www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

Comment est-ce qu'on peu ce convertir à une religion si on ignore l'essentiel ? – islam à tous

Comment est-ce qu'on peu ce convertir à une religion si on ignore l'essentiel ?

convertir,connaissance,religion,enrichir

Question posé par Mélanie, le 24-04-2011 à 05:32:11 :

réflexion personel

ma question est concernent votre approche enver les gens.. votre site est super vrm mais moi ce ki me dérange et je site…  » pour les convertie ki veule apprendre sur l’islam  »comment es ce qu’ on peu ce convertir a une religion si on igniore l’essentiel ?? on apprend plus voila et ces unique a chaqu’un d’en apprendre + jai bk d’amis muslim depuis tjr et ils igniore des choses ke moi je sais …. prck jai vouue approfondir ma connaisance , je me suis covertie il y a un peu plus d’un ans mais comme les autre avant j’igniorais presque tous,jai lue bk sur l’islam pour etre certaine de mon choix. on ne peu pas etre 1 convertie si on igniore,,, voilas c ce que je croie personnelement . bravos pour votre site et merci.

*******************************************************************************
Réponse
*******************************************************************************

Salam alikoum, Mélanie,

Mélanie : « comment es ce qu’ on peu ce convertir a une religion si on igniore l’essentiel ??« 
Mélanie : « on ne peu pas etre 1 convertie si on igniore« 

Rare sont les convertie qui ignore completement, car au préalable, une personne qui se convertie ne le fait pas sans avoir reçu un minimum de connaissance, de la part des freres et soeurs musulmans qui l’entoure, ou dans les livres ou sur internet.

Mélanie : « mais moi ce ki me dérange et je site…  » pour les convertie ki veule apprendre sur l’islam  »

La phrase que vous sité n’existe pas, j’ai beau chercher, meme sur google, impossible de la trouver, par contre, il y a une phrase presque similaire sur mon site et qui ne veut pas dire la même chose, la voici : « Afin d’enrichir notre connaissance sur l’islam, j’ai créé ce dictionnaire islamique qui contiendra une très large gamme de mots avec leurs définitions et si possible la source de la définition. »

Définition d’enrichir :
Rendre riche ou plus riche , Rendre plus beau ou plus important en apportant quelque chose de nouveau.
il signifie encore figurément Accroître, développer. Enrichir la science de nouvelles découvertes. Enrichir son esprit d’un solide savoir. Enrichir sa mémoire. Il a enrichi son ouvrage de documents précieux.

En bref, cela signifie bien, que le convertie qui possède déjà un minimum de connaissance, cherche à s’enrichir, à s’améliorer dans la connaissance de l’islam.

Et pour finir, une personne qui cherche à se convertir, doit prononcer la profession de foie (la chahada), il est bien obliger de l’apprendre par coeur s’il veut la récité, et de se faite, il enrichit déjà sa connaissance et comprendra facilement, avec l’aide des frères et soeurs, ou des livres ou d’internet, qu’il doit poursuivre son enrichissement.

En tout cas, voici ce qui est mis a disposition, sur mon site, pour ceux et celles qui souhaiterait se convertir :

———————————————————————————————

Disponible a cette adresse : Comment se convertir ? -Chahadah-


Salam alikoum,


Comme on vous l’a certainement déjà dit, l’Islam consiste avant tout en un ensemble de croyances auxquelles on doit adhérer sincèrement, du fond du coeur, et un certain nombre de pratiques rituelles, qui ont pour but notamment d’exprimer cette foi et de manifester notre entière soumission à Allah. C’est la raison pour laquelle la re-conversion à l’islam demande surtout une foi profonde en chacune de ses croyances fondamentales, accompagnée d’une attestation verbale de cette foi.

Comme me l’a très justement rappelé un frère, au lieu de parler de conversion à l’Islam, il convient mieux d’évoquer une « re-conversion ». En effet, le Prophète Mahomet (Mohamed) (sallâllâhou alayhi wa sallam) nous a appris que toute personne qui vient au monde naît avec de bonne disposition naturelle avec la reconnaissance d’Allah ancrée au fond de son être ; par la suite, c’est en raison de divers facteurs que ce message originel est altéré et que l’individu choisit une voie autre que l’Islam. Quand il revient vers cette religion, il ne s’agit donc en réalité qu’un retour aux sources et donc d’une « re-conversion ».

