www.islam-a-tous.com

Nous vous proposons de découvrir Mouslimradio.info

Actuellement, en direct sur Loading ...


Pour écouter MouslimRadio choisit ce qui te plait

MouslimRadio sur Winamp MouslimRadio sur iTunes MouslimRadio sur Windows Média Player MouslimRadio sur Real Player MouslimRadio sur QuickTimes MouslimRadio en Streaming MouslimRadio sur SHOUTcast Stream Status MouslimRadio sur SHOUTca.st player MouslimRadio sur Tunein MouslimRadio sur android
Mouslimradio sur tunein Mouslimradio sur android Mouslimradio sur iphone Mouslimradio sur Windows Phone Mouslimradio sur tablette, mobile, téléphone

SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

Zakat Al Maal (offrende) – islam à tous

Comment calculer la zakat sur vos comptes bancaires en 3 étapes simples

zakat

Comment calculer la zakat sur vos comptes bancaires facilement ? S’il y a bien une question qui revient souvent c’est celle là.
Et dans cet article, vous allez apprendre en seulement 3 calculs rapides, comment vous acquitter de la zakat sur vos comptes courants…

Calculer la Zakat : est-ce vraiment si difficile qu’on ne le pense ?

Calculer la zakat n’est pas quelque chose de difficile, mais encore faut-il prendre quelques minutes pour l’apprendre.

En effet, parmi la sagesse d’Allah Le Très Haut est qu’Il a fait en sorte que les adorations dont nous nous devons nous acquitter de manière régulière soient simples à être comprises et appliquées.

Et la Zakat n’en fait pas exception.

Il est vrai que pour certains calculer la Zakat peut paraître difficile, mais cela est dû en grande partie au fait que premièrement : les ressources en langues françaises expliquées de manière ludique ne sont pas très nombreuses, mais aussi sur le fait que certaines personnes ont des préjugés à devoir calculer et se frotter aux mathématiques (bien qu’elles soient d’un niveau très élémentaires comme nous allons le voir).

Calculer zakat sur vos comptes courants en 3 étapes

Si vous le voulez bien, je vous propose un plan d’action simple en 3 étapes :

Premièrement : calculer le nissab

Calculer le nissab – qui est le taux (ou seuil) minimum imposable en dessous duquel vous n’avez pas de Zakat à payer– est important avant de commencer à calculer la Zakat proprement dite.
Pour le calculer c’est simple.
Vous pouvez regarder cette vidéo explicative (en cliquant ici), ou bien suivre la méthode que je vous donne :
1. Munissez-vous du cours de l’or ET de l’argent par gramme (avec une simple recherche sur internet ne prendra pas plus de 10 secondes)
2. Multipliez le cours de l’or par 85, et celui de l’argent par 595.
3. Le résultat le plus bas est le taux du nissab.

Exemple concret :
1. Le Taux du gramme de l’or : 21 €, Taux du gramme de l’argent : 0,50 €.
2. 21 € x 85 = 1785 € et 0,50 € x 595 = 297,50 €
3. Le résultat le plus bas est celui de l’argent. 297,50€ est donc notre nissab.

Deuxièmement : s’assurer que vous n’êtes pas passé en dessous du nissab

Maintenant que vous connaissez le montant du nissab (seuil imposable), il s’agit de reprendre vos soldes de compte de l’année qui vient de s’écouler et de vous assurer que pendant tous les mois passés, vous êtes bien resté à un solde supérieur au nissab. (Dans notre exemple 297,50€)
Si tel est le cas, passez à l’étape 3.
En revanche, si pendants certains votre solde était inférieur à 297,50€ vous n’êtes pas éligible à la Zakat.

Troisièmement : calculer la Zakat

Nous arrivons maintenant au moment clef, LE moment fatidique.
Celui où vous allez calculer à proprement parler la Zakat.
Vous allez voir, cela n’est pas plus difficile qu’une simple division :

Prenez le montant en votre possession et divisez le par quarante.

