www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

2 – islam à tous

Le Saint Coran, Sourate 2, AL BAQARA ( La vache ), en Texte Arabe, Phonétique et Français avec Audio Français et Arabe, téléchargeable en MP3

Le Saint Coran, Sourate 2, AL BAQARA ( La vache ), en Texte Arabe, Phonétique et Français avec Audio Français et Arabe, téléchargeable en MP3

Sourate 1 <— Liste des SOURATES —> Sourate 3

En Arabe : Télécharger <— clic droit et enregistrer sous

En Français, lu par Youssouf Leclerc : Télécharger <— clic droit et enregistrer sous

Le Saint Coran, Sourate 2, AL BAQARA ( La vache )

Bismillahi Rahmani Rahime
Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Verset 1

Alif-lam-meem
Alif, Lam, Mim .

Verset 2

Thalika alkitabu la rayba feehi hudan lilmuttaqeena
C’est le Livre au sujet duquel il n’y a aucun doute, c’est un guide pour les pieux .

Verset 3

Allatheena yu/minoona bialghaybi wayuqeemoona alssalata wamimma razaqnahum yunfiqoona
qui croient à l’invisible et accomplissent la Salat et dépensent [dans l’obéissance à Allah], de ce que Nous leur avons attribué

Verset 4

Waallatheena yu/minoona bima onzila ilayka wama onzila min qablika wabial-akhirati hum yooqinoona
Ceux qui croient à ce qui t’a été descendu (révélé) et à ce qui a été descendu avant toi et qui croient fermement à la vie future.

Verset 5

Ola-ika AAala hudan min rabbihim waola-ika humu almuflihoona
Ceux-là sont sur le bon chemin de leur Seigneur, et ce sont eux qui réussissent (dans cette vie et dans la vie future).

Verset 6

Inna allatheena kafaroo sawaon AAalayhim aanthartahum am lam tunthirhum la yu/minoona
[Mais] certes les infidèles ne croient pas, cela leur est égal, que tu les avertisses ou non : ils ne croiront jamais.

Verset 7

Khatama Allahu AAala quloobihim waAAala samAAihim waAAala absarihim ghishawatun walahum AAathabun AAatheemun
Allah a scellé leurs cœurs et leurs oreilles; et un voile épais leur couvre la vue; et pour eux il y aura un grand châtiment.

Verset 8

Wamina alnnasi man yaqoolu amanna biAllahi wabialyawmi al-akhiri wama hum bimu/mineena
Parmi les gens, il y a ceux qui disent : “Nous croyons en Allah et au Jour dernier ! ” tandis qu’en fait, ils n’y croient pas.

Verset 9

YukhadiAAoona Allaha waallatheena amanoo wama yakhdaAAoona illa anfusahum wama yashAAuroona
Ils cherchent à tromper Allah et les croyants; mais ils ne trompent qu’eux-mêmes, et ils ne s’en rendent pas compte.

Verset 10

Fee quloobihim maradun fazadahumu Allahu maradan walahum AAathabun aleemun bima kanoo yakthiboona
Il y a dans leurs cœurs une maladie (de doute et d’hypocrisie), et Allah laisse croître leur maladie. Ils auront un châtiment douloureux, pour avoir menti.

Verset 11

Wa-itha qeela lahum la tufsidoo fee al-ardi qaloo innama nahnu muslihoona
Et quand on leur dit : “Ne semez pas la corruption sur la terre”, ils disent : “Au contraire nous ne sommes que des réformateurs ! ”

Verset 12

Ala innahum humu almufsidoona walakin la yashAAuroona
Certes, ce sont eux les véritables corrupteurs, mais ils ne s’en rendent pas compte.

Verset 13

Wa-itha qeela lahum aminoo kama amana alnnasu qaloo anu/minu kama amana alssufahao ala innahum humu alssufahao walakin la yaAAlamoona
Et quand on leur dit : “Croyez comme les gens ont cru”, ils disent : “Croirons-nous comme ont cru les faibles d’esprit ? ” Certes, ce sont eux les véritables faibles d’esprit, mais ils ne le savent pas.

Verset 14

Wa-itha laqoo allatheena amanoo qaloo amanna wa-itha khalaw ila shayateenihim qaloo inna maAAakum innama nahnu mustahzi-oona
Quand ils rencontrent ceux qui ont cru, ils disent : “Nous croyons”; mais quand ils se trouvent seuls avec leurs diables, ils disent : “Nous sommes avec vous; en effet, nous ne faisions que nous moquer (d’eux)”.

Verset 15

Allahu yastahzi-o bihim wayamudduhum fee tughyanihim yaAAmahoona
C’est Allah qui Se moque d’eux et les endurcira dans leur révolte et prolongera sans fin leur égarement.

Verset 16

Ola-ika allatheena ishtarawoo alddalalata bialhuda fama rabihat tijaratuhum wama kanoo muhtadeena
Ce sont eux qui ont troqué le droit chemin contre l’égarement. Eh bien, leur négoce n’a point profité. Et ils ne sont pas sur la bonne voie.

Verset 17

Mathaluhum kamathali allathee istawqada naran falamma adaat ma hawlahu thahaba Allahu binoorihim watarakahum fee thulumatin la yubsiroona
Ils ressemblent à quelqu’un qui a allumé un feu; puis quand le feu a illuminé tout à l’entour, Allah a fait disparaître leur lumière et les a abandonnés dans les ténèbres où ils ne voient plus rien.

Verset 18

Summun bukmun AAumyun fahum la yarjiAAoona
Sourds, muets, aveugles, ils ne peuvent donc pas revenir (de leur égarement).

Verset 19

Aw kasayyibin mina alssama-i feehi thulumatun waraA Adun wabarqun yajAAaloona asabiAAahum fee athanihim mina alssawaAAiqi hathara almawti waAllahu muheetun bialkafireena
On peut encore les comparer à ces gens qui, ] au moment où les nuées éclatent en pluies, chargées de ténèbres, de tonnerre et éclairs, se mettent les doigts dans les oreilles, terrorisés par le fracas de la foudre et craignant la mort; et Allah encercle de tous côtés les infidèles.

Verset 20

Yakadu albarqu yakhtafu absarahum kullama adaa lahum mashaw feehi wa-itha athlama AAalayhim qamoo walaw shaa Allahu lathahaba bisamAAihim waabsarihim inna Allaha AAala kulli shay-in qadeerun
L’éclair presque leur emporte la vue : chaque fois qu’il leur donne de la lumière, ils avancent; mais dès qu’il fait obscur, ils s’arrêtent. Si Allah le voulait Il leur enlèverait certes l’ouïe et la vue, car Allah a pouvoir sur toute chose.

Verset 21

Ya ayyuha alnnasu oAAbudoo rabbakumu allathee khalaqakum waallatheena min qablikum laAAallakum tattaqoona
ô hommes ! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété.

Verset 22

Allathee jaAAala lakumu al-arda firashan waalssamaa binaan waanzala mina alssama-i maan faakhraja bihi mina alththamarati rizqan lakum fala tajAAaloo lillahi andadan waantum taAAlamoona
C’est Lui qui vous a fait la terre pour lit, et le ciel pour toit; qui précipite la pluie du ciel et par elle fait surgir toutes sortes de fruits pour vous nourrir, ne Lui cherchez donc pas des égaux, alors que vous savez (tout cela).

Verset 23

Wa-in kuntum fee raybin mimma nazzalna AAala AAabdina fa/too bisooratin min mithlihi waodAAoo shuhadaakum min dooni Allahi in kuntum sadiqeena
Si vous avez un doute sur ce que Nous avons révélé à Notre Serviteur, tâchez donc de produire une sourate semblable et appelez vos témoins, (les idoles) que vous adorez en dehors d’Allah, si vous êtes véridiques.

Verset 24

Fa-in lam tafAAaloo walan tafAAaloo faittaqoo alnnara allatee waqooduha alnnasu waalhijaratu oAAiddat lilkafireena
Si vous n’y parvenez pas et, à coup sûr, vous n’y parviendrez jamais, parez-vous donc contre le feu qu’alimenteront les hommes et les pierres, lequel est réservé aux infidèles.

Verset 25

Wabashshiri allatheena amanoo waAAamiloo alssalihati anna lahum jannatin tajree min tahtiha al-anharu kullama ruziqoo minha min thamaratin rizqan qaloo hatha allathee ruziqna min qablu waotoo bihi mutashabihan walahum feeha azwajun mutahharatun wahum feeha khalidoona
Annonce à ceux qui croient et pratiquent de bonnes oeuvres qu’ils auront pour demeures des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux; chaque fois qu’ils seront gratifiés d’un fruit des jardins ils diront : “C’est bien là ce qui nous avait été servi auparavant”. Or c’est quelque chose de semblable (seulement dans la forme); ils auront là des épouses pures, et là ils demeureront éternellement.

Verset 26

Inna Allaha la yastahyee an yadriba mathalan ma baAAoodatan fama fawqaha faamma allatheena amanoo fayaAAlamoona annahu alhaqqu min rabbihim waamma allatheena kafaroo fayaqooloona matha arada Allahu bihatha mathalan yudillu bihi katheeran wayahdee bihi katheeran wama yudillu bihi illa alfasiqeena
Certes, Allah ne se gêne point de citer en exemple n’importe quoi : un moustique ou quoi que ce soit au-dessus; quant aux croyants, ils savent bien qu’il s’agit de la vérité venant de la part de leur Seigneur; quant aux infidèles, ils se demandent “Qu’a voulu dire Allah par un tel exemple ? ”. Par cela, nombreux sont ceux qu’Il égare et nombreux sont ceux qu’Il guide; mais Il n’égare par cela que les pervers,

Verset 27

Allatheena yanqudoona AAahda Allahi min baAAdi meethaqihi wayaqtaAAoona ma amara Allahu bihi an yoosala wayufsidoona fee al-ardi ola-ika humu alkhasiroona
qui rompent le pacte qu’ils avaient fermement conclu avec Allah, coupent ce qu’Allah a ordonné d’unir, et sèment la corruption sur la terre. Ceux-là sont les vrais perdants.

Verset 28

Kayfa takfuroona biAllahi wakuntum amwatan faahyakum thumma yumeetukum thumma yuhyeekum thumma ilayhi turjaAAoona
Comment pouvez-vous renier Allah alors qu’Il vous a donné la vie, quand vous en étiez privés ? Puis Il vous fera mourir; puis Il vous fera revivre et enfin c’est à Lui que vous retournerez.

Verset 29

Huwa allathee khalaqa lakum ma fee al-ardi jameeAAan thumma istawa ila alssama-i fasawwahunna sabAAa samawatin wahuwa bikulli shay-in AAaleemun
C’est Lui qui a créé pour vous tout ce qui est sur la terre, puis Il a orienté Sa volonté vers le ciel et en fit sept cieux. Et Il est Omniscient.

Verset 30

Wa-ith qala rabbuka lilmala-ikati innee jaAAilun fee al-ardi khaleefatan qaloo atajAAalu feeha man yufsidu feeha wayasfiku alddimaa wanahnu nusabbihu bihamdika wanuqaddisu laka qala innee aAAlamu ma la taAAlamoona
Lorsque Ton Seigneur confia aux Anges : “Je vais établir sur la terre un vicaire “Khalifat”. Ils dirent : “Vas-Tu y désigner un qui y mettra le désordre et répandra le sang, quand nous sommes là à Te sanctifier et à Te glorifier ? ” – Il dit : “En vérité, Je sais ce que vous ne savez pas ! ”.

Verset 31

WaAAallama adama al-asmaa kullaha thumma AAaradahum AAala almala-ikati faqala anbi-oonee bi-asma-i haola-i in kuntum sadiqeena
Et Il apprit à Adam tous les noms (de toutes choses), puis Il les présenta aux Anges et dit : “Informez-Moi des noms de ceux-là, si vous êtes véridiques ! ” (dans votre prétention que vous êtes plus méritants qu’Adam).

Verset 32

Qaloo subhanaka la AAilma lana illa ma AAallamtana innaka anta alAAaleemu alhakeemu
Ils dirent : “Gloire à Toi ! Nous n’avons de savoir que ce que Tu nous a appris. Certes c’est Toi l’Omniscient, le Sage”.

Verset 33

Qala ya adamu anbi/hum bi-asma-ihim falamma anbaahum bi-asma-ihim qala alam aqul lakum innee aAAlamu ghayba alssamawati waal-ardi waaAAlamu ma tubdoona wama kuntum taktumoona
Il dit : « Ô Adam, informe-les de ces noms; ” Puis quand celui-ci les eut informés de ces noms, Allah dit : “Ne vous ai-Je pas dit que Je connais les mystères des cieux et de la terre, et que Je sais ce que vous divulguez et ce que vous cachez ? ”

Verset 34

Wa-ith qulna lilmala-ikati osjudoo li-adama fasajadoo illa ibleesa aba waistakbara wakana mina alkafireena
Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l’exception d’Iblis qui refusa, s’enfla d’orgueil et fut parmi les infidèles.

Verset 35

Waqulna ya adamu oskun anta wazawjuka aljannata wakula minha raghadan haythu shi/tuma wala taqraba hathihi alshshajarata fatakoona mina alththalimeena
Et Nous dîmes : “ô Adam, habite le Paradis toi et ton épouse, et nourrissez-vous-en de partout à votre guise; mais n’approchez pas de l’arbre que voici : sinon vous seriez du nombre des injustes”.

Verset 36

Faazallahuma alshshaytanu AAanha faakhrajahuma mimma kana feehi waqulna ihbitoo baAAdukum libaAAdin AAaduwwun walakum fee al-ardi mustaqarrun wamataAAun ila heenin
Peu de temps après, Satan les fit glisser de là et les fit sortir du lieu où ils étaient. Et Nous dîmes : “Descendez (du Paradis); ennemis les uns des autres. Et pour vous il y aura une demeure sur la terre, et un usufruit pour un temps.

Verset 37

Fatalaqqa adamu min rabbihi kalimatin fataba AAalayhi innahu huwa alttawwabu alrraheemu
Puis Adam reçut de son Seigneur des paroles , et Allah agréa son repentir car c’est Lui certes, le Repentant, le Miséricordieux.

Verset 38

Qulna ihbitoo minha jameeAAan fa-imma ya/tiyannakum minnee hudan faman tabiAAa hudaya fala khawfun AAalayhim wala hum yahzanoona
Nous dîmes : “Descendez d’ici, vous tous ! Toutes les fois que Je vous enverrai un guide , ceux qui [le] suivront n’auront rien à craindre et ne seront point affligés”.

Verset 39

Waallatheena kafaroo wakaththaboo bi-ayatina ola-ika as-habu alnnari hum feeha khalidoona
Et ceux qui ne croient pas (à nos messagers) et traitent de mensonge Nos révélations, ceux-là sont les gens du Feu où ils demeureront éternellement.

Verset 40

Ya banee isra-eela othkuroo niAAmatiya allatee anAAamtu AAalaykum waawfoo biAAahdee oofi biAAahdikum wa-iyyaya fairhabooni
ô enfants d’Israël, rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai comblés. Si vous tenez vos engagements vis-à-vis de Moi, Je tiendrai les miens. Et c’est Moi que vous devez redouter.

Verset 41

Waaminoo bima anzaltu musaddiqan lima maAAakum wala takoonoo awwala kafirin bihi wala tashtaroo bi-ayatee thamanan qaleelan wa-iyyaya faittaqooni
Et croyez à ce que J’ai fait descendre, en confirmation de ce qui était déjà avec vous; et ne soyez pas les premiers à le rejeter. Et n’échangez pas Mes révélations contre un vil prix. Et c’est Moi que vous devez craindre .

Verset 42

Wala talbisoo alhaqqa bialbatili wataktumoo alhaqqa waantum taAAlamoona
Et ne mêlez pas le faux à la vérité. Ne cachez pas sciemment la vérité.

Verset 43

Waaqeemoo alssalata waatoo alzzakata wairkaAAoo maAAa alrrakiAAeena
Et accomplissez la Salat, et acquittez la Zakat , et inclinez-vous avec ceux qui s’inclinent.

Verset 44

Ata/muroona alnnasa bialbirri watansawna anfusakum waantum tatloona alkitaba afala taAAqiloona
Commanderez-vous aux gens de faire le bien , et vous oubliez vous-mêmes de le faire, alors que vous récitez le Livre ? êtes-vous donc dépourvus de raison ? .

Verset 45

WaistaAAeenoo bialssabri waalssalati wa-innaha lakabeeratun illa AAala alkhashiAAeena
Et cherchez secours dans l’endurance et la Salat : certes, la Salat est une lourde obligation, sauf pour les humbles,

Verset 46

Allatheena yathunnoona annahum mulaqoo rabbihim waannahum ilayhi rajiAAoona
qui ont la certitude de rencontrer leur Seigneur (après leur résurrection) et retourner à Lui seul.

Verset 47

Ya banee isra-eela othkuroo niAAmatiya allatee anAAamtu AAalaykum waannee faddaltukum AAala alAAalameena
ô enfants d’Israël, rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai comblés, (Rappelez-vous) que Je vous ai préférés à tous les peuples (de l’époque).

Verset 48

Waittaqoo yawman la tajzee nafsun AAan nafsin shay-an wala yuqbalu minha shafaAAatun wala yu/khathu minha AAadlun wala hum yunsaroona
Et redoutez le jour où nulle âme ne suffira en quoi que ce soit à une autre; où l’on n’acceptera d’elle aucune intercession; et où on ne recevra d’elle aucune compensation. Et ils ne seront point secourus.

Verset 49

Wa-ith najjaynakum min ali firAAawna yasoomoonakum soo-a alAAathabi yuthabbihoona abnaakum wayastahyoona nisaakum wafee thalikum balaon min rabbikum AAatheemun
Et [rappelez-vous], lorsque Nous vous avons délivrés des gens de Pharaon, qui vous infligeaient le pire châtiment : en égorgeant vos fils et épargnant vos femmes. C’était là une grande épreuve de la part de votre Seigneur.

Verset 50

Wa-ith faraqna bikumu albahra faanjaynakum waaghraqna ala firAAawna waantum tanthuroona
Et [rappelez-vous], lorsque Nous avons fendu la mer pour vous donner passage ! .. Nous vous avons donc délivrés, et noyé les gens de Pharaon, tandis que vous regardiez.

Verset 51

Wa-ith waAAadna moosa arbaAAeena laylatan thumma ittakhathtumu alAAijla min baAAdihi waantum thalimoona
Et [rappelez-vous], lorsque Nous donnâmes rendez-vous à Moïse pendant quarante nuits ! .. Puis en son absence vous avez pris le Veau pour idole alors que vous étiez injustes (à l’égard de vous mêmes en adorant autre qu’Allah).

Verset 52

Thumma AAafawna AAankum min baAAdi thalika laAAallakum tashkuroona
Mais en dépit de cela Nous vous pardonnâmes, afin que vous reconnaissiez (Nos bienfaits à votre égard).

Verset 53

Wa-ith atayna moosa alkitaba waalfurqana laAAallakum tahtadoona
Et [rappelez-vous], lorsque Nous avons donné à Moïse le Livre et le Discernement afin que vous soyez guidés.

Verset 54

Wa-ith qala moosa liqawmihi ya qawmi innakum thalamtum anfusakum biittikhathikumu alAAijla fatooboo ila bari-ikum faoqtuloo anfusakum thalikum khayrun lakum AAinda bari-ikum fataba AAalaykum innahu huwa alttawwabu alrraheemu
Et [rappelez-vous], lorsque Moïse dit à son peuple : « Ô mon peuple, certes vous vous êtes fait du tort à vous-mêmes en prenant le Veau pour idole. Revenez donc à votre Créateur; puis, tuez donc les coupables vous-mêmes : ce serait mieux pour vous, auprès de votre Créateur” ! … C’est ainsi qu’Il agréa votre repentir; car c’est Lui, certes, le Repentant et le Miséricordieux !

Verset 55

Wa-ith qultum ya moosa lan nu/mina laka hatta nara Allaha jahratan faakhathatkumu alssaAAiqatu waantum tanthuroona
Et [rappelez-vous], lorsque vous dites : “ ô Moïse, nous ne te croirons qu’après avoir vu Allah clairement” ! … Alors la foudre vous saisit tandis que vous regardiez.

Verset 56

Thumma baAAathnakum min baAAdi mawtikum laAAallakum tashkuroona
Puis Nous vous ressuscitâmes après votre mort afin que vous soyez reconnaissants.

Verset 57

Wathallalna AAalaykumu alghamama waanzalna AAalaykumu almanna waalssalwa kuloo min tayyibati ma razaqnakum wama thalamoona walakin kanoo anfusahum yathlimoona
Et Nous vous couvrîmes de l’ombre d’un nuage, et fîmes descendre sur vous la manne et les cailles : – “Mangez des délices que Nous vous avons attribués ! ” – Ce n’est pas à Nous qu’ils firent du tort, mais ils se firent tort à eux-mêmes.

Verset 58

Wa-ith qulna odkhuloo hathihi alqaryata fakuloo minha haythu shi/tum raghadan waodkhuloo albaba sujjadan waqooloo hittatun naghfir lakum khatayakum wasanazeedu almuhsineena
Et [rappelez-vous], lorsque Nous dîmes : “Entrez dans cette ville, et mangez-y à l’envie où il vous plaira; mais entrez par la porte en vous prosternant et demandez la “rémission” (de vos péchés); Nous vous pardonnerons vos fautes si vous faites cela et donnerons davantage de récompense pour les bienfaisants.

Verset 59

Fabaddala allatheena thalamoo qawlan ghayra allathee qeela lahum faanzalna AAala allatheena thalamoo rijzan mina alssama-i bima kanoo yafsuqoona
Mais, à ces paroles, les pervers en substituèrent d’autres, et pour les punir de leur fourberie Nous leur envoyâmes du ciel un châtiment avilissant.

Verset 60

Wa-ithi istasqa moosa liqawmihi faqulna idrib biAAasaka alhajara fainfajarat minhu ithnata AAashrata AAaynan qad AAalima kullu onasin mashrabahum kuloo waishraboo min rizqi Allahi wala taAAthaw fee al-ardi mufsideena
Et [rappelez-vous], quand Moïse demanda de l’eau pour désaltérer son peuple, c’est alors que Nous dîmes : “Frappe le rocher avec ton bâton.” Et tout d’un coup, douze sources en jaillirent, et certes, chaque tribu sut où s’abreuver ! – “Mangez et buvez de ce qu’Allah vous accorde; et ne semez pas de troubles sur la terre comme des fauteurs de désordre”.