Voici quelques articles de la foi musulmane:


1- Allah est Un. Il n’a aucun associé, Il n’a pas engendré et n’a pas été engendré. Il possède les attributs de perfection. Son Unicité est parfaite et absolue. Toute forme de polythéisme, explicite ou implicite, est rejetée en Islam.

2- Le Prophète Mahomet (Mohamed) (Paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) est le Messager Final envoyé sur cette terre par Dieu. Il est venu clore la prophétie et aucun autre prophète ne viendra après lui.

3- Le Coran est le dernier Livre révélé de Dieu. Son contenu est entièrement véridique.

4- Après la mort, viendra un Jour où tous les hommes et femmes seront ressuscités et devront répondre de leurs actes devant Dieu.

5- Tous les enseignements donnés par le Coran et le Prophète Mahomet (Mohamed) (Paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) sont véridiques et demandent à être appliqués.

Pour en venir maintenant à la re-conversion proprement dite, il s’agit d’un processus très simple pour laquelle il n’existe pas réellement de méthode à suivre, comme c’est le cas par exemple pour le baptême dans le christianisme. Il n’est pas non plus nécessaire d’avoir recours à un savant musulman, un Imâm ou une organisation pour cela. On peut le faire seul, bien que la meilleure solution pour cela reste effectivement de prendre contact avec le responsable d’une instance religieuse islamique reconnue, d’un centre ou d’une organisation islamique ou encore d’une mosquée, afin d’obtenir un minimum de renseignement sur l’islam et ses préceptes.

Le jour de la re-conversion, il est recommandé de prendre un bain avec l’intention d’embrasser l’Islam, de se raser les poils des aisselles et du pubis, de porter des vêtements propres et de se parfumer. Pour devenir musulman, il suffit de prononcer la  » Chahâdah « , l’attestation de foi :

 » Ach ha dou allâ ilâha illâlâ wa ach ha dou anna mouhammadan rasoûloula « .

 » J’atteste qu’il n’y a point d’autre divinité que Dieu, et j’atteste que Mouhammad est le Messager de Dieu ».

A partir du moment où on a récité la profession de foi, et reconnu avec conviction sa véracité, on devient musulman.

Cependant, il y a certaines choses qu’il est bon de faire à cette occasion ;
il est ainsi recommandé d’exprimer son affranchissement de toute autre religion que l’Islam, de toutes croyances contraires à l’Unicité de Dieu et de réciter la profession de foi détaillée ( » Je crois en Dieu, à Ses anges, à Ses livres, à Ses Messagers, au Jour du Jugement Dernier et au destin portant sur le bien et sur le mal. « ), de promettre à Dieu de s’acquitter de toutes les obligations qui reposent sur le musulman et de ne jamais désobéir à Ses ordres. Il est aussi recommandé d’implorer l’aide de Dieu, Son pardon et de Lui demander la guidée. Il est évident qu’une foi véritable, c’est à dire une conviction du coeur doit accompagner l’attestation de foi. On doit ainsi bien comprendre ce que l’on est en train d’attester (unicité de Dieu, prophétie de Mahomet (Mohamed) (Paix et bénédiction de Dieu soient sur lui), ….) et apporter foi en ce que l’on dit.

Après la re-conversion, l’étape suivante dans votre cheminement vers Dieu consistera à un apprentissage progressif et plus approfondi de la foi islamique, de la pratique religieuse (prière, jeûne, récitation du Coran etc…), ainsi que de l’éthique et du mode de vie enseigné et prêché par l’Islam, garantie de votre succès dans ce monde et dans l’autre, avec la volonté de Dieu (Incha Allah). En effet, l’Islam se caractérise en quelque sorte par sa dimension « globalisante » (si je peux m’exprimer ainsi): Il représente ainsi un véritable mode de vie. La pratique du musulman ne se limite pas aux seuls pratiques rituelles, telles que la prière, le jeûne, l’aumône etc.. En fait, toute sa conduite, dans ses relations avec autrui, dans son comportement au sein de la société, dans ses transactions etc… s’inspirent des sources fondamentales de l’Islam: Le Coran et la Sounnah (pratique du Prophète Mahomet (Mohamed) (sallâllâhou alayhi wa sallam)).

