islam à tous

Baytouna CCIF

Si vous êtes victime d'un acte islamophobe, contactez le CCIF Appel d'urgence au 09 54 80 25 93

Don pour le Secours humanitaire HRF France Ummah Charity, ONG de solidarité internationale Secours islamique France www.syriacharity.org Secours islamique France www.bdsfrance.org Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens FAIRE UN DON SUR LIFE-ONG.ORG Aidez à construire un puits www.mouslimradio.info
http://yusracademy.com/

Actuellement, en direct sur Loading ...


Mouslimradio sur Tunein
Le Ramadan des enfants – islam à tous
Aibad Allah, Le Réseau Social islamique

Le Ramadan des enfants

Chaque année, nous préparons tous le mois de Ramadan. Mais qu’en est-il de nos petits trésors ? Comment accueillir Ramadan avec nos enfants ? Faut-il qu’ils accomplissent le jeûne ? Que faire avec eux durant ce mois sacré afin qu’ils en tirent des bénéfices incha Allah ? Voici tant de questions auxquelles nous tenterons de répondre par le biais d’un éclairage psychologique, pédagogique et bien évidemment, islamique incha Allah.

Ne pas obliger à jeûner mais inciter à s’habituer…

Le jeûne n’est pas une obligation pour les enfants. Cela le sera lorsqu’ils auront atteint la puberté considérée comme l’âge de la responsabilité. En effet, ‘Aisha (qu’Allah soit satisfait d’elle) a rapporté que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « La plume est levée pour trois (personnes) : le dormeur jusqu’à ce qu’il se réveille, le jeune enfant jusqu’à ce qu’il atteigne la puberté et le fou jusqu’à ce qu’il retrouve la raison. » Ainsi, les enfants n’ont pas à effectuer le jeûne du mois de Ramadan avant leur puberté. Celle-ci apparaît vers l’âge de quinze ans. Comme le souligne Cheikh Ibn Jibrine, « Dès lors qu’une personne atteint l’âge de quinze ans, elle devient responsable. Cet âge est un signe de la puberté. Celui donc, qui a été négligent vis-à-vis de son jeûne, malgré l’apparition de sa puberté, a certes, délaissé un acte obligatoire. » Cette affirmation souligne le fait que le jeûne n’est pas obligatoire pour l’enfant impubère.

Bien que le jeûne ne soit pas imposé aux enfants, il est préférable qu’ils jeûnent s’ils en ont la capacité. En effet, cela ne peut leur être que bénéfique car c’est une manière de les sensibiliser à l’obéissance envers Allah et à l’adoration que nous devons Lui vouer. Ils comprendront alors que nous sommes tous soumis à un Dieu unique et qu’il faut lui obéir. De plus, cela leur permettra de s’habituer au jeûne qu’ils auront à effectuer quelques années plus tard. C’est ainsi que procédaient les pieux prédécesseurs avec leurs enfants. Ils les incitaient à jeûner et lorsque la faim se faisait ressentir, ils faisaient diversion avec un jouet. Prenons-les comme exemples afin d’apporter une bonne éducation à nos enfants incha Allah. Cependant, il ne faut pas les forcer à jeûner. Cela est une évidence car si nous les obligeons à jeûner, nous irons à l’encontre de l’ordre d’Allah. Ainsi, nous devrions les inciter à jeûner quelques journées durant ce mois sacré incha Allah voire quelques demies-journées pour les petits bambins.

Définir la règle, expliquer le jeûne

Il est important d’expliquer à nos enfants en quoi consiste le jeûne. Le fait qu’un enfant voit ses parents se priver de nourriture toute la journée peut lui paraître étrange. C’est pourquoi il est primordial de lui faire comprendre ce qu’est le jeûne, de répondre à ses interrogations et d’éclairer ce qui lui semble intrigant.