Verset 61

Wa-ith qultum ya moosa lan nasbira AAala taAAamin wahidin faodAAu lana rabbaka yukhrij lana mimma tunbitu al-ardu min baqliha waqiththa-iha wafoomiha waAAadasiha wabasaliha qala atastabdiloona allathee huwa adna biallathee huwa khayrun ihbitoo misran fa-inna lakum ma saaltum waduribat AAalayhimu alththillatu waalmaskanatu wabaoo bighadabin mina Allahi thalika bi-annahum kanoo yakfuroona bi-ayati Allahi wayaqtuloona alnnabiyyeena bighayri alhaqqi thalika bima AAasaw wakanoo yaAAtadoona
Et [rappelez-vous], quand vous dîtes : « Ô Moïse, nous ne pouvons plus tolérer une seule nourriture. Prie donc ton Seigneur pour qu’Il nous fasse sortir de la terre ce qu’elle fait pousser, de ses légumes, ses concombres, son ail (ou blé), ses lentilles et ses oignons ! ” – Il vous répondit : “Voulez-vous échanger le meilleur pour le moins bon ? Descendez donc à n’importe quelle ville; vous y trouverez certainement ce que vous demandez ! ”. L’avilissement et la misère s’abattirent sur eux; ils encoururent la colère d’Allah. Cela est parce qu’ils reniaient les révélations d’Allah, et qu’ils tuaient sans droit les prophètes. Cela parce qu’ils désobéissaient et transgressaient.

Verset 62

Inna allatheena amanoo waallatheena hadoo waalnnasara waalssabi-eena man amana biAllahi waalyawmi al-akhiri waAAamila salihan falahum ajruhum AAinda rabbihim wala khawfun AAalayhim wala hum yahzanoona
Certes, ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Nazaréens, et les Sabéens, quiconque d’entre eux a cru en Allah, au Jour dernier et accompli de bonnes oeuvres, sera récompensé par son Seigneur; il n’éprouvera aucune crainte et il ne sera jamais affligé .

Verset 63

Wa-ith akhathna meethaqakum warafaAAna fawqakumu alttoora khuthoo ma ataynakum biquwwatin waothkuroo ma feehi laAAallakum tattaqoona
(Et rappelez vous), quand Nous avons contracté un engagement avec vous et brandi sur vous le Mont – : “Tenez ferme ce que Nous vous avons donné et souvenez-vous de ce qui s’y trouve afin que vous soyez pieux ! ”

Verset 64

Thumma tawallaytum min baAAdi thalika falawla fadlu Allahi AAalaykum warahmatuhu lakuntum mina alkhasireena
Puis vous vous en détournâtes après vos engagements, n’eût été donc la grâce d’Allah et Sa miséricorde, vous seriez certes parmi les perdants.

Verset 65

Walaqad AAalimtumu allatheena iAAtadaw minkum fee alssabti faqulna lahum koonoo qiradatan khasi-eena
Vous avez certainement connu ceux des vôtres qui transgressèrent le Sabbat. Et bien Nous leur dîmes : “Soyez des singes abjects ! ”

Verset 66

FajaAAalnaha nakalan lima bayna yadayha wama khalfaha wamawAAithatan lilmuttaqeena
Nous fîmes donc de cela un exemple pour les villes qui l’entouraient alors et une exhortation pour les pieux.

Verset 67

Wa-ith qala moosa liqawmihi inna Allaha ya/murukum an tathbahoo baqaratan qaloo atattakhithuna huzuwan qala aAAoothu biAllahi an akoona mina aljahileena
(Et rappelez-vous,) lorsque Moïse dit à son peuple : “Certes Allah vous ordonne d’immoler une vache” . Ils dirent : “Nous prends-tu en moquerie ? ” “Qu’Allah me garde d’être du nombre des ignorants” dit-il.

Verset 68

Qaloo odAAu lana rabbaka yubayyin lana ma hiya qala innahu yaqoolu innaha baqaratun la faridun wala bikrun AAawanun bayna thalika faifAAaloo ma tu/maroona
Ils dirent : “Demande pour nous à ton Seigneur qu’Il nous précise ce qu’elle doit être”. – Il dit : “Certes Allah dit que c’est bien une vache, ni vieille ni vierge , d’un âge moyen, entre les deux. Faites donc ce qu’on vous commande”.

Verset 69

Qaloo odAAu lana rabbaka yubayyin lana ma lawnuha qala innahu yaqoolu innaha baqaratun safrao faqiAAun lawnuha tasurru alnnathireena
Ils dirent : “Demande donc pour nous à ton Seigneur qu’Il nous précise sa couleur”. – Il dit : “Allah dit que c’est une vache jaune, de couleur vive et plaisante à voir”.

Verset 70

Qaloo odAAu lana rabbaka yubayyin lana ma hiya inna albaqara tashabaha AAalayna wa-inna in shaa Allahu lamuhtadoona
Ils dirent : “Demande pour nous à ton Seigneur qu’Il nous précise ce qu’elle est car pour nous, les vaches se confondent. Mais, nous y serions certainement bien guidés , si Allah le veut”.

Verset 71

Qala innahu yaqoolu innaha baqaratun la thaloolun tutheeru al-arda wala tasqee alhartha musallamatun la shiyata feeha qaloo al-ana ji/ta bialhaqqi fathabahooha wama kadoo yafAAaloona
Il dit : “Allah dit que c’est bien une vache qui n’a pas été asservie à labourer la terre ni à arroser le champ, indemne d’infirmité et dont la couleur est unie”. – Ils dirent : “Te voilà enfin, tu nous as apporté la vérité ! ” Ils l’immolèrent alors mais il s’en fallut qu’ils ne l’eussent pas fait.

Verset 72

Wa-ith qataltum nafsan faiddara/tum feeha waAllahu mukhrijun ma kuntum taktumoona
Et quand vous aviez tué un homme et que chacun de vous cherchait à se disculper ! … Mais Allah démasque ce que vous dissimuliez.

Verset 73

Faqulna idriboohu bibaAAdiha kathalika yuhyee Allahu almawta wayureekum ayatihi laAAallakum taAAqiloona
Nous dîmes donc : “Frappez le tué avec une partie de la vache”. – Ainsi Allah ressuscite les morts et vous montre les signes (de Sa puissance) afin que vous raisonniez.

Verset 74

Thumma qasat quloobukum min baAAdi thalika fahiya kaalhijarati aw ashaddu qaswatan wa-inna mina alhijarati lama yatafajjaru minhu al-anharu wa-inna minha lama yashshaqqaqu fayakhruju minhu almao wa-inna minha lama yahbitu min khashyati Allahi wama Allahu bighafilin AAamma taAAmaloona
Puis, et en dépit de tout cela , vos cœurs se sont endurcis; ils sont devenus comme des pierres ou même plus durs encore; car il y a des pierres d’où jaillissent les ruisseaux, d’autres se fendent pour qu’en surgisse l’eau, d’autres s’affaissent par crainte d’Allah. Et Allah n’est certainement jamais inattentif à ce que vous faites.

Verset 75

AfatatmaAAoona an yu/minoo lakum waqad kana fareequn minhum yasmaAAoona kalama Allahi thumma yuharrifoonahu min baAAdi ma AAaqaloohu wahum yaAAlamoona
Eh bien, espérez-vous [Musulmans], que des pareils gens (les Juifs) vous partageront la foi ? alors qu’un groupe d’entre eux, après avoir entendu et compris la parole d’Allah, la falsifièrent sciemment .

Verset 76

Wa-itha laqoo allatheena amanoo qaloo amanna wa-itha khala baAAduhum ila baAAdin qaloo atuhaddithoonahum bima fataha Allahu AAalaykum liyuhajjookum bihi AAinda rabbikum afala taAAqiloona
Et quand ils rencontrent des croyants, ils disent : “Nous croyons”; et, une fois seuls entre eux, ils disent : “Allez-vous confier aux musulmans ce qu’Allah vous a révélé pour leur fournir, ainsi, un argument contre vous devant votre Seigneur ! êtes-vous donc dépourvus de raison ? ” .

Verset 77

Awa la yaAAlamoona anna Allaha yaAAlamu ma yusirroona wama yuAAlinoona
Ne savent-ils pas qu’en vérité Allah sait ce qu’ils cachent et ce qu’ils divulguent ?

Verset 78

Waminhum ommiyyoona la yaAAlamoona alkitaba illa amaniyya wa-in hum illa yathunnoona
Et il y a parmi eux des illettrés qui ne savent rien du Livre hormis des prétentions et ils ne font que des conjectures .

Verset 79

Fawaylun lillatheena yaktuboona alkitaba bi-aydeehim thumma yaqooloona hatha min AAindi Allahi liyashtaroo bihi thamanan qaleelan fawaylun lahum mimma katabat aydeehim wawaylun lahum mimma yaksiboona
Malheur, donc, à ceux qui de leurs propres mains composent un livre puis le présentent comme venant d’Allah pour en tirer un vil profit ! – Malheur à eux, donc , à cause de ce que leurs mains ont écrit, et malheur à eux à cause de ce qu’ils en profitent !

Verset 80

Waqaloo lan tamassana al nnaru illa ayyaman maAAdoodatan qul attakhathtum AAinda Allahi AAahdan falan yukhlifa Allahu AAahdahu am taqooloona AAala Allahi ma la taAAlamoona
Et ils ont dit : “Le Feu ne nous touchera que pour quelques jours comptés ! ” Dis : “Auriez-vous pris un engagement avec Allah – car Allah ne manque jamais à Son engagement; – non, mais vous dites sur Allah ce que vous ne savez pas” .

Verset 81

Bala man kasaba sayyi-atan waahatat bihi khatee-atuhu faola-ika as-habu alnnari hum feeha khalidoona
Bien au contraire ! Ceux qui font le mal et qui se font cerner par leurs péchés, ceux-là sont les gens du Feu où ils demeureront éternellement.

Verset 82

Waallatheena amanoo waAAamiloo alssalihati ola-ika as-habu aljannati hum feeha khalidoona
Et ceux qui croient et pratiquent les bonnes oeuvres, ceux-là sont les gens du Paradis où ils demeureront éternellement.

Verset 83

Wa-ith akhathna meethaqa banee isra-eela la taAAbudoona illa Allaha wabialwalidayni ihsanan wathee alqurba waalyatama waalmasakeeni waqooloo lilnnasi husnan waaqeemoo alssalata waatoo alzzakata thumma tawallaytum illa qaleelan minkum waantum muAAridoona
Et [rappelle-toi], lorsque Nous avons pris l’engagement des enfants d’Israël de n’adorer qu’Allah, de faire le bien envers les pères, les mères, les proches parents, les orphelins et les nécessiteux, d’avoir de bonnes paroles avec les gens; d’accomplir régulièrement la Salat et d’acquitter le Zakat ! – Mais à l’exception d’un petit nombre de vous, vous manquiez à vos engagements en vous détournant de Nos commandements.

Verset 84

Wa-ith akhathna meethaqakum la tasfikoona dimaakum wala tukhrijoona anfusakum min diyarikum thumma aqrartum waantum tashhadoona
Et rappelez-vous, lorsque Nous obtînmes de vous l’engagement de ne pas vous verser le sang, [par le meurtre] de ne pas vous expulser les uns les autres de vos maisons. Puis vous y avez souscrit avec votre propre témoignage.

Verset 85

Thumma antum haola-i taqtuloona anfusakum watukhrijoona fareeqan minkum min diyarihim tathaharoona AAalayhim bial-ithmi waalAAudwani wa-in ya/tookum osara tufadoohum wahuwa muharramun AAalaykum ikhrajuhum afatu/minoona bibaAAdi alkitabi watakfuroona bibaAAdin fama jazao man yafAAalu thalika minkum illa khizyun fee alhayati alddunya wayawma alqiyamati yuraddoona ila ashaddi alAAathabi wama Allahu bighafilin AAamma taAAmaloona
Quoique ainsi engagés, voilà que vous vous entre-tuez, que vous expulsez de leurs maisons une partie d’entre vous contre qui vous prêtez main forte par péché et agression. Mais quelle contradiction ! Si vos coreligionnaires vous viennent captifs vous les rançonnez alors qu’il vous était interdit de les expulser (de chez eux). Croyez-vous donc en une partie du Livre et rejetez-vous le reste ? Ceux d’entre vous qui agissent de la sorte ne méritent que l’ignominie dans cette vie, et au Jour de la Résurrection ils serons refoulés au plus dur châtiment, et Allah n’est pas inattentif à ce que vous faites .

Verset 86

Ola-ika allatheena ishtarawoo alhayata alddunya bial-akhirati fala yukhaffafu AAanhumu alAAathabu wala hum yunsaroona
Voilà ceux qui échangent la vie présente contre le vie future. Eh bien, leur châtiment ne sera pas diminué. Et ils ne seront point secourus.

Verset 87

Walaqad atayna moosa alkitaba waqaffayna min baAAdihi bialrrusuli waatayna AAeesa ibna maryama albayyinati waayyadnahu biroohi alqudusi afakullama jaakum rasoolun bima la tahwa anfusukumu istakbartum fafareeqan kaththabtum wafareeqan taqtuloona
Certes, Nous avons donné le Livre à Moïse; Nous avons envoyé après lui des prophètes successifs. Et Nous avons donné des preuves à Jésus fils de Marie, et Nous l’avons renforcé du Saint-Esprit. Est-ce qu’à chaque fois, qu’un Messager vous apportait des vérités contraires à vos souhaits vous vous enfliez d’orgueil ? Vous traitiez les uns d’imposteurs et vous tuiez les autres .

Verset 88

Waqaloo quloobuna ghulfun bal laAAanahumu Allahu bikufrihim faqaleelan ma yu/minoona
Et ils dirent : “Nos cœurs sont enveloppés et impénétrables” – Non mais Allah les a maudits à cause de leur infidélité, leur foi est donc médiocre .

Verset 89

Walamma jaahum kitabun min AAindi Allahi musaddiqun lima maAAahum wakanoo min qablu yastaftihoona AAala allatheena kafaroo falamma jaahum ma AAarafoo kafaroo bihi falaAAnatu Allahi AAala alkafireena
Et quant leur vint d’Allah un Livre confirmant celui qu’ils avaient déjà, – alors qu’auparavant ils cherchaient la suprématie sur les mécréants, – quand donc leur vint cela même qu’ils reconnaissaient, ils refusèrent d’y croire. Que la malédiction d’Allah soit sur les mécréants !

Verset 90

Bi/sama ishtaraw bihi anfusahum an yakfuroo bima anzala Allahu baghyan an yunazzila Allahu min fadlihi AAala man yashao min AAibadihi fabaoo bighadabin AAala ghadabin walilkafireena AAathabun muheenun
Comme est vil ce contre quoi ils ont troqué leurs âmes ! Ils ne croient pas en ce qu’Allah a fait descendre, révoltés à l’idée qu’Allah, de part Sa grâce, fasse descendre la révélation sur ceux de Ses serviteurs qu’Il veut. Ils ont donc acquis colère sur colère, car un châtiment avilissant attend les infidèles !

Verset 91

Wa ‘Idhā Qīla Lahum ‘Āminū Bimā ‘Anzala Allāhu Qālū Nu’uminu Bimā ‘Unzila `Alaynā Wa Yakfurūna Bimā Warā’ahu Wa Huwa Al-Ĥaqqu Muşaddiqāan Limā Ma`ahum Qul Falima Taqtulūna ‘Anbiyā’a Allāhi Min Qablu ‘In Kuntum Mu’uminīna
Et quand on leur dit : “Croyez à ce qu’Allah a fait descendre”, ils disent : “Nous croyons à ce qu’on a fait descendre à nous”. Et ils rejettent le reste, alors qu’il est la vérité confirmant ce qu’il y avait déjà avec eux. – Dis : “Pourquoi donc avez-vous tué auparavant les prophètes d’Allah, si vous étiez croyants ? ”.

Verset 92

Wa Laqad Jā’akum Mūsá Bil-Bayyināti Thumma Attakhadhtumu Al-`Ijla Min Ba`dihi Wa ‘Antum Žālimūna
Et en effet Moïse vous est venu avec les preuves. Malgré cela, une fois absent vous avez pris le Veau pour idole, alors que vous étiez injustes.

Verset 93

Wa-ith akhathna meethaqakum warafaAAna fawqakumu alttoora khuthoo ma ataynakum biquwwatin waismaAAoo qaloo samiAAna waAAasayna waoshriboo fee quloobihimu alAAijla bikufrihim qul bi/sama ya/murukum bihi eemanukum in kuntum mu/mineena
Et rappelez-vous, lorsque Nous avons pris l’engagement de vous, et brandi sur vous At-Tur (le Mont Sinaï) en vous disant : “Tenez ferme à ce que Nous vous avons donné, et écoutez ! ”. Ils dirent : “Nous avons écouté et désobéi”. Dans leur impiété, leurs cœurs étaient passionnément épris du Veau (objet de leur culte). Dis[-leur]: “Quelles mauvaises prescriptions ordonnées par votre foi, si vous êtes croyants” .

Verset 94

Qul in kanat lakumu alddaru al-akhiratu AAinda Allahi khalisatan min dooni alnnasi fatamannawoo almawta in kuntum sadiqeena
Dis : “Si l’Ultime demeure auprès d’Allah est pour vous seuls, à l’exclusion des autres gens, souhaitez donc la mort [immédiate] si vous êtes véridiques ! ”

Verset 95

Walan yatamannawhu abadan bima qaddamat aydeehim waAllahu AAaleemun bialththalimeena
Or, ils ne le souhaiteront jamais, sachant tout le mal qu’ils ont perpétré de leurs mains. Et Allah connaît bien les injustes.

Verset 96

Walatajidannahum ahrasa alnnasi AAala hayatin wamina allatheena ashrakoo yawaddu ahaduhum law yuAAammaru alfa sanatin wama huwa bimuzahzihihi mina alAAathabi an yuAAammara waAllahu baseerun bima yaAAmaloona
Et certes tu les trouveras les plus attachés à la vie [d’ici-bas], pire en cela que les Associateurs . Tel d’entre eux aimerait vivre mille ans. Mais une pareille longévité ne le sauvera pas du châtiment ! Et Allah voit bien leurs actions.

Verset 97

Qul man kana AAaduwwan lijibree la fa-innahu nazzalahu AAala qalbika bi-ithni Allahi musaddiqan lima bayna yadayhi wahudan wabushra lilmu/mineena
Dis : “Quiconque est ennemi de Gabriel doit connaître que c’est lui qui, avec la permission d’Allah, a fait descendre sur ton cœur cette révélation qui déclare véridiques les messages antérieurs et qui sert aux croyants de guide et d’heureuse annonce”.

Verset 98

Man kana AAaduwwan lillahi wamala-ikatihi warusulihi wajibreela wameekala fa-inna Allaha AAaduwwun lilkafireena
[Dis : ] “Quiconque est ennemi d’Allah, de Ses anges, de Ses messagers, de Gabriel et de Michaël… [Allah sera son ennemi] car Allah est l’ennemi des infidèles”.

Verset 99

Walaqad anzalna ilayka ayatin bayyinatin wama yakfuru biha illa alfasiqoona
Et très certainement Nous avons fait descendre vers toi des signes évidents. Et seuls les pervers n’y croient pas.

Verset 100

Awa kullama AAahadoo AAahdan nabathahu fareequn minhum bal aktharuhum la yu/minoona
Faudrait-il chaque fois qu’ils concluent un pacte, qu’une partie d’entre eux le dénonce ? C’est que plutôt la plupart d’entre eux ne sont pas croyants.

Verset 101

Walamma jaahum rasoolun min AAindi Allahi musaddiqun lima maAAahum nabatha fareequn mina allatheena ootoo alkitaba kitaba Allahi waraa thuhoorihim kaannahum la yaAAlamoona
Et quand leur vint d’Allah un messager confirmant ce qu’il y avait déjà avec eux, certains à qui le Livre avait été donné, jetèrent derrière leur dos le Livre d’Allah comme s’ils ne savaient pas !

Verset 102

WaittabaAAoo ma tatloo alshshayateenu AAala mulki sulaymana wama kafara sulaymanu walakinna alshshayateena kafaroo yuAAallimoona alnnasa alssihra wama onzila AAala almalakayni bibabila haroota wamaroota wama yuAAallimani min ahadin hatta yaqoola innama nahnu fitnatun fala takfur fayataAAallamoona minhuma ma yufarriqoona bihi bayna almar-i wazawjihi wama hum bidarreena bihi min ahadin illa bi-ithni Allahi wayataAAallamoona ma yadurruhum wala yanfaAAuhum walaqad AAalimoo lamani ishtarahu ma lahu fee al-akhirati min khalaqin walabi/sa ma sharaw bihi anfusahum law kanoo yaAAlamoona
Et ils suivirent ce que les diables racontent contre le règne de Solayman. Alors que Solayman n’a jamais été mécréant mais bien les diables : ils enseignent aux gens la magie ainsi que ce qui est descendu aux deux anges Harout et Marout, à Babylone; mais ceux-ci n’enseignaient rien à personne, qu’ils n’aient dit d’abord : “Nous ne sommes rien qu’une tentation : ne soit pas mécréant”; ils apprennent auprès d’eux ce qui sème la désunion entre l’homme et son épouse. Or ils ne sont capables de nuire à personne qu’avec la permission d’Allah. Et les gens apprennent ce qui leur nuit et ne leur est pas profitable. Et ils savent, très certainement, que celui qui acquiert [ce pouvoir] n’aura aucune part dans l’au-delà. Certes, quelle détestable marchandise pour laquelle ils ont vendu leurs âmes ! Si seulement ils savaient !

Verset 103

Walaw annahum amanoo waittaqaw lamathoobatun min AAindi Allahi khayrun law kanoo yaAAlamoona
Et s’ils croyaient et vivaient en piété, une récompense de la part d’Allah serait certes meilleure. Si seulement ils savaient !

Verset 104

Ya ayyuha allatheena amanoo la taqooloo raAAina waqooloo onthurna waismaAAoo walilkafireena AAathabun aleemun
ô vous qui croyez ! Ne dites pas : “Raina” (favorise-nous) mais dites : “Onzurna” (regarde-nous); et écoutez ! Un châtiment douloureux sera pour les infidèles.

Verset 105

Ma yawaddu allatheena kafaroo min ahli alkitabi wala almushrikeena an yunazzala AAalaykum min khayrin min rabbikum waAllahu yakhtassu birahmatihi man yashao waAllahu thoo alfadli alAAatheemi
Ni les mécréants parmi les gens du Livre , ni les Associateurs n’aiment qu’on fasse descendre sur vous un bienfait de la part de votre Seigneur, alors qu’Allah réserve à qui Il veut sa Miséricorde. Et c’est Allah le Détenteur de l’abondante grâce.

Verset 106

Ma nansakh min ayatin aw nunsiha na/ti bikhayrin minha aw mithliha alam taAAlam anna Allaha AAala kulli shay-in qadeerun
Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas qu’Allah est Omnipotent ?

