islam à tous

Baytouna CCIF

Si vous êtes victime d'un acte islamophobe, contactez le CCIF Appel d'urgence au 09 54 80 25 93

Secours humanitaire, HRF France Ummah Charity, ONG de solidarité internationale Secours islamique France www.syriacharity.org PageHalal.fr www.bdsfrance.org Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens FAIRE UN DON SUR LIFE-ONG.ORG Aidez à construire un puits www.mouslimradio.info
http://yusracademy.com/

Actuellement, en direct sur Loading ...


Mouslimradio sur Tunein
Zakât Al Maal – islam à tous

https://humanappeal.fr/ Aibad Allah, Le Réseau Social islamique

Zakât Al Maal | zakat al maal

zakat al mall,offrendre,zakat,3eme pilier


Zakât Al Maal


La Zakât Al Maal est l’aumône obligatoire que tout musulman verse annuellement en vertu des règles de solidarité instituées par l’Islam. En effet, tous les ans, tout musulman qui possède pendant une année lunaire la valeur du Nissâb, doit s’acquitter de 2,5% du montant total de ses biens (ou bien 2,575 si la personne se base sur le calendrier grégorien).

Le Nissab :
Le Nissab est la fortune minimale au-delà de laquelle l’acquittement de la Zakât est obligatoire. Il correspond à l’équivalent de 85g d’or ou bien 595g d’argent chez l’école hanafite (en décembre 2007, le Nisâb est estimé à 1446€ si on se réfère à l’or et 130€ pour l’école hanafite)


Qu’est-ce que la Zakât Al Maal ?
La Zakât Al Maal est le troisième pilier de l’Islam, après l’attestation de foi et la prière. Plus qu’une aumône, cet impôt social purificateur est le droit du pauvre sur les biens du plus riche. « Et de leurs biens, il y a un droit pour les mendiants et les déshérités ». (Coran S51-V19). Chaque année, tout musulman qui possède la valeur du Nissâb pendant un an doit s’en acquitter.

Qu’est-ce que le Nisâb ?
Le Nisâb est la fortune minimale au-delà de laquelle l’acquittement de la Zakât est obligatoire. Elle correspond à l’équivalent de 85g d’or, soit 1.446 Euro environ en décembre 2007. Certains savants (comme les ahnâfs) se basent, pour le Nisâb, sur l’équivalent de 595g d’argent, ce qui équivaut à environ 130 Euro en décembre 2007.

Quand payer la Zakât Al Maal ?
Il n’y a pas de date précise pour payer la Zakât, normalement, c’est la date lors de laquelle nous avons eu le Nisâb qui détermine cette date.

Cependant, il nous est possible de choisir une date qui est facile à retenir. Certaines personnes choisissent le début de l’année lunaire, d’autres Ramadan où bien lors de la Fête du Sacrifice (Aïd Al Adha).

Peut-on se baser sur le calendrier grégorien pour payer la Zakât ?
Nous pouvons tout à fait procéder au paiement de la Zakât à la fin d’une année solaire afin de coïncider avec l’année fiscale et par conséquent les relevés bancaires annuels et/ou la déclaration annuelle d’impôts. Le taux à appliquer pour le calcul de la Zakât sera alors adapté au prorata (2,575% au lieu 2,5%) afin de tenir compte de la différence de durée entre l’année solaire et l’année lunaire (approximativement 11 jours).

Comment calcule-t-on la Zakât ?
Par simplification, la Zakât se calcule sur les avoirs en notre possession depuis une année, sans égard quant aux mouvements financiers durant l’année (entrées et sorties). Un taux de 2,5% est appliqué (2.575% si on se base sur une année solaire).  

Que comprend l’assiette de la Zakât pour un particulier ?
Sont soumis à la zakât les biens qui ont le potentiel de croître ou de fructifier. De plus ces biens doivent nous appartenir pleinement et nous devons pouvoir en disposer (sans contrainte quant à leurs utilisations).


