.

Mais lorsque la difficulté est telle que la santé peut ne plus suivre, faut-il se forcer à jeûner ? La réponse est évidemment non, de l’avis des principales écoles juridiques de l’islam. La vie est sacrée et c’est autour de ce principe fondamental que la religion musulmane est aussi bâtie, bien que des usurpateurs aient décidé d’en dévoyer les enseignements pour justifier le terrorisme.

Mehdi, 29 ans, témoigne : « J’ai souvent mal aux reins mais je me suis forcé à faire Ramadan au début. Comme tout le monde, avec tout le monde… ». Non sans conséquences, aggravées par la hausse de températures observée depuis plusieurs jours : certaines fois, « je n’arrive presque plus à bouger. » Sous les conseils avisés de son entourage, il est désormais convaincu que la meilleure chose à faire pour sa santé est d’arrêter le jeûne le temps qu’il faudra. « Même quand j’ai l’impression que ça va mieux. Je dois boire », dit-il.

La dérogation a ses règles.
Car se forcer à jeûner malgré les risques encourus n’est pas recommandé, voire interdit dans certains cas, et revient en effet, selon la tradition islamique, à dénigrer une faveur de Dieu envers les Hommes. « Dieu veut pour vous la facilité, Il ne veut pas pour vous la difficulté », lit-on à la sourate « La Vache » (verset 185). Ainsi, toute personne se sentant en incapacité de jeûner par crainte pour sa santé sont dispensées de jeûne. Nul besoin d’une énième fatwa : la dérogation est déjà possible pour elles, quel que soit l’âge, au même titre que les malades, les personnes très âgées, les femmes enceintes ou encore les voyageurs.

En revanche, ils sont tenus de rattraper les jours non jeûnés dans l’année « par un nombre égal d’autres jours » (verset 184 de la sourate « La Vache ») dès lors qu’ils sont en capacité de le faire ou bien, le cas échéant, de compenser ces jours par des dons en nature ou en argent afin de nourrir des nécessiteux. Etre dispensé de jeûne ne signifie pas forcement avoir raté son Ramadan : autant faire usage de la dérogation lorsque celle-ci est justifiée !

Les conseils à adopter par tous, mais surtout par les personnes fragiles les plus à risques, diffusés par le ministère de la Santé afin de lutter au mieux contre les conséquences de la chaleur :

Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée…) ;
Evitez les efforts physiques ;
Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide ;
Prévoir le matériel nécessaire pour lutter contre la chaleur : brumisateur, ventilateur….
Consultez régulièrement le site www.meteofrance.com pour vous informer.

Publié dans Ramadan, Mode d'emploi | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Conseil pour passer un bon Ramadan

Conseil pour passer un bon Ramadan

Ramadan

Salam aleykoum, Frères et Soeurs,

Le Ramadan revient comme chaque année, mais avec la seul différence, c’est qu’il se déroulera cette année et les quelques années suivantes, dans la saison chaude, et ou les jours sont les plus long, donc, préparez-vous bien.

Pour passer une bonne journée de Ramadan.
sous la chaleur, pensez à :

– Bien boire le matin ( avant le imsak ),
– ne pas vous exposez inutilement au soleil,
– ne pas faire d’effort inutile,
– Porter des vêtements sobres et légers,
– Utilisez au maximum tout ce qui est mis a votre disposition, sur votre lieux de travail, pour vous faciliter la tache, au cours de la journée de ramadan,
– En bref, le ramadan n’est pas une torture que l’on s’inflige, alors rendez vos jours de ramadan, le plus agréable possible,

Pour tout problème de santé et d’ordre médical, divers et varié,

Consulter ce site : http://www.questionhalal.com/sante-ramadan%C2%A0-des-medecins-musulmans-qui-repondent-a-vos-questions/2011/07/21


Voici ce qu’il vous faut pour passer un bon Ramadan

01 Comment faire le RAMADAN ?

02Le RAMADAN ne vaut rien si…

03Questions-réponses sur le jeûne

04Recommandations aux gardiennes des fourneaux… A l’occasion du ramadan

05La prière du tarawih ( spécial soir de ramadan )

06Les 30 prières pour les 30 nuits bénies du mois de Ramadan , prière Nafila

07Que faire au court de La nuit du destin (laylatoul khadri), comment prier, quelle prière ?