Verset 107

Alam taAAlam anna Allaha lahu mulku alssamawati waal-ardi wama lakum min dooni Allahi min waliyyin wala naseerin
Ne sais-tu pas qu’à Allah, appartient le royaume des cieux et de la terre, et qu’en dehors d’Allah vous n’avez ni protecteur ni secoureur ?

Verset 108

Am tureedoona an tas-aloo rasoolakum kama su-ila moosa min qablu waman yatabaddali alkufra bial-eemani faqad dalla sawaa alssabeeli
Voudriez-vous interroger votre Messager comme auparavant on interrogea Moïse ? Quiconque substitue la mécréance à la foi s’égare certes du droit chemin .

Verset 109

Wadda katheerun min ahli alkitabi law yaruddoonakum min baAAdi eemanikum kuffaran hasadan min AAindi anfusihim min baAAdi ma tabayyana lahumu alhaqqu faoAAfoo waisfahoo hatta ya/tiya Allahu bi-amrihi inna Allaha AAala kulli shay-in qadeerun
Nombre de gens du Livre aimeraient par jalousie de leur part, pouvoir vous rendre mécréants après que vous ayez cru. Et après que la vérité s’est manifestée à eux ? Pardonnez et oubliez jusqu’à ce qu’Allah fasse venir Son commandement. Allah est très certainement Omnipotent !

Verset 110

Waaqeemoo alssalata waatoo alzzakata wama tuqaddimoo li-anfusikum min khayrin tajidoohu AAinda Allahi inna Allaha bima taAAmaloona baseerun
Et accomplissez la Salat et acquittez la Zakat. Et tout ce que vous avancez de bien pour vous-mêmes, vous le retrouverez auprès d’Allah, car Allah voit parfaitement ce que vous faites.

Verset 111

Waqaloo lan yadkhula aljannata illa man kana hoodan aw nasara tilka amaniyyuhum qul hatoo burhanakum in kuntum sadiqeena
Et ils ont dit : “Nul n’entrera au Paradis que Juifs ou Chrétiens”. Voilà leurs chimères. – Dis : “Donnez votre preuve, si vous êtes véridiques”.

Verset 112

Bala man aslama wajhahu lillahi wahuwa muhsinun falahu ajruhu AAinda rabbihi wala khawfun AAalayhim wala hum yahzanoona
Non, mais quiconque soumet à Allah son être tout en faisant le bien, aura sa rétribution auprès de son Seigneur. Pour eux, nulle crainte, et ils ne seront point attristés .

Verset 113

Waqalati alyahoodu laysati alnnasara AAala shay-in waqalati alnnasara laysati alyahoodu AAala shay-in wahum yatloona alkitaba kathalika qala allatheena la yaAAlamoona mithla qawlihim faAllahu yahkumu baynahum yawma alqiyamati feema kanoo feehi yakhtalifoona
Et les Juifs disent : “Les Chrétiens ne tiennent sur rien”; et les Chrétiens disent : “Les Juifs ne tiennent sur rien”, alors qu’ils lisent le Livre ! De même ceux qui ne savent rien tiennent un langage semblable au leur. Eh bien, Allah jugera sur ce quoi ils s’opposent, au Jour de la Résurrection.

Verset 114

Waman athlamu mimman manaAAa masajida Allahi an yuthkara feeha ismuhu wasaAAa fee kharabiha ola-ika ma kana lahum an yadkhulooha illa kha-ifeena lahum fee alddunya khizyun walahum fee al-akhirati AAathabun AAatheemun
Qui est plus injuste que celui qui empêche que dans les mosquées d’Allah, on mentionne Son Nom, et qui s’efforce à les détruire ? De tels gens ne devraient y entrer qu’apeurés. Pour eux, ignominie ici-bas, et dans l’au-delà un énorme châtiment.

Verset 115

Walillahi almashriqu waalmaghribu faaynama tuwalloo fathamma wajhu Allahi inna Allaha wasiAAun AAaleemun
A Allah seul appartiennent l’Est et l’Ouest. Où que vous vous tourniez, la Face (direction) d’Allah est donc là, car Allah a la grâce immense; Il est Omniscient.

Verset 116

Waqaloo itakhatha Allahu waladan subhanahu bal lahu ma fee alssamawati waal-ardi kullun lahu qanitoona
Et ils ont dit : “Allah s’est donné un fils” ! Gloire à Lui ! Non ! mais c’est à Lui qu’appartient ce qui est dans les cieux et la terre et c’est à Lui que tous obéissent.

Verset 117

BadeeAAu alssamawati waal-ardi wa-itha qada amran fa-innama yaqoolu lahu kun fayakoonu
Il est le Créateur des cieux et de la terre à partir du néant ! Lorsqu’Il décide une chose, Il dit seulement : “Sois”, et elle est aussitôt.

Verset 118

Waqala allatheena la yaAAlamoona lawla yukallimuna Allahu aw ta/teena ayatun kathalika qala allatheena min qablihim mithla qawlihim tashabahat quloobuhum qad bayyanna al-ayati liqawmin yooqinoona
Et ceux qui ne savent pas on dit : “Pourquoi Allah ne nous parle-t-Il pas [directement], ou pourquoi un signe ne nous vient-il pas” ? De même, ceux d’avant eux disaient une parole semblable. Leurs cœurs se ressemblent. Nous avons clairement exposé les signes pour des gens qui ont la foi ferme.

Verset 119

Inna arsalnaka bialhaqqi basheeran wanatheeran wala tus-alu Aaan as-habi aljaheemi
Certes, Nous t’avons envoyé avec la vérité, en annonciateur et avertisseur; et on ne te demande pas compte des gens de l’Enfer.

Verset 120

Walan tarda AAanka alyahoodu wala alnnasara hatta tattabiAAa millatahum qul inna huda Allahi huwa alhuda wala-ini ittabaAAta ahwaahum baAAda allathee jaaka mina alAAilmi ma laka mina Allahi min waliyyin wala naseerin
Ni les Juifs, ni les Chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi, jusqu’à ce que tu suives leur religion. – Dis : “Certes, c’est la direction d’Allah qui est la vraie direction”. Mais si tu suis leurs passions après ce que tu as reçu de science, tu n’auras contre Allah ni protecteur ni secoureur.

Verset 121

Allatheena ataynahumu alkitaba yatloonahu haqqa tilawatihi ola-ika yu/minoona bihi waman yakfur bihi faola-ika humu alkhasiroona
Ceux à qui Nous avons donné le Livre, qui le récitent comme il se doit, ceux-là y croient. Et ceux qui n’y croient pas sont les perdants .

Verset 122

Ya banee isra-eela othkuroo niAAmatiya allatee anAAamtu AAalaykum waannee faddaltukum AAala alAAalameena
ô enfants d’Israël, rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai comblés et que Je vous ai favorisés par dessus le reste du monde (de leur époque).

Verset 123

Waittaqoo yawman la tajzee nafsun AAan nafsin shay-an wala yuqbalu minha AAadlun wala tanfaAAuha shafaAAatun wala hum yunsaroona
Et redoutez le jour où nulle âme ne bénéficiera à une autre, où l’on n’acceptera d’elle aucune compensation, et où aucune intercession ne lui sera utile. Et ils ne seront pas secourus.

Verset 124

Wa-ithi ibtala ibraheema rabbuhu bikalimatin faatammahunna qala innee jaAAiluka lilnnasi imaman qala wamin thurriyyatee qala la yanalu AAahdee alththalimeena
[Et rappelle-toi,] quand ton Seigneur eut éprouvé Abraham par certains commandements, et qu’il les eut accomplis, le Seigneur lui dit : “Je vais faire de toi un exemple à suivre pour les gens”. – “Et parmi ma descendance” ? demanda-t-il. – “Mon engagement, dit Allah, ne s’applique pas aux injustes”.

Versset 125

Wa-ith jaAAalna albayta mathabatan lilnnasi waamnan waittakhithoo min maqami ibraheema musallan waAAahidna ila ibraheema wa-ismaAAeela an tahhira baytiya liltta-ifeena waalAAakifeena waalrrukkaAAi alssujoodi
[Et rappelle-toi], quand nous fîmes de la Maison un lieu de visite et un asile pour les gens – Adoptez donc pour lieu de prière, ce lieu où Abraham se tint debout – Et Nous confiâmes à Abraham et à Ismaël ceci : “Purifiez Ma Maison pour ceux qui tournent autour, y font retraite pieuse, s’y inclinent et s’y prosternent .

Verset 126

Wa-ith qala ibraheemu rabbi ijAAal hatha baladan aminan waorzuq ahlahu mina alththamarati man amana minhum biAllahi waalyawmi al-akhiri qala waman kafara faomattiAAuhu qaleelan thumma adtarruhu ila AAathabi alnnari wabi/sa almaseeru
Et quand Abraham supplia : “ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu de sécurité, et fais attribution des fruits à ceux qui parmi ses habitants auront cru en Allah et au Jour dernier”, le Seigneur dit : “Et quiconque n’y aura pas cru, alors Je lui concéderai une courte jouissance [ici-bas], puis Je le contraindrai au châtiment du Feu [dans l’au-delà]. Et quelle mauvaise destination” !

Verset 127

Wa-ith yarfaAAu ibraheemu alqawaAAida mina albayti wa-ismaAAeelu rabbana taqabbal minna innaka anta alssameeAAu alAAaleemu
Et quand Abraham et Ismaël élevaient les assises de la Maison : « Ô notre Seigneur, accepte ceci de notre part ! Car c’est Toi l’Audient, l’Omniscient.

Verset 128

Rabbana waijAAalna muslimayni laka wamin thurriyyatina ommatan muslimatan laka waarina manasikana watub AAalayna innaka anta alttawwabu alrraheemu
Notre Seigneur ! Fais de nous Tes Soumis , et de notre descendance une communauté soumise à Toi. Et montre nous nos rites et accepte de nous le repentir. Car c’est Toi certes l’Accueillant au repentir, le Miséricordieux.

Verset 129

Rabbana waibAAath feehim rasoolan minhum yatloo AAalayhim ayatika wayuAAallimuhumu alkitaba waalhikmata wayuzakkeehim innaka anta alAAazeezu alhakeemu
Notre Seigneur ! Envoie l’un des leurs comme messager parmi eux, pour leur réciter Tes versets , leur enseigner le Livre et la Sagesse, et les purifier. Car c’est Toi certes le Puissant, le Sage !

Verset 130

Waman yarghabu AAan millati ibraheema illa man safiha nafsahu walaqadi istafaynahu fee alddunya wa-innahu fee al-akhirati lamina alssaliheena
Qui donc aura en aversion la religion d’Abraham, sinon celui qui sème son âme dans la sottise ? Car très certainement Nous l’avons choisi en ce monde; et, dans l’au-delà, il est certes du nombre des gens de bien.

Verset 131

Ith qala lahu rabbuhu aslim qala aslamtu lirabbi alAAalameena
Quand son Seigneur lui avait dit : “Soumets-toi”, il dit : “Je me soumets au Seigneur de l’Univers”.

Verset 132

Wawassa biha ibraheemu baneehi wayaAAqoobu ya baniyya inna Allaha istafa lakumu alddeena fala tamootunna illa waantum muslimoona
Et c’est ce que Abraham recommanda à ses fils, de même que Jacob : “ô mes fils, certes Allah vous a choisi la religion : ne mourrez point, donc , autrement qu’en Soumis” ! (à Allah) .

Verset 133

Am kuntum shuhadaa ith hadara yaAAqooba almawtu ith qala libaneehi ma taAAbudoona min baAAdee qaloo naAAbudu ilahaka wa-ilaha aba-ika ibraheema wa-ismaAAeela wa-ishaqa ilahan wahidan wanahnu lahu muslimoona
étiez-vous témoins quand la mort se présenta à Jacob et qu’il dit à ses fils : “Qu’adorerez-vous après moi” ? – Ils répondirent : “Nous adorerons ta divinité et la divinité de tes pères, Abraham, Ismaël et Isaac, Divinité Unique et à laquelle nous sommes Soumis”.

Verset 134

Tilka ommatun qad khalat laha ma kasabat walakum ma kasabtum wala tus-aloona AAamma kano yaAAmaloona
Voilà une génération bel et bien révolue. A elle ce qu’elle a acquis, et à vous ce que vous avez acquis. On ne vous demandera pas compte de ce qu’ils faisaient.

Verset 135

Waqaloo koonoo hoodan aw nasara tahtadoo qul bal millata ibraheema haneefan wama kana mina almushrikeena
Ils ont dit : “Soyez Juifs ou Chrétiens, vous serez donc sur la bonne voie”. – Dis : “Non, mais suivons la religion d’Abraham, le modèle même de la droiture et qui ne fut point parmi les Associateurs”.

Verset 136

Qooloo amanna biAllahi wama onzila ilayna wama onzila ila ibraheema wa-ismaAAeela wa-ishaqa wayaAAqooba waal-asbati wama ootiya moosa waAAeesa wama ootiya alnnabiyyoona min rabbihim la nufarriqu bayna ahadin minhum wanahnu lahu muslimoona
Dites : “Nous croyons en Allah et en ce qu’on nous a révélé, et en ce qu’on n’a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur : nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes Soumis”.

Verset 137

Fa-in amanoo bimithli ma amantum bihi faqadi ihtadaw wa-in tawallaw fa-innama hum fee shiqaqin fasayakfeekahumu Allahu wahuwa alssameeAAu alAAaleemu
Alors, s’ils croient à cela même à quoi vous croyez, ils seront certainement sur la bonne voie. Et s’ils s’en détournent, ils seront certes dans le schisme ! Alors Allah te suffira contre eux. Il est l’Audient, l’Omniscient.

Verset 138

Şibghata Allāhi Wa Man ‘Aĥsanu Mina Allāhi Şibghatan Wa Naĥnu Lahu `Ābidūna
“Nous suivons la religion d’Allah ! Et qui est meilleur qu’Allah en Sa religion ? C’est Lui que nous adorons” .

Verset 139

Qul ‘Atuĥājjūnanā Fī Allāhi Wa Huwa Rabbunā Wa Rabbukum Wa Lanā ‘A`mālunā Wa Lakum ‘A`mālukum Wa Naĥnu Lahu Mukhlişūna
Dis : “Discutez-vous avec nous au sujet d’Allah, alors qu’Il est notre Seigneur et le vôtre ? A nous nos actions et à vous les vôtres ! C’est à Lui que nous sommes dévoués.

Verset 140

‘Am Taqūlūna ‘Inna ‘Ibrāhīma Wa ‘Ismā`īla Wa ‘Isĥāqa Wa Ya`qūba Wa Al-‘Asbāţa Kānū Hūdāan ‘Aw Naşārá Qul ‘A’antum ‘A`lamu ‘Ami Allāhu Wa Man ‘Ažlamu Mimman Katama Shahādatan `Indahu Mina Allāhi Wa Mā Allāhu Bighāfilin `Ammā Ta`malūna
Ou dites-vous qu’Abraham, Ismaël, Isaac et Jacob et les tribus étaient Juifs ou Chrétiens ? ” – Dis : “Est-ce vous les plus savants, ou Allah ? ” – Qui est plus injuste que celui qui cache un témoignage qu’il détient d’Allah ? Et Allah n’est pas inattentif à ce que vous faites.

Verset 141

Tilka ‘Ummatun Qad Khalat Lahā Mā Kasabat Wa Lakum Mā Kasabtum Wa Lā Tus’alūna `Ammā Kānū Ya`malūna
Voilà une génération bel et bien révolue. A elle ce qu’elle a acquis, et à vous ce que vous avez acquis. Et on ne vous demandera pas compte de ce qu’ils faisaient.

Verset 142

Sayaqūlu As-Sufahā’u Mina An-Nāsi Mā Wa Llāhum `An Qiblatihimu Allatī Kānū `Alayhā Qul Lillāhi Al-Mashriqu Wa Al-Maghribu Yahdī Man Yashā’u ‘Ilá Şirāţin Mustaqīmin
Les faibles d’esprit parmi les gens vont dire : “Qui les a détournés de la direction (Cibla) vers laquelle ils s’orientaient auparavant ? ” – Dis : “C’est à Allah qu’appartiennent le Levant et le Couchant. Il guide qui Il veut vers un droit chemin”.

Verset 143

Wa Kadhalika Ja`alnākum ‘Ummatan Wasaţāan Litakūnū Shuhadā’a `Alá An-Nāsi Wa Yakūna Ar-Rasūlu `Alaykum Shahīdāan Wa Mā Ja`alnā Al-Qiblata Allatī Kunta `Alayhā ‘Illā Lina`lama Man Yattabi`u Ar-Rasūla Mimman Yanqalibu `Alá `Aqibayhi Wa ‘In Kānat Lakabīratan ‘Illā `Alá Al-Ladhīna Hadá Allāhu Wa Mā Kāna Allāhu Liyuđī`a ‘Īmānakum ‘Inna Allāha Bin-Nāsi Lara’ūfun Raĥīmun
Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de justes pour que vous soyez témoins aux gens, comme le Messager sera témoin à vous. Et Nous n’avions établi la direction (Cibla) vers laquelle tu te tournais que pour savoir qui suit le Messager (Muhammad) et qui s’en retourne sur ses talons. C’était un changement difficile, mais pas pour ceux qu’Allah guide. Et ce n’est pas Allah qui vous fera perdre [la récompense de] votre foi, car Allah, certes est Compatissant et Miséricordieux pour les hommes

Verset 144

Qad Nará Taqalluba Wajhika Fī As-Samā’i Falanuwalliyannaka Qiblatan Tarđāhā Fawalli Wajhaka Shaţra Al-Masjidi Al-Ĥarāmi Wa Ĥaythu Mā Kuntum Fawallū Wujūhakum Shaţrahu Wa ‘Inna Al-Ladhīna ‘Ūtū Al-Kitāba Laya`lamūna ‘Annahu Al-Ĥaqqu Min Rabbihim Wa Mā Allāhu Bighāfilin `Ammā Ya`malūna
Certes nous te voyons tourner le visage en tous sens dans le ciel. Nous te faisons donc orienter vers une direction qui te plaît. Tourne donc ton visage vers la Mosquée sacrée. Où que vous soyez, tournez-y vos visages. Certes, ceux à qui le Livre a été donné savent bien que c’est la vérité venue de leur Seigneur. Et Allah n’est pas inattentif à ce qu’ils font

Verset 145

Wa La’in ‘Atayta Al-Ladhīna ‘Ūtū Al-Kitāba Bikulli ‘Āyatin Mā Tabi`ū Qiblataka Wa Mā ‘Anta Bitābi`in Qiblatahum Wa Mā Ba`đuhum Bitābi`in Qiblata Ba`đin Wa La’ini Attaba`ta ‘Ahwā’ahum Min Ba`di Mā Jā’aka Mina Al-`Ilmi ‘Innaka ‘Idhāan Lamina Až-Žālimīna
Certes si tu apportait toutes les preuves à ceux à qui le Livre a été donné, ils ne suivraient pas ta direction (Cibla) ! Et tu ne suivras pas la leur; et entre eux, les uns ne suivent pas la direction des autres. Et si tu suivais leurs passions après ce que tu as reçu de science, tu sera, certes, du nombre des injustes.

Verset 146

Al-Ladhīna ‘Ātaynāhumu Al-Kitāba Ya`rifūnahu Kamā Ya`rifūna ‘Abnā’ahum Wa ‘Inna Farīqāan Minhum Layaktumūna Al-Ĥaqqa Wa Hum Ya`lamūna
Ceux à qui nous avons donné le Livre, le reconnaissent comme ils reconnaissent leurs enfants. Or une partie d’entre eux cache la vérité, alors qu’ils la savent !

Verset 147

Al-Ĥaqqu Min Rabbika Falā Takūnanna Mina Al-Mumtarīna
La vérité vient de ton Seigneur. Ne sois donc pas de ceux qui doutent.

Verset 148

Wa Likullin Wijhatun Huwa Muwallīhā Fāstabiqū Al-Khayrāti ‘Ayna Mā Takūnū Ya’ti Bikumu Allāhu Jamī`āan ‘Inna Allāha `Alá Kulli Shay’in Qadīrun
A chacun une orientation vers laquelle il se tourne. Rivalisez donc dans les bonnes oeuvres. Où que vous soyez, Allah vous ramènera tous vers Lui, car Allah est, certes Omnipotent.

Verset 149

Wa Min Ĥaythu Kharajta Fawalli Wajhaka Shaţra Al-Masjidi Al-Ĥarāmi Wa ‘Innahu Lalĥaqqu Min Rabbika Wa Mā Allāhu Bighāfilin `Ammā Ta`malūna
Et d’où que tu sortes, tourne ton visage vers la Mosquée sacrée. Oui voilà bien la vérité venant de ton Seigneur. Et Allah n’est pas inattentif à ce que vous faites.

Verset 150

Wa Min Ĥaythu Kharajta Fawalli Wajhaka Shaţra Al-Masjidi Al-Ĥarāmi Wa Ĥaythu Mā Kuntum Fawallū Wujūhakum Shaţrahu Li’allā Yakūna Lilnnāsi `Alaykum Ĥujjatun ‘Illā Al-Ladhīna Žalamū Minhum Falā Takhshawhum Wa Akhshawnī Wa Li’atimma Ni`matī `Alaykum Wa La`allakum Tahtadūna
Et d’où que tu sortes, tourne ton visage vers la Mosquée sacrée. Et où que vous soyez, tournez-y vos visages, afin que les gens n’aient pas d’argument contre vous, sauf ceux d’entre eux qui sont de vrais injustes. Ne les craignez donc pas; mais craignez-Moi pour que Je parachève Mon bienfait à votre égard, et que vous soyez bien guidés !

Verset 151

Kamā ‘Arsalnā Fīkum Rasūlāan Minkum Yatlū `Alaykum ‘Āyātinā Wa Yuzakkīkum Wa Yu`allimukumu Al-Kitāba Wa Al-Ĥikmata Wa Yu`allimukum Mā Lam Takūnū Ta`lamūna
Ainsi, Nous avons envoyé parmi vous un messager de chez vous qui vous récite Nos versets, vous purifie, vous enseigne le Livre et la Sagesse et vous enseigne ce que vous ne saviez pas.

Verset 152

Fādhkurūnī ‘Adhkurkum Wa Ashkurū Lī Wa Lā Takfurūni
Souvenez-vous de Moi donc, Je vous récompenserai. Remerciez-Moi et ne soyez pas ingrats envers Moi.

Verset 153

Yā ‘Ayyuhā Al-Ladhīna ‘Āmanū Asta`īnū Biş-Şabri Wa Aş-Şalāati ‘Inna Allāha Ma`a Aş-Şābirīna
ô les croyants ! Cherchez secours dans l’endurance et la Salat. Car Allah est avec ceux qui sont endurants.

Verset 154

Wa Lā Taqūlū Liman Yuqtalu Fī Sabīli Allāhi ‘Amwātun Bal ‘Aĥyā’un Wa Lakin Lā Tash`urūna
Et ne dites pas de ceux qui sont tués dans le sentier d’Allah qu’ils sont morts. Au contraire ils sont vivants, mais vous en êtes inconscients.

