www.islam-a-tous.com

Nous vous proposons de découvrir Mouslimradio.info

Actuellement, en direct sur Loading ...


Pour écouter MouslimRadio choisit ce qui te plait

MouslimRadio sur Winamp MouslimRadio sur iTunes MouslimRadio sur Windows Média Player MouslimRadio sur Real Player MouslimRadio sur QuickTimes MouslimRadio en Streaming MouslimRadio sur SHOUTcast Stream Status MouslimRadio sur SHOUTca.st player MouslimRadio sur Tunein MouslimRadio sur android
Mouslimradio sur tunein Mouslimradio sur android Mouslimradio sur iphone Mouslimradio sur Windows Phone Mouslimradio sur tablette, mobile, téléphone

SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

octobre 2014 – islam à tous

Achoura 1436 / 2014 : La date officielle et ses mérites

Annoncé officiellement par plusieurs pays dont l’Arabie saoudite, l’Égypte, la Libye (…) et la France via la mosquée de Paris, le mois de muharram 1436 a débuté ce samedi 25 octobre 2014. Le jour de Achoura 2014, qui correspond au dixième jour du premier mois de cette nouvelle année du calendrier islamique, sera donc le lundi 3 Novembre in-cha’Allah.

Bien que surérogatoire (1), le jeune du jour de ‘Achoura est très méritoire. Notre bien aimé prophète ﷺ l’a jeûné et en a été précédé par Moïse ﷺ, pour remercier Allah Le Très haut de l’avoir sauvé ainsi que son peuple de Pharaon et de ses soldats.

Celui-ci expie les péchés de l’année précédente, c’est-à-dire les petits péchés à condition de s’écarter des grands péchés (2) :

Le prophète ﷺ fut questionné au sujet du jeûne du jour d’Achoura et le Prophète ﷺ répondit : « Il expie les péchés de l’année écoulée » rapporté par l’Imam Mouslim (qu’Allah lui fasse miséricorde) dans son sahih

Il est préférable d’associer le jeune du 10e jour avec celui du 9e ou du 11e jour :

Le messager d’Allah ﷺ a  dit  : « Si je suis toujours vivant l’année suivante, je jeûnerais le neuvième jour de Muharram.» Rapporté par Mouslim.

Dans une autre version : « jeûnez un jour avant ou un jour après, faites le contraire des juifs.»

Pour conclure, Il est souhaitable pour le musulman de jeûner le neuvième et le dixième jour (càd dimanche 2 et lundi 3 novembre) ou le dixième et le onzième de Mouharram (lundi et mardi) ou encore les trois jours selon la version du hadith rapporté par l’Imam Ahmed (3).

D’une manière générale, il est fortement recommandé de multiplier les jours de jeune pendant le mois de muharram car le jeûne effectué pendant ce mois sacré est le meilleur après celui de ramadan (4).

(1) En référence au hadith  « Aujourd’hui est le jour de ‘Achoura, Allah n’a pas fait un devoir pour vous de le jeûner ; que celui qui le veut jeûne, et que celui qui ne le veut pas ne jeûne pas. »  Rapporté par Al -Boukhari et Mouslim

(2) L’Imam An-nawawi (rahimahouLlah) a dit : « le jeune du jour de ‘Achoura explie tous les péchés véniels et on en déduit que seul les péchés majeurs ne sont pas concernés ». Lire : Les 5 conditions pour que ton repentir soit vraiment accepté

(3)  « jeûnez un jour avant et un jour après.» Rapporté par l’Imam Ahmed (rahimahouLlah)

(4)  Le Prophète ﷺ a affirmé : « le meilleur jeûne après celui du ramadan est le jeûne effectué pendant le mois d’Allah Mouharram. Et la meilleure prière faite après la prière obligatoire est celle effectuée dans la nuit » hadith Authentique rapporté par Mouslim

L’importance du voisin en Islam

Avoir un bon comportement envers son voisin est une obligation pour tout musulman. Chaque croyant doit se préoccuper de l’état de son voisin, il doit lui rendre visite s’il est malade, ou partager avec lui son repas si ce dernier ne peut pas manger à sa faim.

L’importance de la bienveillance envers son voisin

Allah (Exalté soit-Il) nous ordonne d’avoir un comportement exemplaire avec nos voisins :

Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers vos parents, les proches, les orphelins, les pauvres, le voisin proche, le voisin éloigné, le compagnon, le voyageur dans le besoin, et les esclaves en votre possession, car Allah n’aime pas, en vérité, le présomptueux, l’arrogant.

(sourate 4 verset 36)

Dans un hadith rapporté par Aicha (qu’Allah soit satisfait d’elle), le Prophète (que la paix et le salut soient sur lui) souligne l’importance de la bienveillance envers son voisin au point qu’il (que la paix et le salut soient sur lui) pense que celui-ci ne devienne un successeur :

Djibril ne cesse de me recommander d’être bienveillant envers le voisin au point où j’ai cru qu’il allait faire de lui un des successeurs.

(Sahih al Boukhari).

Être bienveillant envers son voisin, un signe de piété

Avoir un bon comportement avec ses voisins est un signe de piété, cela signifie que l’on pourra partager certains repas avec lui, ou lui offrir un cadeau si l’occasion se présente, ou encore juste le saluer chaque matin.

En étant dans une optique d’échange et de partage, notre foi est mise à l’épreuve, car il faut pouvoir rester bien traitant même si notre voisin ne l’est pas toujours avec nous.

Le prophète (que la paix et le salut soient sur lui) a dit :

« Par Allah, il n’est pas un vrai croyant. Par Allah, il n’est pas un vrai croyant. Par Allah, il n’est pas un vrai croyant. » On lui demanda : « Qui est-ce qui n’est pas un vrai croyant ? ». Il répondit : « Il est celui qui n’épargne pas son voisin de ses méfaits ».

(Sahih al Boukhari).

L’importance du bon comportement ne se limite donc pas au simple fait d’être bon avec sa famille, notre religion nous impose d’être ainsi également avec notre voisinage, proche ou lointain, et veille ainsi à la préservation de bonnes relations au sein de la société.