www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

12 – islam à tous

Le Saint Coran, Sourate 66, AL TAHRIM ( L’interdiction ), en Texte Arabe, Phonétique et Français avec Audio Français et Arabe, téléchargeable en MP3

Le Saint Coran, Sourate 66, AL TAHRIM ( L’interdiction ), en Texte Arabe, Phonétique et Français avec Audio Français et Arabe, téléchargeable en MP3

Sourate 65 <— Liste des SOURATES —> Sourate 67

En Arabe : Télécharger <— clic droit et enregistrer sous 

En Français, lu par Youssouf Leclerc : Télécharger <— clic droit et enregistrer sous

Le Saint Coran, Sourate 66, AL TAHRIM ( L’interdiction )

Bismillahi Rahmani Rahime
Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Verset 1

Yā ‘Ayyuhā An-Nabīyu Lima Tuĥarrimu Mā ‘Aĥalla Allāhu Laka Tabtaghī Marđāata ‘Azwājika Wa Allāhu Ghafūrun Raĥīmun
ô Prophète ! Pourquoi, en recherchant l’agrément de tes femmes, t’interdis-tu ce qu’Allah t’a rendu licite ? Et Allah est Pardonneur, Très Miséricordieux.

Verset 2

Qad Farađa Allāhu Lakum Taĥillata ‘Aymānikum Wa Allāhu Mawlākum Wa Huwa Al-`Alīmu Al-Ĥakīmu
Allah vous a prescrit certes, de vous libérer de vos serments. Allah est votre Maître; et c’est Lui l’Omniscient, le Sage .

Verset 3

Wa ‘Idh ‘Asarra An-Nabīyu ‘Ilá Ba`đi ‘Azwājihi Ĥadīthāan Falammā Nabba’at Bihi Wa ‘Ažharahu Allāhu `Alayhi `Arrafa Ba`đahu Wa ‘A`rađa `An Ba`đin Falammā Nabba’ahā Bihi Qālat Man ‘Anba’aka Hādhā Qāla Nabba’aniya Al-`Alīmu Al-Khabīru
Lorsque le Prophète confia un secret à l’une de ses épouses et qu’elle l’eut divulgué et qu’Allah l’en eut informé, celui-ci en fit connaître une partie et passa sur une partie. Puis, quand il l’en eut informée elle dit : “Qui t’en a donné nouvelle ? ” Il dit : “C’est l’Omniscient, le Parfaitement Connaisseur qui m’en a avisé”.

Verset 4

‘In Tatūbā ‘Ilá Allāhi Faqad Şaghat Qulūbukumā Wa ‘In Tažāharā `Alayhi Fa’inna Allāha Huwa Mawlāhu Wa Jibrīlu Wa Şāliĥu Al-Mu’uminīna Wa Al-Malā’ikatu Ba`da Dhālika Žahīrun
Si vous vous repentez à Allah c’est que vos cœurs ont fléchi. Mais si vous vous soutenez l’une l’autre contre le Prophète, alors ses alliés seront Allah, Gabriel et les vertueux d’entre les croyants, et les Anges sont par surcroît [son] soutien .

Verset 5

`Asá Rabbuhu ‘In Ţallaqakunna ‘An Yubdilahu ‘Azwājāan Khayrāan Minkunna Muslimātin Mu’uminātin Qānitātin Tā’ibātin `Ābidātin Sā’iĥātin Thayyibātin Wa ‘Abkārāan
S’Ils vous répudie, il se peut que Seigneur lui donne en échange des épouses meilleurs que vous, musulmanes, croyantes, obéissantes, repentantes, adoratrices, jeûneuses, déjà mariées ou vierges .

Verset 6

Yā ‘Ayyuhā Al-Ladhīna ‘Āmanū Qū ‘Anfusakum Wa ‘Ahlīkum Nārāan Waqūduhā An-Nāsu Wa Al-Ĥijāratu `Alayhā Malā’ikatun Ghilāžun Shidādun Lā Ya`şūna Allāha Mā ‘Amarahum Wa Yaf`alūna Mā Yu’umarūna
ô vous qui avez cru ! Préservez vos personnes et vos familles, d’un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des Anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu’Il leur commande, et faisant strictement ce qu’on leur ordonne.

Verset 7

Yā ‘Ayyuhā Al-Ladhīna Kafarū Lā Ta`tadhirū Al-Yawma ‘Innamā Tujzawna Mā Kuntum Ta`malūna
ô vous qui avez mécru ! Ne vous excusez pas aujourd’hui Vous ne serez rétribués que selon ce que vous oeuvriez.

Verset 8

Yā ‘Ayyuhā Al-Ladhīna ‘Āmanū Tūbū ‘Ilá Allāhi Tawbatan Naşūĥāan `Asá Rabbukum ‘An Yukaffira `Ankum Sayyi’ātikum Wa Yudkhilakum Jannātin Tajrī Min Taĥtihā Al-‘Anhāru Yawma Lā Yukhzī Allāhu An-Nabīya Wa Al-Ladhīna ‘Āmanū Ma`ahu Nūruhum Yas`á Bayna ‘Aydīhim Wa Bi’aymānihim Yaqūlūna Rabbanā ‘Atmim Lanā Nūranā Wa Aghfir Lanā ‘Innaka `Alá Kulli Shay’in Qadīrun
ô vous qui avez cru ! Repentez-vous à Allah d’un repentir sincère. Il se peut que votre Seigneur vous efface vos fautes et qu’Il vous fasse entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, le jour où Allah épargnera l’ignominie au Prophète et à ceux qui croient avec lui. Leur lumière courra devant eux et à leur droite; ils diront : “Seigneur, parfais-nous notre lumière et pardonne-nous. Car Tu es Omnipotent”.

Verset 9

Yā ‘Ayyuhā An-Nabīyu Jāhidi Al-Kuffāra Wa Al-Munāfiqīna Wa Aghluž `Alayhim Wa Ma’wāhum Jahannamu Wa Bi’sa Al-Maşīru
ô Prophète ! Mène la lutte contre les mécréants et hypocrites et sois rude à leur égard. leur refuge sera l’Enfer, et quelle mauvaise destination !

Verset 10

Đaraba Allāhu Mathalāan Lilladhīna Kafarū Aimra’ata Nūĥin Wa Aimra’ata Lūţin Kānatā Taĥta `Abdayni Min `Ibādinā Şāliĥayni Fakhānatāhumā Falam Yughniyā `Anhumā Mina Allāhi Shay’āan Wa Qīla Adkhulā An-Nāra Ma`a Ad-Dākhilīna
Allah a cité en parabole pour ceux qui ont mécru la femme de Noé et la femme de Lot. Elles étaient sous l’autorité de deux vertueux de Nos serviteurs. Toutes deux les trahirent et ils ne furent d’aucune aide pour [ces deux femmes] vis-à-vis d’Allah. Et il [leur] fut dit : “Entrez au Feu toutes les deux, avec ceux qui y entrent”,

Verset 11

Wa Đaraba Allāhu Mathalāan Lilladhīna ‘Āmanū Aimra’ata Fir`awna ‘Idh Qālat Rabbi Abni Lī `Indaka Baytāan Fī Al-Jannati Wa Najjinī Min Fir`awna Wa `Amalihi Wa Najjinī Mina Al-Qawmi Až-Žālimīna
et Allah a cité en parabole pour ceux qui croient, la femme de Pharaon, quand elle dit “Seigneur, construis-moi auprès de Toi une maison dans le Paradis, et sauve-moi de Pharaon et de son oeuvre; et sauve-moi des gens injustes”.

Verset 12

Wa Maryama Abnata `Imrāna Allatī ‘Aĥşanat Farjahā Fanafakhnā Fīhi Min Rūĥinā Wa Şaddaqat Bikalimāti Rabbihā Wa Kutubihi Wa Kānat Mina Al-Qānitīna
De même, Marie, la fille d’Imran qui avait préservé sa virginité; Nous y insufflâmes alors de Notre Esprit. Elle avait déclaré véridiques les paroles de son Seigneur ainsi que Ses Livres : elle fut parmi les dévoués.

