www.islam-a-tous.com

Nous vous proposons de découvrir Mouslimradio.info

Actuellement, en direct sur Loading ...


Pour écouter MouslimRadio choisit ce qui te plait

MouslimRadio sur Winamp MouslimRadio sur iTunes MouslimRadio sur Windows Média Player MouslimRadio sur Real Player MouslimRadio sur QuickTimes MouslimRadio en Streaming MouslimRadio sur SHOUTcast Stream Status MouslimRadio sur SHOUTca.st player MouslimRadio sur Tunein MouslimRadio sur android
Mouslimradio sur tunein Mouslimradio sur android Mouslimradio sur iphone Mouslimradio sur Windows Phone Mouslimradio sur tablette, mobile, téléphone

SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

Le recit de votre convertion – islam à tous

Le récit de la convertion de bours marie claire, le 09/10/2011

Le récit de la convertion de bours marie claire, le 09/10/2011

Je suis contente de faire partie de la grande famille que L’ISLAM je me suis convertie voici pres de 9 ans pour moi ca a ete une renaissance j’etudie la théologie et j’apprend l’arabe je remercie ALLAH pour ce qui m’apporte tous les jours que ce soit de bonne comme de mauvaise nouvelles cela nous fait evolué sur notre route je doit remercié la personne qui m’a appris ce que l’islam avec tous ce qui a autour et cet grace a lui que j’ai epousée l’islam

Le récit de la convertion de Farah, le 23-09-2010

recit,convertion,islam

Le récit de la convertion de Farah, le 23-09-2010

Salam alaykum wa rahmatullah wa barakatu,

Je m’appelle Farah – Laëtitia, je suis née il y à presque 25 ans, en région parisienne, ma mère étant handicapé, j’ai été placée à l’aide sociale à l’enfance aux alentours de 2 ans ou un peu moins… J’ai vécu une enfance que je qualifierai de privilégié au niveau matériel. Cependant, au niveau affectif, j’ai eu pas mal d’épreuves Al hamdulillah, je n’ai vu mon père qu’une fois dans ma vie et il est mort sans que je puisse le connaître…

J’ai toujours cru en Dieu, c’était en moi mais étant petite je n’associais pas cela à une quelconque religion. Le seul exemple de la religion durant mon enfance à été le christianisme cependant les églises me faisait peur (sans être péjorative) et le catéchisme ne m’a pas donné envie de m’intéresser à la religion plus que ça.

Suite à la mort de mon papa, mon adolescence n’a pas été de tout repos ni pour moi, ni pour ceux qui m’ont entouré à cette époque, si bien que jusqu’à mes 18 ans j’ai dû déménager une trentaine de fois… A la fin du mois de septembre 2003, le jour de mes 18 ans, l’ASE m’a expliqué que maintenant j’étais majeure et que je devais volé de mes propres ailes, je me suis donc retrouvé SDF à ma majorité… Je pensais être seule au monde et pourtant Allahu Akbar… Le 115 m’a prise en charge et m’a installé à Rosny sous bois dans un centre d’accueil d’urgence de nuit ouvert de 19h à 7h, ma seule préoccupation à cette époque était de trouvé un endroit chaud pour les jours où je n’avais pas de démarches à faire… N’étant pas quelqu’un qui cherche de l’aide auprès des autres, je me suis débrouillée astucieusement et j’ai décidé que le meilleur endroit pour moi serait la bibliothèque de Noisy le sec… Au début, je m’installais dans le coin des enfants parce que je ne faisais qu’y dormir et les coussins était confortable!!!

Puis quelques jours passants, je suis montée à l’étage et je ne serais dire pourquoi le livre que j’ai choisi s’intitulait « L’homme du Coran ». Peu à peu j’ai commencé à lire l’histoire de notre prophète Mohamed salla Allahu alayhi wa salam, chaque jours, je lisais un peu plus et j’étais comme captivée par cette histoire… Je trouvais ça envoutant, magique il y avait quelque chose de l’ordre de l’espoir, c’était comme ci en plongeant dans ce livre j’oubliais ma situation et mes problèmes. Je me souviens plusieurs nuits dans mon lit avoir demander à Dieu une maison où je me sente bien et où personne ne me voudrais du mal… Quelques semaines plus tard à Romainville j’ai rencontré un homme, on a parlé un peu de nos misères, de religion et il a commencé à me dire: « tu sais je connais un frère qui cherche une femme, etc », je me souviens avoir pensé: » un frère, ah non quand même pas, c’est un peu trop!!! » Et en partant je lui ai donné mon numéro en lui disant: « Tu sais pour le frère, ne lui dis pas que je cherche quelqu’un, ce n’est pas le cas. » 1 semaine, puis 2 puis 3 sont passées et j’avais totalement oublié cet épisode, pourtant un jour mon téléphone a sonné, c’était le frère. On a discuté un peu au téléphone, on a décidé de se rencontrer, pendant nos rencontre on parlais beaucoup d’islam, il me donnais des livres (riyad as salihin et quelques autres) et je commençais à m’attacher à ce jeune homme qui n’étais pas effrayé par ma situation et qui me parlais même de mariage. Pour moi un homme ne pouvais pas s’intéresser à moi en étant sdf et pourtant… Quelques semaines après notre rencontre, il m’amenais chez ses parents et 1 mois plus tard on était mariés… Je ne suis plus avec cet homme mais je ne l’oublierais jamais, Allah azawajel en a décidé ainsi, il ne devais pas être l’homme de ma vie, mais j’aurais toujours un grand respect pour celui qui m’a appris ce qu’est l’islam, ainsi que mes premières sourates.