L’assiette de la zakât pour un particulier comprend :

Soumis à la Zakât :
-Avoirs/biens et fortune (espèces, métaux précieux, carnets d’épargne, ou dépôts en banque)
-Titres bancaires
-Les récoltes et le bétail
-Revenus divers (location de biens immobiliers par exemple)
-Honoraires
-Salaires
-Primes, gratifications et bonifications
-Héritages

Non soumis à la Zakât :
-Terrain, immeuble, bâtiment (non soumis à la vente)
-Maison privée principale ou secondaire
-Mobiliers, vêtements, voitures, etc.
-Hypothèque
-Bijoux personnels

 Le montant des dettes devra être déduit de l’assiette de la Zakât avant de procéder au calcul du montant de celle-ci. Par contre, seule l’échéance du mois devra être déduite, et non la totalité de la dette.

 N.B : Si un bien est acheté avec l’intention d’en tirer un profit après la vente, la Zakât est payable sur la valeur actuelle totale.
Si un bien immobilier est loué, la Zakât doit être sortie sur les loyers et non sur la valeur du bien.

Que comprend l’assiette de la Zakât pour une entreprise ou un indépendant ?
La Zakât est aussi due pour une entreprise, une boutique, un commerce, une usine, et par un indépendant (par ex. un médecin ou un avocat), etc.

L’assiette de la Zakât comprend alors :

Soumis à la Zakât :
-Le stock de marchandise vendable ou de matières premières destinées à être transformées et vendues (évalué au prix d’achat)
-Les liquidités (Il s’agit des avoirs en banque, dans la petite caisse ainsi que les garanties bancaires -à l’actif du bilan-) diminuées du passif transitoire (factures à payer) et des lignes de crédit (dettes à court terme)

Non soumis à la Zakât :
-Les terrains, les bâtiments et les locaux
-Les équipements, les outils et les mobiliers


Peut-on payer la Zakât d’avance ?
Il faut noter que chaque musulman a la possibilité de procéder à des avances sur la Zakât avant le terme de l’année. Il est vivement conseillé de tenir une liste des montants versés en cours d’année. Cependant, on ne peut pas aller au-delà de 2 ans d’avance.

Où va la Zakât Al Maal ?
La Zakât Al Maal peut servir à nourrir les nécessiteux qui souffrent quotidiennement ou qui sont dans le besoin à un moment de l’année (y compris à travers les projets de développement).
Le Secours Islamique met à votre disposition une caisse « Zakât Al Maal » générale, mais vous donne également la possibilité de donner votre Zakât pour un pays particulier comme la Palestine, la Tchétchénie, etc., à condition qu’il s’agisse d’un pays où des actions sont en cours.

Doit-on prélever la Zakât sur les biens des enfants ?
Chaque personne disposant de biens qui lui appartiennent personnellement doit en prélever la Zakât, si les biens atteignent le minimum.

Doit-on prélever la Zakât des années passées et comment la calculer ?
D’un point de vue religieux, il n’est pas permis de retarder la remise de la Zakât Al Maal aux ayants droit. Celui qui ne s’est pas acquitté de la Zakât les années précédentes doit s’empresser de procéder à son acquittement. Pour ce faire, il faut faire une estimation (du mieux que possible) de son revenu pour chaque année et en prélever 2,5 %. S’il s’avère que le revenu est inférieur au minimum imposable au cours d’une année, la Zakât n’est pas exigible pour cette année-là. Le calcul de la Zakât ne se fait que pour les années où l’épargne a atteint le Nisâb.

Pour verser votre Zakat al Maal au Secours islamique

2 réflexions au sujet de “Zakât Al Maal | zakat al maal

  1. je veins par la presente demande de soilcite votre haute bien veillence de bien vouloir m’accoerder cette demande consernante une demande d’aide qu’il me sois permis de vous imformez que je suis un jeune marier age 39 ans marier avec un enfant je vie dans une famille nombreuse j’ai une merre qui a un cancer de sein elle a fait une operation a niveaux du sein gauche maintenant elle suit une chimio tout les 21 jours avec un traitement qui coute 15000da la boite sa remonte a trois qu’elle le suis nous vivons dans une region montageuse je travail a mitemps j’arrive pas a subvenir au besoin de toute la famille surtout le traitement de ma merre ,je vous demande de bien m’aider :voici mon numero ccp encas 1794507CL731 A L’attente d’une reponse la plus favorable venant de votre part veuillez agree mes salutation les plus destingue

Laisser un commentaire

Aibad Allah, Le Réseau Social islamique
SEO Powered By SEOPressor