Par exemple, si votre compte épargne présente 3420 €, divisez le par 40, ce qui nous donne : 85,50 € qui n’est autre que le montant de votre Zakat.

Félicitations, vous savez désormais calculer la zakat sur vos comptes bancaires avec seulement 2 multiplications et une simple division.

Du coup, qui a dit que calculer la Zakat sur vos comptes est difficile ?

Pour finir, j’aurai aimé attirer votre attention que la zakat sur les comptes courant n’est qu’un type de Zakat sur lequel vous devez vous acquitter. Vous avez aussi les bijoux, les fonds de commerce, ou encore récoltes agricoles…
Pour plus d’informations et de plans d’actions pas-à-pas tels que celui-ci, vous pouvez jeter un coup d’œil dans le livre-DVD : La Zakat Facile qui allie non seulement des mises en situations de la vie courante, mais également des vidéos et schémas explicatifs pour vous aider à calculer votre Zakat comme il se doit, et facilement.

Envie d’en savoir plus ?
Cliquez ici pour vous procurer le livre-DVD

 

Clic pour voir la Source de l’article

Zakât Al Maal

zakat al mall,offrendre,zakat,3eme pilier

 

Zakât Al Maal


La Zakât Al Maal est l’aumône obligatoire que tout musulman verse annuellement en vertu des règles de solidarité instituées par l’Islam. En effet, tous les ans, tout musulman qui possède pendant une année lunaire la valeur du Nissâb, doit s’acquitter de 2,5% du montant total de ses biens (ou bien 2,575 si la personne se base sur le calendrier grégorien).

Le Nissab :
Le Nissab est la fortune minimale au-delà de laquelle l’acquittement de la Zakât est obligatoire. Il correspond à l’équivalent de 85g d’or ou bien 595g d’argent chez l’école hanafite (en décembre 2007, le Nisâb est estimé à 1446€ si on se réfère à l’or et 130€ pour l’école hanafite)


Qu’est-ce que la Zakât Al Maal ?
La Zakât Al Maal est le troisième pilier de l’Islam, après l’attestation de foi et la prière. Plus qu’une aumône, cet impôt social purificateur est le droit du pauvre sur les biens du plus riche. « Et de leurs biens, il y a un droit pour les mendiants et les déshérités ». (Coran S51-V19). Chaque année, tout musulman qui possède la valeur du Nissâb pendant un an doit s’en acquitter.

Qu’est-ce que le Nisâb ?
Le Nisâb est la fortune minimale au-delà de laquelle l’acquittement de la Zakât est obligatoire. Elle correspond à l’équivalent de 85g d’or, soit 1.446 Euro environ en décembre 2007. Certains savants (comme les ahnâfs) se basent, pour le Nisâb, sur l’équivalent de 595g d’argent, ce qui équivaut à environ 130 Euro en décembre 2007.

Quand payer la Zakât Al Maal ?
Il n’y a pas de date précise pour payer la Zakât, normalement, c’est la date lors de laquelle nous avons eu le Nisâb qui détermine cette date.

Cependant, il nous est possible de choisir une date qui est facile à retenir. Certaines personnes choisissent le début de l’année lunaire, d’autres Ramadan où bien lors de la Fête du Sacrifice (Aïd Al Adha).

Peut-on se baser sur le calendrier grégorien pour payer la Zakât ?
Nous pouvons tout à fait procéder au paiement de la Zakât à la fin d’une année solaire afin de coïncider avec l’année fiscale et par conséquent les relevés bancaires annuels et/ou la déclaration annuelle d’impôts. Le taux à appliquer pour le calcul de la Zakât sera alors adapté au prorata (2,575% au lieu 2,5%) afin de tenir compte de la différence de durée entre l’année solaire et l’année lunaire (approximativement 11 jours).

Comment calcule-t-on la Zakât ?
Par simplification, la Zakât se calcule sur les avoirs en notre possession depuis une année, sans égard quant aux mouvements financiers durant l’année (entrées et sorties). Un taux de 2,5% est appliqué (2.575% si on se base sur une année solaire).  

