www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

hadith 0063 – La science – Sur ce qui a été dit au sujet de la Science – islam à tous

hadith 0063 – La science – Sur ce qui a été dit au sujet de la Science

Sous-chapitre 6
Sur ce qui a été dit au sujet de la Science

Dieu, le Très-Haut, dit : Seigneur, grandis-moi en connaissances. (sourate 20, verset 114)

Au sujet de la lecture et du ard (ici, le ard consiste à lire le texte qu’on a devant le texte du cheikh dans le but de faire une comparaison et de procéder à des corrections si faute il y a)

Pour al-Hasan, ath-Thawry et Mâlik, rapporter une tradition qu’on a eu le soin de lire devant le cheikh est pris en considération.

Directement de Ubayd-ul-Lâh ben Mûsa, de Sufyân qui dit : Après la lecture faite devant le traditionniste, il n’y a aucun mal à dire : « il m’a rapporté » ou « j’ai entendu ».

Certains traditionnistes qui sont pour la lecture avancent comme preuve à leur point de vue le hadith de Dimân ben Tha’laba qui dit au Prophète :
« Est-ce Dieu qui t’a prescrit de nous recommander la prière ? »
« Oui… »
Cela, d’après ces traditionnistes, est une lecture faite devant le Prophète. Plus tard, Dimâm rapporta ce hadith à son peuple et celui-ci de le croire.

Quant à Malik, il présente les preuves suivantes : la lecture du document de l’aveu faite devant l’intéressé qui approuve le contenu de la pièce et le fait de réciter le coran devant un récitateur spécialisé puis dire : »Un tel m’a fait réciter ».

Directement de Muhammad ben Salâm, directement de Muhammad ben al-Hasan al Wâsity, de Awf, d’al-Hasan qui dit : « il n’y a aucun mal à lire une tradition devant un savant… »

D’après Muhammad ben Yûsuf al-Firabry, Muhammad ben Ismâ’il al-Bukhâry dit : Ubayd-ul-Lâh ben Mûsa nous a rapporté que Sufyân avait dit : Lorsqu’on fait une lecture devant le traditionniste, il n’y a aucun mal à dire : « Il m’a rapporté. » Aussi j’ai entendu Abu Âsim dire, en se référent à Malik et à Sufyân : « La lecture devant le savant est similaire à sa lecture. »

HADITH 0063
Chariq ben Abd-ul-Lâh ben Abu Namir rapporta avoir entendu Anas ben Mâlik dire : Une fois, alors que nous étions assis avec le Prophète dans la mosquée, entra un homme monté sur un chameau. Il fit arrêter la monture et l’immobilisa avec une corde au genou fléchi puis s’adressa aux présents :
« Lequel d’entre vous est Muhammad ? »
Le Prophète était accoudé au milieu des fidèles.
« C’est cet homme accoudé qui a la peau blanche », répondimes-nous
Et l’homme de s’adresser au Prophète :
« Ô fils de Abd-ul-Mutalib ! »
« Je t’ai entendu » répliqua le Prophète.
« Je vais te poser des questions tout en étant insistant, ne te mets pas en colère contre ! »
« Interroge-moi sur ce que tu veux ! »
« Au nom de ton Seigneur et le Seigneur de ceux qui t’ont précédé ! est-ce Dieu qui t’a envoyé pour tous les hommes ? »
« Par Dieu, oui »
« Je te conjure par Dieu, est-ce Lui qui t’a donné l’ordre que nous fassions les cinq prières pendant le jour et la nuit ? »
« Par Dieu, oui »
« Je te conjure par Dieu, est-ce Lui qui t’a donné l’ordre que nous fassions le jeûne de ce mois (ramadan) de l’année ? »
« Par Dieu, oui »
« Je te conjure par Dieu, est-ce Dieu qui t’a donné l’ordre de prendre cette aumône légale de nos riches pour les distribuer entre nos pauvres ? »
« Par Dieu, oui »
Et l’homme de terminer :
« Je crois en ce que tu as apporté; je suis le messager de mon peuple…, je suis Dimâm ben Tha’laba, frère des béni Sa’d ben Bakr. »

Un hadith similaire a été aussi rapporté par Ali ben Abd-al-Hamid : de Sulaymân, de Thâbit d’Anas, du Prophète…

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>

Laisser un commentaire