08Zakât Al Fitr, que l’on peut verser dès le 1 jour du mois de ramadan

09Les 6 jours de jeüne supplémentaire , après l’aid al fitr

10Le Ramadan et le Voyage

11Règles concernant l’expiation du jeûne manqué et le jeûne des six jours du mois de Shawwâl

12Le Jeûne ; Cas de rupture volontaire et involontaire

13Ton programme de lecture du Coran pendant le mois de Ramadan – ( livret pdf a télécharger )

14Comment mémoriser le coran ( méthode super éfficace)

15Ramadan : le planning pour lire tout le Coran en 1 mois.

16Ton Programme Journalier du Mois de Ramadan ( livret à télécharger ) | programm ramadan

17L’importance du repas de fin de nuit, le Sohour

18Comment se nourrir pendant le mois de Ramadan ?

19Comment bien s’hydrater pendant le ramadan

20Le Ramadan des enfants

21Comment jeûnait le Prophète (Paix et Salut sur lui) durant le mois de Ramadan ?

 

Je vous souhaite a tous et toutes
de passer un merveilleux ramadan,
inch Allah

Le Messager (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit en parlant de la récompense de celui qui donne à un jeûneur de quoi rompre son jeûne :

«  Celui qui donne au jeûneur de quoi rompre son jeûne aura la même récompense que lui, sans pour autant que cela ne diminue en rien la récompense du jeûneur lui-même. «  [At-Tirmidhi (Al-Albaani : Sahiih)]

En France : 27 000 repas seront servis aux Tables du Ramadan, par le Secours islamique France

Publié dans Ramadan, Mode d'emploi | Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Zakât Al Fitr

zakat al fitr,offrende,zakat,3eme pilier

Zakât Al Fitr


Zakât Al Fitr est une aumône obligatoire pour tout jeûneur pour qu’il soit purifié de tout ce qui aurait pu entacher son jeûne. Il est en outre tenu de la verser, le cas échéant, pour toutes les personnes dont il a la charge.

Par ailleurs, cette Zakât permet aux nécessiteux de passer la fête de l’Aïd dans les meilleures conditions possibles. Cette journée étant caractérisée par un climat de joie, de pardon et de fraternité, elle devrait dispenser les pauvres de demander l’aumône. Son montant est fixé en fonction du prix de certaines denrées alimentaires. Elle a été fixée en 1428 (2007) à 5 Euro par personne à charge

Quand la sortir ?

On peut la sortir dès le début de Ramadan. Surtout si on la donne à un organisme de charité . Plus tôt l »organisme la reçoit-il et plus tôt il peut prendre ses dispositions afin qu’elle puisse être remise aux nécessiteux pour l’Aïd Al Fitr. C’est d’ailleurs cet avis que préconisent un grand nombre de savants dont le Cheikh Youssef Al Qaradawi.


Comment faire parvenir au Secours Islamique ma Zakât Al Fitr ?


Vous pouvez vous acquitter de votre Zakât dès le début du Ramadan par plusieurs méthodes:

– En nous envoyant un chèque, à l’adresse suivante :

Secours islamiques France

58 Boulevard Ornano
93285 Saint Denis Cedex France

– Par carte bancaire ou Paypal, en direct sur notre site, en cliquant ici,

– En utilisant les tirelires déposées à cet effet chez certains commerçants,

– En argent liquide dans les locaux du Secours Islamique

– Par mandat compte : compte postal CCP 2919 D Paris en précisant « Zakât Al Fitr ».


Un clic pour faire un don au Secours islamique

POUR CONTACTER LE SECOURS ISLAMIQUE FRANCE

TELEPHONES/FAX/EMAIL
Standard administratif: +33 (0)1 60 14 14 99
Service donateurs: +33 (0)1 60 14 14 14

L’accueil télephonique du service donateurs est ouvert:
du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 10h00 à 18h00
Fax : +33 (0)1 60 14 14 13
E-Mail administratif: info(at)secours-islamique.org
E-Mail service donateurs: relation.donateurs(at)secours-islamique.org

Durant la période de Ramadan, notre accueil téléphonique est ouvert :

– Du lundi au vendredi de 09h à 20h

– Le samedi de 10h à 20h.

Publié dans Zakat Al Fitr (offrende) | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Est-ce que la masturbation est autorisée en Islam ?

Le statut de la masturbation et la manière de la traiter

Question :

Est-ce que la masturbation est autorisée en Islam ?

Réponse :

Louange à Allah

Premièrement, le Saint Coran.