Mais il faut bien comprendre que l’Islam n’est pas, comme on le pense souvent, une somme d’interdictions et de permissions. A vrai dire, la force du « musulman » (qui signifie littéralement « soumis ») se trouve dans le lien de proximité et d’intimité qu’il entretient avec Dieu, Son Créateur. Toutes ses actions, la plus minime soit elle, peut ainsi devenir un acte d’adoration: Ainsi, le Prophète Mahomet (Mohamed) (sallâllâhou alayhi wa sallam) disait en ce sens que les relations intimes entre époux constituent un acte méritoire et rapportant des récompenses, lorsqu’elles ont lieu dans un cadre légitime et motivées par une bonne intention…

Il faut savoir également qu’en Islam, il est nécessaire (selon l’avis de certains savants) ou fortement recommandé (selon l’avis d’autres savants) aux hommes de se circoncire, à condition qu’ils puissent supporter la douleur. (De nos jours, cela peut être facilement fait sous anesthésie.)

Par ailleurs, il est important de rappeler que la re-conversion à l’Islam constitue, selon les dires du Prophète Mahomet (Mohamed) (Paix et bénédiction de Dieu soient sur lui), une sorte de nouvelle naissance. Tous les péchés précédant ce retour vers la religion originelle sont ainsi pardonnés, exception faite des droits en rapport avec autrui.

Une dernière chose: Il serait bien également pour vous d’obtenir un document attestant de votre re-conversion.

Ce document, qui n’est nullement nécessaire pour devenir musulman, peut néanmoins se révéler utile dans les deux cas suivants:

– Lorsqu’une personne convertie à l’Islam désire se rendre pour le pèlerinage à la Mecque. A ce moment, il arrive que les autorités en place demandent à ce qu’il produise un document qui témoigne qu’il s’est re-converti à l’Islam.

– Si vous résidez dans un lieu où il y a très peu de musulmans autour de vous et que les gens ne sont pas au courant de votre re-conversion. Dans ce cas, le certificat se révélera utile si vous arrivez à mourir, afin que les funérailles soient faites suivant le rituel islamique.

En tout état de cause, le certificat de re-conversion peut être obtenu auprès de n’importe quel centre ou association islamique dans la région dans laquelle vous vous trouvez. Vous même demander au Imâm de votre localité s’il voudrait bien en établir un pour vous.

Bis lama

———————————————————————————————

Voilà, Mélanie, j’espère inch Allah, avoir bien répondu à votre question

Bis lama

6 réflexions au sujet de “Comment est-ce qu'on peu ce convertir à une religion si on ignore l'essentiel ?”

    • La grande ablution (ghusl) consiste à laver tout le corps avec de l’eau pure, en versant cette eau sur l’ensemble du corps et les cheveux.

      Qu’est-ce qui invalide les grandes ablutions?

      Les grandes ablutions sont obligatoires dans les cas suivants:

      1. L’éjaculation due au désir (même suscité par l’imagination).

      2. En cas de contact entre les parties génitales de l’homme et de la femme, même sans éjaculation, la grande ablution est obligatoire.

      3. En cas de rêve érotique chez l’homme comme chez la femme, la grande ablution est obligatoire si les vêtements ou les draps ont été mouillés. Par contre, si aucune trace n’est trouvé à son réveil sur ses vêtements ou ses draps, il n’y a pas lieu d’effectuer la grande ablution. En effet, «l’eau nécessite l’eau», comme le dit le hadîth. Par contre, si une telle trace est trouvée à son réveil alors que la personne n’a pas rêvé, la grande ablution doit tout de même être effectuée.

      4. Lorsqu’une femme a eu ses règles puis est de nouveau pure, elle doit effectuer la grande ablution.

      5. Une femme qui a accouché doit effectuer la grande ablution quarante jours après son accouchement. Si elle cesse d’avoir des pertes sanguines avant la fin de ces quarante jours, elle effectuera la grande ablution et se purifiera sans attendre la fin des quarantes jours.

      6. Lorsque qu’une personne se convertit à l’islam, il lui est demandé d’effectuer la grande ablution après avoir déclaré sa conversion.

      Comment effectuer la grande ablution

      Après avoir préparé l’eau ou être entré dans la salle de bains avec l’intention de se purifier de la souillure majeure, la sunna est de se laver d’abord trois fois les mains, puis de se laver les parties génitales avec de l’eau. Puis on effectue les ablutions comme pour la prière, en omettant seulement de se laver les pieds qui seront lavés après avec le reste du corps.

      On verse ensuite trois fois le contenu du creux de la main d’eau sur la tête en faisant pénétrer cette eau avec les doigts jusqu’à la racine des cheveux. Puis on se verse de l’eau sur le reste du corps en prenant soin que l’eau mouille bien tous les endroits du corps. Il est recommandé de se passer les mains sur le corps en faisant cela, à l’exception des parties naturelles.

