www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

hadith 0345 à 0346 – Les ablutions sèches – Lorsque Celui qui est en état de janaba redoute une maladie, la mort ou la soif, il peut dans ce cas faire des ablutions sèches – islam à tous

hadith 0345 à 0346 – Les ablutions sèches – Lorsque Celui qui est en état de janaba redoute une maladie, la mort ou la soif, il peut dans ce cas faire des ablutions sèches

Dieu, le Très-Haut, dit : et ne trouviez pas d’eau, utilisez en substitution un sol sain pour en passer sur votre visage et vos mains. (sourate 5, verset 6)

Sous-chapitre 7
Lorsque Celui qui est en état de janaba redoute une maladie, la mort ou la soif, il peut dans ce cas faire des ablutions sèches

On rapporte que Amru ben Al-As eut une fois une janaba dans une nuit froide, ce qui le poussa à faire des ablutions sèches et à réciter ensuite : Ne Tuez pas vos âmes!… Dieu vous soit Miséricordieux ! (sourate 4, verset 29)

On cita cela au Prophète mais il ne blâma pas Amrû.

HADITH 0345
Abu Wâ’il dit : Abu Mûsa dit à Abd-ul-Lâh ben Masud :
« Est-ce que celui qui est en état de janaba doit arrêter la prière s’il ne trouve pas d’eau ? »
« Si tu tolères cela » opposa Abd-ul-Lâh, « toute personne qui sentira le froid dira la même chose (c’est-à-dire qu’elle fera les ablutions sèches) puis priera. »
« Et qu’en est-il des paroles de Ammâr adressées à Umar ? »
« Je ne crois pas que Umar fut convaincu par les propos de Ammâr. »

HADITH 0346
Al-Amach dit : J’ai entendu Chaqiq ben Salama dire : J’étais chez Abd-ul-Lâh et Abu Mûsa lorsque celui-ci dit :
« O Abu Abd-ar-Rahmân ! que doit faire celui qui est en état de janaba et ne trouve pas d’eau ? »
« Il ne doit prier », répondit Abd-ul-Lâh, « que lorsqu’il trouve de l’eau »
« Et que Fais-tu des propos de Ammar lorsque le prophète lui avait dit : Cela t’aurais suffit ? »
« N’as-tu pas remarqué que Umar ne fut pas convaincu par cela ? »
« Laisse les paroles de Ammar à part ! mais que feras-tu du verset des ablutions sèches. »
Et A
bd-ul-Lâh ne sut quoi dire; cependant il reprit :
« Si nous permettrons cela aux gens, on ne tardera pas à voir quelques-uns d’entre eux laisser l’eau qu’ils croient froide pour faire des ablutions sèches. »
Al-A’mach : Je dis alors à chaqiq :
« Ce n’est qu’à cause de cela que Abd-ul-Lâh manifesta sa réserve ? »
« Oui », dit chaqiq.

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>

Laisser un commentaire