Ibn Kathir (Puisse Allah lui accorder sa miséricorde) a dit : «  L’imam Shafii et ceux qui sont de son avis soutiennent la prohibition de la masturbation en s’appuyant sur ce verset dans lequel le Très Haut dit : « et qui préservent leurs sexes, (de tout rapport), si ce n’ est qu’ avec leurs épouses ou les esclaves qu’ ils possèdent, car là vraiment, on ne peut les blâmer; alors que ceux qui cherchent au-delà de ces limites sont des transgresseurs;» (Coran, 24 : 5-7). Shafii dit dans le chapitre du mariage : « Il est clair que leur préservation de leur sexe contre tout sauf leurs épouses et leurs concubins exclut tout ce qui n’est pas leurs épouses et leurs concubines. Cette idée est encore mise en relief en ces termes : « alors que ceux qui cherchent au-delà de ces limites sont des transgresseurs » (Coran, 24 :7). Aussi n’est-il pas permis d’utiliser le sexe que dans les rapports (intimes) avec l’épouse ou la concubine. La masturbation n’est donc pas permise. Allah le sait mieux. (Extrait du livre al-Umm de Shafii).

D’autres ulémas fondent leur opposition à la masturbation sur les propos du Très Haut : «  Et que ceux qui n’ ont pas de quoi se marier, cherchent à rester chastes jusqu’à ce qu’ Allah les enrichisse par Sa grâce..» (Coran, 24 : 33) parce que l’ordre relatif à la chasteté implique que l’on demeure patient devant ce qui lui est contraire.

Deuxièmement, la Sunna prophétique

Des ulémas se fondent sur le hadith d’Abd Allah Ibn Massoud (P.A.a) dans lequel il dit : « Jeunes et pauvres, nous accompagnions le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) et il nous disait : ô jeunes, celui d’entre vous qui est capable de supporter les charges du mariage doit se marier car le mariage aide à baisser le regard et est plus à même  à protéger le sexe. Celui qui ne le peut pas doit pratiquer le jeûne car il est dissuasif (il le protège contre l’envie d’avoir des relations sexuelles prohibées) (rapporté par Boukhari, Fateh n° 5066).

Le législateur oriente ainsi les personnes incapables de se marier vers la pratique du jeûne, malgré la peine qui lui est inhérente. Il n’est pas orienté vers la masturbation qui est pourtant plus facile que le jeûne et vers laquelle l’on serait instinctivement plus poussé.

La question fait l’objet d’autres arguments, mais nous nous contentons de ceux déjà cités. Allah le sait mieux.

Quant au traitement à suivre par celui qui pratique la masturbation, voici quelques conseils et mesures de salut :

1°) Il faut que la recherche d’issue de cette habitude soit motivée par l’observance de l’ordre d’Allah et l’abandon de ce qui suscite Sa colère.

2°) Repousser cette habitude par la solution radicale qui est le mariage en se conformant à la recommandation du Messager d’Allah fait aux jeunes à cet égard.

3°) Repousser les intrigues et les mauvaises pensées et s’occuper de ce qui est utile ici-bas et dans l’au-delà car si l’on se livre aux intrigues, celles-ci risquent de se traduire dans la pratique et de s’enraciner pour devenir une habitude difficile à abandonner.

4°) Baisser le regard, car le fait de regarder les personnes et les belles photos et les desseins sans restriction peut conduire à l’interdit. C’est pourquoi le Très Haut dit : « Dis aux croyants de baisser leurs regards» (Coran, 24 :30) et le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dit : «Ne faites pas suivre un regard par un autre » (rapporté par at-Tarmidhi, 2777 et déclaré ‘beau’ dans Sahih al-Djami’, 7953). Si le premier regard, qui peut être le fruit du hasard, n’entraîne aucun péché, le deuxième lui est interdit. De même, l’on doit s’éloigner des lieux où se trouvent des facteurs d’incitation des désirs charnels inhibés.

5°) S’occuper des divers actes cultuels de sorte à ne plus avoir en temps libre à consacrer à la désobéissance.

6°) Tenir compte du préjudice sanitaire de la masturbation qui consiste dans l’affaiblissement de la vision, des nerfs et de l’organe génital et des douleurs au dos et d’autres maux mentionnés par les médecins. A cela s’ajoutent des méfaits psychologiques tels que l’angoisse et l’instabilité de la conscience. Mais le plus grave réside encore dans les prières ratées à cause des bains rituels répétés et leur difficulté notamment en hiver, et l’annulation du jeûne.

7°) Détruire les fausses convictions car certains jeunes croient que cette pratique est permise parce qu’elle constitue un moyen de se protéger contre la fornication et la sodomie. Au contraire, la masturbation leur est presque assimilable.

8°) S’armer d’une forte volonté et se déterminer à ne pas se soumettre à Satan et éviter la solitude et ne pas dormir seul. Un hadith dit que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a interdit que l’on passe la nuit dans la solitude » (rapporté par l’imam Ahmad. Il est aussi cité dans Sahih al-Djami’, 6919.

