www.islam-a-tous.com

Nous vous proposons de découvrir Mouslimradio.info

Actuellement, en direct sur Loading ...


Pour écouter MouslimRadio choisit ce qui te plait

MouslimRadio sur Winamp MouslimRadio sur iTunes MouslimRadio sur Windows Média Player MouslimRadio sur Real Player MouslimRadio sur QuickTimes MouslimRadio en Streaming MouslimRadio sur SHOUTcast Stream Status MouslimRadio sur SHOUTca.st player MouslimRadio sur Tunein MouslimRadio sur android
Mouslimradio sur tunein Mouslimradio sur android Mouslimradio sur iphone Mouslimradio sur Windows Phone Mouslimradio sur tablette, mobile, téléphone

SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

juin 2016 – islam à tous

Ramadan : Jeûne et chaleur : quelques conseils pour rester frais.

Ramadan

Ramadan : Jeûne et chaleur : quelques conseils pour rester frais.

Près de 35°C. Ce fut la température atteinte mercredi à Paris. Après de forte pluies et des inondations, place à la chaleur dans les jours à venir.
Cet épisode de forte chaleur en plein mois de Ramadan, amène tout musulman à rester très vigilant.
Rien qu’au Pakistan, près de 1500 personnes sont décédées en 2015 en raison des fortes chaleurs.

Face à cette vague de chaleur, voici quelques conseils, ou du moins quelques rappels pour passer au mieux la quinzaine de jours de jeûne restants :

S’hydrater un maximum.

C’est bien évidemment la première règle à suivre : boire au moins 1,5 litre d’eau par jour et ce, de manière progressive, entre le maghrib, jusqu’au repas du matin, le sohor. Si vous n’éprouvez pas de soif la nuit, vous pouvez prendre des petites gorgées régulièrement, la bouteille toujours à portée de main. Pensez également aux eaux aromatisées, aux infusions, ou encore une bonne citronnade maison, qui allient plaisir et hydratation. Autres astuces pour s’hydrater : les soupes froides (ou chaudes), les jus de légumes, les compotes de fruits.

Selon l’ANSE (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation de l’environnement et du travail), un yaourt hydrate aussi bien qu’un verre d’eau. Une autre idée pour diversifier et compléter son apport en eau.
Attention aux sodas et boissons trop sucrées, mais aussi au café et au thé, des boissons diurétiques, et donc pas du tout adaptées pour le jeûne et encore moins en cet épisode caniculaire.

Une alimentation fraîche et équilibrée.

Pour assurer votre hydratation, une alimentation fraîche et équilibrée est à privilégier. Certains aliments sont très riches en eau comme les concombres, les salades, les tomates, les carottes, les courgettes, mais aussi les fruits. Et cela tombe bien puisqu’en été, nos étales de marché sont pleines de pastèques, melons, nectarines, ananas, fraises, pêches, cerises, etc. Vous avez l’embarras du choix. Les légumes crus et les fruits frais sont d’excellents alliés santé, pour faire le plein de minéraux, de vitamines, d’antioxydants et de fibres, indispensables pour une alimentation saine.

Ne laissez pas de place aux plats trop gras, difficiles à digérer et aux aliments trop sucrés. Privilégiez à l’inverse les salades (crudités, riz, pommes de terre, boulghour, poivrons, etc).

Équipez-vous et organisez-vous.

Climatiseurs, ventilateurs, brumisateurs d’eau, tous ces objets peuvent vous aider à vous maintenir au frais. Vous pouvez désormais trouver des petits brumisateurs d’eau que vous pouvez facilement transporter avec vous.

Pensez aussi à vous rafraîchir en multipliant les douches, privilégiez les habits en coton, amples, et aérés. Enfin, évitez les activités sportives intensives, les sorties inutiles, et surtout aux heures de fortes chaleurs, généralement entre 11H et 16H. Pour les personnes fragiles, les plus à risque pour jeûner (femmes enceintes, allaitantes, personnes diabétiques, ou malades), il faut consulter l’avis d’un médecin, car « Allah veut pour nous la facilité, et ne veut pas la difficulté (Sourate 2 : verset 185), et « Allah n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité » (Sourate 2 : verset 286).

Et bien évidemment, en ce mois béni, multipliez les prières et les invocations. Plus l’épreuve est difficile et plus la récompense est grande. Cette chaleur est aussi un rappel pour nous tous de ce que certains vivent dans certains coins du monde et ce, au quotidien, avec moins de moyens pour se rafraîchir voire pas du tout (pas de climatiseur, pas de réfrigérateur), sécheresse, manque d’eau potable, etc. Alors profitons de cette période de jeûne pour être reconnaissants des bienfaits de notre Seigneur, notamment en pensant à nos frères éprouvés mais également en prenant soin de notre santé : préservons nos corps, c’est une Amana que nous a confiée notre Créateur et sur laquelle nous serons interrogés.

