www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

ijtihad – islam à tous

ijtihad

Ijtihadijtihad

L’ijtihâd (arabe : ijtihād, اِجْتِهاد, effort de réflexion) désigne l’effort de réflexion que les oulémas ou muftis et les juristes musulmans entreprennent pour interpréter les textes fondateurs de l’islam et en déduire le droit musulman ou pour informer le musulman de la nature d’une action (licite, illicite, réprouvée…).

Le terme Ijtihâd désignait à l’origine l’effort des plus illustres savants à atteindre les justes avis juridiques.

Certains courants musulmans ont prétendu que l’Ijtihâd n’a plus cours depuis le 4éme siècle de l’Hégire (10éme siècle) mais la majorité des savants musulmans réfutent cet avis sans fondement et affirment que l’Ijtihâd est permis à tout savant sunnite ayant atteint ce degré par l’acquisition d’un grand savoir attesté par les maîtres l’ayant précédé.

Ainsi l’Imam Malek a dit : « par Allah je n’ai pas fait de Fatwas avant que soixante-dix grands savants de Médine ne m’aient recommandé et poussé à ceci en disant tous: Occupe-toi de répondre aux questions des gens par des Fatwas ».

Le domaine de l’Ijtihâd n’est donc pas fermé mais restreint aux savants compétents, recommandés par leurs prédécesseurs et reconnus par leurs contemporains comme ayant atteint le degré de savoir le permettant ont le droit d’Ijtihâd.

Les membres des sectes (Firaq, pluriel de firqa) sont exclus de l’Ijtihâd car leurs règles d’origine se démarquent du Coran et de la Sounna et vont généralement à leur encontre: ceci signifie que leurs avis spécifiques ne sont pas pris en compte si ce n’est par leurs adeptes.

Le mujtahid (arabe : mujtahid, مُجْتَهِد, appliqué; diligent) est celui qui produit cet effort de réflexion de l’ijtihâd. Pour ceux qui ne peuvent fournir cet effort, ils n’auront qu’a suivre (taqlid) conformément un mujtahid.

On peut citer à titre d’exemple des mujtahids à l’époque actuelle : Abdelaziz bin Baz, Muhammed Nacer Eddine al Albani, Mohammed bin Saleh Alouthaymine, Saleh bin Saleh Alfawzane.

références :


Laisser un commentaire