9°) Utiliser le remède prophétique efficace et apte à atténuer l’intensité des désirs charnels et à calmer les instincts.Il faut d’ailleurs se méfier des propos bizarres tel que le fait de jurer de ne plus récidiver ou déclarer que le retour à la pratique reviendrait à renier sa foi. De même, il ne convient pas d’utiliser des médicaments qui apaisent les désirs charnels car ils représentent un danger pour le corps. La Sunna comporte des hadith qui interdisent l’usage de produits pouvant éradiquer les désirs charnels.

10°) Observer les règles religieuses au moment de se livrer au sommeil comme la lecture des dhikr destinés à cette occasion et le fait de se coucher sur le côté droit et éviter de se coucher sur son ventre car le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) l’a interdit.

11°) S’imposer la patience et la chasteté car nous avons l’obligation de nous passer des actes interdits même si nous éprouvons le désir de les commettre. Sachons que le fait de s’imposer la chasteté finit par nous en donner l’habitude. C’est ce qu’indiquent les propos du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : «  Allah rend chaste quiconque cherche à l’être ; rend riche quiconque se satisfait de ce qu’il a et aide à demeurer patient quiconque cherche à s’imposer la patience. Nul n’a reçu un don meilleur et plus ample que la patience ». (rapporté par Boukhari, Fateh, n° 1469).

12°) Celui qui commet cette désobéissance doit s’empresser au repentir et à la demande de pardon et à l’accomplissement des actes d’obéissance sans désespérer à cause du fait que la pratique relève des péchés majeurs.

13°) Enfin, il n’y a aucun doute que le recours à Allah, Son invocation avec humilité et la recherche de son assistance pour se délivrer de cette habitude constituent les plus importants remèdes car le Transcendant exauce l’invocation de celui qui l’invoque. Allah le sait mieux.

Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Publié dans Lois, naissance, mariage, deces, divorce, etc | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Ramadan 2015, Vous pouvez verser votre Zakat al Fitr au CBSP.

Comme chaque année, le CBSP se mobilise durant le Ramadan

Tout au long de ce mois, nos partenaires locaux s’activent pour venir en aide aux familles palestiniennes démunies : aide financière, distribution de colis alimentaires et de cadeaux le jour de l’Aïd.

Grâce à votre générosité, nous agissons à Gaza, en Cisjordanie ainsi que dans les camps de réfugiés du Liban et de Jordanie.

Ensemble, la solidarité devient plus forte. Soyons aux côtés de ceux qui souffrent !

Pour soutenir nos actions, faites un don sur www.cbsp.fr !

Publié dans Annonces Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Secours islamique France, Vivez Ramadan au Tchad avec le SIF

Le Secours Islamique France partage avec nous une escapade au Tchad durant la 1ère décade de ce Ramadan. La bande-annonce d’une série pour nous rappeler qu’au loin, en Afrique, nos frères et sœurs vivent leur foi et observent leur jeûne dans des conditions bien différentes des nôtres. Un voyage de l’esprit pour ne pas oublier, pour ne pas les oublier.

Bande-annonce de « Vivez Ramadan au Tchad »

Publié dans Annonces Secours Islamiques | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Les mérites de la Omra

La ‘Omra représente un acte d’adoration obligatoire pour chaque musulman. Elle possède de nombreux mérites que nous ne prenons pas assez en considération. Ces mérites sont d’autant plus importants lorsque la ‘Omra est effectuée durant le mois sacré de Ramadan.

Ainsi, il nous a semblé essentiel d’évoquer la ‘Omra et ses mérites, notamment durant le mois béni de Ramadan. Nous nous baserons en partie sur l’ouvrage de Cheikh Sa’id ibn Wahaf al Qahtani intitulé « La ‘Omra, le Hajj et la visite pieuse ».

« L’Islam consiste […] à accomplir le Hajj et la ‘Omra »

La ‘Omra est un acte obligatoire pour chacun d’entre nous. Mais savons-nous quelle est la définition de cet acte et ce qui prouve son obligation ?

L’étymologie du terme ‘Omra signifie « visite » mais son sens religieux est le fait de « visiter la Maison Sacrée de Dieu, et de le faire exclusivement en état de sacralisation (ihram), avec tout ce que cela implique comme pratiques dévotionnelles, processions rituelles autour de la Ka’ba, va-et-vient entre les monts as-Safa et al-Marwa et le rasage entier ou partiel du crâne, puis la désacralisation ».