Verset 155

Wa Lanabluwannakum Bishay’in Mina Al-Khawfi Wa Al-Jū`i Wa Naqşin Mina Al-‘Amwli Wa Al-‘Anfusi Wa Ath-Thamarāti Wa Bashiri Aş-Şābirīna
Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants,

Verset 156

Al-Ladhīna ‘Idhā ‘Aşābat/hum Muşībatun Qālū ‘Innā Lillāhi Wa ‘Innā ‘Ilayhi Rāji`ūna
qui disent, quand un malheur les atteint : “Certes nous sommes à Allah, et c’est à Lui que nous retournerons”.

Verset 157

‘Ūlā’ika `Alayhim Şalawātun Min Rabbihim Wa Raĥmatun Wa ‘Ūlā’ika Humu Al-Muhtadūna
Ceux-là reçoivent des bénédictions de leur Seigneur, ainsi que la miséricorde; et ceux-là sont les biens guidés.

Verset 158

‘Inna Aş-Şafā Wa Al-Marwata Min Sha`ā’iri Allāhi Faman Ĥajja Al-Bayta ‘Aw A`tamara Falā Junāĥa `Alayhi ‘An Yaţţawwafa Bihimā Wa Man Taţawwa`a Khayrāan Fa’inna Allāha Shākirun `Alīmun
As Safa et Al Marwah sont vraiment parmi les lieux sacrés d’Allah. Donc, quiconque fait pèlerinage à la Maison ou fait l’Umra ne commet pas de péché en faisant le va-et-vient entre ces deux monts. Et quiconque fait de son propre gré une bonne oeuvre, alors Allah est Reconnaissant, Omniscient.

Verset 159

‘Inna Al-Ladhīna Yaktumūna Mā ‘Anzalnā Mina Al-Bayyināti Wa Al-Hudá Min Ba`di Mā Bayyannāhu Lilnnāsi Fī Al-Kitābi ‘Ūlā’ika Yal`anuhumu Allāhu Wa Yal`anuhumu Al-Lā`inūna
Certes ceux qui cachent ce que Nous avons fait descendre en fait de preuves et de guide après l’exposé que Nous en avons fait aux gens, dans le Livre, voilà ceux qu’Allah maudit et que les maudisseurs maudissent

Verset 160

‘Illā Al-Ladhīna Tābū Wa ‘Aşlaĥū Wa Bayyanū Fa’ūlā’ika ‘Atūbu `Alayhim Wa ‘Anā At-Tawwābu Ar-Raĥīmu
sauf ceux qui se sont repentis, corrigés et déclarés : d’eux Je reçois le repentir. Car c’est Moi, l’Accueillant au repentir, le Miséricordieux.

Verset 161

‘Inna Al-Ladhīna Kafarū Wa Mātū Wa Hum Kuffārun ‘Ūlā’ika `Alayhim La`natu Allāhi Wa Al-Malā’ikati Wa An-Nāsi ‘Ajma`īna
Ceux qui ne croient pas et meurent mécréants, recevront la malédiction d’Allah, des Anges et de tous les hommes.

Verset 162

Khālidīna Fīhā Lā Yukhaffafu `Anhumu Al-`Adhābu Wa Lā Hum Yunžarūna
Ils y demeureront éternellement; le châtiment ne leur sera pas allégé, et on ne leur accordera pas le répit.

Verset 163

Wa ‘Ilahukum ‘Ilahun Wāĥidun Lā ‘Ilāha ‘Illā Huwa Ar-Raĥmānu Ar-Raĥīmu
Et votre Divinité est une divinité unique. Pas de divinité à part lui, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Verset 164

‘Inna Fī Khalqi As-Samāwāti Wa Al-‘Arđi Wa Akhtilāfi Al-Layli Wa An-Nahāri Wa Al-Fulki Allatī Tajrī Fī Al-Baĥri Bimā Yanfa`u An-Nāsa Wa Mā ‘Anzala Allāhu Mina As-Samā’i Min Mā’in Fa’aĥyā Bihi Al-‘Arđa Ba`da Mawtihā Wa Baththa Fīhā Min Kulli Dābbatin Wa Taşrīfi Ar-Riyāĥi Wa As-Saĥābi Al-Musakhkhari Bayna As-Samā’i Wa Al-‘Arđi La’āyātin Liqawmin Ya`qilūna
Certes la création des cieux et de la terre, dans l’alternance de la nuit et du jour, dans le navire qui vogue en mer chargé de choses profitables aux gens, dans l’eau qu’Allah fait descendre du ciel, par laquelle Il rend la vie à la terre une fois morte et y répand des bêtes de toute espèce, dans la variation des vents, et dans les nuages soumis entre le ciel et la terre, en tout cela il y a des signes, pour un peuple qui raisonne.

Verset 165

Wa Mina An-Nāsi Man Yattakhidhu Min Dūni Allāhi ‘Andādāan Yuĥibbūnahum Kaĥubbi Allāhi Wa Al-Ladhīna ‘Āmanū ‘Ashaddu Ĥubbāan Lillāhi Wa Law Yará Al-Ladhīna Žalamū ‘Idh Yarawna Al-`Adhāba ‘Anna Al-Qūwata Lillāhi Jamī`āan Wa ‘Anna Allāha Shadīdu Al-`Adhābi
Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d’Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. Or les croyants sont les plus ardents en l’amour d’Allah. Quand les injustes verront le châtiment, ils sauront que la force tout entière est à Allah et qu’Allah est dur en châtiment ! …

Verset 166

‘Idh Tabarra’a Al-Ladhīna Attubi`ū Mina Al-Ladhīna Attaba`ū Wa Ra’aw Al-`Adhāba Wa Taqaţţa`at Bihimu Al-‘Asbābu
Quand les meneurs désavoueront le suiveurs à la vue du châtiment, les liens entre eux seront bien brisés !

Verset 167

Wa Qāla Al-Ladhīna Attaba`ū Law ‘Anna Lanā Karratan Fanatabarra’a Minhum Kamā Tabarra’ū Minnā Kadhālika Yurīhimu Allāhu ‘A`mālahum Ĥasarātin `Alayhim Wa Mā Hum Bikhārijīna Mina An-Nāri
Et les suiveurs diront : “Ah ! Si un retour nous était possible ! Alors nous les désavouerions comme ils nous ont désavoués” – Ainsi Allah leur montra leurs actions; source de remords pour eux; mais ils ne pourront pas sortir du Feu.

Verset 168

Yā ‘Ayyuhā An-Nāsu Kulū Mimmā Fī Al-‘Arđi Ĥalālāan Ţayyibāan Wa Lā Tattabi`ū Khuţuwāti Ash-Shayţāni ‘Innahu Lakum `Adūwun Mubīn
ô gens ! De ce qui existe sur la terre, mangez le licite et le pur; ne suivez point les pas du Diable car il est vraiment pour vous, un ennemi déclaré.

Verset 169

‘Innamā Ya’murukum Bis-Sū’i Wa Al-Faĥshā’i Wa ‘An Taqūlū `Alá Allāhi Mā Lā Ta`lamūna
Il ne vous commande que le mal et la turpitude et de dire contre Allah ce que vous ne savez pas.

Verset 170

Wa ‘Idhā Qīla Lahum Attabi`ū Mā ‘Anzala Allāhu Qālū Bal Nattabi`u Mā ‘Alfaynā `Alayhi ‘Ābā’anā ‘Awalaw Kāna ‘Ābā’uuhum Lā Ya`qilūna Shay’āan Wa Lā Yahtadūna
Et quand on leur dit : “Suivez ce qu’Allah a fait descendre”, ils disent : “Non, mais nous suivrons les coutumes de nos ancêtres.” – Quoi ! et si leurs ancêtres n’avaient rien raisonné et s’ils n’avaient pas été dans la bonne direction ?

Verset 171

Wa Mathalu Al-Ladhīna Kafarū Kamathali Al-Ladhī Yan`iqu Bimā Lā Yasma`u ‘Illā Du`ā’an Wa Nidā’an Şummun Bukmun `Umyun Fahum Lā Ya`qilūna
Les mécréants ressemblent à [du bétail] auquel on crie et qui entend seulement appel et voix confus. Sourds, muets, aveugles, ils ne raisonnent point.

Verset 172

Yā ‘Ayyuhā Al-Ladhīna ‘Āmanū Kulū Min Ţayyibāti Mā Razaqnākum Wa Ashkurū Lillāhi ‘In Kuntum ‘Īyāhu Ta`budūna
ô les croyants ! Mangez des (nourritures) licites que Nous vous avons attribuées. Et remerciez Allah, si c’est Lui que vous adorez.

Verset 173

‘Innamā Ĥarrama `Alaykumu Al-Maytata Wa Ad-Dama Wa Laĥma Al-Khinzīri Wa Mā ‘Uhilla Bihi Lighayri Allāhi Famani Ađţurra Ghayra Bāghin Wa Lā `Ādin Falā ‘Ithma `Alayhi ‘Inna Allāha Ghafūrun Raĥīmun
Certes, Il vous est interdit la chair d’une bête morte, le sang, la viande de porc et ce sur quoi on a invoqué un autre qu’Allah. Il n’y a pas de péché sur celui qui est contraint sans toutefois abuser ni transgresser, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

Verset 174

‘Inna Al-Ladhīna Yaktumūna Mā ‘Anzala Allāhu Mina Al-Kitābi Wa Yashtarūna Bihi Thamanāan Qalīlāan ‘Ūlā’ika Mā Ya’kulūna Fī Buţūnihim ‘Illā An-Nāra Wa Lā Yukallimuhumu Allāhu Yawma Al-Qiyāmati Wa Lā Yuzakkīhim Wa Lahum `Adhābun ‘Alīmun
Ceux qui cachent ce qu’Allah à fait descendre du Livre et le vendent à vil prix, ceux-là ne s’emplissent le ventre que de Feu. Allah ne leur adressera pas la parole, au Jour de la Résurrection, et ne les purifiera pas. Et il y aura pour eux un douloureux châtiment.

Verset 175

‘Ūlā’ika Al-Ladhīna Ashtaraw Ađ-Đalālata Bil-Hudá Wa Al-`Adhāba Bil-Maghfirati Famā ‘Aşbarahum `Alá An-Nāri
Ceux-là ont échangé la bonne direction contre l’égarement et le pardon contre le châtiment. Qu’est-ce qui leur fera supporter le Feu ? !

Verset 176

Dhālika Bi’anna Allāha Nazzala Al-Kitāba Bil-Ĥaqqi Wa ‘Inna Al-Ladhīna Akhtalafū Fī Al-Kitābi Lafī Shiqāqin Ba`īdin
C’est ainsi, car c’est avec la vérité qu’Allah a fait descendre le Livre; et ceux qui s’opposent au sujet du Livre sont dans une profonde divergence.

Verset 177

Laysa Al-Birra ‘An Tuwallū Wujūhakum Qibala Al-Mashriqi Wa Al-Maghribi Wa Lakinna Al-Birra Man ‘Āmana Billāhi Wa Al-Yawmi Al-‘Ākhiri Wa Al-Malā’ikati Wa Al-Kitābi Wa An-Nabīyīna Wa ‘Ātá Al-Māla `Alá Ĥubbihi Dhawī Al-Qurbá Wa Al-Yatāmá Wa Al-Masākīna Wa Abna As-Sabīli Wa As-Sā’ilīna Wa Fī Ar-Riqābi Wa ‘Aqāma Aş-Şalāata Wa ‘Ātá Az-Zakāata Wa Al-Mūfūna Bi`ahdihim ‘Idhā `Āhadū Wa Aş-Şābirīna Fī Al-Ba’sā’i Wa Ađ-Đarrā’i Wa Ĥīna Al-Ba’si ‘Ūlā’ika Al-Ladhīna Şadaqū Wa ‘Ūlā’ika Humu Al-Muttaqūna
La bonté pieuse ne consiste pas à tourner vos visages vers le Levant ou le Couchant. Mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au Jour dernier, aux Anges, au Livre et aux prophètes, de donner de son bien, quelqu’amour qu’on en ait, aux proches, aux orphelins, aux nécessiteux, aux voyageurs indigents et à ceux qui demandent l’aide et pour délier les jougs, d’accomplir la Salat et d’acquitter la Zakat. Et ceux qui remplissent leurs engagements lorsqu’ils se sont engagés, ceux qui sont endurants dans la misère, la maladie et quand les combats font rage, les voilà les véridiques et les voilà les vrais pieux !

Verset 178

Yā ‘Ayyuhā Al-Ladhīna ‘Āmanū Kutiba `Alaykumu Al-Qişāşu Fī Al-Qatlá Al-Ĥurru Bil-Ĥurri Wa Al-`Abdu Bil-`Abdi Wa Al-‘Unthá Bil-‘Unthá Faman `Ufiya Lahu Min ‘Akhīhi Shay’un Fa Attibā`un Bil-Ma`rūfi Wa ‘Adā’un ‘Ilayhi Bi’iĥsānin Dhālika Takhfīfun Min Rabbikum Wa Raĥmatun Famani A`tadá Ba`da Dhālika Falahu `Adhābun ‘Alīmun
ô les croyants ! On vous a prescrit le talion au sujet des tués : homme libre pour homme libre, esclave pour esclave, femme pour femme. Mais celui à qui son frère aura pardonné en quelque façon doit faire face à une requête convenable et doit payer des dommages de bonne grâce. Ceci est un allégement de la part de votre Seigneur et une miséricorde. Donc, quiconque après cela transgresse, aura un châtiment douloureux.

Verset 179

Wa Lakum Fī Al-Qişāşi Ĥayāatun Yā ‘Ūlī Al-‘Albābi La`allakum Tattaqūna
C’est dans le talion que vous aurez la préservation de la vie, ô vous doués d’intelligence, ainsi atteindrez-vous la piété.

Verset 180

Kutiba `Alaykum ‘Idhā Ĥađara ‘Aĥadakumu Al-Mawtu ‘In Taraka Khayrāan Al-Waşīyatu Lilwālidayni Wa Al-‘Aqrabīna Bil-Ma`rūfi Ĥaqqāan `Alá Al-Muttaqīna
On vous a prescrit, quand la mort est proche de l’un de vous et s’il laisse des biens, de faire un testament en règle en faveur de ses père et mère et de ses plus proches. C’est un devoir pour les pieux.

Verset 181

Faman Baddalahu Ba`damā Sami`ahu Fa’innamā ‘Ithmuhu `Alá Al-Ladhīna Yubaddilūnahu ‘Inna Allāha Samī`un `Alīmun
Quiconque l’altère après l’avoir entendu, le péché ne reposera que sur ceux qui l’ont altéré; certes, Allah est Audient et Omniscient.

Verset 182

Faman Khāfa Min Mūşin Janafāan ‘Aw ‘Ithmāan Fa’aşlaĥa Baynahum Falā ‘Ithma `Alayhi ‘Inna Allāha Ghafūrun Raĥīmun
Mais quiconque craint d’un testateur quelque partialité (volontaire ou involontaire), et les réconcilie, alors pas de péché sur lui car Allah est certes Pardonneur et Miséricordieux !

Verset 183

Yā ‘Ayyuhā Al-Ladhīna ‘Āmanū Kutiba `Alaykumu Aş-Şiyāmu Kamā Kutiba `Alá Al-Ladhīna Min Qablikum La`allakum Tattaqūna
ô les croyants ! On vous a prescrit as-Siyam comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété,

verset 184

‘Ayyāmāan Ma`dūdātin Faman Kāna Minkum Marīđāan ‘Aw `Alá Safarin Fa`iddatun Min ‘Ayyāmin ‘Ukhara Wa `Alá Al-Ladhīna Yuţīqūnahu Fidyatun Ţa`āmu Miskīnin Faman Taţawwa`a Khayrāan Fahuwa Khayrun Lahu Wa ‘An Taşūmū Khayrun Lakum ‘In Kuntum Ta`lamūna
pendant un nombre déterminé de jours. Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d’autres jours. Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter (qu’avec grande difficulté), il y a une compensation : nourrir un pauvre. Et si quelqu’un fait plus de son propre gré, c’est pour lui; mais il est mieux pour vous de jeûner; si vous saviez !

Verset 185

Shahru Ramađāna Al-Ladhī ‘Unzila Fīhi Al-Qur’ānu Hudáan Lilnnāsi Wa Bayyinātin Mina Al-Hudá Wa Al-Furqāni Faman Shahida Minkumu Ash-Shahra Falyaşumhu Wa Man Kāna Marīđāan ‘Aw `Alá Safarin Fa`iddatun Min ‘Ayyāmin ‘Ukhara Yurīdu Allāhu Bikumu Al-Yusra Wa Lā Yurīdu Bikumu Al-`Usra Wa Litukmilū Al-`Iddata Wa Litukabbirū Allāha `Alá Mā Hadākum Wa La`allakum Tashkurūna
(Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. Donc quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne ! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours. – Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d’Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants !

Verset 186

Wa ‘Idhā Sa’alaka `Ibādī `Annī Fa’innī Qarībun ‘Ujību Da`wata Ad-Dā`i ‘Idhā Da`āni Falyastajībū Lī Wa Līu’uminū Bī La`allahum Yarshudūna
Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche : Je réponds à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés.

Verset 187

‘Uĥilla Lakum Laylata Aş-Şiyāmi Ar-Rafathu ‘Ilá Nisā’ikum Hunna Libāsun Lakum Wa ‘Antum Libāsun Lahunna `Alima Allāhu ‘Annakum Kuntum Takhtānūna ‘Anfusakum Fatāba `Alaykum Wa `Afā `Ankum Fāl’āna Bāshirūhunna Wa Abtaghū Mā Kataba Allāhu Lakum Wa Kulū Wa Ashrabū Ĥattá Yatabayyana Lakumu Al-Khayţu Al-‘Abyađu Mina Al-Khayţi Al-‘Aswadi Mina Al-Fajri Thumma ‘Atimmū Aş-Şiyāma ‘Ilá Al-Layli Wa Lā Tubāshirūhunna Wa ‘Antum `Ākifūna Fī Al-Masājidi Tilka Ĥudūdu Allāhi Falā Taqrabūhā Kadhālika Yubayyinu Allāhu ‘Āyātihi Lilnnāsi La`allahum Yattaqūna
On vous a permis, la nuit d’as-Siyam, d’avoir des rapports avec vos femmes; elles sont un vêtement pour vous et vous un vêtement pour elles. Allah sait que vous aviez clandestinement des rapports avec vos femmes. Il vous a pardonné et vous a graciés. Cohabitez donc avec elles, maintenant, et cherchez ce qu’Allah a prescrit en votre faveur; mangez et buvez jusqu’à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de l’aube du fil noir de la nuit . Puis accomplissez le jeûne jusqu’à la nuit. Mais ne cohabitez pas avec elles pendant que vous êtes en retraite rituelle dans les mosquées. Voilà les lois d’Allah : ne vous en approchez donc pas (pour les transgresser).C’est ainsi qu’Allah expose aux hommes Ses enseignements, afin qu’ils deviennent pieux.

Verset 188

Wa Lā Ta’kulū ‘Amwālakum Baynakum Bil-Bāţili Wa Tudlū Bihā ‘Ilá Al-Ĥukkāmi Lita’kulū Farīqāan Min ‘Amwāli An-Nāsi Bil-‘Ithmi Wa ‘Antum Ta`lamūna
Et ne dévorez pas mutuellement et illicitement vos biens, et ne vous en servez pas pour corrompre des juges pour vous permettre de dévorer une partie des biens des gens, injustement et sciemment.

Verset 189

Yas’alūnaka `Ani Al-‘Ahillati Qul Hiya Mawāqītu Lilnnāsi Wa Al-Ĥajji Wa Laysa Al-Birru Bi’an Ta’tū Al-Buyūta Min Žuhūrihā Wa Lakinna Al-Birra Mani Attaqá Wa ‘Tū Al-Buyūta Min ‘Abwābihā Wa Attaqū Allāha La`allakum Tufliĥūna
Ils t’interrogent sur les nouvelles lunes – Dis : “Elles servent aux gens pour compter le temps, et aussi pour le Hajj [pèlerinage]. Et ce n’est pas un acte de bienfaisance que de rentrer chez vous par l’arrière des maisons . Mais la bonté pieuse consiste à craindre Allah. Entrer donc dans les maisons par leurs portes. Et craignez Allah afin que vous réussissiez ! ”.

Verset 190

Wa Qātilū Fī Sabīli Allāhi Al-Ladhīna Yuqātilūnakum Wa Lā Ta`tadū ‘Inna Allāha Lā Yuĥibbu Al-Mu`tadīna
Combattez dans le sentier d’Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes. Allah n’aime pas les transgresseurs !

Verset 191

Wāqtulūhum Ĥaythu Thaqiftumūhum Wa ‘Akhrijūhum Min Ĥaythu ‘Akhrajūkum Wa Al-Fitnatu ‘Ashaddu Mina Al-Qatli Wa Lā Tuqātilūhum `Inda Al-Masjidi Al-Ĥarāmi Ĥattá Yuqātilūkum Fīhi Fa’in Qātalūkum Fāqtulūhum Kadhālika Jazā’u Al-Kāfirīna
Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.

Verset 192

Fa’ini Antahaw Fa’inna Allāha Ghafūrun Raĥīmun
S’ils cessent, Allah est, certes, Pardonneur et Miséricordieux.

Verset 193

Wa Qātilūhum Ĥattá Lā Takūna Fitnatun Wa Yakūna Ad-Dīnu Lillāhi Fa’ini Antahaw Falā `Udwāna ‘Illā `Alá Až-Žālimīna
Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes.

Verset 194

Ash-Shahru Al-Ĥarāmu Bish-Shahri Al-Ĥarāmi Wa Al-Ĥurumātu Qişāşun Famani A`tadá `Alaykum Fā`tadū `Alayhi Bimithli Mā A`tadá `Alaykum Wa Attaqū Allāha Wa A`lamū ‘Anna Allāha Ma`a Al-Muttaqīna
Le Mois sacré pour le mois sacré ! – Le talion s’applique à toutes choses sacrées -. Donc, quiconque transgresse contre vous, transgressez contre lui, à transgression égale. Et craignez Allah. Et sachez qu’Allah est avec les pieux.

Verset 195

Wa ‘Anfiqū Fī Sabīli Allāhi Wa Lā Tulqū Bi’aydīkum ‘Ilá At-Tahlukati Wa ‘Aĥsinū ‘Inna Allāha Yuĥibbu Al-Muĥsinīna
Et dépensez dans le sentier d’Allah. Et ne vous jetez pas par vos propres mains dans la destruction . Et faite le bien. Car Allah aime les bienfaisants.

