www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

actes – islam à tous

Musulmans de France, Avis religieux, Fatwa concernant les actes rituels funéraires des victimes du coronavirus Covid-19

Avis religieux, Fatwa concernant les actes rituels funéraires
des victimes du coronavirus Covid-19.

En cette période difficile d’épidémie, certaines personnes atteintes par le virus trouvent la mort, que Dieu leur accorde Sa miséricorde et la patience à leurs familles.

Devant cette épreuve exceptionnelle, il est de la responsabilité de chacun à se protéger et à protéger les autres pour sauvegarder le maximum de vies.

Dans ces circonstances particulières, des questions se posent par rapport aux rituels islamiques concernant le défunt, et comment les appliquer dans ce contexte spécifique, qui exige de prendre toutes les mesures de précaution contre la propagation du virus, tout en observant tant que possible les règles religieuses du traitement digne du défunt.

Les actes rituels vis-à-vis du défunt dans la tradition musulmane comportent essentiellement quatre pratiques: le lavage de son corps, l’enveloppement du corps dans des linceuls, la prière mortifère et l’enterrement. A noter que la religion musulmane interdit l’incinération du corps du défunt.

1 – Le lavage du corps « Taghcil ».

Le lavage du corps du défunt est une « obligation collective », qui incombe à l’ensemble des musulmans dans les cas ordinaires, selon l’avis très majoritaire des savants musulmans. Certains jurisconsultes estiment que le lavage est recommandé, une « sunna ». Cependant en cas exceptionnel, comme en période des épidémies, des savants ont autorisé d’enterrer le mort atteint par l’épidémie sans lavage. C’est l’avis du malékite « Ibn Habib », qui est validé par « Al-Maziri ».

Vu les mesures sanitaires exceptionnelles exigées dans le contexte actuel, cet avis dérogatoire est donc à suivre en ces circonstances.

2 -L’enveloppement du corps du mort par des linceuls « Takfin ».

Envelopper le corps du défunt est une obligation collective qui incombe à l’ensemble des musulmans dans les cas ordinaires, selon l’avis majoritaire des savants musulmans, mais dans les cas exceptionnels, comme celle des épidémies, il est impératif de suivre la même dérogation concernant le lavage, en autorisant l’enterrement du corps sans l’envelopper dans des linceuls et enterrer le défunt avec les vêtements qu’il portait. Dans la tradition musulmane, le prophète Mohammed (SBDSL) a autorisé d’enterrer les martyrs de « Uhud » sans lavage ni enveloppement de leurs corps dans des linceuls.

Ainsi, toute mesure sanitaire d’enveloppement des dépouilles dans le cas des situations infectieuses graves devra être appliquée.

3 – La prière mortifère.

La prière mortifère est une obligation collective selon la majorité des savants musulmans, à l’exception d’un avis minoritaire la considérant recommandée « sunna ».

Dans le cas des morts par le virus, si la prière n’est pas possible à célébrer avant l’enterrement du mort, en application des mesures sanitaires exigées, il est possible d’effectuer la prière mortifère sur le mort après son enterrement, selon l’avis des hanafites. Il est possible également de célébrer la prière mortifère de l’absent « salat al-ghaieb » sur le défunt sans la présence de son corps.

4 – L’enterrement.

L’enterrement du défunt musulman est également une obligation collective qui incombe à l’ensemble des musulmans. Il est recommandé, dans la mesure du possible, d’enterrer le mort musulman dans un carré musulman.

Nous implorons Dieu, le Tout Miséricordieux, de protéger toute l’Humanité, des calamités de cette épidémie et de nous préserver de tout mal.

Musulmans de France.
La Courneuve, le 20 Mars 2020.

http://www.musulmansdefrance.fr/

Les actes d’adoration et leurs bienfaits

L’adoration regroupe tout ce qu’Allah aime. Ainsi, nous avons été créés dans le seul but d’adorer Allah Seigneur de l’univers. Allah dit : {Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent.} (Sourate 51 : Verset 56). Nous sommes sur terre uniquement pour adorer Allah mais savons-nous réellement ce que sont l’adoration et ses bienfaits ?