Que comprend l’assiette de la Zakât pour un particulier ?
Sont soumis à la zakât les biens qui ont le potentiel de croître ou de fructifier. De plus ces biens doivent nous appartenir pleinement et nous devons pouvoir en disposer (sans contrainte quant à leurs utilisations).


L’assiette de la zakât pour un particulier comprend :

Soumis à la Zakât :
-Avoirs/biens et fortune (espèces, métaux précieux, carnets d’épargne, ou dépôts en banque)
-Titres bancaires
-Les récoltes et le bétail
-Revenus divers (location de biens immobiliers par exemple)
-Honoraires
-Salaires
-Primes, gratifications et bonifications
-Héritages

Non soumis à la Zakât :
-Terrain, immeuble, bâtiment (non soumis à la vente)
-Maison privée principale ou secondaire
-Mobiliers, vêtements, voitures, etc.
-Hypothèque
-Bijoux personnels

 Le montant des dettes devra être déduit de l’assiette de la Zakât avant de procéder au calcul du montant de celle-ci. Par contre, seule l’échéance du mois devra être déduite, et non la totalité de la dette.

 N.B : Si un bien est acheté avec l’intention d’en tirer un profit après la vente, la Zakât est payable sur la valeur actuelle totale.
Si un bien immobilier est loué, la Zakât doit être sortie sur les loyers et non sur la valeur du bien.

Que comprend l’assiette de la Zakât pour une entreprise ou un indépendant ?
La Zakât est aussi due pour une entreprise, une boutique, un commerce, une usine, et par un indépendant (par ex. un médecin ou un avocat), etc.

L’assiette de la Zakât comprend alors :

Soumis à la Zakât :
-Le stock de marchandise vendable ou de matières premières destinées à être transformées et vendues (évalué au prix d’achat)
-Les liquidités (Il s’agit des avoirs en banque, dans la petite caisse ainsi que les garanties bancaires -à l’actif du bilan-) diminuées du passif transitoire (factures à payer) et des lignes de crédit (dettes à court terme)

Non soumis à la Zakât :
-Les terrains, les bâtiments et les locaux
-Les équipements, les outils et les mobiliers


Peut-on payer la Zakât d’avance ?
Il faut noter que chaque musulman a la possibilité de procéder à des avances sur la Zakât avant le terme de l’année. Il est vivement conseillé de tenir une liste des montants versés en cours d’année. Cependant, on ne peut pas aller au-delà de 2 ans d’avance.

Où va la Zakât Al Maal ?
La Zakât Al Maal peut servir à nourrir les nécessiteux qui souffrent quotidiennement ou qui sont dans le besoin à un moment de l’année (y compris à travers les projets de développement).
Le Secours Islamique met à votre disposition une caisse « Zakât Al Maal » générale, mais vous donne également la possibilité de donner votre Zakât pour un pays particulier comme la Palestine, la Tchétchénie, etc., à condition qu’il s’agisse d’un pays où des actions sont en cours.

Doit-on prélever la Zakât sur les biens des enfants ?
Chaque personne disposant de biens qui lui appartiennent personnellement doit en prélever la Zakât, si les biens atteignent le minimum.

Doit-on prélever la Zakât des années passées et comment la calculer ?
D’un point de vue religieux, il n’est pas permis de retarder la remise de la Zakât Al Maal aux ayants droit. Celui qui ne s’est pas acquitté de la Zakât les années précédentes doit s’empresser de procéder à son acquittement. Pour ce faire, il faut faire une estimation (du mieux que possible) de son revenu pour chaque année et en prélever 2,5 %. S’il s’avère que le revenu est inférieur au minimum imposable au cours d’une année, la Zakât n’est pas exigible pour cette année-là. Le calcul de la Zakât ne se fait que pour les années où l’épargne a atteint le Nisâb.

Pour verser votre Zakat al Maal au Secours islamique