Paste your Google Webmaster Tools verification code here

L’importance du repas de fin de nuit, le Sohour

L’importance du repas de fin de nuit, le Sohour

 Durant le mois béni de Ramadan, de nombreux jeûneurs se lèvent pour le repas de fin de nuit ( sohour ). Certains pensent qu’ils ressentiront moins la faim durant la journée, d’autres se plient seulement aux coutumes familiales et culturelles. Or, certains ne prennent malheureusement pas la peine de prendre ce repas…Mais savons-nous quelle est l’importance du repas de fin de nuit, plus communément appelé « al Sohour » ?

D’une sagesse sans précédent et des mérites considérables, intéressons-nous de plus près à ce repas qui est bien plus qu’un repas… Notre rappel est éclairé par l’ouvrage de Salim al Hilali et ‘Ali Hasan al Halabi, intitulé « Le jeûne du Ramadan comme l’a enseigné le Prophète (‘alayhi salat wa salam) ».

Le sohour ou « la différence entre notre jeûne et celui des gens du Livre »
Tout d’abord, rappelons que le jeûne a été prescrit aux musulmans mais également aux gens du Livre avant nous. En effet, Allah dit : {Ô les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant-vous, peut-être atteindrez-vous la piété.} (Sourate 2 : Verset 183). Nous ne sommes donc pas la seule communauté à qui le jeûne a été prescrit. Cela constitue donc un point commun entre nous et les gens du Livre.

Cependant, notre jeûne se distingue du leur, notamment grâce au sohour. C’est ainsi que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) ordonna de prendre ce repas afin de différencier notre jeûne de celui des gens du Livre. En ce sens, ‘Amr Ibn al-’As (qu’Allah l’agrée) a rapporté que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « La différence entre notre jeûne et celui des gens du Livre est le repas du sohour » (Rapporté par Muslim). Ainsi, ce repas a une sagesse considérable : il permet de ne pas ressembler aux non musulmans. Cela ne suffit-il pas pour considérer l’importance du sohour ?

« Allah et Ses anges prient pour ceux qui prennent le repas du sohour »
Les mérites du sohour sont remarquables. En effet, ce repas est une bénédiction. Cela a notamment été rapporté par Salaman (qu’Allah l’agrée) selon qui l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « La bénédiction se trouve en trois choses : le groupe, al Tharid (c’était une nourriture répandue à l’époque du Prophète ‘alayhi salat wa salam) et le sohour ». De même, Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) rapporte que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Allah a placé la bénédiction dans le sohour et dans le Kayl » (Le Kayl est une unité de mesure pour les grains). Ainsi, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a affirmé que le sohour était une bénédiction d’Allah. Comment pouvons-nous ignorer une bénédiction de notre Seigneur ? Nous devrions tout apprécier ce repas à sa juste valeur sobhanAllah.

De plus, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) nous a même ordonné de ne pas délaisser ce repas. En effet, d’après ‘Abd Allah ibn al Harith (qu’Allah l’agrée), il (‘alayhi salat wa salam) a dit : « C’est une bénédiction qu’Allah vous a accordée. Ne l’abandonnez-donc pas ». Le sohour est une Sunna donc cette bénédiction d’Allah a été appréciée par le Prophète (‘alayhi salat wa salam). Le meilleur des hommes n’a pas délaissé ce bienfait de notre Seigneur. Qu’en est-il de nous ?

Par ailleurs, le plus grand mérite du sohour est probablement le fait qu’Allah pardonne à ceux qui le consomment. Au delà de la bénédiction qu’il représente, ce repas est une occasion de bénéficier du Pardon et de la Miséricorde du Tout-Puissant. SobhanAllah ce repas est un bienfait évident !

De même, les anges prient pour les serviteurs qui prennent le sohour. En effet, d’après Abu Sa’id al Khudri (qu’Allah l’agrée), le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Le sohour est un repas béni. Donc ne l’abandonnez pas même si l’un de vous ne prend qu’une gorgée d’eau. Car Allah et Ses anges prient pour ceux qui prennent le repas du sohour ». SobhanAllah ! La prière d’Allah et de Ses anges sur nous, jeûneurs prenant le sohour, est un mérite incommensurable ! Cela devrait pousser les jeûneurs à se conformer à cette Sunna et à apprécier la valeur de celle-ci macha Allah !

Enfin, il ne faut pas délaisser cette bénédiction de notre Seigneur, d’autant plus que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a insisté sur son importance. Précisons tout de même que l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a affirmé que « le meilleur repas du sohour du croyant est la datte », d’après Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée). Cependant, même si ce repas ne se compose que d’un verre d’eau, cela n’est pas gênant, l’essentiel étant d’honorer cette bénédiction d’Allah et de se conformer aux ordres de Son Messager (‘alayhi salat wa salam). Ce dernier (‘alayhi salat wa salam) ayant dit : « Venez au repas béni [c’est-à-dire le sohour] » (Rapporté par Ahmed). N’oublions pas que nous sommes sur terre uniquement afin d’obéir aux ordres d’Allah et de suivre la voie de Son Envoyé (‘alayhi salat wa salam). Le sohour constitue un moyen de tendre vers cet objectif, alors pourquoi s’en priver ?
Qu’Allah accorde Sa récompense aux jeûneurs prenant le repas béni. Puisse-t-Il accepter notre jeûne et notre entrée dans Son Paradis.

Par Oum Ayoub

Laisser un commentaire

SEO Powered By SEOPressor