Ainsi, nous allons d’abord définir brièvement l’adoration, puis nous exposerons les conditions de validité d’un acte avant de nous pencher sur les bienfaits des actes d’adoration. Notre rappel se base essentiellement sur l’ouvrage « L’adoration et ses répercussions sur la vie du musulman » écrit par Cheikh Abdel Mouhsin El Abbad El-Badr.

Qu’est ce que l’adoration ?

Tout d’abord, l’adoration est la raison pour laquelle nous avons été créés. En effet, Allah dit : {Et Nous n’avons envoyé avant toi aucun messager à qui Nous n’ayons révélé : « Point de divinité en dehors de Moi. Adorez-Moi donc. »} (Sourate 21 : Verset 25). L’adoration est, en d’autres termes, notre raison d’exister.

Par ailleurs, l’adoration englobe plusieurs actes, paroles et ressentis. En effet, adorer Allah c’est à la fois Le craindre, placer sa confiance en Lui, implorer Son Secours, sacrifier pour Lui, implorer Son Pardon, etc…

De plus, l’adoration regroupe l’ensemble des piliers de l’Islam cités dans le hadith rapporté par Al Boukhari et Muslim. Dans ce dernier, lorsque Jibril (l’Ange Gabriel, ‘alayhi salam) demanda au Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) de l’informer sur l’Islam, il lui répondit : « Que tu attestes qu’il n’y a nulle divinité digne d’être adorée si ce n’est Allah et que Mohamed est Son Messager, que tu accomplisses la prière, que tu donnes l’aumône, que tu jeûnes le mois de Ramadan, et que tu fasses le pèlerinage à la Maison Sacrée, si tu en as les moyens. » Ainsi, lorsque nous prions, nous jeûnons ou nous nous acquittons de l’aumône, nous effectuons des actes d’adoration al hamdouliLlah !

Quelles sont les conditions pour que l’acte soit valide ?

Afin que l’acte d’adoration soit valide et accepté inchaAllah, il faut qu’il remplisse deux conditions essentielles. D’une part, l’acte doit être effectué sincèrement pour Allah seul, et d’autre part, l’acte doit suivre la voie du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam).

Lorsqu’on atteste « qu’il n’y a nulle divinité digne d’être adorée si ce n’est Allah et que Mohamed est Son Messager », nous devons accorder tout notre amour à Allah seul et par conséquent, effectuer tous les actes dans l’espoir de Sa Récompense. De même, nos actes d’adoration doivent être conformes à la voie du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam).

Ainsi, tous nos actes d’adoration doivent être effectués avec la sincérité de plaire à Allah seul, d’une part et ils doivent être conformes à la Sunna de Son Messager (‘alayhi salat wa salam) d’autre part. Quant aux actes qui ne remplissent pas la condition de sincérité, Allah les rejettera. Il dit à ce sujet, exalté soit-Il : {Nous avons considéré l’œuvre qu’ils ont accomplie et nous l’avons réduite en poussière éparpillée. } (Sourate 25 : Verset 23). Qu’Allah nous permette d’être sincères dans nos actes !

De même, les actes qui ne sont pas conformes à la Sunna de notre noble Prophète (‘alayhi salat wa salam) ne sont pas valides comme il (‘alayhi salat wa salam) le mentionne dans un hadith rapporté par Muslim : « Quiconque accomplit une œuvre que nous n’avons pas ordonnée, cette chose est rejetée. » Veillons donc à effectuer des actes dans le seul but de plaire à Allah, tout en suivant la voie de Son Messager (‘alayhi salat wa salam).

Quels sont les bienfaits des actes d’adoration ?