Le fait d’expliquer les choses à son enfant lui sera bénéfique. En effet, la célèbre psychologue Diana Baumrind a décrit quatre styles d’éducation parentale différents que sont le style autoritaire, le style permissif, le style démocratique et le style désengagé. Celui qui est le plus avantageux pour le bien être et l’équilibre psychologique des enfants est le style démocratique. Ce dernier appartient aux parents qui ont un niveau d’exigence plutôt important et qui édictent des règles claires tout en privilégiant un niveau d’affection et d’attachement élevé. Les parents qui adoptent ce style parental exposent clairement les règles à leurs enfants tout en les expliquant. Ils répondent alors aux questions de leurs enfants et sont très ouverts au dialogue. Cela permet une communication parents/enfants des plus équilibrées, basée sur l’entente, l’échange et la compréhension mutuelle. Les études ont prouvé que les enfants baignant dans ce style parental sont les plus compétents et les plus équilibrés psychologiquement. Ainsi, l’idéal durant ce mois de Ramadan serait d’expliquer la règle qu’est le jeûne à nos enfants de manière claire, tout en répondant à leurs questions incha Allah. Cela leur permettra de saisir un des piliers de l’Islam d’une part, et d’accéder à un équilibre psychologique d’autre part.

Cependant, précisons que donner trop d’explications à un enfant dans certains domaines peut être un inconvénient. À titre d’exemple, le fait de trop lui expliquer un jeu peut entraver ses facultés de découverte et de recherche ainsi que sa curiosité intellectuelle.

Leur apprendre leur religion entre découverte et révisions

Le mois de Ramadan est également un mois durant lequel nous devons redoubler d’efforts dans l’apprentissage de notre belle religion. Or, nous ne devons pas exclure nos enfants de cet apprentissage mais leur en faire profiter. Ce mois sacré est l’occasion de faire connaître l’Islam à nos enfants, avec des mots simples et des activités ludiques. De plus, nous sommes en vacances d’été donc le moment idéal pour éviter l’ennui de nos bambins. Quoi de mieux pour les occuper intelligemment que de leur apprendre notre religion ?

Afin de ne pas surcharger l’apprentissage de nos petits musulmans, il serait préférable d’effectuer un planning pour ce mois sacré. Ainsi, diviser le mois en quatre semaines où chacune correspondrait à un thème serait intéressant, en proposant apprentissages et activités ludiques. De plus, partager la semaine en deux : un temps d’apprentissage et un temps de révisions et questions/réponses incha Allah semblerait bénéfique.

Ainsi, nous vous proposons une répartition pour ce mois de Ramadan afin de vous donner des idées, mais d’autres possibilités sont évidemment envisageables incha Allah. Le but est d’initier à l’Islam tout en développant la créativité de nos enfants.

Exemple de planning pour nos enfants :

1ère semaine : Thème : Qui est Allah ?
– Explication simple du monothéisme.
– Sensibilisation à la Création d’Allah : la nature, les animaux…
– Apprentissage d’une ou plusieurs sourates courtes.
– Apprentissage d’une ou plusieurs invocations.
Révisions.
Questions/réponses avec les parents, frères et sœurs.

2ème semaine : Thème : Qui sont les Prophètes ?
– Raconter simplement et brièvement l’histoire du Prophète (‘alayhi salat wa salam).
– Raconter simplement et brièvement l’histoire des Prophètes (‘alayhoum salam).
– Apprentissage d’une ou plusieurs sourates courtes.
– Apprentissage d’une ou plusieurs invocations.
Révisions.
Questions/réponses avec les parents, frères et sœurs.

3ème semaine : Thème : C’est quoi être musulman ?
-Explication simple des piliers de l’Islam.
– Explication simple de la foi en Islam.
– Apprentissage d’une ou plusieurs sourates courtes.
– Apprentissage d’une ou plusieurs invocations.
Révisions.
Questions/réponses avec les parents, frères et sœurs.

4ème semaine : Thème : Activités ludiques autour de ma religion
– Apprendre à écrire Allah en arabe, utiliser différentes couleurs et encadrer.
– Confectionner un livret illustré des invocations apprises durant le mois de Ramadan.
– Apprendre à écrire le nom du Prophète en arabe et décorer autour pour encadrer.
– Confectionner une carte de vœux pour l’Aid al fitr…

Qu’Allah permette à nos enfants de suivre le chemin de la piété. Qu’Il fasse d’eux des serviteurs pieux jusqu’au jour dernier.

Laisser un commentaire

Aibad Allah, Le Réseau Social islamique
SEO Powered By SEOPressor