www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

Maryam ( marie ) – islam à tous

Maryam ( marie )

maryam,marieMaryam ( marie )

Maryam est le nom arabe pour désigner Marie, la mère de Jésus ( issa ).

Maryam, de l’arabe : مريم, est citée dans le Coran et la sourate 19 porte traditionnellement son nom. Elle est la mère de Îssâ, « Jésus », عِيسى .

Le Coran parle des femmes (et Hawa/Eve, Bilkis/reine de Saba, Aïsha, Hagar, etc…)., mais Maryam, la mère de Jésus, est la seule à y être expressément nommée. Il met en avant son élection en dessus de toutes les femmes du monde et lui attribue la pureté virginale, en la défendant notamment contre la calomnie dont s’est rendu coupable la communauté juive. Elle est désignée comme la sœur d’Aaron par ses contemporains, allusion à Myriam, sœur de Aaron et de Moïse. Il semblerait que sa mère, la femme d’Imran, l’aurait nommé « Myriam » en référence à la soeur de Moïse.

Dans la sourate 3, La famille d’Imran, il est très certainement fait mention à elle. Elle est la fille d’Imran, dont la garde est confiée à Zacharie. Le Coran indique que la grossesse de Marie s’est faite de manière miraculeuse, sans intervention d’un géniteur. L’islam mentionne plus d’une fois l’épisode de l’Annonciation.

Pour l’islam, Maryam est simplement une sainte, bénie par Dieu et particulièrement pieuse. Les sourates 3.35 à 3.47 relatent la naissance de Marie puis celle de Jésus. Aucun culte ne lui est rendu à particulièrement parce que Jésus est perçu en islam comme un prophète et un messager, à la différence du christianisme.


Laisser un commentaire