      On peut également effectuer la grande ablution en se plongeant totalement dans une rivière ou dans l’eau, dès lors qu’on formule l’intention préalable et qu’on effectue les ablutions avec rinçage de la bouche et du nez. Il est de même pour la douche prise dans une salle de bains.

      Après s’être passé de l’eau sur tout le corps, on se lave les pieds pour terminer, puis on se sèche en remerciant Dieu pour ce bienfait, en prononçant l’invocation :

      Allahumma aj’alnî min at-tawwabîna wa-aj’alnî min al-mutatahhirîna

      «Mon Dieu, fais que je sois de ceux qui se repentent et fais que je sois de ceux qui se purifient».

      Référence : « Enseignement de la prière », par Muhammad Assawaf

    • Salam alikoum,

      La grande ablution (ghusl) consiste à laver tout le corps avec de l’eau pure, en versant cette eau sur l’ensemble du corps et les cheveux.

      Qu’est-ce qui invalide les grandes ablutions?

      Les grandes ablutions sont obligatoires dans les cas suivants:

      1. L’éjaculation due au désir (même suscité par l’imagination).

      2. En cas de contact entre les parties génitales de l’homme et de la femme, même sans éjaculation, la grande ablution est obligatoire.

      3. En cas de rêve érotique chez l’homme comme chez la femme, la grande ablution est obligatoire si les vêtements ou les draps ont été mouillés. Par contre, si aucune trace n’est trouvé à son réveil sur ses vêtements ou ses draps, il n’y a pas lieu d’effectuer la grande ablution. En effet, «l’eau nécessite l’eau», comme le dit le hadîth. Par contre, si une telle trace est trouvée à son réveil alors que la personne n’a pas rêvé, la grande ablution doit tout de même être effectuée.

      4. Lorsqu’une femme a eu ses règles puis est de nouveau pure, elle doit effectuer la grande ablution.

      5. Une femme qui a accouché doit effectuer la grande ablution quarante jours après son accouchement. Si elle cesse d’avoir des pertes sanguines avant la fin de ces quarante jours, elle effectuera la grande ablution et se purifiera sans attendre la fin des quarantes jours.

      6. Lorsque qu’une personne se convertit à l’islam, il lui est demandé d’effectuer la grande ablution après avoir déclaré sa conversion.

      Comment effectuer la grande ablution

      Après avoir préparé l’eau ou être entré dans la salle de bains avec l’intention de se purifier de la souillure majeure, la sunna est de se laver d’abord trois fois les mains, puis de se laver les parties génitales avec de l’eau. Puis on effectue les ablutions comme pour la prière, en omettant seulement de se laver les pieds qui seront lavés après avec le reste du corps.

      On verse ensuite trois fois le contenu du creux de la main d’eau sur la tête en faisant pénétrer cette eau avec les doigts jusqu’à la racine des cheveux. Puis on se verse de l’eau sur le reste du corps en prenant soin que l’eau mouille bien tous les endroits du corps. Il est recommandé de se passer les mains sur le corps en faisant cela, à l’exception des parties naturelles.

      On peut également effectuer la grande ablution en se plongeant totalement dans une rivière ou dans l’eau, dès lors qu’on formule l’intention préalable et qu’on effectue les ablutions avec rinçage de la bouche et du nez. Il est de même pour la douche prise dans une salle de bains.

      Après s’être passé de l’eau sur tout le corps, on se lave les pieds pour terminer, puis on se sèche en remerciant Dieu pour ce bienfait, en prononçant l’invocation :

      Allahumma aj’alnî min at-tawwabîna wa-aj’alnî min al-mutatahhirîna

      «Mon Dieu, fais que je sois de ceux qui se repentent et fais que je sois de ceux qui se purifient».

      Référence : « Enseignement de la prière », par Muhammad Assawaf

  1. merci enormement pour toutes ces informations, je suis vraiment satisfait mais vous avez seulement donner l’invocation que l’on doit prononcer apres avoir faire la grande ablution.
    je voulais savoir quelle invocation devrais-je prononcer pour formuler l’intention pour la grande ablution ?

    MERCI POUR VOTRE REPONSE ET BON DJOUMAN A VOUS

  2. Merci beaucoup pour toutes ces informations que vous venez de me donner, je suis vraiment satisfait.
    Mais je souhaite toujours que vous me donniez la formule de l’intention que l’on doit prononcer avant de faire l’ablution lz grande ablution ?

    MERCI POUR VOTRE REPONSE ET BON DJOUMAN A VOUS

Laisser un commentaire