L’obligation de la ‘Omra a été prescrite au même titre que celle du Hajj. C’est pour cette raison que le Prophète (‘alayhi sil alat wa salam) a énuméré la ‘Omra parmi les obligations de tout musulman. En effet, ‘Omar ibn al Khattab (qu’Allah l’agrée) a rapporté que lorsque Jibril (‘alayhi salam) a interrogé le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam), ce dernier a répondu : « L’Islam consiste à attester qu’il n’y a point de divinité en dehors d’Allah, et que Mohamed est Son Messager, à accomplir la prière, à s’acquitter de la Zakat, à accomplir le Hajj et la ‘Umra, à se laver de l’état d’impureté corporelle, à bien accomplir les petites ablutions et à observer le jeûne du Ramadan ». Ainsi, la ‘Omra est une obligation religieuse à accomplir une fois dans la vie de tout musulman et ce, au même titre que le pèlerinage. C’est d’ailleurs en ce sens que Ibn ‘Omar (qu’Allah l’agrée) a dit : « Il n’y a pas quelqu’un qui ne soit tenu d’accomplir le Hajj et la ‘Omra ». De ce fait, le caractère obligatoire de la ‘Omra est incontestable.

Les mérites de la ‘Omra

Les mérites de la ‘Omra sont nombreux. Nous ne pourrons tous les exposer. Cela dit, nous en tenterons d’en effectuer un bref aperçu. Parmi ces mérites, nous pouvons citer la purification de l’âme qui amène à une sorte de renaissance. En effet, l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Quiconque rend visite à cette Maison (Ka’ba), sans pour autant proférer des propos grossiers ni commettre de turpitude, reviendra [auprès des siens] comme il était le jour de sa naissance » (Muslim).

Dans la version rapportée par at-Tirmidhy, on y trouve : « Lui seront pardonné ses péchés antérieurs ». Ces mérites sont valables aussi bien pour le Hajj que pour la ‘Omra car lors de ces deux actes, nous rendons visite à la Ka’ba. Le pardon des péchés antérieurs est un des plus grands mérites de la ‘Omra macha Allah. Ce mérite est loin d’être négligeable !

Dans un hadith rapporté par Ahmed, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a affirmé qu’une prière accomplie dans la Mosquée Sainte (al Masjid al Haram) est meilleure que cent mille autres accomplies en dehors d’elle. Ainsi, la récompense de la prière effectuée durant la ‘Omra est immense par rapport à celle que nous espérons avoir cinq fois par jour. Imaginez le nombre de prières que vous effectuerez pendant la ‘Omra : à chacune d’elles, votre récompense prendra davantage d’ampleur par la Grâce d’Allah !

Le fait d’accomplir la ‘Omra nous permet d’accéder à un statut particulier auprès de notre Seigneur. C’est en ce sens qu’Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) rapporte que notre Noble Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Trois types de personnes font partie de la délégation d’Allah : celle qui participe à une conquête [pour la cause d’Allah], celle qui accomplit le Hajj et celle qui accomplit la ‘Omra ». Ce mérite devrait à lui seul nous motiver à effectuer cette obligation et ce, avec tout l’amour et la crainte que nous devons ressentir envers notre Créateur.

Les mérites de la ‘Omra sont donc nombreux macha Allah. Cela dit, la ‘Omra effectuée durant le mois sacré de Ramadan possède un mérite incommensurable. En effet, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Une ‘Umra accomplie pendant le Ramadan équivaut à un Hajj accomplie en ma compagnie ». (Al Bukhari et Muslim). Ce hadith nous apporte un mérite des plus importants macha Allah. Ainsi, la récompense qui en découle sera d’une grandeur indescriptible incha Allah. La ‘Omra pendant le mois de Ramadan peut paraître difficile de par le jeûne qu’elle implique mais le mérite qu’elle possède devrait nous pousser à l’accomplir dès que possible incha Allah.

Qu’Allah nous permettre d’effectuer la ‘Omra avant de quitter cette vie. Qu’Il nous accorde Son Pardon par sa Miséricorde Infinie !

Publié dans Le Pélerinage | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Le Ramadan des enfants

Chaque année, nous préparons tous le mois de Ramadan. Mais qu’en est-il de nos petits trésors ? Comment accueillir Ramadan avec nos enfants ? Faut-il qu’ils accomplissent le jeûne ? Que faire avec eux durant ce mois sacré afin qu’ils en tirent des bénéfices incha Allah ? Voici tant de questions auxquelles nous tenterons de répondre par le biais d’un éclairage psychologique, pédagogique et bien évidemment, islamique incha Allah.