Sourate 65 <— Liste des SOURATES —> Sourate 67

Le Saint Coran, Sourate 65, AL TALAQ ( La répudiation ), en Texte Arabe, Phonétique et Français avec Audio Français et Arabe, téléchargeable en MP3

Le Saint Coran, Sourate 65, AL TALAQ ( La répudiation ), en Texte Arabe, Phonétique et Français avec Audio Français et Arabe, téléchargeable en MP3

Sourate 64 <— Liste des SOURATES —> Sourate 66

En Arabe : Télécharger <— clic droit et enregistrer sous 

En Français, lu par Youssouf Leclerc : Télécharger <— clic droit et enregistrer sous

Le Saint Coran, Sourate 65, AL TALAQ ( La répudiation )

Bismillahi Rahmani Rahime
Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Verset 1

Yā ‘Ayyuhā An-Nabīyu ‘Idhā Ţallaqtumu An-Nisā’ Faţalliqūhunna Li`iddatihinna Wa ‘Aĥşū Al-`Iddata Wa Attaqū Allāha Rabbakum Lā Tukhrijūhunna Min Buyūtihinna Wa Lā Yakhrujna ‘Illā ‘An Ya’tīna Bifāĥishatin Mubayyinatin Wa Tilka Ĥudūdu Allāhi Wa Man Yata`adda Ĥudūda Allāhi Faqad Žalama Nafsahu Lā Tadrī La`alla Allāha Yuĥdithu Ba`da Dhālika ‘Amrāan
ô Prophète ! Quand vous répudier les femmes, répudiez-les conformément à leur période d’attente prescrite; et comptez la période; et craignez Allah votre Seigneur. Ne les faîtes pas sortir de leurs maisons, et qu’elles n’en sortent pas, à moins qu’elles n’aient commis une turpitude prouvée. Telles sont les lois d’Allah. Quiconque cependant transgresse les lois d’Allah, se fait du tort à lui-même. Tu ne sais pas si d’ici là Allah ne suscitera pas quelque chose de nouveau !

Verset 2

Fa’idhā Balaghna ‘Ajalahunna Fa’amsikūhunna Bima`rūfin ‘Aw Fāriqūhunna Bima`rūfin Wa ‘Ash/hidū Dhaway `Adlin Minkum Wa ‘Aqīmū Ash-Shahādata Lillāhi Dhālikum Yū`ažu Bihi Man Kāna Yu’uminu Billāhi Wa Al-Yawmi Al-‘Ākhiri Wa Man Yattaqi Allāha Yaj`al Lahu Makhrajāan
Puis quand elles atteignent le terme prescrit, retenez-les de façon convenable, ou séparez-vous d’elles de façon convenable; et prenez deux hommes intègres parmi vous comme témoins. Et acquittez-vous du témoignage envers Allah. Voilà ce à quoi est exhorté celui qui croit en Allah et au Jour dernier. Et quiconque craint Allah, il lui donnera une issue favorable,

Verset 3

Wa Yarzuqhu Min Ĥaythu Lā Yaĥtasibu Wa Man Yatawakkal `Alá Allāhi Fahuwa Ĥasbuhu ‘Inna Allāha Bālighu ‘Amrihi Qad Ja`ala Allāhu Likulli Shay’in Qadrāan
et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas. Et quiconque place sa confiance en Allah, Il [Allah] lui suffit. Allah atteint ce qu’Il Se propose, et Allah a assigné une mesure à chaque chose.

Verset 4

Wa Al-Lā’ī Ya’isna Mina Al-Maĥīđi Min Nisā’ikum ‘Ini Artabtum Fa`iddatuhunna Thalāthatu ‘Ash/hurin Wa Al-Lā’ī Lam Yaĥiđna Wa ‘Ūlātu Al-‘Aĥmāli ‘Ajaluhunna ‘An Yađa`na Ĥamlahunna Wa Man Yattaqi Allāha Yaj`al Lahu Min ‘Amrihi Yusrāan
Si vous avez des doutes à propos (de la période d’attente) de vos femmes qui n’espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n’ont pas encore de règles. Et quant à celles qui sont enceintes, leur période d’attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses .

Verset 5

Dhālika ‘Amru Allāhi ‘Anzalahu ‘Ilaykum Wa Man Yattaqi Allāha Yukaffir `Anhu Sayyi’ātihi Wa Yu`žim Lahu ‘Ajrāan
Tel est le commandement d’Allah qu’Il a fait descendre vers vous. Quiconque craint Allah cependant, il lui efface ses fautes et lui accorde une grosse récompense.

Verset 6

‘Askinūhunna Min Ĥaythu Sakantum Min Wujdikum Wa Lā Tuđārrūhunna Lituđayyiqū `Alayhinna Wa ‘In Kunna ‘Ūlāti Ĥamlin Fa’anfiqū `Alayhinna Ĥattá Yađa`na Ĥamlahunna Fa’in ‘Arđa`na Lakum Fa’ātūhunna ‘Ujūrahunna Wa ‘Tamirū Baynakum Bima`rūfin Wa ‘In Ta`āsartum Fasaturđi`u Lahu ‘Ukhrá
Et faites que ces femmes habitent où vous habitez, et suivant vos moyens. Et ne cherchez pas à leur nuire en les contraignant à vivre à l’étroit. Et si elle sont enceintes, pourvoyez à leurs besoins jusqu’à ce qu’elles aient accouché. Puis, si elles allaitent [l’enfant né] de vous, donnez-leur leurs salaires . Et concertez-vous [à ce sujet] de façon convenable. Et si vous rencontrez des difficultés réciproques, alors, une autre allaitera pour lui.

Verset 7

Liyunfiq Dhū Sa`atin Min Sa`atihi Wa Man Qudira `Alayhi Rizquhu Falyunfiq Mimmā ‘Ātāhu Allāhu Lā Yukallifu Allāhu Nafsāan ‘Illā Mā ‘Ātāhā Sayaj`alu Allāhu Ba`da `Usrin Yusrāan
Que celui qui est aisé dépense de sa fortune; et que celui dont les biens sont restreints dépense selon ce qu’Allah lui a accordé. Allah n’impose à personne que selon ce qu’Il lui a donné, et Allah fera succéder l’aisance à la gêne.

Verset 8

Wa Ka’ayyin Min Qaryatin `Atat `An ‘Amri Rabbihā Wa Rusulihi Faĥāsabnāhā Ĥisābāan Shadīdāan Wa `Adhabnāhā `Adhābāan Nukrāan
Que de cités ont refusé avec insolence le commandement de leur Seigneur et de Ses messagers ! Nous leur en demandâmes compte avec sévérité, et les châtiâmes d’un châtiment inouï.

Verset 9

Fadhāqat Wabāla ‘Amrihā Wa Kāna `Āqibatu ‘Amrihā Khusrāan
Elles goûtèrent donc la conséquence de leur comportement. Et le résultat final de leurs actions fut [leur] perdition.

Verset 10

‘A`adda Allāhu Lahum `Adhābāan Shadīdāan Fa Attaqū Allāha Yā ‘Ūlī Al-‘Albābi Al-Ladhīna ‘Āmanū Qad ‘Anzala Allāhu ‘Ilaykum Dhikrāan
Allah a préparé pour eux un dur châtiment. Craignez Allah donc, ô vous qui êtes doués d’intelligence, vous qui avez la foi. certes, Allah a fait descendre vers vous un rappel,

Verset 11

Rasūlāan Yatlū `Alaykum ‘Āyāti Allāhi Mubayyinātin Liyukhrija Al-Ladhīna ‘Āmanū Wa `Amilū Aş-Şāliĥāti Mina Až-Žulumāti ‘Ilá An-Nūri Wa Man Yu’umin Billāhi Wa Ya`mal Şāliĥāan Yudkhilhu Jannātin Tajrī Min Taĥtihā Al-‘Anhāru Khālidīna Fīhā ‘Abadāan Qad ‘Aĥsana Allāhu Lahu Rizqāan
un Messager qui vous récite les versets d’Allah comme preuves claires, afin de faire sortir ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres des ténèbres à la lumière. Et quiconque croit en Allah et fait le bien, Il le fait entrer aux Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Allah lui a fait une belle attribution.

Verset 12

Allāhu Al-Ladhī Khalaqa Sab`a Samāwātin Wa Mina Al-‘Arđi Mithlahunna Yatanazzalu Al-‘Amru Baynahunna Lita`lamū ‘Anna Allāha `Alá Kulli Shay’in Qadīrun Wa ‘Anna Allāha Qad ‘Aĥāţa Bikulli Shay’in `Ilmāan
Allah qui a créé sept cieux et autant de terres. Entre eux [Son] commandement descend, afin que vous sachiez qu’Allah est en vérité Omnipotent et qu’Allah a embrassé toute chose de [Son] savoir.

Sourate 64 <— Liste des SOURATES —> Sourate 66

Le Saint Coran, Sourate 12, YOUSOUF ( Joseph ), en Texte Arabe, Phonétique et Français avec Audio Français et Arabe, téléchargeable en MP3

Le Saint Coran, Sourate 12, YOUSOUF ( Joseph ), en Texte Arabe, Phonétique et Français avec Audio Français et Arabe, téléchargeable en MP3

Sourate 11 <— Liste des SOURATES —> Sourate 13

En Arabe : Télécharger <— clic droit et enregistrer sous

En Français, lu par Youssouf Leclerc : Télécharger <— clic droit et enregistrer sous

Le Saint Coran, Sourate 12, YOUSOUF ( Joseph )

Bismillahi Rahmani Rahime
Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Verset 1

Alif-Lām-Rā Tilka ‘Āyātu Al-Kitābi Al-Mubīni
Alif, Lam, Ra . Tels sont les versets du Livre explicite.

