www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

Zaynab bint Djahch – islam à tous

Zaynab bint Djahch


sahabiyat,femme,epouse,concubine,prophete,islam,mohamed,mahometZaynab bint Djahch

7eme femme du prophète Mouhammad (pbsl)

Zainab, fille de Jahch. Sa mère (Umaimah) était la tante paternelle du Prophète(paix sur lui). Au départ, Zainab aimait tendrement son cousin, Muhammad et s’était fait le vœu secret que s’il l’épousait un jour, elle jeûnerait durant deux mois, pour remercier Dieu (Exalté). Malgré les mariages de l’Envoyé(paix sur lui), elle ne désespérait pas et était restée célibataire jusqu’à l’âge de 35 ans.
Le Prophète recommanda à Zainab d’épouser Zaid ibn Hârithah, esclave affranchi et fils adoptif du prophète. Ne pouvant divulguer son secret, elle accepta. Mais, le couple n’était pas heureux : tous deux étaient nerveux et échangeaient des propos amers. Malgré les interventions du Prophète(paix sur lui) tentant de les réconcilier, ils finirent par divorcer.

 

Quelques mois plus tard, le Prophète (paix et bénédiction sur lui) reçut, à travers la révélation, l’ordre de Dieu (Exalté) d’épouser Zainab. Ce verset visait à annuler l’interdiction pré-islamique qui empêchait des parents adoptifs d’épouser l’ex-conjoint de cet enfant adoptif. Cette interdiction était alors répandue chez les arabes, en raison de l’importance qu’ils accordaient à l’adoption.

 

Face à ce commandement divin, et vu le bouleversement qu’il allait provoquer dans la société, le Prophète (paix et bénédiction sur lui) semblait hésiter un instant. Il reçut alors le verset suivant : « …Quand tu disais à celui que Dieu avait comblé de bienfaits, tout comme toi-même l’avais comblé : Gardes pour toi ton épouse et crains Dieu>, et tu cachais en ton âme ce que Dieu allait rendre public. Tu craignais les gens, et c’est Dieu qui est plus digne de ta crainte. Puis, quand Zayd eût cessé toute relation avec elle, Nous te la fîmes épouser, afin qu’il n’y ait aucun empêchement pour les croyants d’épouser les femmes de leurs fils adoptifs, quand ceux-ci cessent toute relation avec elles. Le commandement de Dieu doit être exécuté » .

 

Lorsque Zainab reçut la bonne nouvelle que le Prophète (paix sur lui) voulait enfin l’épouser, elle se leva pour célébrer un office de prière en remerciement à Dieu(Exalté).
Elle était artisane et très charitable, elle tannait des peaux et fabriquait des objets de cuir. Elle distribuait le bénéfice de son travail aux pauvres.
Elle mourut en l’an 20 H, la première à disparaître parmi les veuves du Prophète(paix et bénédiction sur lui).

 

source : http://www.fatawas.be/Articles/Sounna/Les_epouses_du_Prophete.html

1 réflexion au sujet de « Zaynab bint Djahch »

  1. Pouvez vous citer vos sources. Il s agit d’interprétation qui touche la personnalité de notre prophète Mohammed.Ne vous fiez pas à n’importe quelle biographie, n’importe quel récit.. Cette version est rejetée par de grands savants fiables
    L’islal c’est justement ne pas suivre ses passions.

Laisser un commentaire