Ne pas obliger à jeûner mais inciter à s’habituer…

Le jeûne n’est pas une obligation pour les enfants. Cela le sera lorsqu’ils auront atteint la puberté considérée comme l’âge de la responsabilité. En effet, ‘Aisha (qu’Allah soit satisfait d’elle) a rapporté que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « La plume est levée pour trois (personnes) : le dormeur jusqu’à ce qu’il se réveille, le jeune enfant jusqu’à ce qu’il atteigne la puberté et le fou jusqu’à ce qu’il retrouve la raison. » Ainsi, les enfants n’ont pas à effectuer le jeûne du mois de Ramadan avant leur puberté. Celle-ci apparaît vers l’âge de quinze ans. Comme le souligne Cheikh Ibn Jibrine, « Dès lors qu’une personne atteint l’âge de quinze ans, elle devient responsable. Cet âge est un signe de la puberté. Celui donc, qui a été négligent vis-à-vis de son jeûne, malgré l’apparition de sa puberté, a certes, délaissé un acte obligatoire. » Cette affirmation souligne le fait que le jeûne n’est pas obligatoire pour l’enfant impubère.

Bien que le jeûne ne soit pas imposé aux enfants, il est préférable qu’ils jeûnent s’ils en ont la capacité. En effet, cela ne peut leur être que bénéfique car c’est une manière de les sensibiliser à l’obéissance envers Allah et à l’adoration que nous devons Lui vouer. Ils comprendront alors que nous sommes tous soumis à un Dieu unique et qu’il faut lui obéir. De plus, cela leur permettra de s’habituer au jeûne qu’ils auront à effectuer quelques années plus tard. C’est ainsi que procédaient les pieux prédécesseurs avec leurs enfants. Ils les incitaient à jeûner et lorsque la faim se faisait ressentir, ils faisaient diversion avec un jouet. Prenons-les comme exemples afin d’apporter une bonne éducation à nos enfants incha Allah. Cependant, il ne faut pas les forcer à jeûner. Cela est une évidence car si nous les obligeons à jeûner, nous irons à l’encontre de l’ordre d’Allah. Ainsi, nous devrions les inciter à jeûner quelques journées durant ce mois sacré incha Allah voire quelques demies-journées pour les petits bambins.

Définir la règle, expliquer le jeûne

Il est important d’expliquer à nos enfants en quoi consiste le jeûne. Le fait qu’un enfant voit ses parents se priver de nourriture toute la journée peut lui paraître étrange. C’est pourquoi il est primordial de lui faire comprendre ce qu’est le jeûne, de répondre à ses interrogations et d’éclairer ce qui lui semble intrigant.

Le fait d’expliquer les choses à son enfant lui sera bénéfique. En effet, la célèbre psychologue Diana Baumrind a décrit quatre styles d’éducation parentale différents que sont le style autoritaire, le style permissif, le style démocratique et le style désengagé. Celui qui est le plus avantageux pour le bien être et l’équilibre psychologique des enfants est le style démocratique. Ce dernier appartient aux parents qui ont un niveau d’exigence plutôt important et qui édictent des règles claires tout en privilégiant un niveau d’affection et d’attachement élevé. Les parents qui adoptent ce style parental exposent clairement les règles à leurs enfants tout en les expliquant. Ils répondent alors aux questions de leurs enfants et sont très ouverts au dialogue. Cela permet une communication parents/enfants des plus équilibrées, basée sur l’entente, l’échange et la compréhension mutuelle. Les études ont prouvé que les enfants baignant dans ce style parental sont les plus compétents et les plus équilibrés psychologiquement. Ainsi, l’idéal durant ce mois de Ramadan serait d’expliquer la règle qu’est le jeûne à nos enfants de manière claire, tout en répondant à leurs questions incha Allah. Cela leur permettra de saisir un des piliers de l’Islam d’une part, et d’accéder à un équilibre psychologique d’autre part.

Cependant, précisons que donner trop d’explications à un enfant dans certains domaines peut être un inconvénient. À titre d’exemple, le fait de trop lui expliquer un jeu peut entraver ses facultés de découverte et de recherche ainsi que sa curiosité intellectuelle.

Leur apprendre leur religion entre découverte et révisions

Le mois de Ramadan est également un mois durant lequel nous devons redoubler d’efforts dans l’apprentissage de notre belle religion. Or, nous ne devons pas exclure nos enfants de cet apprentissage mais leur en faire profiter. Ce mois sacré est l’occasion de faire connaître l’Islam à nos enfants, avec des mots simples et des activités ludiques. De plus, nous sommes en vacances d’été donc le moment idéal pour éviter l’ennui de nos bambins. Quoi de mieux pour les occuper intelligemment que de leur apprendre notre religion ?