Verset 196

Wa ‘Atimmū Al-Ĥajja Wa Al-`Umrata Lillāhi Fa’in ‘Uĥşirtum Famā Astaysara Mina Al-Hadyi Wa Lā Taĥliqū Ru’ūsakum Ĥattá Yablugha Al-Hadyu Maĥillahu Faman Kāna Minkum Marīđāan ‘Aw Bihi ‘Adháan Min Ra’sihi Fafidyatun Min Şiyāmin ‘Aw Şadaqatin ‘Aw Nusukin Fa’idhā ‘Amintum Faman Tamatta`a Bil-`Umrati ‘Ilá Al-Ĥajji Famā Astaysara Mina Al-Hadyi Faman Lam Yajid Faşiyāmu Thalāthati ‘Ayyāmin Fī Al-Ĥajji Wa Sab`atin ‘Idhā Raja`tum Tilka `Asharatun Kāmilatun Dhālika Liman Lam Yakun ‘Ahluhu Ĥāđirī Al-Masjidi Al-Ĥarāmi Wa Attaqū Allāha Wa A`lamū ‘Anna Allāha Shadīdu Al-`Iqābi
Et accomplissez pour Allah le pèlerinage et l’Umra. Si vous en êtes empêchés, alors faite un sacrifice qui vous soit facile. Et ne rasez pas vos têtes avant que l’offrande [l’animal à sacrifier] n’ait atteint son lieu d’immolation. Si l’un d’entre vous est malade ou souffre d’une affection de la tête (et doit se raser), qu’il se rachète alors par un Siyam ou par une aumône ou par un sacrifice. Quand vous retrouverez ensuite la paix, quiconque a joui d’une vie normale après avoir fait l’Umra en attendant le pèlerinage, doit faire un sacrifice qui lui soit facile. S’il n’a pas les moyens, qu’il jeûne trois jours pendant le pèlerinage et sept jours une fois rentré chez lui, soit en tout dix jours. Cela est prescrit pour celui dont la famille n’habite pas auprès de la Mosquée sacrée. Et craignez Allah. Et sachez qu’Allah est dur en punition .

Verset 197

Al-Ĥajju ‘Ash/hurun Ma`lūmātun Faman Farađa Fīhinna Al-Ĥajja Falā Rafatha Wa Lā Fusūqa Wa Lā Jidāla Fī Al-Ĥajji Wa Mā Taf`alū Min Khayrin Ya`lamhu Allāhu Wa Tazawwadū Fa’inna Khayra Az-Zādi At-Taqwá Wa Attaqūnī Yā ‘Ūlī Al-‘Albābi
Le pèlerinage à lieu dans des mois connus. Si l’on se décide de l’accomplir, alors point de rapport sexuel , point de perversité, point de dispute pendant le pèlerinage. Et le bien que vous faites, Allah le sait. Et prenez vos provisions; mais vraiment la meilleur provision est la piété. Et redoutez-Moi, ô doués d’intelligence !

Verset 198

Laysa `Alaykum Junāĥun ‘An Tabtaghū Fađlāan Min Rabbikum Fa’idhā ‘Afađtum Min `Arafātin Fādhkurū Allāha `Inda Al-Mash`ari Al-Ĥarāmi Wa Adhkurūhu Kamā Hadākum Wa ‘In Kuntum Min Qablihi Lamina Ađ-Đāllīna
Ce n’est pas un pêché que d’aller en quête de quelque grâce de votre Seigneur. Puis, quand vous déferlez depuis Arafat, invoquez Allah, à al-Mashar-al-Haram (Al-Muzdalifa). Et invoquez-Le comme Il vous a montré la bonne voie, quoiqu’auparavant vous étiez du nombre des égarés .

Verset 199

Thumma ‘Afīđū Min Ĥaythu ‘Afāđa An-Nāsu Wa Astaghfirū Allāha ‘Inna Allāha Ghafūrun Raĥīmun
Ensuite déferlez par où les gens déferlèrent, et demandez pardon à Allah. Car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

Verset 200

Fa’idhā Qađaytum Manāsikakum Fādhkurū Allāha Kadhikrikum ‘Ābā’akum ‘Aw ‘Ashadda Dhikrāan Famina An-Nāsi Man Yaqūlu Rabbanā ‘Ātinā Fī Ad-Dunyā Wa Mā Lahu Fī Al-‘Ākhirati Min Khalāqin
Et quand vous aurez achevé vos rites, alors invoquez Allah comme vous invoquez vos pères, et plus ardemment encore. Mais il est des gens qui disent seulement : “Seigneur ! Accorde nous [le bien] ici-bas ! ” – Pour ceux-là, nulle part dans l’au-delà.

Verset 201

Wa Minhum Man Yaqūlu Rabbanā ‘Ātinā Fī Ad-Dunyā Ĥasanatan Wa Fī Al-‘Ākhirati Ĥasanatan Wa Qinā `Adhāba An-Nāri
Et il est des gens qui disent : “Seigneur ! Accorde nous belle ici-bas, et belle part aussi dans l’au-delà; et protège-nous du châtiment du Feu ! ”.

Verset 202

‘Ūlā’ika Lahum Naşībun Mimmā Kasabū Wa Allāhu Sarī`u Al-Ĥisābi
Ceux-là auront une part de ce qu’ils auront acquis. Et Allah est prompt à faire rendre compte.

Verset 203

Wa Adhkurū Allāha Fī ‘Ayyāmin Ma`dūdātin Faman Ta`ajjala Fī Yawmayni Falā ‘Ithma `Alayhi Wa Man Ta’akhkhara Falā ‘Ithma `Alayhi Limani Attaqá Wa Attaqū Allāha Wa A`lamū ‘Annakum ‘Ilayhi Tuĥsharūna
Et invoquez Allah pendant un nombre de jours déterminés. Ensuite, il n’y a pas de péché, pour qui se comporte en piété, à partir au bout de deux jours, à s’attarder non plus. Et craignez Allah. Et sachez que c’est vers Lui que vous serez rassemblés.

Verset 204

Wa Mina An-Nāsi Man Yu`jibuka Qawluhu Fī Al-Ĥayāati Ad-Dunyā Wa Yush/hidu Allāha `Alá Mā Fī Qalbihi Wa Huwa ‘Aladdu Al-Khişāmi
Il y a parmi les gens celui dont la parole sur la vie présente te plaît, et qui prend Allah à témoin de ce qu’il a dans le cœur, tandis que c’est le plus acharné disputeur.

Verset 205

Wa ‘Idhā Tawallá Sa`á Fī Al-‘Arđi Liyufsida Fīhā Wa Yuhlika Al-Ĥartha Wa An-Nasla Wa Allāhu Lā Yuĥibbu Al-Fasāda
Dès qu’il tourne le dos, il parcourt la terre pour y semer le désordre et saccager culture et bétail. Et Allah n’aime pas le désordre.

Verset 206

Wa ‘Idhā QÄ«la Lahu Attaqi Allāha ‘Akhadhat/hu Al-`Izzatu Bil-‘Ithmi FaÄ¥asbuhu Jahannamu Wa Labi’sa Al-Mihādu
Et quand on lui dit : “Redoute Allah”, l’orgueil criminel s’empare de lui, l’Enfer lui suffira, et quel mauvais lit, certes !

Verset 207

Wa Mina An-Nāsi Man Yashrī Nafsahu Abtighā’a Marđāati Allāhi Wa Allāhu Ra’ūfun Bil-`Ibādi
Et il y a parmi les gens celui qui se sacrifie pour la recherche de l’agrément d’Allah. Et Allah est Compatissant envers Ses serviteurs.

Verset 208

Yā ‘Ayyuhā Al-Ladhīna ‘Āmanū Adkhulū Fī As-Silmi Kāffatan Wa Lā Tattabi`ū Khuţuwāti Ash-Shayţāni ‘Innahu Lakum `Adūwun Mubīnun
ô les croyants ! Entrez en plein dans l’Islam, et ne suivez point les pas du diable, car il est certes pour vous un ennemi déclaré.

Verset 209

Fa’in Zalaltum Min Ba`di Mā Jā’atkumu Al-Bayyinātu Fā`lamū ‘Anna Allāha `Azīzun Ĥakīmun
Puis, si vous bronchez, après que les preuves vous soient venues, sachez alors qu’Allah est Puissant et Sage.

Verset 210

Hal Yanžurūna ‘Illā ‘An Ya’tiyahumu Allāhu Fī Žulalin Mina Al-Ghamāmi Wa Al-Malā’ikatu Wa Quđiya Al-‘Amru Wa ‘Ilá Allāhi Turja`u Al-‘Umūru
Qu’attendent-ils sinon qu’Allah leur vienne à l’ombre des nuées de même que les Anges et que leur sort soit réglé ? Et c’est à Allah que toute chose est ramenée .

Verset 211

Sal Banī ‘Isrā’īla Kam ‘Ātaynāhum Min ‘Āyatin Bayyinatin Wa Man Yubaddil Ni`mata Allāhi Min Ba`di Mā Jā’at/hu Fa’inna Allāha Shadīdu Al-`Iqābi
Demande aux enfants d’Israël combien de miracles évidents Nous leur avons apportés ! Or, quiconque altère le bienfait d’Allah après qu’il lui soit parvenu… alors, Allah vraiment est dur en punition.

Verset 212

Zuyyina Lilladhīna Kafarū Al-Ĥayāatu Ad-Dunyā Wa Yaskharūna Mina Al-Ladhīna ‘Āmanū Wa Al-Ladhīna Attaqaw Fawqahum Yawma Al-Qiyāmati Wa Allāhu Yarzuqu Man Yashā’u Bighayri Ĥisābin
On a enjolivé la vie présente à ceux qui ne croient pas, et ils se moquent de ceux qui croient. Mais les pieux seront au-dessus d’eux, au Jour de la Résurrection. Et Allah accorde Ses bienfaits à qui Il veut, sans compter.

Verset 213

Kāna An-Nāsu ‘Ummatan Wāĥidatan Faba`atha Allāhu An-Nabīyīna Mubashirīna Wa Mundhirīna Wa ‘Anzala Ma`ahumu Al-Kitāba Bil-Ĥaqqi Liyaĥkuma Bayna An-Nāsi Fīmā Akhtalafū Fīhi Wa Mā Akhtalafa Fīhi ‘Illā Al-Ladhīna ‘Ūtūhu Min Ba`di Mā Jā’at/humu Al-Bayyinātu Baghyāan Baynahum Fahadá Allāhu Al-Ladhīna ‘Āmanū Limā Akhtalafū Fīhi Mina Al-Ĥaqqi Bi’idhnihi Wa Allāhu Yahdī Man Yashā’u ‘Ilá Şirāţin Mustaqīmin
Les gens formaient (à l’origine) une seule communauté (croyante). Puis, (après leurs divergences,) Allah envoya des prophètes comme annonciateurs et avertisseurs; et Il fit descendre avec eux le Livre contenant la vérité, pour régler parmi les gens leurs divergences. Mais, ce sont ceux-là mêmes à qui il avait été apporté, qui se mirent à en disputer, après que les preuves leur furent venues, par esprit de rivalité ! Puis Allah, de par Sa Grâce, guida ceux qui crurent vers cette Vérité sur laquelle les autres disputaient. Et Allah guide qui Il veut vers le chemin droit.

Verset 214

‘Am Ĥasibtum ‘An Tadkhulū Al-Jannata Wa Lammā Ya’tikum Mathalu Al-Ladhīna Khalaw Min Qablikum Massat/humu Al-Ba’sā’u Wa Ađ-Đarrā’u Wa Zulzilū Ĥattá Yaqūla Ar-Rasūlu Wa Al-Ladhīna ‘Āmanū Ma`ahu Matá Naşru Allāhi ‘Alā ‘Inna Naşra Allāhi Qarībun
Pensez-vous entrer au Paradis alors que vous n’avez pas encore subi des épreuves semblables à celles que subirent ceux qui vécurent avant vous ? Misère et maladie les avaient touchés; et ils furent secoués jusqu’à ce que le Messager, et avec lui, ceux qui avaient cru, se fussent écriés : “Quand viendra le secours d’Allah ? ” – Quoi ! Le secours d’Allah est sûrement proche.

Verset 215

Yas’alūnaka Mādhā Yunfiqūna Qul Mā ‘Anfaqtum Min Khayrin Falilwālidayni Wa Al-‘Aqrabīna Wa Al-Yatāmá Wa Al-Masākīni Wa Abni As-Sabīli Wa Mā Taf`alū Min Khayrin Fa’inna Allāha Bihi `Alīmun
Ils t’interrogent : “Qu’est-ce qu’on doit dépenser ? ” – Dis : “Ce que vous dépensez de bien devrait être pour les pères et mère, les proches, les orphelins, les pauvres et les voyageurs indigents. Et tout ce que vous faites de bien, vraiment Allah le sait”.

Verset 216

Kutiba `Alaykumu Al-Qitālu Wa Huwa Kurhun Lakum Wa `Asá ‘An Takrahū Shay’āan Wa Huwa Khayrun Lakum Wa `Asá ‘An Tuĥibbū Shay’āan Wa Huwa Sharrun Lakum Wa Allāhu Ya`lamu Wa ‘Antum Lā Ta`lamūna
Le combat vous a été prescrit alors qu’il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose alors qu’elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est mauvaise. C’est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.

Verset 217

Yas’alūnaka `Ani Ash-Shahri Al-Ĥarāmi Qitālin Fīhi Qul Qitālun Fīhi Kabīrun Wa Şaddun `An Sabīli Allāhi Wa Kufrun Bihi Wa Al-Masjidi Al-Ĥarāmi Wa ‘Ikhrāju ‘Ahlihi Minhu ‘Akbaru `Inda Allāhi Wa Al-Fitnatu ‘Akbaru Mina Al-Qatli Wa Lā Yazālūna Yuqātilūnakum Ĥattá Yaruddūkum `An Dīnikum ‘Ini Astaţā`ū Wa Man Yartadid Minkum `An Dīnihi Fayamut Wa Huwa Kāfirun Fa’ūlā’ika Ĥabiţat ‘A`māluhum Fī Ad-Dunyā Wa Al-‘Ākhirati Wa ‘Ūlā’ika ‘Aşĥābu An-Nāri Hum Fīhā Khālidūna
– Ils t’interrogent sur le fait de faire la guerre pendant les mois sacrés. – Dis : “Y combattre est un péché grave, mais plus grave encore auprès d’Allah est de faire obstacle au sentier d’Allah, d’être impie envers Celui-ci et la Mosquée sacrée, et d’expulser de là ses habitants . L’association est plus grave que le meurtre.” Or, ils ne cesseront de vous combattre jusqu’à, s’ils peuvent, vous détourner de votre religion. Et ceux parmi vous qui adjureront leur religion et mourront infidèles, vaines seront pour eux leurs actions dans la vie immédiate et la vie future. Voilà les gens du Feu : ils y demeureront éternellement.

Verset 218

‘Inna Al-Ladhīna ‘Āmanū Wa Al-Ladhīna Hājarū Wa Jāhadū Fī Sabīli Allāhi ‘Ūlā’ika Yarjūna Raĥmata Allāhi Wa Allāhu Ghafūrun Raĥīmun
Certes, ceux qui ont cru, émigré et lutté dans le sentier d’Allah, ceux-là espèrent la miséricorde d’Allah. Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

Verset 219

Yas’alūnaka `Ani Al-Khamri Wa Al-Maysiri Qul Fīhimā ‘Ithmun Kabīrun Wa Manāfi`u Lilnnāsi Wa ‘Ithmuhumā ‘Akbaru Min Naf`ihimā Wa Yas’alūnaka Mādhā Yunfiqūna Quli Al-`Afwa Kadhālika Yubayyinu Allāhu Lakumu Al-‘Āyāti La`allakum Tatafakkarūna
– Ils t’interrogent sur le vin et les jeux de hasard. Dis : “Dans les deux il y a un grand péché et quelques avantages pour les gens; mais dans les deux, le péché est plus grand que l’utilité”. Et ils t’interrogent : “Que doit-on dépenser (en charité) ? ” Dis : “ L’excédent de vos bien.” Ainsi, Allah vous explique Ses versets afin que vous méditez

Verset 220

Fī Ad-Dunyā Wa Al-‘Ākhirati Wa Yas’alūnaka `Ani Al-Yatāmá Qul ‘Işlāĥun Lahum Khayrun Wa ‘In Tukhāliţūhum Fa’ikhwānukum Wa Allāhu Ya`lamu Al-Mufsida Mina Al-Muşliĥi Wa Law Shā’a Allāhu La’a`natakum ‘Inna Allāha `Azīzun Ĥakīmun
sur ce monde et sur l’au-delà ! Et ils t’interrogent au sujet des orphelins . Dis : “Leur faire du bien est la meilleur action. Si vous vous mêlez à eux, ce sont vos frères [en religion]”. Allah distingue celui qui sème le désordre de celui qui fait le bien. Et si Allah avait voulu, Il vous aurait accablés. Certes Allah est Puissant et Sage.

Verset 221

Wa Lā Tankiĥū Al-Mushrikāti Ĥattá Yu’uminna Wa La’amatun Mu’uminatun Khayrun Min Mushrikatin Wa Law ‘A`jabatkum Wa Lā Tunkiĥū Al-Mushrikīna Ĥattá Yu’uminū Wa La`abdun Mu’uminun Khayrun Min Mushrikin Wa Law ‘A`jabakum ‘Ūlā’ika Yad`ūna ‘Ilá An-Nāri Wa Allāhu Yad`ū ‘Ilá Al-Jannati Wa Al-Maghfirati Bi’idhnihi Wa Yubayyinu ‘Āyātihi Lilnnāsi La`allahum Yatadhakkarūna
Et n’épousez pas les femmes associatrices tant qu’elles n’auront pas la foi, et certes, une esclave croyante vaut mieux qu’une associatrice, même si elle vous enchante. Et ne donnez pas d’épouses aux associateurs tant qu’ils n’auront pas la foi, et certes, un esclave croyant vaut mieux qu’un associateur même s’il vous enchante. Car ceux-là [les associateurs] invitent au Feu; tandis qu’Allah invite, de part Sa Grâce, au Paradis et au pardon. Et Il expose aux gens Ses enseignements afin qu’ils se souviennent !

Verset 222

Wa Yas’alūnaka `Ani Al-Maĥīđi Qul Huwa ‘Adháan Fā`tazilū An-Nisā’ Fī Al-Maĥīđi Wa Lā Taqrabūhunna Ĥattá Yaţhurna Fa’idhā Taţahharna Fa’tūhunna Min Ĥaythu ‘Amarakumu Allāhu ‘Inna Allāha Yuĥibbu At-Tawwābīna Wa Yuĥibbu Al-Mutaţahhirīna
– Et ils t’interrogent sur la menstruation des femmes. – Dis : “C’est un mal. éloignez-vous donc des femmes pendant les menstrues, et ne les approchez que quand elles sont pures. Quand elles se sont purifiées, alors cohabitez avec elles suivant les prescriptions d’Allah car Allah aime ceux qui se repentent, et Il aime ceux qui se purifient” .

Verset 223

Nisā’uukum Ĥarthun Lakum Fa’tū Ĥarthakum ‘Anná Shi’tum Wa Qaddimū Li’nfusikum Wa Attaqū Allāha Wa A`lamū ‘Annakum Mulāqūhu Wa Bashiri Al-Mu’uminīna
Vos épouses sont pour vous un champ de labour; allez à votre champ comme [et quand] vous le voulez et oeuvrez pour vous-mêmes à l’avance. Craignez Allah et sachez que vous le rencontrerez. Et fais gracieuses annonces aux croyants !

Verset 224

Wa Lā Taj`alū Allāha `Urđatan Li’ymānikum ‘An Tabarrū Wa Tattaqū Wa Tuşliĥū Bayna An-Nāsi Wa Allāhu Samī`un `Alīmun
Et n’usez pas du nom d’Allah, dans vos serments, pour vous dispenser de faire le bien, d’être pieux et de réconcilier les gens. Et Allah est Audient et Omniscient.

verset 225

Lā Yu’uākhidhukumu Allāhu Bil-Laghwi Fī ‘Aymānikum Wa Lakin Yu’uākhidhukum Bimā Kasabat Qulūbukum Wa Allāhu Ghafūrun Ĥalīmun
Ce n’est pas pour les expressions gratuites dans vos serments qu’Allah vous saisit : Il vous saisit pour ce que vos cœurs ont acquis. Et Allah est Pardonneur et Patient .

Verset 226

Lilladhīna Yu’ulūna Min Nisā’ihim Tarabbuşu ‘Arba`ati ‘Ash/hurin Fa’in Fā’ū Fa’inna Allāha Ghafūrun Raĥīmun
Pour ceux qui font le serment de se priver de leur femmes, il y a un délai d’attente de quatre mois. Et s’ils reviennent (de leur serment) celui-ci sera annulé, car Allah est certes Pardonneur et Miséricordieux !

Verset 227

Wa ‘In `Azamū Aţ-Ţalāqa Fa’inna Allāha Samī`un `Alīmun
Mais s’ils se décident au divorce, (celui-ci devient exécutoire) car Allah est certes Audient et Omniscient.

Verset 228

Wa Al-Muţallaqātu Yatarabbaşna Bi’anfusihinna Thalāthata Qurū’in Wa Lā Yaĥillu Lahunna ‘An Yaktumna Mā Khalaqa Allāhu Fī ‘Arĥāmihinna ‘In Kunna Yu’uminna Billāhi Wa Al-Yawmi Al-‘Ākhiri Wa Bu`ūlatuhunna ‘Aĥaqqu Biraddihinna Fī Dhālika ‘In ‘Arādū ‘Işlāĥāan Wa Lahunna Mithlu Al-Ladhī `Alayhinna Bil-Ma`rūfi Wa Lilrrijāli `Alayhinna Darajatun Wa Allāhu `Azīzun Ĥakīmun
Et les femmes divorcées doivent observer un délai d’attente de trois menstrues ; et il ne leur est pas permis de taire ce qu’Allah a créé dans leurs ventres, si elles croient en Allah et au Jour dernier. Et leurs époux seront plus en droit de les reprendre pendant cette période, s’ils veulent la réconciliation. Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance. Mais les hommes ont cependant une prédominance sur elles. Et Allah est Puissant et Sage.