Les bienfaits de l’adoration sont nombreux. Parmi eux, nous comptons l’accroissement des biens et la bénédiction d’Allah. En effet, Allah dit : {Si les habitants des cités avaient cru et avaient été pieux, nous leur aurions certainement accordé des bénédictions du ciel et de la terre.} (Sourate 7 : Verset 96). Ainsi, en étant pieux et en adorant Allah, Il nous comblera de Ses Bienfaits, par Sa Grâce et Sa Magnificence.

De plus, lorsqu’on adore Allah et qu’on Le craint sincèrement, Il nous pardonne nos péchés et nous accorde la réussite. Il dit : {Ô vous qui croyez ! Craignez Allah et parlez avec droiture afin qu’Il améliore vos actions et vous pardonne vos péchés. Quiconque obéit à Allah et à Son messager obtient certes une grande réussite.} (Sourate 33 : Versets 70-71). Il dit également : {Quiconque craint Allah, Il lui efface ses fautes et lui amplifie une récompense.} (Sourate 65 : Verset 5). Ce bienfait n’est pas négligeable, d’autant plus que nous avons tous besoin de nous purifier de nos péchés. De même, la récompense de notre Seigneur est la plus parfaite et la plus grande des récompenses. Quel bienfait plus important que celui-ci machaAllah !

Par ailleurs, celui qui craint Allah, aura des facilités et des biens par Sa Générosité et Sa Grâce. En effet, Allah dit : {Et quiconque craint Allah, il lui donnera une issue favorable, et lui accordera ses dons par (des moyens) sur lesquels il ne comptait pas.} (Sourate 65 : Versets 2-3). Il dit également : {Quiconque craint Allah, Il lui facilite les choses.} (Sourate 65 : Verset 4). Ainsi, lorsque nous rencontrons des difficultés ici bas, rappelons-nous qu’Allah nous facilitera et nous accordera des biens si nous Le craignons sincèrement et si nous L’adorons dans toute Sa Grandeur inchaAllah.

Lorsque nous adorons Allah, nous aspirons à une vie heureuse comblée de piété, de paix, de sérénité et de quiétude. En ce sens, notre Seigneur dit : {Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, nous lui ferons vivre une bonne vie. Et nous les récompenserons certes, en fonction des meilleures de leurs actions.} (Sourate 16 : Verset 97). Quelle meilleure récompense que celle de notre Créateur ?

Enfin, lorsque nous effectuons des actes d’adoration, Allah nous protège et nous préserve. Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) conseilla Ibn ‘Abbas (qu’Allah l’agrée) dans un hadith rapporté par Al Tirmidhy : « Accomplis assidûment les devoirs qu’Allah t’a prescrits et Allah te préservera, accomplis assidûment les devoirs qu’Allah t’a prescrits et tu trouveras Allah à tes côtés… ». De même, l’imam Ahmed rapporte que le noble Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Accomplis assidûment les devoirs qu’Allah t’a prescrits et tu Le trouveras devant toi. Cherche à connaître Allah en l’adorant dans l’aisance et Il te connaîtra dans la difficulté. » MachaAllah ! Allah nous protège et nous préserve suite à nos actes d’adoration pour Lui. Et il n’y a pas d’autre Protecteur en dehors de Lui.

Qu’Allah nous permette de L’adorer sincèrement ici bas. Qu’Il nous accorde la récompense promise dans l’au-delà.

hadith 0035 – La foi – Rester éveillé la nuit d'al-qadr (la nuit de la destinée) pour faire des actes de dévotion fait partie de la foi

Sous-chapitre 25
Rester éveillé la nuit d’al-qadr (la nuit de la destinée) pour faire des actes de dévotion fait partie de la foi

HADITH 0035
Abu Hurayra dit : Le Messager de Dieu a dit :
« Celui qui reste éveillé la nuit d’al-quadr, poussé par sa foi et son espérance d’avoir une récompense divine, lui seront pardonnées ses fautes passées. »

Allez au,
sommaire
<– Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant ->
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>