Aujourd’hui, Al hamdulillah, je suis  musulmane et pratiquante, je porte le jilbab grâce à Allah sobhano wa ta’ala, et j’espère loué et glorifié mon créateur jusqu’à ma mort inch Allah pour m’avoir guidé moi Farah née Laëtitia.

Baraka Allahu fikum votre soeur fillah.


Le récit de la convertion de Abdel Aziz, le 27 Aout 2010

recit,convertie,convertion


Le récit de la convertion de Abdel Aziz
, le 27 Aout 2010

Posté par Abdel Aziz, le 27 Aout 2010

Message : J’ai été très touché par le témoignage de Natahicha. ma mère était de famille andalouse (je vous écris de belgique) ascendance de mère portugaise ma conversion a commencé par un désir de me faire circoncire tout s’est débloqué et je me suis mis à chercher les failles dans la bible et puis j’ai découvert le Saint Coran C’était en 1992. Et puis j’ai trouvé ma femme. Marocaine du Maroc elle était fort hésitante pour me dire qu’elle portait le voile vu les débats par ici. Je ne l’imposerais à personne mais j’ai eu une grande joie quand elle me l’a avoué parce que c’était exactement ce que je souhaitais Félicitation pour votre site ma foi s’en trouve encore affirmée Qu’Allah vous bénisse

Abdel Aziz en Islam Roland de naissance

Le récit de la convertion de natahicha , le 17 juin 2009



Le récit de la convertion de natahicha , le 17 juin 2009

17/6/2009 – AUSSI LOIN QUE JE ME SOUVIENNE
Posté par natahicha

SALHAM a tous

Jesuis née en France, il y a 35 ans, comme toute les petites filles, je peuxdire que j’aimais la vie mais très tôt, j’ai compris que sans dieu, lavie n’était pas la vie.

Serait-ce mes origines Portugaise ? Mais entout cas, je savais qu’il valait jamais remettre en question que Dieuexiste. Comme je vous l’ai dit, enfant d’immigré née en France, mon éducation fut un peu différente que celle que mes parent ont reçu. Jevous dit tout cela parce qu’on me demande d’où vient mon amour pourDieu et mes convictions musulmanes. et aussi loin que je me souvienne, jedevais avoir 7 ou 8 ans et nous étions, mes parents et moi, invités à une circoncision et je me souviens quand le père a présenté son fils, j’aidemandé à maman pourquoi il faisait cela, elle ma répondu que celafaisait parti de leurs religions, ils faisait cela pour Dieu et je mesouviens m’avoir dit en moi-même, « elle est bien leurs religions », et j’aigrandi.

Tout au long de mon enfance, j’étais entouré de musulman, et à 25ans, sans rien dire, j’ai commencé par ne pas manger de porc, ensuite leramadan. Ma mère m’a demandé pourquoi et moi je disais, »Dieu et juste maman », elle en bonne Portugaise m’a répondu « oui ma fille »et je lui disais, « alors pourquoi il aurait tout donné a isac et ismaël ? »

De là, j’ai commencé à demander à Dieu de m’instruire, je voulais lire leSaint Coran, car pour moi, tout commence par la.
Mais je voulais pas acheter le Saint Coran n’importe où, et grasse à Dieu, une librairie musulmane c’estouverte.
Là j’étais sur, le saint coran répondais à toutes les petitesfailles qui étaient présentes dans la bible, enfin je ne veux pas faire de conflits mais à partirde ce jour, j’ai remplacé la bible par le Saint Coran, et dans mon coeur,j’ai le coran, il est devenu mon appui et dieu me pardonne ainsi quevous mes frères et soeurs, mais pour moi, il est linpide.

Je ne porte pas encore le jilbab et je n’ai pas de mari musulman, c’est une de mes peines mais je saisque Dieu pourvois à tout mes besoins, et le monde actuel n’est évidentpour personnes, mais n’oublié jamais que la sakina de Dieu peu être lemeilleur refuge, et seul Dieu sait ce que nous ne savons pasaujourd’hui, mais avec sa grasse, il peut vous faire comprendre, tout cequ’il veut, alors rattachez-vous à lui, c’est ce que je fais.

Salam à vous, barkloufique natahicha