Verset 229

Aţ-Ţalāqu Marratāni Fa’imsākun Bima`rūfin ‘Aw Tasrīĥun Bi’iĥsānin Wa Lā Yaĥillu Lakum ‘An Ta’khudhū Mimmā ‘Ātaytumūhunna Shay’āan ‘Illā ‘An Yakhāfā ‘Allā Yuqīmā Ĥudūda Allāhi Fa’in Khiftum ‘Allā Yuqīmā Ĥudūda Allāhi Falā Junāĥa `Alayhimā Fīmā Aftadat Bihi Tilka Ĥudūdu Allāhi Falā Ta`tadūhā Wa Man Yata`adda Ĥudūda Allāhi Fa’ūlā’ika Humu Až-Žālimūna
Le divorce est permis pour seulement deux fois. Alors, c’est soit la reprise conformément à la bienséance, ou la libération avec gentillesse. Et il ne vous est pas permis de reprendre quoi que ce soit de ce que vous leur aviez donné, – à moins que tous deux ne craignent de ne point pouvoir se conformer aux ordres imposés par Allah. Si donc vous craignez que tous deux ne puissent se conformer aux ordres d’Allah, alors ils ne commettent aucun péché si la femme se rachète avec quelque bien. Voilà les ordres d’Allah. Ne les transgressez donc pas. Et ceux qui transgressent les ordres d’Allah ceux-là sont les injustes .

Verset 230

Fa’in Ţallaqahā Falā Taĥillu Lahu Min Ba`du Ĥattá Tankiĥa Zawjāan Ghayrahu Fa’in Ţallaqahā Falā Junāĥa `Alayhimā ‘An Yatarāja`ā ‘In Žannā ‘An Yuqīmā Ĥudūda Allāhi Wa Tilka Ĥudūdu Allāhi Yubayyinuhā Liqawmin Ya`lamūna
S’il divorce avec elle (la troisième fois) alors elle ne lui sera plus licite tant qu’elle n’aura pas épousé un autre. Et si ce (dernier) la répudie alors les deux ne commettent aucun péché en reprenant la vie commune, pourvu qu’ils pensent pouvoir tous deux se conformer aux ordres d’Allah. Voilà les ordres d’Allah, qu’Il expose aux gens qui comprennent .

Verset 231

Wa ‘Idhā Ţallaqtumu An-Nisā’ Fabalaghna ‘Ajalahunna Fa’amsikūhunna Bima`rūfin ‘Aw Sarriĥūhunna Bima`rūfin Wa Lā Tumsikūhunna Đirārāan Lita`tadū Wa Man Yaf`al Dhālika Faqad Žalama Nafsahu Wa Lā Tattakhidhū ‘Āyāti Allāhi Huzūan Wa Adhkurū Ni`mata Allāhi `Alaykum Wa Mā ‘Anzala `Alaykum Mina Al-Kitābi Wa Al-Ĥikmati Ya`ižukum Bihi Wa Attaqū Allāha Wa A`lamū ‘Anna Allāha Bikulli Shay’in `Alīmun
Et quand vous divorcez d’avec vos épouses, et que leur délai expire , alors, reprenez-les conformément à la bienséance, ou libérez-les conformément à la bienséance. Mais ne les retenez pas pour leur faire du tort : vous transgresseriez alors et quiconque agit ainsi se fait du tort à lui-même. Ne prenez pas en moquerie les versets d’Allah. Et rappelez-vous le bienfait d’Allah envers vous, ainsi que le Livre et la Sagesse qu’Il vous a fait descendre, par lesquels Il vous exhorte. Et craignez Allah, et sachez qu’Allah est Omniscient.

Verset 232

Wa ‘Idhā Ţallaqtumu An-Nisā’ Fabalaghna ‘Ajalahunna Falā Ta`đulūhunna ‘An Yankiĥna ‘Azwājahunna ‘Idhā Tarāđaw Baynahum Bil-Ma`rūfi Dhālika Yū`ažu Bihi Man Kāna Minkum Yu’uminu Billāhi Wa Al-Yawmi Al-‘Ākhiri Dhālikum ‘Azká Lakum Wa ‘Aţharu Wa Allāhu Ya`lamu Wa ‘Antum Lā Ta`lamūna
Et quand vous divorcez d’avec vos épouses, et que leur délai expire, alors ne les empêchez pas de renouer avec leurs époux, s’ils s’agréent l’un l’autre, et conformément à la bienséance. Voilà à quoi est exhorté celui d’entre vous qui croit en Allah et au Jour dernier. Ceci est plus décent et plus pur pour vous. Et Allah sait, alors que vous ne savez pas .

Verset 233

Wa Al-Wālidātu Yurđi`na ‘Awlādahunna Ĥawlayni Kāmilayni Liman ‘Arāda ‘An Yutimma Ar-Rađā`ata Wa `Alá Al-Mawlūdi Lahu Rizquhunna Wa Kiswatuhunna Bil-Ma`rūfi Lā Tukallafu Nafsun ‘Illā Wus`ahā Lā Tuđārra Wa A-Datun Biwaladihā Wa Lā Mawlūdun Lahu Biwaladihi Wa `Alá Al-Wārithi Mithlu Dhālika Fa’in ‘Arādā Fişālāan `An Tarāđin Minhumā Wa Tashāwurin Falā Junāĥa `Alayhimā Wa ‘In ‘Aradtum ‘An Tastarđi`ū ‘Awlādakum Falā Junāĥa `Alaykum ‘Idhā Sallamtum Mā ‘Ātaytum Bil-Ma`rūfi Wa Attaqū Allāha Wa A`lamū ‘Anna Allāha Bimā Ta`malūna Başīrun
Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets. Au père de l’enfant de les nourrir et vêtir de manière convenable. Nul ne doit supporter plus que ses moyens. La mère n’a pas à subir de dommage à cause de son enfant, ni le père, à cause de son enfant. Même obligation pour l’héritier . Et si, après s’être consultés, tous deux tombent d’accord pour décider le sevrage, nul grief a leur faire. Et si vous voulez mettre vos enfants en nourrice, nul grief à vous faire non plus, à condition que vous acquittiez la rétribution convenue, conformément à l’usage. Et craignez Allah, et sachez qu’Allah observe ce que vous faites.

Verset 234

Wa Al-Ladhīna Yutawaffawna Minkum Wa Yadharūna ‘Azwājāan Yatarabbaşna Bi’anfusihinna ‘Arba`ata ‘Ash/hurin Wa `Ashrāan Fa’idhā Balaghna ‘Ajalahunna Falā Junāĥa `Alaykum Fīmā Fa`alna Fī ‘Anfusihinna Bil-Ma`rūfi Wa Allāhu Bimā Ta`malūna Khabīrun
Ceux des vôtres que la mort frappe et qui laissent des épouses : celles-ci doivent observer une période d’attente de quatre mois et dix jours. Passé ce délai, on ne vous reprochera pas la façon dont elles disposeront d’elles mêmes d’une manière convenable. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites .

Verset 235

Wa Lā Junāĥa `Alaykum Fīmā `Arrađtum Bihi Min Khiţbati An-Nisā’ ‘Aw ‘Aknantum Fī ‘Anfusikum `Alima Allāhu ‘Annakum Satadhkurūnahunna Wa Lakin Lā Tuwā`idūhunna Sirrāan ‘Illā ‘An Taqūlū Qawlāan Ma`rūfāan Wa Lā Ta`zimū `Uqdata An-Nikāĥi Ĥattá Yablugha Al-Kitābu ‘Ajalahu Wa A`lamū ‘Anna Allāha Ya`lamu Mā Fī ‘Anfusikum Fāĥdharūhu Wa A`lamū ‘Anna Allāha Ghafūrun Ĥalīmun
Et on ne vous reprochera pas de faire, aux femmes, allusion à une proposition de mariage , ou d’en garder secrète l’intention. Allah sait que vous allez songer à ces femmes. Mais ne leur promettez rien secrètement sauf à leur dire des paroles convenables. Et ne vous décidez au contrat de mariage qu’à l’expiration du délai prescrit. Et sachez qu’Allah sait ce qu’il y a dans vos âmes. Prenez donc garde à Lui, et sachez aussi qu’Allah est Pardonneur et Plein de mansuétude.

Verset 236

Lā Junāĥa `Alaykum ‘In Ţallaqtumu An-Nisā’ Mā Lam Tamassūhunna ‘Aw Tafriđū Lahunna Farīđatan Wa Matti`ūhunna `Alá Al-Mūsi`i Qadaruhu Wa `Alá Al-Muqtiri Qadaruhu Matā`āan Bil-Ma`rūfi Ĥaqqāan `Alá Al-Muĥsinīna
Vous ne faites point de péché en divorçant d’avec des épouses que vous n’avez pas touchées, et à qui vous n’avez pas fixé leur mahr . Donnez-leur toutefois – l’homme aisé selon sa capacité, l’indigent selon sa capacité – quelque bien convenable dont elles puissent jouir. C’est un devoir pour les bienfaisants.

Verset 237

Wa ‘In Ţallaqtumūhunna Min Qabli ‘An Tamassūhunna Wa Qad Farađtum Lahunna Farīđatan Fanişfu Mā Farađtum ‘Illā ‘An Ya`fūna ‘Aw Ya`fuwa Al-Ladhī Biyadihi `Uqdatu An-Nikāĥi Wa ‘An Ta`fū ‘Aqrabu Lilttaqwá Wa Lā Tansaw Al-Fađla Baynakum ‘Inna Allāha Bimā Ta`malūna Başīrun
Et si vous divorcez d’avec elles sans les avoir touchées, mais après fixation de leur mahr, versez-leur alors la moitié de ce que vous avez fixé, à moins qu’elles ne s’en désistent, ou que ne se désiste celui entre les mains de qui est la conclusion du mariage. Le désistement est plus proche de la piété. Et n’oubliez pas votre faveur mutuelle. Car Allah voit parfaitement ce que vous faites.

Verset 238

Ĥāfižū `Alá Aş-Şalawāti Wa Aş-Şalāati Al-Wusţá Wa Qūmū Lillāhi Qānitīna
Soyez assidus aux Salats et surtout la Salat médiane; et tenez-vous debout devant Allah, avec humilité .

Verset 239

Fa’in Khiftum Farijālāan ‘Aw Rukbānāan Fa’idhā ‘Amintum Fādhkurū Allāha Kamā `Allamakum Mā Lam Takūnū Ta`lamūna
Mais si vous craignez (un grand danger), alors priez en marchant ou sur vos montures. Puis quand vous êtes en sécurité, invoquez Allah comme Il vous a enseigné ce que vous ne saviez pas.

Verset 240

Wa Al-Ladhīna Yutawaffawna Minkum Wa Yadharūna ‘Azwājāan Waşīyatan Li’zwājihim Matā`āan ‘Ilá Al-Ĥawli Ghayra ‘Ikhrājin Fa’in Kharajna Falā Junāĥa `Alaykum Fī Mā Fa`alna Fī ‘Anfusihinna Min Ma`rūfin Wa Allāhu `Azīzun Ĥakīmun
Ceux d’entre vous que la mort frappe et qui laissent les épouses, doivent laisser un testament en faveur de leurs épouses pourvoyant à un an d’entretien sans les expulser de chez elles. Si ce sont elles qui partent, alors on ne vous reprochera pas ce qu’elles font de convenable pour elles-mêmes, Allah est Puissant et Sage.

Verset 241

Wa Lilmuţallaqāti Matā`un Bil-Ma`rūfi Ĥaqqāan `Alá Al-Muttaqīna
Les divorcées ont droit à la jouissance d’une allocation convenable, [constituant] un devoir pour les pieux.

Verset 242

Kadhālika Yubayyinu Allāhu Lakum ‘Āyātihi La`allakum Ta`qilūna
C’est ainsi qu’Allah vous explique Ses versets, afin que vous raisonniez.

Verset 243

Alam Tara ‘Ilá Al-Ladhīna Kharajū Min Diyārihim Wa Hum ‘Ulūfun Ĥadhara Al-Mawti Faqāla Lahumu Allāhu Mūtū Thumma ‘Aĥyāhum ‘Inna Allāha Ladhū Fađlin `Alá An-Nāsi Wa Lakinna ‘Akthara An-Nāsi Lā Yashkurūna
N’as-tu pas vu ceux qui sortirent de leur demeures, – il y en avait des milliers, – par crainte de la mort ? Puis Allah leur dit : “Mourez”. Après quoi Il les rendit à la vie. Certes, Allah est Détenteur de la Faveur, envers les gens; mais la plupart des gens ne sont pas reconnaissants .

Verset 244

Wa Qātilū Fī Sabīli Allāhi Wa A`lamū ‘Anna Allāha Samī`un `Alīmun
Et combattez dans le sentier d’Allah. Et sachez qu’Allah est Audient et Omniscient.

Verset 245

Man Dhā Al-Ladhī Yuqriđu Allāha Qarđāan Ĥasanāan Fayuđā`ifahu Lahu ‘Ađ`āfāan Kathīratan Wa Allāhu Yaqbiđu Wa Yabsuţu Wa ‘Ilayhi Turja`ūna
Quiconque prête à Allah de bonne grâce, Il le lui rendra multiplié plusieurs fois. Allah restreint ou étend (Ses faveurs). Et c’est à Lui que vous retournerez.

Verset 246

‘Alam Tara ‘Ilá Al-Mala’i Min Banī ‘Isrā’īla Min Ba`di Mūsá ‘Idh Qālū Linabīyin Lahum Ab`ath Lanā Malikāan Nuqātil Fī Sabīli Allāhi Qāla Hal `Asaytum ‘In Kutiba `Alaykumu Al-Qitālu ‘Allā Tuqātilū Qālū Wa Mā Lanā ‘Allā Nuqātila Fī Sabīli Allāhi Wa Qad ‘Ukhrijnā Min Diyārinā Wa ‘Abnā’inā Falammā Kutiba `Alayhimu Al-Qitālu Tawallaw ‘Illā Qalīlāan Minhum Wa Allāhu `Alīmun Biž-Žālimīna
N’as-tu pas su l’histoire des notables, parmi les enfants d’Israël, lorsqu’après Moïse ils dirent à un prophète à eux : “Désigne-nous un roi, pour que nous combattions dans le sentier d’Allah”. Il dit : “Et si vous ne combattez pas, quand le combat vous sera prescrit ? ” Ils dirent : “Et qu’aurions nous à ne pas combattre dans le sentier d’Allah, alors qu’on nous a expulsés de nos maisons et qu’on a capturé nos enfants ? ” Et quand le combat leur fut prescrit, ils tournèrent le dos, sauf un petit nombre d’entre eux. Et Allah connaît bien les injustes.

Verset 247

Wa Qāla Lahum Nabīyuhum ‘Inna Allāha Qad Ba`atha Lakum Ţālūta Malikāan Qālū ‘Anná Yakūnu Lahu Al-Mulku `Alaynā Wa Naĥnu ‘Aĥaqqu Bil-Mulki Minhu Wa Lam Yu’uta Sa`atan Mina Al-Māli Qāla ‘Inna Allāha Aşţafāhu `Alaykum Wa Zādahu Basţatan Fī Al-`Ilmi Wa Al-Jismi Wa Allāhu Yu’utī Mulkahu Man Yashā’u Wa Allāhu Wāsi`un `Alīmun
Et leur prophète leur dit : “Voici qu’Allah vous a envoyé Talout pour roi.” Ils dirent : “Comment régnerait-il sur nous ? Nous avons plus de droit que lui à la royauté. On ne lui a même pas prodigué beaucoup de richesses ! ” Il dit : “Allah, vraiment l’a élu sur vous, et a accru sa part quant au savoir et à la condition physique.” – Et Allah alloue Son pouvoir à qui Il veut. Allah a la grâce immense et Il est Omniscient.

Verset 248

Wa Qāla Lahum Nabīyuhum ‘Inna ‘Āyata Mulkihi ‘An Ya’tiyakumu At-Tābūtu Fīhi Sakīnatun Min Rabbikum Wa Baqīyatun Mimmā Taraka ‘Ālu Mūsá Wa ‘Ālu Hārūna Taĥmiluhu Al-Malā’ikatu ‘Inna Fī Dhālika La’āyatan Lakum ‘In Kuntum Mu’uminīna
Et leur prophète leur dit : “Le signe de son investiture sera que le Coffre va vous revenir; objet de quiétude inspiré par votre Seigneur, et contenant les reliques de ce que laissèrent la famille de Moïse et la famille d’Aaron. Les Anges le porteront. Voilà bien là un signe pour vous, si vous êtes croyants ! ”

Verset 249

Falammā Faşala Ţālūtu Bil-Junūdi Qāla ‘Inna Allāha Mubtalīkum Binaharin Faman Shariba Minhu Falaysa Minnī Wa Man Lam Yaţ`amhu Fa’innahu Minnī ‘Illā Mani Aghtarafa Ghurfatan Biyadihi Fasharibū Minhu ‘Illā Qalīlāan Minhum Falammā Jāwazahu Huwa Wa Al-Ladhīna ‘Āmanū Ma`ahu Qālū Lā Ţāqata Lanā Al-Yawma Bijālūta Wa Junūdihi Qāla Al-Ladhīna Yažunnūna ‘Annahum Mulāqū Allāhi Kam Min Fi’atin Qalīlatin Ghalabat Fi’atan Kathīratan Bi’idhni Allāhi Wa Allāhu Ma`a Aş-Şābirīna
Puis au moment de partir avec les troupes, Talout dit : “Voici : Allah va vous éprouver par une rivière : quiconque y boira ne sera plus des miens; et quiconque n’y goûtera pas sera des miens; – passe pour celui qui y puisera un coup dans le creux de sa main.” Ils en burent, sauf un petit nombre d’entre eux. Puis, lorsqu’ils l’eurent traversée, lui et ceux des croyants qui l’accompagnaient, ils dirent : “Nous voilà sans force aujourd’hui contre Goliath et ses troupes ! ” Ceux qui étaient convaincus qu’ils auront à rencontrer Allah dirent : “Combien de fois une troupe peu nombreuse a, par la grâce d’Allah, vaincu une troupe très nombreuse ! Et Allah est avec les endurants”.

Verset 250

Wa Lammā Barazū Lijālūta Wa Junūdihi Qālū Rabbanā ‘Afrigh `Alaynā Şabrāan Wa Thabbit ‘Aqdāmanā Wa Anşurnā `Alá Al-Qawmi Al-Kāfirīna
Et quand ils affrontèrent Goliath et ses troupes, ils dirent : “Seigneur ! Déverse sur nous l’endurance, affermis nos pas et donne-nous la victoire sur ce peuple infidèle”.

Verset 251

Fahazamūhum Bi’idhni Allāhi Wa Qatala Dāwūdu Jālūta Wa ‘Ātāhu Allāhu Al-Mulka Wa Al-Ĥikmata Wa `Allamahu Mimmā Yashā’u Wa Lawlā Daf`u Allāhi An-Nāsa Ba`đahum Biba`đin Lafasadati Al-‘Arđu Wa Lakinna Allāha Dhū Fađlin `Alá Al-`Ālamīna
Ils les mirent en déroute, par la grâce d’Allah. Et David tua Goliath; et Allah lui donna la royauté et la sagesse, et lui enseigna ce qu’Il voulut. Et si Allah ne neutralisait pas une partie des hommes par une autre, la terre serait certainement corrompue. Mais Allah est Détenteur de la Faveur pour les mondes.

Verset 252

Tilka ‘Āyātu Allāhi Natlūhā `Alayka Bil-Ĥaqqi Wa ‘Innaka Lamina Al-Mursalīna
Voilà les versets d’Allah, que Nous te (Muhammad) récitons avec la vérité. Et tu es, certes parmi les Envoyés.

Verset 253

Tilka Ar-Rusulu Fađđalnā Ba`đahum `Alá Ba`đin Minhum Man Kallama Allāhu Wa Rafa`a Ba`đahum Darajātin Wa ‘Ātaynā `Īsá Abna Maryama Al-Bayyināti Wa ‘Ayyadnāhu Birūĥi Al-Qudusi Wa Law Shā’a Allāhu Mā Aqtatala Al-Ladhīna Min Ba`dihim Min Ba`di Mā Jā’at/humu Al-Bayyinātu Wa Lakini Akhtalafū Faminhum Man ‘Āmana Wa Minhum Man Kafara Wa Law Shā’a Allāhu Mā Aqtatalū Wa Lakinna Allāha Yaf`alu Mā Yurīdu
Parmi ces messagers, Nous avons favorisé certains par rapport à d’autres. Il en est à qui Allah a parlé; et Il en a élevé d’autres en grade. A Jésus fils de Marie Nous avons apporté les preuves, et l’avons fortifié par le Saint-Esprit . Et si Allah avait voulu, les gens qui vinrent après eux ne se seraient pas entre-tués, après que les preuves leur furent venues; mais ils se sont opposés : les uns restèrent croyant, les autres furent infidèles. Si Allah avait voulu, ils ne se seraient pas entre-tués; mais Allah fait ce qu’il veut.

Verset 254

Yā ‘Ayyuhā Al-Ladhīna ‘Āmanū ‘Anfiqū Mimmā Razaqnākum Min Qabli ‘An Ya’tiya Yawmun Lā Bay`un Fīhi Wa Lā Khullatun Wa Lā Shafā`atun Wa Al-Kāfirūna Humu Až-Žālimūna
ô les croyants ! Dépenser de ce que Nous vous avons attribué, avant que vienne le jour où il n’y aura ni rançon ni amitié ni intercession .Et ce sont les mécréants qui sont les injustes.

Verset 255

Allāhu Lā ‘Ilāha ‘Illā Huwa Al-Ĥayyu Al-Qayyūmu Lā Ta’khudhuhu Sinatun Wa Lā Nawmun Lahu Mā Fī As-Samāwāti Wa Mā Fī Al-‘Arđi Man Dhā Al-Ladhī Yashfa`u `Indahu ‘Illā Bi’idhnihi Ya`lamu Mā Bayna ‘Aydīhim Wa Mā Khalfahum Wa Lā Yuĥīţūna Bishay’in Min `Ilmihi ‘Illā Bimā Shā’a Wasi`a Kursīyuhu As-Samāwāti Wa Al-‘Arđa Wa Lā Ya’ūduhu Ĥifžuhumā Wa Huwa Al-`Alīyu Al-`Ažīmu
Allah ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même “al-Qayyum”. Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n’embrassent que ce qu’Il veut. Son Trône “Kursiy” déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand. .

Verset 256

Lā ‘Ikrāha Fī Ad-Dīni Qad Tabayyana Ar-Rushdu Mina Al-Ghayyi Faman Yakfur Biţ-Ţāghūti Wa Yu’umin Billāhi Faqadi Astamsaka Bil-`Urwati Al-Wuthqá Lā Anfişāma Lahā Wa Allāhu Samī`un `Alīmun
Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement. Donc, quiconque mécroît au Rebelle tandis qu’il croit en Allah saisit l’anse la plus solide, qui ne peut se briser. Et Allah est Audient et Omniscient.

Verset 257

Allāhu Wa Līyu Al-Ladhīna ‘Āmanū Yukhrijuhum Mina Až-Žulumāti ‘Ilá An-Nūr Wa Al-Ladhīna Kafarū ‘Awliyā’uuhumu Aţ-Ţāghūtu Yukhrijūnahum Mina An-Nūr ‘Ilá Až-Žulumāti ‘Ūlā’ika ‘Aşĥābu An-Nāri Hum Fīhā Khālidūna
Allah est le défenseur de ceux qui ont la foi : Il les fait sortir des ténèbres à la lumière. Quant à ceux qui ne croient pas, ils ont pour défenseurs les Tagut , qui les font sortir de la lumière aux ténèbres. Voilà les gens du Feu, où ils demeurent éternellement.