Verset 2

‘Innā ‘Anzalnāhu Qur’ānāan `Arabīyāan La`allakum Ta`qilūna
Nous l’avons fait descendre, un Coran en [langue] arabe, afin que vous raisonniez.

Verset 3

Naĥnu Naquşşu `Alayka ‘Aĥsana Al-Qaşaşi Bimā ‘Awĥaynā ‘Ilayka Hādhā Al-Qur’āna Wa ‘In Kunta Min Qablihi Lamina Al-Ghāfilīna
Nous te racontons le meilleur récit, grâce à la révélation que Nous te faisons dans le Coran même si tu étais auparavant du nombre des inattentifs (à ces récits).

Verset 4

‘Idh Qāla Yūsufu Li’abīhi Yā ‘Abati ‘Innī Ra’aytu ‘Aĥada `Ashara Kawkabāan Wa Ash-Shamsa Wa Al-Qamara Ra’aytuhum Lī Sājidīna
Quand Joseph dit à son père : « Ô mon père, j’ai vu [en songe], onze étoiles, et aussi le soleil et la lune; je les ai vus prosternés devant moi”.

Verset 5

Qāla Yā Bunayya Lā Taqşuş Ru’uyā Ka `Alá ‘Ikhwatika Fayakīdū Laka Kaydāan ‘Inna Ash-Shayţāna Lil’insāni `Adūwun Mubīnun
« Ô mon fils, dit-il, ne raconte pas ta vision à tes frères car ils monteraient un complot contre toi; le Diable est certainement pour l’homme un ennemi déclaré.

Verset 6

Wa Kadhalika Yajtabīka Rabbuka Wa Yu`allimuka Min Ta’wīli Al-‘Aĥādīthi Wa Yutimmu Ni`matahu `Alayka Wa `Alá ‘Āli Ya`qūba Kamā ‘Atammahā `Alá ‘Abawayka Min Qablu ‘Ibrāhīma Wa ‘Isĥāqa ‘Inna Rabbaka `Alīmun Ĥakīmun
Ainsi ton Seigneur te choisira et t’enseignera l’interprétation des rêves, et Il parfera Son bienfait sur toi et sur la famille de Jacob, tout comme Il l’a parfait auparavant sur tes deux ancêtres, Abraham et Isaac car ton Seigneur est Omniscient et Sage”.

Verset 7

Laqad Kāna Fī Yūsufa Wa ‘Ikhwatihi ‘Āyātun Lilssā’ilīna
Il y avait certainement, en Joseph et ses frères, des exhortations pour ceux qui interrogent,

Verset 8

‘Idh Qālū Layūsufu Wa ‘Akhūhu ‘Aĥabbu ‘Ilá ‘Abīnā Minnā Wa Naĥnu `Uşbatun ‘Inna ‘Abānā Lafī Đalālin Mubīnin
quand ceux-ci dirent : “Joseph et son frère sont plus aimés de notre père que nous, alors que nous sommes un groupe bien fort. Notre père est vraiment dans un tort évident.

Verset 9

Aqtulū Yūsufa ‘Awi Aţraĥūhu ‘Arđāan Yakhlu Lakum Wajhu ‘Abīkum Wa Takūnū Min Ba`dihi Qawmāan Şāliĥīna
Tuez Joseph ou bien éloignez-le dans n’importe quel pays, afin que le visage de votre père se tourne exclusivement vers nous, et que vous soyez après cela des gens de bien” .

Verset 10

Qāla Qā’ilun Minhum Lā Taqtulū Yūsufa Wa ‘Alqūhu Fī Ghayābati Al-Jubbi Yaltaqiţhu Ba`đu As-Sayyārati ‘In Kuntum Fā`ilīna
L’un d’eux dit : “Ne tuez pas Joseph, mais jetez-le si vous êtes disposés à agir, au fond du puits afin que quelque caravane le recueille”.

Verset 11

Qālū Yā ‘Abānā Mā Laka Lā Ta’mannā `Alá Yūsufa Wa ‘Innā Lahu Lanāşiĥūna
Ils dirent : « Ô notre père, qu’as-tu à ne pas te fier à nous au sujet de Joseph ? Nous sommes cependant bien intentionnés à son égard.

Verset 12

‘Arsilhu Ma`anā Ghadāan Yarta` Wa Yal`ab Wa ‘Innā Lahu Laĥāfižūna
Envoie-le demain avec nous faire une promenade et jouer. Et nous veillerons sur lui”.

Verset 13

Qāla ‘Innī Layaĥzununī ‘An Tadh/habū Bihi Wa ‘Akhāfu ‘An Ya’kulahu Adh-Dhi’bu Wa ‘Antum `Anhu Ghāfilūna
Il dit : “Certes, je m’attristerai que vous l’emmeniez; et je crains que le loup ne le dévore dans un moment où vous ne ferez pas attention a lui”.

Verset 14

Qālū La’in ‘Akalahu Adh-Dhi’bu Wa Naĥnu `Uşbatun ‘Innā ‘Idhāan Lakhāsirūna
Ils dirent : “Si le loup le dévore alors que nous sommes nombreux, nous seront vraiment les perdants”.

Verset 15

Falammā Dhahabū Bihi Wa ‘Ajma`ū ‘An Yaj`alūhu Fī Ghayābati Al-Jubbi Wa ‘Awĥaynā ‘Ilayhi Latunabbi’annahum Bi’amrihim Hādhā Wa Hum Lā Yash`urūna
Et lorsqu’ils l’eurent emmené, et se furent mis d’accord pour le jeter dans les profondeurs invisibles du puits, Nous lui révélâmes : “Tu les informeras sûrement de cette affaire sans qu’ils s’en rendent compte”.

Verset 16

Wa Jā’ū ‘Abāhum `Ishā’an Yabkūna
Et ils vinrent à leur père, le soir, en pleurant.

Verset 17

Qālū Yā ‘Abānā ‘Innā Dhahabnā Nastabiqu Wa Taraknā Yūsufa `Inda Matā`inā Fa’akalahu Adh-Dhi’bu Wa Mā ‘Anta Bimu’uminin Lanā Wa Law Kunnā Şādiqīna
Ils dirent : « Ô notre père, nous sommes allés faire une course, et nous avons laissé Joseph auprès de nos effets; et le loup l’a dévoré. Tu ne nous croiras pas, même si nous disons la vérité”.

Verset 18

Wa Jā’ū `Alá Qamīşihi Bidamin Kadhibin Qāla Bal Sawwalat Lakum ‘Anfusukum ‘Amrāan Faşabrun Jamīlun Wa Allāhu Al-Musta`ānu `Alá Mā Taşifūna
Ils apportèrent sa tunique tachée d’un faux sang. Il dit : “Vos âmes, plutôt, vous ont suggéré quelque chose… [Il ne me reste plus donc] qu’une belle patience ! C’est Allah qu’il faut appeler au secours contre ce que vous racontez ! ”

Verset 19

Wa Jā’at Sayyāratun Fa’arsalū Wa Aridahum Fa’adlá Dalwahu Qāla Yā Bushrá Hādhā Ghulāmun Wa ‘Asarrūhu Biđā`atan Wa Allāhu `Alīmun Bimā Ya`malūna
Or, vint une caravane. Ils envoyèrent leur chercheur d’eau, qui fit descendre son eau. Il dit : “Bonne nouvelle ! Voilà un garçon ! ” Et ils le dissimulèrent [pour le vendre] telle une marchandise. Allah cependant savait fort bien ce qu’ils faisaient.

Verset 20

Wa Sharawhu Bithamanin Bakhsin Darāhima Ma`dūdatin Wa Kānū Fīhi Mina Az-Zāhidīna
Et ils le vendirent à vil prix : pour quelques dirhams comptés. Ils le considéraient comme indésirable

Verset 21

Wa Qāla Al-Ladhī Ashtarāhu Min Mişra Li’imra’atihi ‘Akrimī Mathwāhu `Asá ‘An Yanfa`anā ‘Aw Nattakhidhahu Waladāan Wa Kadhalika Makkannā Liyūsufa Fī Al-‘Arđi Wa Linu`allimahu Min Ta’wīli Al-‘Aĥādīthi Wa Allāhu Ghālibun `Alá ‘Amrihi Wa Lakinna ‘Akthara An-Nāsi Lā Ya`lamūna
Et celui qui l’acheta était de l’égypte, Il dit à sa femme : “Accorde lui une généreuse hospitalité. Il se peut qu’il nous soit utile ou que nous l’adoptions comme notre enfant.” Ainsi avons-nous raffermi Joseph dans le pays et nous lui avons appris l’interprétation des rêves. Et Allah est souverain en Son Commandement : mais la plupart des gens ne savent pas.