Qu’Allah nous facilite l’accomplissement du jeûne en ce mois sacré, ainsi qu’à tous nos frères. Qu’Il fasse de notre jeûne un compagnon dans la tombe et un bouclier contre le feu de l’Enfer.

Comment calculer la zakat sur vos comptes bancaires en 3 étapes simples

zakat

Comment calculer la zakat sur vos comptes bancaires facilement ? S’il y a bien une question qui revient souvent c’est celle là.
Et dans cet article, vous allez apprendre en seulement 3 calculs rapides, comment vous acquitter de la zakat sur vos comptes courants…

Calculer la Zakat : est-ce vraiment si difficile qu’on ne le pense ?

Calculer la zakat n’est pas quelque chose de difficile, mais encore faut-il prendre quelques minutes pour l’apprendre.

En effet, parmi la sagesse d’Allah Le Très Haut est qu’Il a fait en sorte que les adorations dont nous nous devons nous acquitter de manière régulière soient simples à être comprises et appliquées.

Et la Zakat n’en fait pas exception.

Il est vrai que pour certains calculer la Zakat peut paraître difficile, mais cela est dû en grande partie au fait que premièrement : les ressources en langues françaises expliquées de manière ludique ne sont pas très nombreuses, mais aussi sur le fait que certaines personnes ont des préjugés à devoir calculer et se frotter aux mathématiques (bien qu’elles soient d’un niveau très élémentaires comme nous allons le voir).

Calculer zakat sur vos comptes courants en 3 étapes

Si vous le voulez bien, je vous propose un plan d’action simple en 3 étapes :

Premièrement : calculer le nissab

Calculer le nissab – qui est le taux (ou seuil) minimum imposable en dessous duquel vous n’avez pas de Zakat à payer– est important avant de commencer à calculer la Zakat proprement dite.
Pour le calculer c’est simple.
Vous pouvez regarder cette vidéo explicative (en cliquant ici), ou bien suivre la méthode que je vous donne :
1. Munissez-vous du cours de l’or ET de l’argent par gramme (avec une simple recherche sur internet ne prendra pas plus de 10 secondes)
2. Multipliez le cours de l’or par 85, et celui de l’argent par 595.
3. Le résultat le plus bas est le taux du nissab.

Exemple concret :
1. Le Taux du gramme de l’or : 21 €, Taux du gramme de l’argent : 0,50 €.
2. 21 € x 85 = 1785 € et 0,50 € x 595 = 297,50 €
3. Le résultat le plus bas est celui de l’argent. 297,50€ est donc notre nissab.

Deuxièmement : s’assurer que vous n’êtes pas passé en dessous du nissab

Maintenant que vous connaissez le montant du nissab (seuil imposable), il s’agit de reprendre vos soldes de compte de l’année qui vient de s’écouler et de vous assurer que pendant tous les mois passés, vous êtes bien resté à un solde supérieur au nissab. (Dans notre exemple 297,50€)
Si tel est le cas, passez à l’étape 3.
En revanche, si pendants certains votre solde était inférieur à 297,50€ vous n’êtes pas éligible à la Zakat.

Troisièmement : calculer la Zakat

Nous arrivons maintenant au moment clef, LE moment fatidique.
Celui où vous allez calculer à proprement parler la Zakat.
Vous allez voir, cela n’est pas plus difficile qu’une simple division :

Prenez le montant en votre possession et divisez le par quarante.

Par exemple, si votre compte épargne présente 3420 €, divisez le par 40, ce qui nous donne : 85,50 € qui n’est autre que le montant de votre Zakat.

Félicitations, vous savez désormais calculer la zakat sur vos comptes bancaires avec seulement 2 multiplications et une simple division.

Du coup, qui a dit que calculer la Zakat sur vos comptes est difficile ?

Pour finir, j’aurai aimé attirer votre attention que la zakat sur les comptes courant n’est qu’un type de Zakat sur lequel vous devez vous acquitter. Vous avez aussi les bijoux, les fonds de commerce, ou encore récoltes agricoles…
Pour plus d’informations et de plans d’actions pas-à-pas tels que celui-ci, vous pouvez jeter un coup d’œil dans le livre-DVD : La Zakat Facile qui allie non seulement des mises en situations de la vie courante, mais également des vidéos et schémas explicatifs pour vous aider à calculer votre Zakat comme il se doit, et facilement.

Envie d’en savoir plus ?
Cliquez ici pour vous procurer le livre-DVD

 

Clic pour voir la Source de l’article