Verset 258

‘Alam Tara ‘Ilá Al-Ladhī Ĥājja ‘Ibrāhīma Fī Rabbihi ‘An ‘Ātāhu Allāhu Al-Mulka ‘Idh Qāla ‘Ibrāhīmu Rabbī Al-Ladhī Yuĥyī Wa Yumītu Qāla ‘Anā ‘Uĥyī Wa ‘Umītu Qāla ‘Ibrāhīmu Fa’inna Allāha Ya’tī Bish-Shamsi Mina Al-Mashriqi Fa’ti Bihā Mina Al-Maghribi Fabuhita Al-Ladhī Kafara Wa Allāhu Lā Yahdī Al-Qawma Až-Žālimīna
N’as-tu pas su (l’histoire de) celui qui, parce qu’Allah l’avait fait roi, argumenta contre Abraham au sujet de son Seigneur ? Abraham ayant dit : “J’ai pour Seigneur Celui qui donne la vie et la mort”, “Moi aussi, dit l’autre, je donne la vie et la mort.” Alors dit Abraham : “Puisqu’Allah fait venir le soleil du Levant, fais-le donc venir du Couchant.” Le mécréant resta alors confondu. Allah ne guide pas les gens injustes.

Verset 259

Aw Kālladhī Marra `Alá Qaryatin Wa Hiya Khāwiyatun `Alá `Urūshihā Qāla ‘Anná Yuĥyī Hadhihi Allāhu Ba`da Mawtihā Fa’amātahu Allāhu Miā’ata `Āmin Thumma Ba`athahu Qāla Kam Labithta Qāla Labithtu Yawmāan ‘Aw Ba`đa Yawmin Qāla Bal Labithta Miā’ata `Āmin Fānžur ‘Ilá Ţa`āmika Wa Sharābika Lam Yatasannah Wa Anžur ‘Ilá Ĥimārika Wa Linaj`alaka ‘Āyatan Lilnnāsi Wa Anžur ‘Ilá Al-`Ižāmi Kayfa Nunshizuhā Thumma Naksūhā Laĥmāan Falammā Tabayyana Lahu Qāla ‘A`lamu ‘Anna Allāha `Alá Kulli Shay’in Qadīrun
Ou comme celui qui passait dans par un village désert et dévasté : “Comment Allah va-t-Il redonner la vie à celui-ci après sa mort ? ” dit-il. Allah donc le fit mourir et le garda ainsi pendant cent ans. Puis Il le ressuscita en disant : “Combien de temps as-tu demeuré ainsi ? ” “Je suis resté un jour, dit l’autre, ou une partie de la journée.” “Non ! dit Allah, tu es resté cent ans. Regarde donc ta nourriture et ta boisson : rien ne s’est gâté; mais regarde ton âne… Et pour faire de toi un signe pour les gens, et regarde ces ossements, comment Nous les assemblons et les revêtons de chair”. Et devant l’évidence, il dit : “Je sais qu’Allah est Omnipotent”.

Verset 260

Wa ‘Idh Qāla ‘Ibrāhīmu Rabbi ‘Arinī Kayfa Tuĥyī Al-Mawtá Qāla ‘Awalam Tu’umin Qāla Balá Wa Lakin Liyaţma’inna Qalbī Qāla Fakhudh ‘Arba`atan Mina Aţ-Ţayri Faşurhunna ‘Ilayka Thumma Aj`al `Alá Kulli Jabalin Minhunna Juz’āan Thumma Ad`uhunna Ya’tīnaka Sa`yāan Wa A`lam ‘Anna Allāha `Azīzun Ĥakīmun
Et quand Abraham dit : “Seigneur ! Montre-moi comment Tu ressuscites les morts”, Allah dit : “Ne crois-tu pas encore ? ” “Si ! dit Abraham; mais que mon cœur soit rassuré”. “Prends donc, dit Allah, quatre oiseaux, apprivoise-les (et coupe-les) puis, sur des monts séparés, mets-en un fragment ensuite appelle-les : ils viendront à toi en toute hâte. Et sache qu’Allah est Puissant et Sage.”

Verset 261

Mathalu Al-Ladhīna Yunfiqūna ‘Amwālahum Fī Sabīli Allāhi Kamathali Ĥabbatin ‘Anbatat Sab`a Sanābila Fī Kulli Sunbulatin Miā’atu Ĥabbatin Wa Allāhu Yuđā`ifu Liman Yashā’u Wa Allāhu Wāsi`un `Alīmun
Ceux qui dépensent leur biens dans le sentier d’Allah ressemblent à un grain d’où naissent sept épis, à cent grains l’épi. Car Allah multiplie la récompense à qui Il veut et la grâce d’Allah est immense, et Il est Omniscient.

Verset 262

Al-Ladhīna Yunfiqūna ‘Amwālahum Fī Sabīli Allāhi Thumma Lā Yutbi`ūna Mā ‘Anfaqū Mannāan Wa Lā ‘Adháan Lahum ‘Ajruhum `Inda Rabbihim Wa Lā Khawfun `Alayhim Wa Lā Hum Yaĥzanūna
Ceux qui dépensent leurs biens dans le sentier d’Allah sans faire suivre leurs largesses ni d’un rappel ni d’un tort, auront leur récompense auprès de leur Seigneur. Nulle crainte pour eux, et ils ne seront point affligés.

Verset 263

Qawlun Ma`rūfun Wa Maghfiratun Khayrun Min Şadaqatin Yatba`uhā ‘Adháan Wa Allāhu Ghanīyun Ĥalīmun
Une parole agréable et un pardon valent mieux qu’une aumône suivie d’un tort. Allah n’a besoin de rien, et Il est indulgent.

Verset 264

Yā ‘Ayyuhā Al-Ladhīna ‘Āmanū Lā Tubţilū Şadaqātikum Bil-Manni Wa Al-‘Adhá Kālladhī Yunfiqu Mālahu Ri’ā’a An-Nāsi Wa Lā Yu’uminu Billāhi Wa Al-Yawmi Al-‘Ākhiri Famathaluhu Kamathali Şafwānin `Alayhi Turābun Fa’aşābahu Wa Abilun Fatarakahu Şaldāan Lā Yaqdirūna `Alá Shay’in Mimmā Kasabū Wa Allāhu Lā Yahdī Al-Qawma Al-Kāfirīna
ô les croyants ! N’annulez pas vos aumônes par un rappel ou un tort, comme celui qui dépense son bien par ostentation devant les gens sans croire en Allah et au Jour dernier. Il ressemble à un rocher recouvert de terre; qu’une averse l’atteigne, elle le laisse dénué. De pareils hommes ne tireront aucun profit de leur actes. Et Allah ne guide pas les gens mécréants.

Verset 265

Wa Mathalu Al-Ladhīna Yunfiqūna ‘Amwālahumu Abtighā’a Marđāati Allāhi Wa Tathbītāan Min ‘Anfusihim Kamathali Jannatin Birabwatin ‘Aşābahā Wa Abilun Fa’ātat ‘Ukulahā Đi`fayni Fa’in Lam Yuşibhā Wa Abilun Faţallun Wa Allāhu Bimā Ta`malūna Başīrun
Et ceux qui dépensent leurs biens cherchant l’agrément d’Allah, et bien rassurés (de Sa récompense), ils ressemblent à un jardin sur une colline. Qu’une averse l’atteigne, il double ses fruits; à défaut d’une averse qui l’atteint, c’est la rosée. Et Allah voit parfaitement ce que vous faites.

Verset 266

‘Ayawaddu ‘Aĥadukum ‘An Takūna Lahu Jannatun Min Nakhīlin Wa ‘A`nābin Tajrī Min Taĥtihā Al-‘Anhāru Lahu Fīhā Min Kulli Ath-Thamarāti Wa ‘Aşābahu Al-Kibaru Wa Lahu Dhurrīyatun Đu`afā’u Fa’aşābahā ‘I`şārun Fīhi Nārun Fāĥtaraqat Kadhālika Yubayyinu Allāhu Lakumu Al-‘Āyāti La`allakum Tatafakkarūna
L’un de vous aimerait-il voir un jardin de dattiers et de vignes sous lequel coulent les ruisseaux, et qui lui donne toutes espèces de fruits, que la vieillesse le rattrape, tandis que ses enfants sont encore petits, et qu’un tourbillon contenant du feu s’abatte sur son jardin et le brûle ? Ainsi Allah vous explique les signes afin que vous méditiez !

Verset 267

Yā ‘Ayyuhā Al-Ladhīna ‘Āmanū ‘Anfiqū Min Ţayyibāti Mā Kasabtum Wa Mimmā ‘Akhrajnā Lakum Mina Al-‘Arđi Wa Lā Tayammamū Al-Khabītha Minhu Tunfiqūna Wa Lastum Bi’ākhidhīhi ‘Illā ‘An Tughmiđū Fīhi Wa A`lamū ‘Anna Allāha Ghanīyun Ĥamīdun
ô les croyants ! Dépensez des meilleures choses que vous avez gagnées et des récoltes que Nous avons fait sortir de la terre pour vous. Et ne vous tournez pas vers ce qui est vil pour en faire dépense. Ne donnez pas ce que vous-mêmes n’accepteriez qu’en fermant les yeux ! Et sachez qu’Allah n’a besoin de rien et qu’Il est digne de louange.

Verset 268

Ash-Shayţānu Ya`idukumu Al-Faqra Wa Ya’murukum Bil-Faĥshā’i Wa Allāhu Ya`idukum Maghfiratan Minhu Wa Fađlāan Wa Allāhu Wāsi`un `Alīmun
Le Diable vous fait craindre l’indigence et vous recommande des actions honteuses; tandis qu’Allah vous promet pardon et faveur venant de Lui. La grâce d’Allah est immense et Il est Omniscient.

Verset 269

Yu’utī Al-Ĥikmata Man Yashā’u Wa Man Yu’uta Al-Ĥikmata Faqad ‘Ūtiya Khayrāan Kathīrāan Wa Mā Yadhakkaru ‘Illā ‘Ūlū Al-‘Albābi
Il donne la sagesse à qui Il veut. Et celui à qui la sagesse est donnée, vraiment, c’est un bien immense qui lui est donné. Mais les doués d’intelligence seulement s’en souviennent.

Verset 270

Wa Mā ‘Anfaqtum Min Nafaqatin ‘Aw Nadhartum Min Nadhrin Fa’inna Allāha Ya`lamuhu Wa Mā Lilžžālimīna Min ‘Anşārin
Quelles que soient les dépenses que vous avez faites, ou le voeu que vous avez voué, Allah le sait. Et pour les injustes, pas de secoureurs !

Verset 271

‘In Tubdū Aş-Şadaqāti Fani`immā Hiya Wa ‘In Tukhfūhā Wa Tu’utūhā Al-Fuqarā’a Fahuwa Khayrun Lakum Wa Yukaffiru `Ankum Min Sayyi’ātikum Wa Allāhu Bimā Ta`malūna Khabīrun
Si vous donnez ouvertement vos aumônes, c’est bien; c’est mieux encore, pour vous, si vous êtes discrets avec elles et vous les donniez aux indigents. Allah effacera une partie de vos méfaits. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.

Verset 272

Laysa `Alayka Hudāhum Wa Lakinna Allāha Yahdī Man Yashā’u Wa Mā Tunfiqū Min Khayrin Fali’anfusikum Wa Mā Tunfiqūna ‘Illā Abtighā’a Wajhi Allāhi Wa Mā Tunfiqū Min Khayrin Yuwaffa ‘Ilaykum Wa ‘Antum Lā Tužlamūna
Ce n’est pas à toi de les guider (vers la bonne voie), mais c’est Allah qui guide qui Il veut. Et tout ce que vous dépensez de vos biens sera à votre avantage, et vous ne dépensez que pour la recherche de la Face “Wajh” d’Allah. Et tout ce que vous dépensez de vos biens dans les bonnes oeuvres vous sera récompensé pleinement. Et vous ne serez pas lésés

Verset 273

Lilfuqarā’i Al-Ladhīna ‘Uĥşirū Fī Sabīli Allāhi Lā Yastaţī`ūna Đarbāan Fī Al-‘Arđi Yaĥsabuhumu Al-Jāhilu ‘Aghniyā’a Mina At-Ta`affufi Ta`rifuhum Bisīmāhum Lā Yas’alūna An-Nāsa ‘Ilĥāfāan Wa Mā Tunfiqū Min Khayrin Fa’inna Allāha Bihi `Alīmun
Aux nécessiteux qui se sont confinés dans le sentier d’Allah, ne pouvant parcourir le monde, et que l’ignorant croit riches parce qu’ils ont honte de mendier – tu les reconnaîtras à leur aspects – Ils n’importunent personne en mendiant. Et tout ce que vous dépensez de vos biens, Allah le sait parfaitement.

Verset 274

Al-Ladhīna Yunfiqūna ‘Amwālahum Bil-Layli Wa An-Nahāri Sirrāan Wa `Alāniyatan Falahum ‘Ajruhum `Inda Rabbihim Wa Lā Khawfun `Alayhim Wa Lā Hum Yaĥzanūna
Ceux qui, de nuit et de jour, en secret et ouvertement, dépensent leurs biens (dans les bonnes oeuvres), ont leur salaire auprès de leur Seigneur. Ils n’ont rien à craindre et ils ne seront point affligés.

Verset 275

Al-Ladhīna Ya’kulūna Ar-Ribā Lā Yaqūmūna ‘Illā Kamā Yaqūmu Al-Ladhī Yatakhabbaţuhu Ash-Shayţānu Mina Al-Massi Dhālika Bi’annahum Qālū ‘Innamā Al-Bay`u Mithlu Ar-Ribā Wa ‘Aĥalla Allāhu Al-Bay`a Wa Ĥarrama Ar-Ribā Faman Jā’ahu Maw`ižatun Min Rabbihi Fāntahá Falahu Mā Salafa Wa ‘Amruhu ‘Ilá Allāhi Wa Man `Āda Fa’ūlā’ika ‘Aşĥābu An-Nāri Hum Fīhā Khālidūna
Ceux qui mangent [pratiquent] de l’intérêt usuraire ne se tiennent (au jour du Jugement dernier) que comme se tient celui que le toucher de Satan a bouleversé. Cela, parce qu’ils disent : “Le commerce est tout à fait comme l’intérêt” Alors qu’Allah a rendu licite le commerce, et illicite l’intérêt . Celui, donc, qui cesse dès que lui est venue une exhortation de son Seigneur, peut conserver ce qu’il a acquis auparavant; et son affaire dépend d’Allah . Mais quiconque récidive… alors les voilà, les gens du Feu ! Ils y demeureront éternellement.

Verset 276

Yamĥaqu Allāhu Ar-Ribā Wa Yurbī Aş-Şadaqāti Wa Allāhu Lā Yuĥibbu Kulla Kaffārin ‘Athīmin
Allah anéantit l’intérêt usuraire et fait fructifier les aumônes. Et Allah n’aime pas le mécréant pécheur.

Verset 277

‘Inna Al-Ladhīna ‘Āmanū Wa `Amilū Aş-Şāliĥāti Wa ‘Aqāmū Aş-Şalāata Wa ‘Ātaw Az-Zakāata Lahum ‘Ajruhum `Inda Rabbihim Wa Lā Khawfun `Alayhim Wa Lā Hum Yaĥzanūna
Ceux qui ont la foi, ont fait de bonnes oeuvres, accompli la Salat et acquitté la Zakat, auront certes leur récompense auprès de leur Seigneur. Pas de crainte pour eux, et ils ne seront point affligés.

Verset 278

Yā ‘Ayyuhā Al-Ladhīna ‘Āmanū Attaqū Allāha Wa Dharū Mā Baqiya Mina Ar-Ribā ‘In Kuntum Mu’uminīna
ô les croyants ! Craignez Allah; et renoncez au reliquat de l’intérêt usuraire, si vous êtes croyants.

Verset 279

Fa’in Lam Taf`alū Fa’dhanū Biĥarbin Mina Allāhi Wa Rasūlihi Wa ‘In Tubtum Falakum Ru’ūsu ‘Amwālikum Lā Tažlimūna Wa Lā Tužlamūna
Et si vous ne le faites pas, alors recevez l’annonce d’une guerre de la part d’Allah et de Son messager. Et si vous vous repentez, vous aurez vos capitaux. Vous ne léserez personne, et vous ne serez point lésés.

Verset 280

Wa ‘In Kāna Dhū `Usratin Fanažiratun ‘Ilá Maysaratin Wa ‘An Taşaddaqū Khayrun Lakum ‘In Kuntum Ta`lamūna
A celui qui est dans la gêne, accordez un sursis jusqu’à ce qu’il soit dans l’aisance. Mais il est mieux pour vous de faire remise de la dette par charité ! Si vous saviez !

Verset 281

Wa Attaqū Yawmāan Turja`ūna Fīhi ‘Ilá Allāhi Thumma Tuwaffá Kullu Nafsin Mā Kasabat Wa Hum Lā Yužlamūna
Et craignez le jour où vous serez ramenés vers Allah. Alors chaque âme sera pleinement rétribuée de ce qu’elle aura acquis . Et il ne seront point lésés.

Verset 282

Yā ‘Ayyuhā Al-Ladhīna ‘Āmanū ‘Idhā Tadāyantum Bidaynin ‘Ilá ‘Ajalin Musammáan Fāktubūhu Wa Līaktub Baynakum Kātibun Bil-`Adli Wa Lā Ya’ba Kātibun ‘An Yaktuba Kamā `Allamahu Allāhu Falyaktub Wa Līumlili Al-Ladhī `Alayhi Al-Ĥaqqu Wa Līattaqi Allāha Rabbahu Wa Lā Yabkhas Minhu Shay’āan Fa’in Kāna Al-Ladhī `Alayhi Al-Ĥaqqu Safīhāan ‘Aw Đa`īfāan ‘Aw Lā Yastaţī`u ‘An Yumilla Huwa Falyumlil Walīyuhu Bil-`Adli Wa Astash/hidū Shahīdayni Min Rijālikum Fa’in Lam Yakūnā Rajulayni Farajulun Wa Amra’atāni Mimman Tarđawna Mina Ash-Shuhadā’i ‘An Tađilla ‘Iĥdāhumā Fatudhakkira ‘Iĥdāhumā Al-‘Ukhrá Wa Lā Ya’ba Ash-Shuhadā’u ‘Idhā Mā Du`ū Wa Lā Tas’amū ‘An Taktubūhu Şaghīrāan ‘Aw Kabīrāan ‘Ilá ‘Ajalihi Dhālikum ‘Aqsaţu `Inda Allāhi Wa ‘Aqwamu Lilshahādati Wa ‘Adná ‘Allā Tartābū ‘Illā ‘An Takūna Tijāratan Ĥāđiratan Tudīrūnahā Baynakum Falaysa `Alaykum Junāĥun ‘Allā Taktubūhā Wa ‘Ash/hidū ‘Idhā Tabāya`tum Wa Lā Yuđārra Kātibun Wa Lā Shahīdun Wa ‘In Taf`alū Fa’innahu Fusūqun Bikum Wa Attaqū Allāha Wa Yu`allimukumu Allāhu Wa Allāhu Bikulli Shay’in `Alīmun
ô les croyants ! Quand vous contractez une dette à échéance déterminée, mettez-la en écrit; et qu’un scribe l’écrive, entre vous, en toute justice; un scribe n’a pas à refuser d’écrire selon ce qu’Allah lui a enseigné; qu’il écrive donc, et que dicte le débiteur : qu’il craigne Allah son Seigneur, et se garde d’en rien diminuer. Si le débiteur est gaspilleur ou faible, ou incapable de dicter lui-même, que son représentant dicte alors en toute justice. Faites-en témoigner par deux témoins d’entre vos hommes; et à défaut de deux hommes, un homme et deux femmes d’entre ceux que vous agréez comme témoins, en sorte que si l’une d’elles s’égare, l’autre puisse lui rappeler. Et que les témoins ne refusent pas quand ils sont appelés. Ne vous lassez pas d’écrire la dette, ainsi que son terme, qu’elle soit petite ou grande : c’est plus équitable auprès d’Allah, et plus droit pour le témoignage, et plus susceptible d’écarter les doutes. Mais s’il s’agit d’une marchandise présente que vous négociez entre vous : dans ce cas, il n’y a pas de péché à ne pas l’écrire. Mais prenez des témoins lorsque vous faites une transaction entre vous; et qu’on ne fasse aucun tort à aucun scribe ni à aucun témoin. Si vous le faisiez, cela serait une perversité en vous. Et craignez Allah. Alors Allah vous enseigne et Allah est Omniscient .

Verset 283

Wa ‘In Kuntum `Alá Safarin Wa Lam Tjidū Kātibāan Farihānun Maqbūđatun Fa’in ‘Amina Ba`đukum Ba`đāan Falyu’uaddi Al-Ladhī A’utumina ‘Amānatahu Wa Līattaqi Allāha Rabbahu Wa Lā Taktumū Ash-Shahādata Wa Man Yaktumhā Fa’innahu ‘Āthimun Qalbuhu Wa Allāhu Bimā Ta`malūna `Alīmun
Mais si vous êtes en voyage et ne trouvez pas de scribe, un gage reçu suffit. S’il y a entre vous une confiance réciproque, que celui à qui on a confié quelque chose la restitue; et qu’il craigne Allah son Seigneur. Et ne cachez pas le témoignage : quiconque le cache a, certes, un cœur pécheur. Allah, de ce que vous faites, est Omniscient.

Verset 284

Lillāhi Mā Fī As-Samāwāti Wa Mā Fī Al-‘Arđi Wa ‘In Tubdū Mā Fī ‘Anfusikum ‘Aw Tukhfūhu Yuĥāsibkum Bihi Allāhu Fayaghfiru Liman Yashā’u Wa Yu`adhibu Man Yashā’u Wa Allāhu `Alá Kulli Shay’in Qadīrun
C’est à Allah qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Que vous manifestiez ce qui est en vous ou que vous le cachiez, Allah vous en demandera compte. Puis Il pardonnera à qui Il veut, et châtiera qui Il veut. Et Allah est Omnipotent.