Verset 22

Wa Lammā Balagha ‘Ashuddahu ‘Ātaynāhu Ĥukmāan Wa `Ilmāan Wa Kadhalika Najzī Al-Muĥsinīna
Et quand il eut atteint sa maturité Nous lui accordâmes sagesse et savoir. C’est ainsi que nous récompensons les bienfaisants.

Verset 23

Wa Rāwadat/hu Allatī Huwa Fī Baytihā `An Nafsihi Wa Ghallaqati Al-‘Abwāba Wa Qālat Hayta Laka Qāla Ma`ādha Allāhi ‘Innahu Rabbī ‘Aĥsana Mathwāya ‘Innahu Lā Yufliĥu Až-Žālimūna
Or celle (Zulikha) qui l’avait reçu dans sa maison essaya de le séduire. Et elle ferma bien les portes et dit : “Viens, [je suis prête pour toi !]” – Il dit : “Qu’Allah me protège ! C’est mon maître qui m’a accordé un bon asile. Vraiment les injustes ne réussissent pas”.

Verset 24

Wa Laqad Hammat Bihi Wa Hamma Bihā Lawlā ‘An Ra’á Burhāna Rabbihi Kadhālika Linaşrifa `Anhu As-Sū’a Wa Al-Faĥshā’a ‘Innahu Min `Ibādinā Al-Mukhlaşīna
Et, elle le désira. Et il l’aurai désirée n’eût été ce qu’il vit comme preuve évidente de son Seigneur. Ainsi [Nous avons agi] pour écarter de lui le mal et la turpitude. Il était certes un de Nos serviteurs élus.

Verset 25

Wa Astabaqā Al-Bāba Wa Qaddat Qamīşahu Min Duburin Wa ‘Alfayā Sayyidahā Ladá Al-Bābi Qālat Mā Jazā’u Man ‘Arāda Bi’ahlika Sū’āan ‘Illā ‘An Yusjana ‘Aw `Adhābun ‘Alīmun
Et tous deux coururent vers la porte, et elle lui déchira sa tunique par derrière. Ils trouvèrent le mari [de cette femme] à la porte. Elle dit : “Quelle serait la punition de quiconque a voulu faire du mal à ta famille sinon la prison, ou un châtiment douloureux ? ”

Verset 26

Qāla Hiya Rāwadatnī `An Nafsī Wa Shahida Shāhidun Min ‘Ahlihā ‘In Kāna Qamīşuhu Qudda Min Qubulin Faşadaqat Wa Huwa Mina Al-Kādhibīna
[Joseph] dit : “C’est elle qui a voulu me séduire”. Et un témoin, de la famille de celle-ci témoigna : “Si sa tunique [à lui] est déchirée par devant, alors c’est elle qui dit la vérité, tandis qu’il est du nombre des menteurs.

Verset 27

Wa ‘In Kāna Qamīşuhu Qudda Min Duburin Fakadhabat Wa Huwa Mina Aş-Şādiqīna
Mais si sa tunique est déchirée par derrière, alors c’est elle qui mentit, tandis qu’il est du nombre des véridiques”.

Verset 28

Falammā Ra’á Qamīşahu Qudda Min Duburin Qāla ‘Innahu Min Kaydikunna ‘Inna Kaydakunna `Ažīmun
Puis, quand il (le mari) vit la tunique déchirée par derrière, il dit : “C’est bien de votre ruse de femmes ! Vos ruses sont vraiment énormes !

Verset 29

Yūsufu ‘A`riđ `An Hādhā Wa Astaghfirī Lidhanbiki ‘Innaki Kunti Mina Al-Khāţi’īna
Joseph, ne pense plus à cela ! Et toi, (femme), implore le pardon pour ton péché car tu es fautive”.

Verset 30

Wa Qāla Niswatun Fī Al-Madīnati Amra’atu Al-`Azīzi Turāwidu Fatāhā `An Nafsihi Qad Shaghafahā Ĥubbāan ‘Innā Lanarāhā Fī Đalālin Mubīnin
Et dans la ville, des femmes dirent : “La femme d’Al-Azize essaye de séduire son valet ! Il l’a vraiment rendue folle d’amour. Nous la trouvons certes dans un égarement évident.

Verset 31

Falammā Sami`at Bimakrihinna ‘Arsalat ‘Ilayhinna Wa ‘A`tadat Lahunna Muttaka’an Wa ‘Ātat Kulla Wāĥidatin Minhunna Sikkīnāan Wa Qālati Akhruj `Alayhinna Falammā Ra’aynahu ‘Akbarnahu Wa Qaţţa`na ‘Aydiyahunna Wa Qulna Ĥāsha Lillāhi Mā Hādhā Basharāan ‘In Hādhā ‘Illā Malakun Karīmun
Lorsqu’elle eut entendu leur fourberie, elle leur envoya [des invitations,] et prépara pour elles une collation; et elle remit à chacune d’elles un couteau. Puis elle dit : “Sors devant elles, [Joseph !]” – Lorsqu’elles le virent, elles l’admirèrent, se coupèrent les mains et dirent : “à Allah ne plaise ! Ce n’est pas un être humain, ce n’est qu’un ange noble ! ”

Verset 32

Qālat Fadhālikunna Al-Ladhī Lumtunnanī Fīhi Wa Laqad Rāwadttuhu `An Nafsihi Fāsta`şama Wa La’in Lam Yaf`al Mā ‘Āmuruhu Layusjananna Wa Layakūnāan Mina Aş-Şāghirīna
Elle dit : “Voilà donc celui à propos duquel vous me blâmiez. J’ai essayé de le séduire mais il s’en défendit fermement. Or, s’il ne fait pas ce que je lui commande, il sera très certainement emprisonné et sera certes parmi les humiliés”.

Verset 33

Qāla Rabbi As-Sijnu ‘Aĥabbu ‘Ilayya Mimmā Yad`ūnanī ‘Ilayhi Wa ‘Illā Taşrif `Annī Kaydahunna ‘Aşbu ‘Ilayhinna Wa ‘Akun Mina Al-Jāhilīna
Il dit : « Ô mon Seigneur, la prison m’est préférable à ce à quoi elles m’invitent. Et si Tu n’écartes pas de moi leur ruse, je pencherai vers elles et serai du nombre des ignorants (pêcheurs)” .

Verset 34

Fāstajāba Lahu Rabbuhu Faşarafa `Anhu Kaydahunna ‘Innahu Huwa As-Samī`u Al-`Alīmu
Son Seigneur l’exauça donc, et éloigna de lui leur ruse. C’est Lui, vraiment, qui est l’Audient et l’Omniscient.

Verset 35

Thumma Badā Lahum Min Ba`di Mā Ra’aw Al-‘Āyāti Layasjununnahu Ĥattá Ĥīnin
Puis, après qu’ils eurent vu les preuves (de son innocence), il leur sembla qu’ils devaient l’emprisonner pour un temps.

Verset 36

Wa Dakhala Ma`ahu As-Sijna Fatayāni Qāla ‘Aĥaduhumā ‘Innī ‘Arānī ‘A`şiru Khamrāan Wa Qāla Al-‘Ākharu ‘Innī ‘Arānī ‘Aĥmilu Fawqa Ra’sī Khubzāan Ta’kulu Aţ-Ţayru Minhu Nabbi’nā Bita’wīlihi ‘Innā Narāka Mina Al-Muĥsinīna
Deux valets entrèrent avec lui en prison. L’un d’eux dit : “Je me voyais [en rêve] pressant du raisin…” Et l’autre dit : “Et moi, je me voyais portant sur ma tête du pain dont les oiseaux mangeaient. Apprends-nous l’interprétation (de nos rêves), nous te voyons au nombre des bienfaisants”.

Verset 37

Qāla Lā Ya’tīkumā Ţa`āmun Turzaqānihi ‘Illā Nabba’tukumā Bita’wīlihi Qabla ‘An Ya’tiyakumā Dhālikumā Mimmā `Allamanī Rabbī ‘Innī Taraktu Millata Qawmin Lā Yu’uminūna Billāhi Wa Hum Bil-‘Ākhirati Hum Kāfirūna
“La nourriture qui vous est attribuée ne vous parviendra point, dit-il, que je ne vous aie avisés de son interprétation (de votre nourriture) avant qu’elle ne vous arrive. Cela fait partie de ce que mon Seigneur m’a enseigné. Certes, j’ai abandonné la religion d’un peuple qui ne croit pas en Allah et qui nie la vie future.

Verset 38

Wa Attaba`tu Millata ‘Ābā’ī ‘Ibrāhīma Wa ‘Isĥāqa Wa Ya`qūba Mā Kāna Lanā ‘An Nushrika Billāhi Min Shay’in Dhālika Min Fađli Allāhi `Alaynā Wa `Alá An-Nāsi Wa Lakinna ‘Akthara An-Nāsi Lā Yashkurūna
Et j’ai suivi la religion de mes ancêtres, Abraham, Isaac et Jacob. Il ne nous convient pas d’associer à Allah quoi que ce soit. Ceci est une grâce d’Allah sur nous et sur tout le monde; mais la plupart des gens ne sont pas reconnaissants.

Verset 39

Yā Şāĥibayi As-Sijni ‘A’arbābun Mutafarriqūna Khayrun ‘Ami Allāhu Al-Wāĥidu Al-Qahhāru
ô mes deux compagnons de prison ! Qui est le meilleur : des Seigneurs éparpillés ou Allah, l’Unique, le Dominateur suprême ?

Verset 40

Mā Ta`budūna Min Dūnihi ‘Illā ‘Asmā’an Sammaytumūhā ‘Antum Wa ‘Ābā’uukum Mā ‘Anzala Allāhu Bihā Min Sulţānin ‘Ini Al-Ĥukmu ‘Illā Lillāhi ‘Amara ‘Allā Ta`budū ‘Illā ‘Īyāhu Dhālika Ad-Dīnu Al-Qayyimu Wa Lakinna ‘Akthara An-Nāsi Lā Ya`lamūna
Vous n’adorez, en dehors de Lui, que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres, et à l’appui desquels Allah n’a fait descendre aucune preuve. Le pouvoir n’appartient qu’Allah. Il vous a commandé de n’adorer que Lui. Telle est la religion droite; mais la plupart des gens ne savent pas.

Verset 41

Yā Şāĥibayi As-Sijni ‘Ammā ‘Aĥadukumā Fayasqī Rabbahu Khamrāan Wa ‘Ammā Al-‘Ākharu Fayuşlabu Fata’kulu Aţ-Ţayru Min Ra’sihi Quđiya Al-‘Amru Al-Ladhī Fīhi Tastaftiyāni
ô mes deux compagnons de prison ! L’un de vous donnera du vin à boire à son maître; quant à l’autre, il sera crucifié, et les oiseaux mangeront de sa tête. L’affaire sur laquelle vous me consultez est déjà décidée.”

Verset 42

Wa Qāla Lilladhī Žanna ‘Annahu Nājin Minhumā Adhkurnī `Inda Rabbika Fa’ansāhu Ash-Shayţānu Dhikra Rabbihi Falabitha Fī As-Sijni Biđ`a Sinīna
Et il dit à celui des deux dont il pensait qu’il serait délivré : “Parle de moi auprès de ton maître” . Mais le Diable fit qu’il oublia de rappeler (le cas de Joseph) à son maître. Joseph resta donc en prison quelques années.

Verset 43

Wa Qāla Al-Maliku ‘Innī ‘Ará Sab`a Baqarātin Simānin Ya’kuluhunna Sab`un `Ijāfun Wa Sab`a Sunbulātin Khuđrin Wa ‘Ukhara Yā Bisātin Yā ‘Ayyuhā Al-Mala’u ‘Aftūnī Fī Ru’uyā Ya ‘In Kuntum Lilrru’uyā Ta`burūna
Et le roi dit : “Et vérité, je voyais (en rêve) sept vaches grasses mangées par sept maigres; et sept épis verts, et autant d’autres, secs. ô conseil de notables, donnez-moi une explication de ma vision, si vous savez interpréter le rêve”.

Verset 44

Qālū ‘Ađghāthu ‘Aĥlāmin Wa Mā Naĥnu Bita’wīli Al-‘Aĥlāmi Bi`ālimīna
Ils dirent : “C’est un amas de rêves ! Et nous ne savons pas interpréter les rêves ! ”

Verset 45

Wa Qāla Al-Ladhī Najā Minhumā Wa Aiddakara Ba`da ‘Ummatin ‘Anā ‘Unabbi’ukum Bita’wīlihi Fa’arsilūni
Or, celui des deux qui avait été délivré et qui, après quelque temps se rappela, dit : “Je vous en donnerai l’interprétation. Envoyez-moi donc”.

Verset 46

Yūsufu ‘Ayyuhā Aş-Şiddīqu ‘Aftinā Fī Sab`i Baqarātin Simānin Ya’kuluhunna Sab`un `Ijāfun Wa Sab`i Sunbulātin Khuđrin Wa ‘Ukhara Yā Bisātin La`allī ‘Arji`u ‘Ilá An-Nāsi La`allahum Ya`lamūna
“ô toi, Joseph, le véridique ! éclaire-nous au sujet de sept vaches grasses que mangent sept très maigres, et sept épis verts et autant d’autres, secs, afin que je retourne aux gens et qu’ils sachent [l’interprétation exacte du rêve]”.

Verset 47

Qāla Tazra`ūna Sab`a Sinīna Da’abāan Famā Ĥaşadtum Fadharūhu Fī Sunbulihi ‘Illā Qalīlāan Mimmā Ta’kulūna
Alors [Joseph dit]: “Vous sèmerez pendant sept années consécutives. Tout ce que vous aurez moissonné, laissez-le en épi, sauf le peu que vous consommerez.

Verset 48

Thumma Ya’tī Min Ba`di Dhālika Sab`un Shidādun Ya’kulna Mā Qaddamtum Lahunna ‘Illā Qalīlāan Mimmā Tuĥşinūna
Viendront ensuite sept année de disette qui consommeront tout ce que vous aurez amassé pour elles sauf le peu que vous aurez réservé [comme semence].

Verset 49

Thumma Ya’tī Min Ba`di Dhālika `Āmun Fīhi Yughāthu An-Nāsu Wa Fīhi Ya`şirūna
Puis, viendra après cela une année où les gens seront secourus [par la pluie] et iront au pressoir.”

Verset 50

Wa Qāla Al-Maliku A’tūnī Bihi Falammā Jā’ahu Ar-Rasūlu Qāla Arji` ‘Ilá Rabbika Fās’alhu Mā Bālu An-Niswati Al-Lātī Qaţţa`na ‘Aydiyahunna ‘Inna Rabbī Bikaydihinna `Alīmun
Et le roi dit : “Amenez-le moi”. Puis, lorsque l’émissaire arriva auprès de lui, [Joseph] dit : “Retourne auprès de ton maître et demande-lui : “Quelle était la raison qui poussa les femmes à se couper les mains ? Mon Seigneur connaît bien leur ruse”.

Verset 51

Qāla Mā Khaţbukunna ‘Idh Rāwadttunna Yūsufa `An Nafsihi Qulna Ĥāsha Lillāhi Mā `Alimnā `Alayhi Min Sū’in Qālati Amra’atu Al-`Azīzi Al-‘Āna Ĥaşĥaşa Al-Ĥaqqu ‘Anā Rāwadttuhu `An Nafsihi Wa ‘Innahu Lamina Aş-Şādiqīna
Alors, [le roi leur] dit : “Qu’est-ce donc qui vous a poussées à essayer de séduire Joseph ? ” Elles dirent : “A Allah ne plaise ! Nous ne connaissons rien de mauvais contre lui”. Et la femme d’Al-Azize dit : “Maintenant la vérité s’est manifestée. C’est moi qui ai voulu le séduire. Et c’est lui, vraiment, qui est du nombre des véridiques ! ”

Verset 52

Dhālika Liya`lama ‘Annī Lam ‘Akhunhu Bil-Ghaybi Wa ‘Anna Allāha Lā Yahdī Kayda Al-Khā’inīna
“Cela afin qu’il sache que je ne l’ai pas trahi en son absence, et qu’en vérité Allah ne guide pas la ruse des traîtres.

Verset 53

Wa Mā ‘Ubarri’u Nafsī ‘Inna An-Nafsa La’ammāratun Bis-Sū’i ‘Illā Mā Raĥima Rabbī ‘Inna Rabbī Ghafūrun Raĥīmun
Je ne m’innocente cependant pas, car l’âme est très incitatrice au mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde, [ne la préserve du péché]. Mon Seigneur est certes Pardonneur et très Miséricordieux”.

Verset 54

Wa Qāla Al-Maliku A’tūnī Bihi ‘Astakhlişhu Linafsī Falammā Kallamahu Qāla ‘Innaka Al-Yawma Ladaynā Makīnun ‘Amīnun
Et le roi dit : “Amenez-le moi : je me le réserve pour moi-même”. Et lorsqu’il lui eut parlé, il dit : “Tu es dès aujourd’hui prés de nous, en une position d’autorité et de confiance”.

Verset 55

Qāla Aj`alnī `Alá Khazā’ini Al-‘Arđi ‘Innī Ĥafīžun `Alīmun
Et [Joseph] dit : “Assigne-moi les dépôts du territoire : je suis bon gardien et connaisseurs”.

Verset 56

Wa Kadhalika Makkannā Liyūsufa Fī Al-‘Arđi Yatabawwa’u Minhā Ĥaythu Yashā’u Nuşību Biraĥmatinā Man Nashā’u Wa Lā Nuđī`u ‘Ajra Al-Muĥsinīna
Ainsi avons-nous affermi (l’autorité de) Joseph dans ce territoire et il s’y installait là où il le voulait. Nous touchons de Notre miséricorde qui Nous voulons et ne faisons pas perdre aux hommes de bien le mérite [de leurs oeuvres].

Verset 57

Wa La’ajru Al-‘Ākhirati Khayrun Lilladhīna ‘Āmanū Wa Kānū Yattaqūna
Et la récompense de l’au-delà est meilleure pour ceux qui ont cru et ont pratiqué le piété.

Verset 58

Wa Jā’a ‘Ikhwatu Yūsufa Fadakhalū `Alayhi Fa`arafahum Wa Hum Lahu Munkirūna
Et le frères de Joseph vinrent et entrèrent auprès de lui. Il les reconnut, mais eux ne le reconnurent pas.

Verset 59

Wa Lammā Jahhazahum Bijahāzihim Qāla A’tūnī Bi’akhin Lakum Min ‘Abīkum ‘Alā Tarawna ‘Annī ‘Ūfī Al-Kayla Wa ‘Anā Khayru Al-Munzilīna
Et quand il leur eut fourni leur provision, il dit : “Amenez-moi un frère que vous avez de votre père. Ne voyez-vous pas que je donne la pleine mesure et que je suis le meilleur des hôtes ?

Verset 60

Fa’in Lam Ta’tūnī Bihi Falā Kayla Lakum `Indī Wa Lā Taqrabūni
Et si vous ne me l’amenez pas, alors il n’y aura plus de provision pour vous, chez moi; et vous ne m’approcherez plus”.

Verset 61

Qālū Sanurāwidu `Anhu ‘Abāhu Wa ‘Innā Lafā`ilūna
Ils dirent : “Nous essayerons de persuader son père. Certes, nous le ferons”.

Verset 62

Wa Qāla Lifityānihi Aj`alū Biđā`atahum Fī Riĥālihim La`allahum Ya`rifūnahā ‘Idhā Anqalabū ‘Ilá ‘Ahlihim La`allahum Yarji`ūna
Et il dit à Ses serviteurs : “Remettez leurs marchandises dans leurs sacs : peut-être les reconnaîtront-ils quand ils seront de retour vers leur famille et peut-être qu’ils reviendront”

Verset 63

Falammā Raja`ū ‘Ilá ‘Abīhim Qālū Yā ‘Abānā Muni`a Minnā Al-Kaylu Fa’arsil Ma`anā ‘Akhānā Naktal Wa ‘Innā Lahu Laĥāfižūna
Et lorsqu’ils revinrent à leur père, ils dirent : “ô notre père, il nous sera refusé [à l’avenir] de nous ravitailler [en grain]. Envoie donc avec nous notre frère, afin que nous obtenions des provisions. Nous le surveillerons bien”.

Verset 64

Qāla Hal ‘Āmanukum `Alayhi ‘Illā Kamā ‘Amintukum `Alá ‘Akhīhi Min Qablu Fa-Allāhu Khayrun Ĥāfižāan Wa Huwa ‘Arĥamu Ar-Rāĥimīna
Il dit : “Vais-je vous le confier comme, auparavant, je vous ai confié son frère ? Mais Allah est le meilleur gardien, et Il est Le plus Miséricordieux des miséricordieux ! ”

Verset 65

Wa Lammā Fataĥū Matā`ahum Wa Jadū Biđā`atahum Ruddat ‘Ilayhim Qālū Yā ‘Abānā Mā Nabghī Hadhihi Biđā`atunā Ruddat ‘Ilaynā Wa Namīru ‘Ahlanā Wa Naĥfažu ‘Akhānā Wa Nazdādu Kayla Ba`īrin Dhālika Kaylun Yasīrun
Et lorsqu’ils ouvrirent leurs bagages, ils trouvèrent qu’on leur avait rendu leurs marchandises. Ils dirent : « Ô notre père. Que désirons-nous [de plus] ? Voici que nos marchandises nous ont été rendues. Et ainsi nous approvisionnerons notre famille, nous veillerons à la sécurité de notre frère et nous nous ajouterons la charge d’un chameau et c’est une charge facile”.

Verset 66

Qāla Lan ‘Ursilahu Ma`akum Ĥattá Tu’utūni Mawthiqāan Mina Allāhi Lata’tunanī Bihi ‘Illā ‘An Yuĥāţa Bikum Falammā ‘Ātawhu Mawthiqahum Qāla Allāhu `Alá Mā Naqūlu Wa Kīlun
– Il dit : “Jamais je ne l’enverrai avec vous, jusqu’à ce que vous m’apportiez l’engagement formel au nom d’Allah que vous me le ramènerez à moins que vous ne soyez cernés”. Lorsqu’ils lui eurent apporté l’engagement, il dit : “Allah est garant de ce que nous disons”.

Verset 67

Wa Qāla Yā Banīya Lā Tadkhulū Min Bābin Wāĥidin Wa Adkhulū Min ‘Abwābin Mutafarriqatin Wa Mā ‘Ughnī `Ankum Mina Allāhi Min Shay’in ‘Ini Al-Ĥukmu ‘Illā Lillāhi `Alayhi Tawakkaltu Wa `Alayhi Falyatawakkali Al-Mutawakkilūna
Et il dit : “ô mes fils, n’entrez pas par une seule porte, mais entrez par portes séparées. Je ne peux cependant vous être d’aucune utilité contre les desseins d’Allah. La décision n’appartient qu’à Allah : en lui je place ma confiance. Et que ceux qui placent en lui leur confiance la place en lui”.

Verset 68

Wa Lammā Dakhalū Min Ĥaythu ‘Amarahum ‘Abūhum Mmā Kāna Yughnī `Anhum Mmina Allāhi Min Shay’in ‘Illā Ĥājatan Fī Nafsi Ya`qūba Qađāhā Wa ‘Innahu Ladhū `Ilmin Limā `Allamnāhu Wa Lakinna ‘Akthara An-Nāsi Lā Ya`lamūna
étant entrés comme leur père leur avait commandé [cela] ne leur servit à rien contre [les décrets d’] Allah. Ce n’était [au reste] qu’une précaution que Jacob avait jugé [de leur recommander]. Il avait pleine connaissance de ce que nous lui avions enseigné. Mais la plupart des gens ne savent pas.

Verset 69

Wa Lammā Dakhalū `Alá Yūsufa ‘Āwá ‘Ilayhi ‘Akhāhu Qāla ‘Innī ‘Anā ‘Akhūka Falā Tabta’is Bimā Kānū Ya`malūna
Et quand ils furent entrés auprès de Joseph, [celui-ci] retînt son frère auprès de lui en disant : “Je suis ton frère. Ne te chagrine donc pas pour ce qu’ils faisaient”.

Verset 70

Falammā Jahhazahum Bijahāzihim Ja`ala As-Siqāyata Fī Raĥli ‘Akhīhi Thumma ‘Adhana Mu’uadhinun ‘Ayyatuhā Al-`Īru ‘Innakum Lasāriqūna
Puis, quand il leur eut fourni leurs provisions, il mit la coupe dans le sac de son frère. Ensuite un crieur annonça : “Caravaniers ! vous êtes des voleurs”.

Verset 71

Qālū Wa ‘Aqbalū `Alayhim Mādhā Tafqidūna
Ils se retournèrent en disant : “Qu’avez vous perdu ? ”

Verset 72

Qālū Nafqidu Şuwā`a Al-Maliki Wa Liman Jā’a Bihi Ĥimlu Ba`īrin Wa ‘Anā Bihi Za`īmun
Ils répondirent : “Nous cherchons la grande coupe du roi. La charge d’un chameau à qui l’apportera et j’en suis garant”.

Verset 73

Qālū Ta-Allāhi Laqad `Alimtum Mā Ji’nā Linufsida Fī Al-‘Arđi Wa Mā Kunnā Sāriqīna
“Par Allah, dirent-ils, vous savez certes que nous ne sommes pas venus pour semer la corruption sur le territoire et que nous ne sommes pas des voleurs”.

Verset 74

Qālū Famā Jazā’uuhu ‘In Kuntum Kādhibīna
– Quelle sera donc la sanction si vous êtes des menteurs ? (dirent-ils).

Verset 75

Qālū Jazā’uuhu Man Wujida Fī Raĥlihi Fahuwa Jazā’uuhu Kadhālika Najzī Až-Žālimīna
Ils dirent : “La sanction infligée à celui dont les bagages de qui la coupe sera retrouvée est : [qu’il soit livré] lui-même [à titre d’esclave à la victime du vol]. C’est ainsi que nous punissons les malfaiteurs”.

Verset 76

Fabada’a Bi’aw`iyatihim Qabla Wi`ā’i ‘Akhīhi Thumma Astakhrajahā Min Wi`ā’i ‘Akhīhi Kadhālika Kidnā Liyūsufa Mā Kāna Liya’khudha ‘Akhāhu Fī Dīni Al-Maliki ‘Illā ‘An Yashā’a Allāhu Narfa`u Darajātin Man Nashā’u Wa Fawqa Kulli Dhī `Ilmin `Alīmun
[Joseph] commença par les sacs des autres avant celui de son frère; puis il la fit sortir du sac de son frère. Ainsi suggérâmes-Nous cet artifice à Joseph. Car il ne pouvait pas se saisir de son frère, selon la justice du roi, à moins qu’Allah ne l’eût voulu. Nous élevons en rang qui Nous voulons. Et au-dessus de tout homme détenant la science il y a un savant [plus docte que lui].

Verset 77

Qālū ‘In Yasriq Faqad Saraqa ‘Akhun Lahu Min Qablu Fa’asarrahā Yūsufu Fī Nafsihi Wa Lam Yubdihā Lahum Qāla ‘Antum Sharrun Makānāan Wa Allāhu ‘A`lamu Bimā Taşifūna
Ils dirent : “S’il a commis un vol, un frère à lui auparavant a volé aussi. “Mais Joseph tint sa pensée secrète, et ne la leur dévoila pas. Il dit [en lui même]: “Votre position est bien pire encore ! Et Allah connaît mieux ce que vous décrivez”.

Verset 78

Qālū Yā ‘Ayyuhā Al-`Azīzu ‘Inna Lahu ‘Abāan Shaykhāan Kabīrāan Fakhudh ‘Aĥadanā Makānahu ‘Innā Narāka Mina Al-Muĥsinīna
– Ils dirent : « Ô Al-Azize, il a un père très vieux; saisis-toi donc de l’un de nous, à sa place. Nous voyons que tu es vraiment du nombre des gens bienfaisants”.

Verset 79

Qāla Ma`ādha Allāhi ‘An Na’khudha ‘Illā Man Wajadnā Matā`anā `Indahu ‘Innā ‘Idhāan Lažālimūna
– Il dit : “Qu’Allah nous garde de prendre un autre que celui chez qui nous avons trouvé notre bien ! Nous serions alors vraiment injustes.

Verset 80

Falammā Astay’asū Minhu Khalaşū Najīyāan Qāla Kabīruhum ‘Alam Ta`lamū ‘Anna ‘Abākum Qad ‘Akhadha `Alaykum Mawthiqāan Mina Allāhi Wa Min Qablu Mā Farraţtum Fī Yūsufa Falan ‘Abraĥa Al-‘Arđa Ĥattá Ya’dhana Lī ‘Abī ‘Aw Yaĥkuma Allāhu Lī Wa Huwa Khayru Al-Ĥākimīna
Puis, lorsqu’ils eurent perdu tout espoir [de ramener Benyamin] ils se concertèrent en secret. Leur aîné dit : “Ne savez-vous pas que votre père a pris de vous un engagement formel au nom d’Allah, et que déjà vous y avez manqué autrefois à propos de Joseph ? Je ne quitterai point le territoire, jusqu’à ce que mon père me le permette ou qu’Allah juge en ma faveur, et Il est le meilleur des juges.

Verset 81

Arji`ū ‘Ilá ‘Abīkum Faqūlū Yā ‘Abānā ‘Inna Abnaka Saraqa Wa Mā Shahidnā ‘Illā Bimā `Alimnā Wa Mā Kunnā Lilghaybi Ĥāfižīna
retournez à votre père et dites : “ô notre père, ton fils a volé. Et nous n’attestons que ce que nous savons. Et nous n’étions nullement au courant de l’inconnu.

Verset 82

Wa As’ali Al-Qaryata Allatī Kunnā Fīhā Wa Al-`Īra Allatī ‘Aqbalnā Fīhā Wa ‘Innā Laşādiqūna
Et interroge la ville où nous étions, ainsi que la caravane dans la quelle nous sommes arrivés. Nous disons réellement la vérité.”

Verset 83

Qāla Bal Sawwalat Lakum ‘Anfusukum ‘Amrāan Faşabrun Jamīlun `Asá Allāhu ‘An Ya’tiyanī Bihim Jamī`āan ‘Innahu Huwa Al-`Alīmu Al-Ĥakīmu
Alors [Jacob] dit : “Vos âmes plutôt vous inspiré [d’entreprendre] quelque chose ! … Oh ! belle patience. Il se peut qu’Allah me les ramènera tous les deux. Car c’est Lui l’Omniscient, le Sage”.

Verset 84

Wa Tawallá `Anhum Wa Qāla Yā ‘Asafá `Alá Yūsufa Wa Abyađđat `Aynāhu Mina Al-Ĥuzni Fahuwa Kažīmun
Et il se détourna d’eux et dit : “Que mon chagrin est grand pour Joseph ! ” Et ses yeux blanchirent d’affliction. Et il était accablé.

Verset 85

Qālū Ta-Allāhi Tafta’u Tadhkuru Yūsufa Ĥattá Takūna Ĥarađāan ‘Aw Takūna Mina Al-Hālikīna
– Ils dirent : “Par Allah ! Tu ne cesseras pas d’évoquer Joseph, jusqu’à ce que t’épuises ou que tu sois parmi les morts”.

Verset 86

Qāla ‘Innamā ‘Ashkū Baththī Wa Ĥuznī ‘Ilá Allāhi Wa ‘A`lamu Mina Allāhi Mā Lā Ta`lamūna
– Il dit : “Je ne me plains qu’à Allah de mon déchirement et de mon chagrin. Et, je sais de la part d’Allah, ce que vous ne savez pas.

Verset 87

Yā Banīya Adh/habū Fataĥassasū Min Yūsufa Wa ‘Akhīhi Wa Lā Tay’asū Min Rawĥi Allāhi ‘Innahu Lā Yay’asu Min Rawĥi Allāhi ‘Illā Al-Qawmu Al-Kāfirūna
ô mes fils ! Partez et enquérez-vous de Joseph et de son frère. Et ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Ce sont seulement les gens mécréants qui désespèrent de la miséricorde d’Allah”.

Verset 88

Falammā Dakhalū `Alayhi Qālū Yā ‘Ayyuhā Al-`Azīzu Massanā Wa ‘Ahlanā Ađ-Đurru Wa Ji’nā Bibiđā`atin Muzjāatin Fa’awfi Lanā Al-Kayla Wa Taşaddaq `Alaynā ‘Inna Allāha Yajzī Al-Mutaşaddiqīna
Et lorsqu’ils s’introduisirent auprès de [Joseph,] ils dirent : “ô al-Azize, la famine nous a touchés nous et notre famille; et nous venons avec marchandise sans grande valeur. Donne-nous une pleine mesure, et fais-nous la charité . Certes, Allah récompense les charitables ! ”

Verset 89

Qāla Hal `Alimtum Mā Fa`altum Biyūsufa Wa ‘Akhīhi ‘Idh ‘Antum Jāhilūna
– Il dit : “Savez-vous ce que vous avez fait de Joseph et de son frère alors que vous étiez ignorant ? [injustes]”.

Verset 90

Qālū ‘A’innaka La’anta Yūsufu Qāla ‘Anā Yūsufu Wa Hadhā ‘Akhī Qad Manna Allāhu `Alaynā ‘Innahu Man Yattaqi Wa Yaşbir Fa’inna Allāha Lā Yuđī`u ‘Ajra Al-Muĥsinīna
– Ils dirent : “Est-ce que tu es… Certes, tu es Joseph ! ” – Il dit : “Je suis Joseph, et voici mon frère. Certes, Allah nous a favorisés. Quiconque craint et patiente… Et très certainement, Allah ne fait pas perdre la récompense des bienfaisants”.

Verset 91

Qālū Ta-Allāhi Laqad ‘Ātharaka Allāhu `Alaynā Wa ‘In Kunnā Lakhāţi’īna
– Ils dirent : “Par Allah ! Vraiment Allah t’a préféré à nous et nous avons été fautifs”.

Verset 92

Qāla Lā Tathrība `Alaykumu Al-Yawma Yaghfiru Allāhu Lakum Wa Huwa ‘Arĥamu Ar-Rāĥimīna
– Il dit : “Pas de récrimination contre vous aujourd’hui ! Qu’Allah vous pardonne. C’est Lui Le plus Miséricordieux des miséricordieux.

Verset 93

Adh/habū Biqamīşī Hādhā Fa’alqūhu `Alá Wajhi ‘Abī Ya’ti Başīrāan Wa ‘Tūnī Bi’ahlikum ‘Ajma`īna
Emportez ma tunique que voici, et appliquez-la sur le visage de mon père : il recouvrera [aussitôt] la vue. Et amenez-moi toute votre famille”.

Verset 94

Wa Lammā Faşalati Al-`Īru Qāla ‘Abūhum ‘Innī La’ajidu Rīĥa Yūsufa Lawlā ‘An Tufannidūni
– Et dès que la caravane franchit la frontière [de Canaan], leur père dit : “Je décèle, certes, l’odeur de Joseph, même si vous dites que je radote”.

Verset 95

Qālū Ta-Allāhi ‘Innaka Lafī Đalālika Al-Qadīmi
Ils lui dirent : “Par Allah te voilà bien dans ton ancien égarement”.

Verset 96

Falammā ‘An Jā’a Al-Bashīru ‘Alqāhu `Alá Wajhihi Fārtadda Başīrāan Qāla ‘Alam ‘Aqul Lakum ‘Innī ‘A`lamu Mina Allāhi Mā Lā Ta`lamūna
Puis quand arriva le porteur de bonne annonce, il l’appliqua [la tunique] sur le visage de Jacob. Celui-ci recouvra [aussitôt] la vue, et dit : “Ne vous ai-je pas dit que je sais, par Allah, ce que vous ne savez pas ? ”

Verset 97

Qālū Yā ‘Abānā Astaghfir Lanā Dhunūbanā ‘Innā Kunnā Khāţi’īna
– Ils dirent : « Ô notre père, implore pour nous la rémission de nos péchés. Nous étions vraiment fautifs”.

Verset 98

Qāla Sawfa ‘Astaghfiru Lakum Rabbī ‘Innahu Huwa Al-Ghafūru Ar-Raĥīmu
– Il dit : “J’implorerai pour vous le pardon de mon Seigneur. Car c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux”.

Verset 99

Falammā Dakhalū `Alá Yūsufa ‘Āwá ‘Ilayhi ‘Abawayhi Wa Qāla Adkhulū Mişra ‘In Shā’a Allāhu ‘Āminīna
Lorsqu’ils s’introduisirent auprès de Joseph, celui-ci accueillit ses père et mère, et leur dit : “Entrez en égypte, en toute sécurité, si Allah le veut ! ”

Verset 100

Wa Rafa`a ‘Abawayhi `Alá Al-`Arshi Wa Kharrū Lahu Sujjadāan Wa Qāla Yā ‘Abati Hādhā Ta’wīlu Ru’uyā Y Min Qablu Qad Ja`alahā Rabbī Ĥaqqāan Wa Qad ‘Aĥsana Bī ‘Idh ‘Akhrajanī Mina As-Sijni Wa Jā’a Bikum Mina Al-Badwi Min Ba`di ‘An Nazagha Ash-Shayţānu Baynī Wa Bayna ‘Ikhwatī ‘Inna Rabbī Laţīfun Limā Yashā’u ‘Innahu Huwa Al-`Alīmu Al-Ĥakīmu
Et il éleva ses parents sur le trône, et tous tombèrent devant lui, prosternés Et il dit : « Ô mon père, voilà l’interprétation de mon rêve de jadis. Allah l’a bel et bien réalisé… Et Il m’a certainement fait du bien quand Il m’a fait sortir de prison et qu’Il vous a fait venir de la campagne, [du désert], après que le Diable ait suscité la discorde entre mes frères et moi. Mon Seigneur est plein de douceur pour ce qu’Il veut. Et c’est Lui L’Omniscient, le Sage.

Verset 101

Rabbi Qad ‘Ātaytanī Mina Al-Mulki Wa `Allamtanī Min Ta’wīli Al-‘Aĥādīthi Fāţira As-Samāwāti Wa Al-‘Arđi ‘Anta Wa Līyi Fī Ad-Dunyā Wa Al-‘Ākhirati Tawaffanī Muslimāan Wa ‘Alĥiqnī Biş-Şāliĥīna
ô mon Seigneur, Tu m’as donné du pouvoir et m’as enseigné l’interprétation des rêves. [C’est Toi Le] Créateur des cieux et de la terre, Tu es mon patron, ici-bas et dans l’au-delà. Fais-moi mourir en parfaite soumission et fait moi rejoindre les vertueux.

Verset 102

Dhālika Min ‘Anbā’i Al-Ghaybi Nūĥīhi ‘Ilayka Wa Mā Kunta Ladayhim ‘Idh ‘Ajma`ū ‘Amrahum Wa Hum Yamkurūna
Ce sont là des récits inconnus que Nous te révélons. Et tu n’étais pas auprès d’eux quand ils se mirent d’accords pour comploter.

Verset 103

Wa Mā ‘Aktharu An-Nāsi Wa Law Ĥaraşta Bimu’uminīna
Et la plupart des gens ne sont pas croyants malgré ton désir ardent.

Verset 104

Wa Mā Tas’aluhum `Alayhi Min ‘Ajrin ‘In Huwa ‘Illā Dhikrun Lil`ālamīna
Et tu ne leur demandes aucun salaire pour cela. Ce n’est là qu’un rappel adressé à l’univers.

Verset 105

Wa Ka’ayyin Min ‘Āyatin Fī As-Samāwāti Wa Al-‘Arđi Yamurrūna `Alayhā Wa Hum `Anhā Mu`riđūna
Et dans les cieux et sur la terre, que de signes auprès desquels les gens passent, en s’en détournant !

Verset 106

Wa Mā Yu’uminu ‘Aktharuhum Billāhi ‘Illā Wa Hum Mushrikūna
Et la plupart d’entre eux ne croient en Allah, qu’en lui donnant des associés.

Verset 107

Afa’aminū ‘An Ta’tiyahum Ghāshiyatun Min `Adhābi Allāhi ‘Aw Ta’tiyahumu As-Sā`atu Baghtatan Wa Hum Lā Yash`urūna
Est-ce qu’ils sont sûrs que le châtiment d’Allah ne viendra pas les couvrir ou que l’Heure ne leur viendra pas soudainement, sans qu’ils s’en rendent compte ?

Verset 108

Qul Hadhihi Sabīlī ‘Ad`ū ‘Ilá Allāhi `Alá Başīratin ‘Anā Wa Mani Attaba`anī Wa Subĥāna Allāhi Wa Mā ‘Anā Mina Al-Mushrikīna
Dis : “Voici ma voie, j’appelle les gens [à la religion] d’Allah, moi et ceux qui me suivent, nous basant sur une preuve évidente. Gloire à Allah ! Et je ne suis point du nombre des associateurs.

Verset 109

Wa Mā ‘Arsalnā Min Qablika ‘Illā Rijālāan Nūĥī ‘Ilayhim Min ‘Ahli Al-Qurá ‘Afalam Yasīrū Fī Al-‘Arđi Fayanžurū Kayfa Kāna `Āqibatu Al-Ladhīna Min Qablihim Wa Ladāru Al-‘Ākhirati Khayrun Lilladhīna Attaqaw ‘Afalā Ta`qilūna
Nous n’avons envoyé avant toi que des hommes originaires des cités, à qui Nous avons fait des révélations. [Ces gens là] n’ont-ils pas parcouru la terre et considéré quelle fut la fin de ceux qui ont vécu avant eux ? La demeure de l’au-delà est assurément meilleure pour ceux qui craignent [Allah]. Ne raisonnerez-vous donc pas ?

Versety 110

Ĥattá ‘Idhā Astay’asa Ar-Rusulu Wa Žannū ‘Annahum Qad Kudhibū Jā’ahum Naşrunā Fanujjiya Man Nashā’u Wa Lā Yuraddu Ba’sunā `Ani Al-Qawmi Al-Mujrimīna
Quand les messagers faillirent perdre espoir (et que leurs adeptes) eurent pensé qu’ils étaient dupés voilà que vint à eux Notre secours. Et furent sauvés ceux que Nous voulûmes. Mais Notre rigueur ne saurait être détournée des gens criminels.

Verset 111

Laqad Kāna Fī Qaşaşihim `Ibratun Li’wlī Al-‘Albābi Mā Kāna Ĥadīthāan Yuftará Wa Lakin Taşdīqa Al-Ladhī Bayna Yadayhi Wa Tafşīla Kulli Shay’in Wa Hudáan Wa Raĥmatan Liqawmin Yu’uminūna
Dans leurs récits il y a certes une leçon pour les gens doués d’intelligence. Ce n’est point là un récit fabriqué . C’est au contraire la confirmation de ce qui existait déjà avant lui, un exposé détaillé de toute chose, un guide et une miséricorde pour des gens qui croient.

Sourate 11 <— Liste des SOURATES —> Sourate 13