Afin de ne pas surcharger l’apprentissage de nos petits musulmans, il serait préférable d’effectuer un planning pour ce mois sacré. Ainsi, diviser le mois en quatre semaines où chacune correspondrait à un thème serait intéressant, en proposant apprentissages et activités ludiques. De plus, partager la semaine en deux : un temps d’apprentissage et un temps de révisions et questions/réponses incha Allah semblerait bénéfique.

Ainsi, nous vous proposons une répartition pour ce mois de Ramadan afin de vous donner des idées, mais d’autres possibilités sont évidemment envisageables incha Allah. Le but est d’initier à l’Islam tout en développant la créativité de nos enfants.

Exemple de planning pour nos enfants :

1ère semaine : Thème : Qui est Allah ?
– Explication simple du monothéisme.
– Sensibilisation à la Création d’Allah : la nature, les animaux…
– Apprentissage d’une ou plusieurs sourates courtes.
– Apprentissage d’une ou plusieurs invocations.
Révisions.
Questions/réponses avec les parents, frères et sœurs.

2ème semaine : Thème : Qui sont les Prophètes ?
– Raconter simplement et brièvement l’histoire du Prophète (‘alayhi salat wa salam).
– Raconter simplement et brièvement l’histoire des Prophètes (‘alayhoum salam).
– Apprentissage d’une ou plusieurs sourates courtes.
– Apprentissage d’une ou plusieurs invocations.
Révisions.
Questions/réponses avec les parents, frères et sœurs.

3ème semaine : Thème : C’est quoi être musulman ?
-Explication simple des piliers de l’Islam.
– Explication simple de la foi en Islam.
– Apprentissage d’une ou plusieurs sourates courtes.
– Apprentissage d’une ou plusieurs invocations.
Révisions.
Questions/réponses avec les parents, frères et sœurs.

4ème semaine : Thème : Activités ludiques autour de ma religion
– Apprendre à écrire Allah en arabe, utiliser différentes couleurs et encadrer.
– Confectionner un livret illustré des invocations apprises durant le mois de Ramadan.
– Apprendre à écrire le nom du Prophète en arabe et décorer autour pour encadrer.
– Confectionner une carte de vœux pour l’Aid al fitr…

Qu’Allah permette à nos enfants de suivre le chemin de la piété. Qu’Il fasse d’eux des serviteurs pieux jusqu’au jour dernier.

Publié dans Ramadan, Mode d'emploi | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Comment jeûnait le Prophète (Paix et Salut sur lui) durant le mois de Ramadan ?

Le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) excellait sur tous les points, il est un exemple à suivre tant dans ses conseils que dans ses pratiques. En ce mois béni, rappelons-nous la manière des plus nobles dont le meilleur des Hommes l’accueillait.

L’accueil du mois

Il accueillait le Ramadan par le jeûne du mois de Chaaban, mois durant lequel la plupart des gens restent insouciants.

D’après Aïcha (qu’Allah l’agrée), le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) jeûnait au point où nous disions: « Il ne rompt plus son jeûne »; et il rompait son jeûne au point où nous disions: « Il ne jeûne plus ». Je n’ai pas vu le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) jeûner un mois complet à l’exception du ramadan et je ne l’ai pas vu jeûner un mois autant que Chaaban. [Rapporté par Boukhari et Mouslim]

La venue du Ramadan

Une fois que le mois était arrivé, le Prophète annonçait la bonne nouvelle aux compagnons (qu’Allah les agrées) et les exhortait : « Dans le mois de ramadhan il y a une nuit meilleure que mille mois d’adoration » [Rapporté par Al Boukhari]

Le Sahour 

Le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) recommandait de consommer un repas en fin de nuit à l’approche de l’aube, de sorte de renforcer notre corps et nous aider à supporter la faim pendant le jeûne.

D’après Abu Sa’id al Khudri (qu’Allah l’agrée), le Messager d’Allah (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit : « Le Sahur est un repas béni. Donc ne l’abandonnez pas même si l’un de vous ne prend qu’une gorgée d’eau. Car Allah et Ses anges prient pour ceux qui prennent le repas du Sahur ».  » 

Comment gérait-il son temps ?

Malgré ses multiples responsabilités, il parvenait à trouver le temps de multiplier ses adorations et ce qu’il faisait le plus était la lecture du Coran.