Verset 285

Āmana Ar-Rasūlu Bimā ‘Unzila ‘Ilayhi Min Rabbihi Wa Al-Mu’uminūna Kullun ‘Āmana Billāhi Wa Malā’ikatihi Wa Kutubihi Wa Rusulihi Lā Nufarriqu Bayna ‘Aĥadin Min Rusulihi Wa Qālū Sami`nā Wa ‘Aţa`nā Ghufrānaka Rabbanā Wa ‘Ilayka Al-Maşīru
Le Messager a cru en ce qu’on a fait descendre vers lui venant de son Seigneur, et aussi les croyants : tous ont cru en Allah, en Ses anges, à Ses livres et en Ses messagers; (en disant) : “Nous ne faisons aucune distinction entre Ses messagers”. Et ils ont dit : “Nous avons entendu et obéi. Seigneur, nous implorons Ton pardon. C’est à Toi que sera le retour”.

Verset 286

Lā Yukallifu Allāhu Nafsāan ‘Illā Wus`ahā Lahā Mā Kasabat Wa `Alayhā Mā Aktasabat Rabbanā Lā Tu’uākhidhnā ‘In Nasīnā ‘Aw ‘Akhţa’nā Rabbanā Wa Lā Taĥmil `Alaynā ‘Işrāan Kamā Ĥamaltahu `Alá Al-Ladhīna Min Qablinā Rabbanā Wa Lā Tuĥammilnā Mā Lā Ţāqata Lanā Bihi Wa A`fu `Annā Wa Aghfir Lanā Wa Arĥamnā ‘Anta Mawlānā Fānşurnā `Alá Al-Qawmi Al-Kāfirīna
Allah n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité. Elle sera récompensée du bien qu’elle aura fait, punie du mal qu’elle aura fait. Seigneur, ne nous châtie pas s’il nous arrive d’oublier ou de commettre une erreur. Seigneur ! Ne nous charge pas d’un fardeau lourd comme Tu as chargé ceux qui vécurent avant nous. Seigneur ! Ne nous impose pas ce que nous ne pouvons supporter, efface nos fautes, pardonne-nous et fais nous miséricorde. Tu es Notre Maître, accorde-nous donc la victoire sur les peuples infidèles.

Sourate 1 <— Liste des SOURATES —> Sourate 3

hadith 0001 à 0007 – Le début de la révélation – Comment commença la Révélation chez le Messager de Dieu (pbsl)

hadith

SOUS-CHAPITRE 1

Comment commença la Révélation chez le Messager de Dieu (pbsl) – De : C’est Nous qui t’avons fait révélation, comme Nous avons révélé à Noé, aux prophètes d’après lui. (sourate An Nisa, verset 163.

Le cheikh, l’imam et le traditionniste ‘Abu ‘Abd-ul-Lâh Muhammad ben ‘Ismâ’il ben Ibrahim ben al-Mughîra al-Bukhâry, que dieu ait pitié de son âme, dit :

HADITH 0001

Muhammad ben ‘Ibrâhim at-Taymy rapporte avoir entendu ‘Alqama ben Waqqâs al-Laythy dire : J’ai entendu ‘Umar ben al-Khtâb, que Dieu l’agrée, dire du haut du minbar : J’ai entendu le Messager de Dieu dire : » La valeur de l’action réside dans l’intention … A chacun selon son intention : celui qui s’expatrie pour un certain bien de ce bas monde ou pour épouser une femme, son expatriation lui sera comptée comme tel »

HADITH 0002

Aicha, la Mère des Croyant, rapporta qu’al-Hârith ben Hichâm avait interrogé le Messager de Dieu en disant : » O Messager de Dieu! comment te vient la révélation ? » » Des fois « avait répondu le Messager de Dieu, » elle vient comme le tintement d’une clochette, elle m’est la plus pénible. A son interruption je saisis tout ce que l’ange a dit… D’autres fois, l’ange de la révélation se manifeste devant moi sous la forme d’un homme, il me parle et je saisis ce qu’il dit. » Et Aicha de continuer : « Je l’ai vu quelque fois recevoir la Révélation pendant un jour où il faisait très froid. En cessant, elle le laissait front ruisselant de sueur. »

HADITH 0003

Aicha, la Mère des Croyant, dit : « La vision pieuse durant le sommeil fut le premier signe de la Révélation chez le Messager de Dieu : chaque vision trouvait sa réalisation effective comme la clarté de l’aurore. Après cela, il aima la retraite. Il l’observait dans la grotte de Hirâ où il se livrait au tahamuth c’est-à-dire à des actes d’adoration durant plusieurs nuits avant de retourner chez lui pour se munir à cet effet de provisions. Après quoi, il revenait vers Khadija pour prendre d’autres provisions pour la même raison, et ce jusqu’à ce que vint à lui la Vérité alors qu’il se trouvait dans la grotte de Hira. L’ange de la Révélation se présenta alors devant lui en disant : » Lis ! » , « Je ne sais pas lire « répondit le Prophète. « Sur ce « , dit-il, l’ange me pressa en m’étouffant jusqu’aux limites de mes forces puis me lâcha en disant : » Lis ! » « Je ne sais pas lire » dis-je de nouveau. Il me pressa une deuxième fois jusqu’aux limites de l’étouffement puis me lâcha : « Lis ! » me dit-il « Je ne sais pas lire », répliquai-je. pour la troisième fois il me saisi jusqu’à l’étouffement, me lâcha et dit « lis au nom de ton Seigneur qui a créé! Qui a créé l’homme d’une jonction sanguine! Lis, car ton Seigneur est très généreux! « . Le Messager de Dieu retourna avec ces versets, le coeur palpitant, vers Khadija bent Khuwaylid et dit : « Enveloppez-moi! enveloppez-moi! » En effet, on l’enveloppa jusqu’à ce que sa crainte fût dissipée. Après quoi, il mit Khadija au courant de l’incident avant de lui dire : « J’ai eu peur pour ma propre personne. » « Non » lui dit-elle, « tu n’as pas à avoir peur, je jure par Dieu qu’Il ne te confondra jamais. Tu respectes les liens de parenté, tu aides le faible, tu donnes au démuni, tu accordes l’hospitalité à l’hôte et tu aides les gens à surmonter les malheurs. » Ensuite, Khadija emmena le Prophète chez son cousin paternel, Waraqa ben Nawfal ben ‘Asad ben’Abd-al-‘Uzza. C’était un personnage qui avait préféré embrasser le christianisme pendant la période Jahilite. Il savait écrire la langue hébraïque. D’ailleurs, il copiait de l’Evangile, en hébreu, tout ce que Dieu voulait qu’il transcrivit. Durant cette période, Waraqa était déjà un vieillard et était devenu aveugle. « Ô mon cousin ! » lui dit Khadija, « écoute ce que va te dire le fils de ton frère ! » « Ô fils de mon frère ! » s’adressa Waraqa au Prophète, « qu’as-tu vu ? » Et le Messager de Dieu de le mettre au courant. « Ce personnage », repris Waraqa, « est le confident qui fut envoyé auparavant à Moïse. Plaise au ciel que je sois jeune… Plaise au ciel que je sois encore vivant lorsque ton peuple te chassera ! » « Vont-ils me chasser ? » demanda le Messager de Dieu. « Oui, tout homme ayant apporté ce que tu viens d’apporter s’était vu souffrir d’une certaine hostilité… Je te soutiendrai de toutes mes forces si je vis jusqu’à ce jour. » Après cet évènement, Waraqa ne tarda pas à mourir. Quant à la Révélation, elle tarda à venir durant un certain temps.

HADITH 0004

Ibn Chihâb dit : Abu Salama ben ‘Abd-ar-Rahmân m’a informé, qu’en parlant du retard de la Révélation, Jâbir ben ‘Abd-ul-Lâh al-‘Ansâry avait rapporté ceci: Tandis que je marchais j’entendis une vois qui venait du ciel; je lançai alors le regard vers le ciel où je vis l’ange qui était venu me trouver à Hira. Il était assis sur un trône se trouvant entre le ciel et la terre. Saisi de peur, je rebroussai chemin. A mon arrivée, je dis: « Drapez-moi! drapez-moi! » C’est après cela que Dieu, le Très-Haut, révéla : Ô toi qui te drapes! Lève toi et avertis! Ton Seigneur, magnifie-le! Tes vêtements, purifie-les! Et l’impureté, fuis-là! Et la Révélation de reprendre avec ardeur et continuité.Le hadith rapporté par Yahya ben Bukayr a été aussi rapporté par ‘Abd-ul-Lâh ben Yusuf et par Abu Sâlih. De même, il a été aussi rapporté par Hilâl ben Raddâd, mais cette fois d’az-Zuhry

HADITH 0005

D’après Sa’id ben Jubayr, ibn ‘Abbâs à propos de: N’agite pas ta langue pour le hâter dit : « Le Messager de Dieu cherchait à apaiser la souffrance que lui causait la Révélation; pour ce faire il lui arrivait de remuer les lèvres. » (Et ibn ‘Abbâs de dire aux présents: « regardez! je vais les remuer comme le faisait le Messager de Dieu. » Et Sa’id de dire à son tour: « Je vais les remuer comme j’ai vu ibn ‘Abbâs le faire », et il remua ses lèvres.)
Dieu, Exalté Soit-il, révéla alors:
… N’agite pas ta langue pour le hâter: à Nous de l’assembler et d’en fixer la lecture. Autrement dit, expliqua ibn ‘Abbas: C’est à Dieu qu’incombe de rassembler le Coran dans ta poitrine pour te faciliter sa récitations
… et quand Nous l’aurons lu, suis-en bien la lecture.
C’est-à-dire: Ecoute et sois attentif à sa récitation.
… et c’est encore à Nous d’en assurer les effets d’expression.
C’est-à-dire: Ensuite c’est à nous de te le faire réciterAprès ces versets, Le Messager de Dieu, lorsque Jibril (l’archange Gabriel) venait le trouver, écoutait la récitation de celui-ci. Et une fois l’archange parti, le Prophète récitait le coran exactement de la même manière que lui.

HADITH 0006

D’après Yûmus et Ma’mar, az-Zubry dit: ‘Ubayd-ul-lâh ben ‘Abd-ul-Lâh me rapporta qu’ibn ‘Abbas avait dit: « D’entre les hommes, le Messager de Dieu était le plus généreux. Et cette générosité augmentait surtout durant le mois de ramadan après avoir rencontré Gabriel. Ce dernier, à chaque nuit de ramadan, venait pour l’enseignement du Coran; après quoi, le Messager de Dieu devenait plus généreux que le vent porteur de pluie ».

HADITH 0007

Ubayd-ul-Lâh ben ‘Abd-ul-Lâh ben ‘Utba ben Mas’ûd dit qu’Abd-ul-Lâh ben ‘Abbâs l’informa que ‘Abu Sufuân ben Harb l’avait informé de ceci :

Durant la trêve d’al-Hudaybiya que le Messager de Dieu avait conclue avec les mécréants de Quraych et Abu-Sufyân, et au moment où celui-ci était en Syrie, dans une caravane de quelques marchands Quraychites, il (Abu Sufyân) se vit mandé par Héraclius qui se trouvait ‘avec sa suite) à Ilya’ (Jérusalem) au moment où ses émissaires arrivèrent auprès d’Abu Sufyân.Il (Héraclius) les convoqua alors qu’il était entouré des grands personnages de Byzance. A l’arrivée des Quraychites, Héraclius les invita à se rapprocher… avant de convoquer son interprète pour leur demander:
« Lequel d’entre vous est le plus proche de cet homme qui prétend être un prophète ? » « moi » répondit Abu Sufyân.
« Qu’on le fasse rapprocher ! » commanda Héraclius
« et qu’on fasse aussi rapprocher ses compagnons en les mettant derrière lui »
Ensuite, Héraclius s’adressa à son interprête :
« Dis-leur que je vais interroger celui-ci sur cet homme qui prétend être un prophète; s’il ment signalez-moi la chose! »
Et Abu Sufyân de rapporter: « Par Dieu! si ce n’était la honte de les voir signaler mes mensonges, j’aurais menti sur le compte du Prophète. »La première chose sur laquelle il m’interrogea fut :
« Quel est le rang de sa famille ? »
« C’est un noble » répondis-je
« Y a-t-il quelqu’un avant lui qui a tenu de tels propos ? »
« Non »
« L’un de ces ancêtres était-il roi ? »
« Non »
« Est-ce les nobles qui le suivent ou c’est le bas-peuple ? »
« C’est plutôt le bas-peuple. »
« Le nombre de ses partisans est-il en croissance ou en décroissance ? »
« Leur nombre s’accroît. »
« Est-ce que l’un d’eux apostasie après avoir embrassé cette nouvelle religion ? »
« Non »
« L’accusiez-vous d’être un menteur avant cela ? »
« Non! »
« Est-il perfide ? »
« Non, mais cette période est une période de trêve et nous ne savons pas comment il va agir. » Cette phrase fut la seule que je pus dire contre le Prophète.« L’avez-vous combattu ? » reprit Héraclius.
« Oui »
« Comment était la chose ? »
« Tantôt c’était nous qui emportions la victoire, tantôt c’était lui. »
« Que vous recommande-t-il ? »
« Il nous recommande d’adorer Dieu, Seul et sans aucun associé, de délaisser les croyances de nos pères, d’observer la prière et véracité, et d’être chaste. Enfin, il nous recommande aussi de maintenir les liens de parenté. »Sur ce, Héraclius s’adressa à son interprète et lui dit :
« Dis-lui ce qui suit : Je t’ai interrogé sur son rang social et tu m’as répondu qu’il était noble. Or, les apôtres ont toujours appartenu aus familles les plus nobles. Je t’ai demandé s’il avait déjà été précédé par une autre personne sur ce sujet et tu m’as répondu négativement. Si ta réponse était affirmative, j’aurais dit que cet homme veut imiter une personne qui l’a déjà précédé. Aussi, je t’ai demandé si l’un de ses ancêtre était roi et tu m’as dit que non. Si par hasard l’un de ses ancêtres était roi, j’aurais cru qu’il veut avoir le trône de son père. Je t’ai en plus interrogé s’il était accusé de mensonge ou non, et tu m’as répondu que non. Ainsi, j’ai su qu’il ne pouvait guère mentir sur le compte du Seigneur tant qu’il a évité ce défaut à l’égard des hommes. Je t’ai aussi interrogé au sujet de ses partisans, et tu m’as dit que c’était le bas-peuple. Eh bien! sache que le bas-peuple a toujours été le partisans des prophètes. Et je t’ai ensuite demandé au sujet du nombre de ces partisans-là: augmente-il ou diminue-t-il ? et tu m’as dit qu’il était en croissance continue; et c’est ainsi le cas de la foi: elle augmente toujours. Quant à la conviction des nouveaux convertis, tu m’as dit qu’aucun d’eux n’apostasiait, et c’est bien là le cas de la foi quand sa douceur se mélange avec le coeur. Et sur ses engagements, tu m’as répondu qu’il ne les trahissait jamais, c’est là aussi un caractère qui appartient aux Messagers. Enfin, tu m’as dit qu’il vous recommandait d’adorer Dieu, Seul, et de ne rien Lui associer et qu’il vous exhortait à ne pas adorer les idoles, d’accomplir la prière, d’être véridique et décent. Maintenant, si ce que tu viens de dire est vrai, cet homme s’emparera même de cet endroit où je suis. Je savais bien qu’un tel personnage apparaîtra mais je n’avais jamais pensé qu’il serait l’un de vous! Si je savais que je pourrais parvenir jusqu’à lui, j’aurais tout fait pour le rencontrer; et si j’étais auprès de lui, je lui aurais lavé les pieds. »Après cela, Héraclius demanda la lettre que le Messager de Dieu avait envoyée avec Dihya au gouverneur de Bosrâ et que ce dernier avait envoyée à Héraclius.Il la lut donc et y trouva:
Au nom de Dieu, le Tout miséricorde, le Miséricordieux.

De Muhammad, le serviteur de Dieu et son Messager, à Héraclius, le grand chef des Byzantins.

Que le salut soit sur celui qui suit la Guidance! Je t’appelle selon la formule de l’Islam: embrasse l’Islam et tu seras sauvé; tu auras de la part de Dieu une double récompense.

Si jamais tu refuses tu assumeras les crimes commis contre les Ariens. O vous qui avez reçu l’Ecriture, adoptons une formule valable pour nous et pour vous impliquant que nous n’adorerons que Dieu, que nous ne lui associerons rien d’autre, que nous ne prendrons point les uns parmi les autres des maîtres en dehors de Dieu. S’ils refusent, dites-leur: « Soyez témoins qu’à la volonté de Dieu nous sommes soumis ».

Et une fois la lecture de la lettre terminée, un grand bruit et des voix hautes s’élevèrent. On nous fit sortir et je dis ensuite à mes compagnons: « L’affaire d’ibn Abu Kabcha devient grave. Voilà que le roi des Byzantins le redoute maintenant! » Et c’est à partir de ces évènements que je fus sûr que le Prophète triomphera. En effet, Dieu m’a guidé vers l’Islam.

Az-Zuhry de ‘Ubayd-ul-Lâh dit : Ibn an-Nâtûr, le gouverneur de ‘Ilyâ, l’ami de Héraclius et l’évêque des Chrétiens de Syrie rapporte ceci: A son arrivée à ‘Ilyâ , Héraclius devint d’une mauvaise humeur. Quelques patriarches lui dirent : »Ton air nous laisse craintifs! »Héraclius, qui était devins et aimait l’astrologie, répondit à leur question en disant :
« Cette nuit, en contemplant les étoiles, j’ai vu que le seigneur des circoncis est apparu, Quel est le peuple qui pratique la circoncision ? Ce sont les Juifs, répondit-on, mais il ne faut guère leur attacher de l’importance. Envoie plutôt dans les cités de ton royaume afin qu’on y tue tous les juifs. »Entre temps, l’émissaire du roi de Ghasân arriva et informa Héraclius au sujet du Messager de Dieu. Héraclius donna ensuite l’ordre de voir si cet émissaire était circoncis ou non. La réponse fut affirmative, et on interrogea alors ce messager si les Arabes pratiquaient la circoncision ou non, et la réponse fut de nouveau affirmative. et Héraclius de s’écrier: » Voilà que le seigneur de ce peuple est apparu! » Il adressa une lettre à un de ses amis qui était aussi savant que lui et qui habitait à Rûmiya (Rome), puis se dirigea vers Hims (émèse). La réponse à sa lettre arriva avant son arrivée à Hims, son contenu concordait avec son avis: Muhammad est vraiment un prophète. Héraclius donna alors l’ordre de faire venir à son palais de Hims les personnalités de Byzance et de fermer toutes les portes derrières eux. Cela fait, il leur dit :
« O Byzantins ! Voulez-vous suivre la bonne voie et conserver votre règne ? Prêtez allégeance à cet homme ! »En entendant cela, les présents s’effarouchèrent comme des ânes sauvages et se dirigèrent vers les portes, mais ils les trouvèrent fermée. Voyant leur réaction hostile à l’égard de l’Islam, Héraclius donna l’ordre de les ramener puis leur dit :
« Je n’ai fait cela que pour voir votre attachement à votre religion. Je l’ai vu… »
Sur ce, ils se prosternèrent devant sa personne et se montrèrent satisfait de lui.Rapporté par : Sâlih ben Kaysân, Yûnus et Ma’mar, et ce d’az-Zuhry

Allez au,
sommaire
chapitre suivant –>

Secours islamique : Zakât Al Maal, un devoir pour les uns, un droit pour les autres.

Zakât Al Maal : un devoir pour les uns, un droit pour les autres.

Zakât Al Maal signifie littéralement «purification». Cet «impôt social purificateur» est le 3ème pilier de l’Islam. Il désigne l’aumône que chaque musulman, possédant une richesse minimum (appelée Nissab), doit verser afin de subvenir aux besoins des plus démunis.
« Prélève de leurs biens une aumône par laquelle tu les purifies et les bénis… » (Coran, S.9 V.103)

A travers cette injonction de Dieu, le serviteur qui possède la valeur du Nissâb¹ (équivalent de 85g d’or estimé à 2 715 € en octobre 2015) doit s’acquitter de 2,5%² du montant total de ses biens.
Pour le donateur, l’acquittement de la Zakât Al Maal est une manière de remercier Dieu de ses bienfaits tout en purifiant son argent.
Pour le bénéficiaire, c’est la preuve qu’il existe une justice sociale et cela lui permet donc de percevoir une aide pour s’en sortir.
[1] Seuil de richesse à partir duquel la Zakât est obligatoire.
[2] Le taux applicable est de 2,5% pour l’année lunaire et de 2,579% pour l’année solaire (grégorienne).

LA ZAKÂT AL MAAL AU SERVICE DE PROJETS UTILES ET DURABLES

En France comme à l’international, le Secours Islamique France utilise votre Zakât dans la réalisation de projets humanitaires d’urgence et de développement en respectant la tradition musulmane et les valeurs humanitaires universelles.
zakat al maal
zakat al maal
*Les autres programmes : Projets d’accès à l’eau au Pakistan, Maroc et Tchad, lutte contre le choléra au Mali, élevage de chèvre au Sénégal, etc.
Pour verser votre Zakât, le SIF met à votre disposition 3 fonds :

– Le Fonds Zakât Al Maal, utilisé pour mettre en œuvre des projets humanitaires en France et à l’International

– Le Fonds Zakât Al Maal France qui contribue uniquement à la réalisation de Missions Sociales France (Epi’Sol, Maraudes, distribution de repas…) ;
– Le Fonds Zakât Al Maal Palestine, pour la mise en place de projets humanitaires dans le Territoire Palestinien Occupé.

UN CALCULATEUR POUR DETERMINER LE MONTANT DE VOTRE ZAKÂT AL MAAL

FAQ : VOS QUESTIONS SUR LA ZAKÂT AL MAAL

zakat al maal

Le mérite de la sourate 2, La vache ( al baqara )

sourate

Le mérite de la sourate 2, La vache ( al baqara )

D’après Sahl ibn Sad, le Messager de Dieu a dit :

« Toute chose a un sommet ; celui du Coran est la sourate La vache ( al baqara ). Celui qui de nuit, la récite chez lui, Satan n’osera pas accéder à sa maison durant trois nuits. Celui qui, de jour, la récite chez lui, Satan n’osera pas accéder à sa maison durant trois jours.« 

D’après Abu Hurayra, le Messager de Dieu a dit :

« La sourate La vache ( al baqara ) contient un verset qui est le maitre de tous les autres versets. Il n’est récité dans un maison où le diable se trouve sans que ce dernier ne la quitte. Il s’agit du verset du Trône ( ayat al kursi )« 

D’après Abu Dharr al-Ghifari, le Messager de Dieu a dit :

« Dieu a clos la sourate La vache ( al baqara ) par deux versets qu’Il m’a donnés de Son trésor qui se trouve sous le Trône. Apprenez-les donc puis enseignez-les à vos femmes et enfants ; car, en fait, ils sont destinés à la prière, la récitation et l’invocation.« 

D’après Abd Allah ibn Mas-ud, le Messager de Dieu a dit :

« Les deux derniers versets de la sourate La vache ( al baqara ) protègent celui qui les récite de nuit.« 

Retour à la liste des sourates