« D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) était le plus généreux des hommes et le moment où il était le plus généreux est durant le ramadan lorsque Jibril le rencontrait et Jibril venait à lui chaque nuit de ramadan afin de lui enseigner le Coran. Ainsi lorsque le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) rencontrait Jibril il était plus généreux que les vents envoyés. »
[Rapporté par Boukhari]

De plus, il ne refusait jamais la demande d’un pauvre :

D’après Zayd Ibn Khalid Al Jouhni (qu’Allah l’agrée), le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit: « Celui qui donne à un combattant ce dont il a besoin pour combattre, qui donne à un pèlerin ce dont il a besoin pour faire le pèlerinage ou prend sa succession au sein de sa famille ou nourrit un jeûneur lors de la rupture du jeûne a la même récompense qu’eux sans que cela ne réduise en rien leurs récompenses ».
(Rapporté par Nasai et authentifié par Cheikh Albani )

Il incitait à faire l’aumône

D’après Abou Malek Al Ashari (qu’Allah l’agrée), le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit: « La prière est une lumière. L’aumône est une preuve (de foi sincère) ». [Rapporté par Mouslim]. L’aumône peut se faire de différentes manières, que ce soit par le tasbih, le takbir, les bonnes actions ou même le simple fait de sourire.

Il faisait la Da’wa

Le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) n’oubliait pas de prêcher à sa famille, il était doux et plein d’amour avec ses épouses durant ce mois.

 ‘Aïcha (Qu’Allah l’agrée) a dit : « Le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui)  embrassait et touchait ses femmes alors qu’il jeûnait et il était le plus à même de se retenir. » [Rapporté par Al Boukhari]

Sa rupture du jeûne

Il se hâtait de rompre son jeûne par quelques dattes fraîches ou des dattes sèches. S’il ne trouvait ni l’un ni l’autre, par quelques gorgées d’eau :

Le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit : « La situation des Musulmans restera favorable tant qu’ils se hâteront de rompre leur jeûne (à l’heure prescrite) » [Rapporté par Al Boukhari et Mouslim]

Lorsqu’il rompait son jeûne il disait : « La soif est partie, les veines sont humides et la récompense est assurée si Allah le veut ». [Rapporté par Abou Daoud et authentifié par Cheikh Albani]

Les veillés du Ramadan

Le prophète incitait les gens à veiller durant les nuits de ramadan et ne dépassait pas 11 rakats durant la prière comme l’a dit Aicha (qu’Allah l’agrée) :

« Le Messager d’Allah (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) ne dépassait ni en Ramadan ni en dehors de lui  11  rakats puis quatre autres belles et longues rak’a puis trois. »

Dix derniers jours du Ramadan

Durant cette période, il redoublait ses efforts et faisait la retraite pieuse afin de gagner la récompense de la nuit du destin. Il multipliait également les invocations et encourageait les musulmans à le faire.

Une liste de certains de ses actes louables qu’il accomplissait durant ce mois qui n’est cependant pas exhaustive. Il convient tout de même de prendre exemple de son jeûne et de suivre ses recommandations.

« Vous avez, dans le Prophète de Dieu, un bel exemple »

[Sourate 33, verset 21]

Publié dans Ramadan, Mode d'emploi | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Nous sommes en 1436, le mois actuel est Ramadan. | date

Publié dans Date actuelle du Calendrier hegirien | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

RAMADAN 2015: Le mois de Ramadan 1436 commencera le Jeudi 18 Juin 2015 (CFCM)

Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Dalil Boubakeur, a annoncé que le début du jeûne sacré serait fixé au jeudi 18 juin, la première prière du Tarawih commencera donc Mercredi 17 juin au soir.

Un grand mois est arrivé, rempli de biens et de bénédictions ; pendant ce mois, la récompense des bonnes actions est multipliée, les péchés sont pardonnés et les mauvaises actions sont diminuées.

« Le jeûne et le Coran intercéderont pour le serviteur le jour du jugement ; le jeûne dira : Seigneur! Je l’ai empêché de manger et d’assouvir ses envies, donc permets-moi d’intercéder en sa faveur ; et le Coran dira : je l’ai empêché de dormir la nuit, donc permets-moi d’intercéder en sa faveur ; ils intercéderont alors en sa faveur » (rapporté par Ahmed et At-Tabarani.)

Quelques heures auparavant, c’est l’Arabie Saoudite qui a annonce le début du mois de Ramadan également pour le Jeudi 18 Juin 2015. Qu’Allah accepte notre jeune et nous gratifie de sa bénédiction et de son aide pour passer ce mois béni dans la piété, la sagesse et l’amour de Dieu.

Publié dans Annonce - le debut du ramadan | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire