www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

connaissance – islam à tous

hadith 0685 – Le Adhan – Lorsque les présents sont égaux en récitation du Coran c'est le plus âgé d'entre aux qui doit présider en prière

 

Sous-chapitre 49
Lorsque les présents sont égaux en récitation du Coran c’est le plus âgé d’entre aux qui doit présider en prière

HADITH 0685

Malik ben al-Houwayrith dit : Nous arrivames chez le Prophète alors que nous étions jeunes. Nous restames auprès de lui environ vingt nuits. Compatissant qu’il était, il nous dit :

« Pourquoi ne retournez-vous pas dans votre pays afin d’enseigner aux vôtres l’islam ? Recommandez-leur de faire telle prière à tel moment et telle prière à tel moment. A l’arrivée de l’heure de la prière, que l’un de vous vous fasse le adhan et que le plus âgé d’entre vous vous préside en prière !« 

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>

Sur google, il y a plusieurs façon d’orthographier le nom du recueille de Al Boukhâri, et les résultats montre bien, le quel est le plus utilisé.

Sahih l Bukhâri = Environ 4 180 000 résultats

Sahih al Boukhâri = Environ 2 180 000 résultats

Sahih el Boukhâri = Environ 2 170 000 résultats

Sahih al Bukhâri = Environ 1 200 000 résultats

 

Dictionnaire islamique , pour enrichir notre connaissance sur l'islam


dictionnaire,islam,islamique,musulman
141 Mots
pour l’instant

Afin d’enrichir notre connaissance sur l’islam, j’ai créé ce dictionnaire islamique qui contiendra une très large gamme de mots avec leurs définitions et si possible la source de la définition.
Pour améliorer la qualité de ce dictionnaire islamique, n’hésiter pas à me signaler toute erreur, que se soit dans la définition ou dans la source, car le but est d’arriver à un dictionnaire islamique parfait et utile à tous…


Dictionnaire de référence français/arabe - Version 2 (Pro)
Dictionnaire de référence français/arabe – Version 2 (Pro)



dictionnairedictionnairedictionnairedictionnaire– C –
chaféisme (chaféiste)

Chahadah ( La conversion à l’islam )

Charia , sharia
chétane
chiisme

circumambulation

coran


– D –
dhikr

Djihad, jihad ou djihâd
Djuwayriyya

Druzes , Darazī


– E –


dictionnaire– F –
fana

faqîh

faridah

Fatwa

fiqh

Fikr


dictionnaire– G –
ghusl (bain rituel, La grande ablution)


– H –
hadith

Hafsa bint ‘Umar

hanafisme ou hanéfisme

hanbalisme (hanbaliste)

Hanifa (ibrahim ou Abraham)

hawza

Hégire

Hijab


– I –
Ibrahim (Abraham)

Idjma

ihram

ijtihad

imam

imamites , imamisme

iqama

Ismaël

Ismaélisme
Isnad

isra et miraj (Le voyage Nocturne)

Issa (Jésus)


– J –
Jawârih
Jibril (l’ange Gabriel)

Jilbab
Jihad, Djihad ou djihâd


– K –
dictionnairedictionnaireKaaba, Ka’ba ou Ka’aba
kalâm

Khadija ou Khadidja bint Khuwaylid

kharidjisme (kharijites)

khatib

khutba (sermon)


– L –
L’adultère

La chasteté

La circoncision en Islam

La conversion à l’islam ( Chahadah )

La grande ablution ( ghusl )

La petite ablution ( woudhou, wudhû )

La pierre noir

La priere de consultation ( salat al Istikhara )
La prière de l’absent

La prière de l’Aïd Al Adha

La prière de l’Aîd Al Fitr

La prière de tout les jours

La prière du Malade

La prière du tarawih

La prière du Vendredi

La prière du Voyageur

La prière en Commun

La priere mortuaire ( salat al janaza )

Lailat al Bara’a

Laylat al Qadr (la Nuit du Destin)

Le calendrier Musulman

Le divorce islamique officiel

Le mariage islamique officiel

Le Mont Arafat

Le prophète de l’Islam est Muhammad
Le voile islamique

Les 5 piliers de l’islam

Les 6 jours de jeüne supplémentaire , après l’aid al fitr

les 99 noms d’Allah

les femmes du prophete ( sahabiyat )

Les jours de fêtes et d’évènements de l’année Islamique


– M –
madhab

Muhammad ( mahomet n’est pas le nom du Prophète )

malékisme

marja-e taqlid

Mârya ( Marie la Copte )

Maryam (Marie)

maturidisme

Mawlid (la naissance du Prophète)

Maymûna bint al-Hârith

mihrab

minaret

misbaha , masbaha

mollah

monothéiste

moufassir , mufassirun
Mouraqaba

Moussa (Moïse)

muezzin , mu-addin

muftis

muhaddith

mujtahid

mutazilisme , motazilisme

Mutakallim , mutakallimun


– N –
nâfilah (surérogatoire)

Niqab

Nissab


– O –
Omrah , le petit pélerinage

Ouléma


– P –
Polythéisme


– Q –
qibla

qiyas


– R –
dictionnaireRamadan
Rayhâna


– S –
saee (circumambulation)

Safiyya bint Huyayy

sahaba, sahabiy

sahabiyat ( les femmes du prophete )

salafisme

Salat

salat al Istikhara ( La priere de consultation )
salat al janaza ( la priere mortuaire )

salawats
Sarah

Sawda bint Zam’a
Sharia , charia
Soufisme , Soufi
Sourate , Les sourates du Coran
Sunna
sunnisme

surérogatoire


– T –
Tadhakkur
Tafsir
takbir

tawaf (circumambulation)

tayammum (ablution sèche)


– U –
Umm Habîba

Umm Salâma Hind

Une année lunaire


– V –


– W –
dictionnaireWaqf al Arafa (assention au mont Arafa)
woudhou, wudhû (la petite ablution)


– X –


– Y –


– Z –
Zakât Al Fitr

Zakât Al Maal

zâhir , zahirisme
Zaynab bint Djahch

Zaynab bint Khuzayma

Zuhd , Zuhad

Dictionnaire de référence français/arabe – Version 2 (Pro)
Dictionnaire de référence français/arabe - Version 2 (Pro)

L’outil indispensable pour obtenir des traductions à portée de clic

Le dictionnaire bilingue (français-arabe, arabe-français) s’adresse à tous : étudiants, professeurs, traducteurs et autres passionnés de la langue arabe. Il convient également aux arabophones des 21 pays arabes souhaitant maîtriser la langue française. Ce dictionnaire vous propose les traductions les plus pertinentes et les plus authentiques et vous permet d’améliorer votre connaissance de l’arabe et du français.

Un contenu exceptionnellement riche : en plus de ses deux dictionnaires français-arabe et arabe-français, ce logiciel ultra-rapide contient également un véritable dictionnaire arabe-arabe (avec définitions) pouvant être exploité séparément ainsi que le dictionnaire encyclopédique de référence de la langue arabe “Lissân Al ‘Arab”.

Recherche intelligente : il suffit de taper les premières lettres pour que s’affichent la liste alphabétique et une liste de suggestions (pour retrouver les mots dont on n’est pas sûr de l’orthographe).

Affichage détaillé des résultats de recherche : affichage de la catégorie grammaticale, du thème et des sens du mot recherché. Affichage de tous les synonymes dans la langue recherchée.

 

CARACTÉRISTIQUES DU DICTIONNAIRE

  • Arabe : 85 000 entrées et définitions. Écriture arabe et possibilité d’écouter la prononciation de tous les mots.
  • Français : 53 000 entrées et définitions avec écoute de leur prononciation.
  • 3 dictionnaires en 1 : français-arabe, arabe-français et arabe-arabe.
  • Affichage du script arabe : système d’écriture permettant de saisir directement en arabe.
  • Recherche de l’arabe en mode vocalisé ou non vocalisé (saisie avec ou sans voyelles).
  • Possibilité d’utiliser un clavier arabe virtuel à l’écran.
  • Console d’enregistrement afin de perfectionner sa prononciation.
  • Recherche croisée permettant d’effectuer une recherche sur un mot quelconque affiché à l’écran.
  • Paramétrage de l’affichage : réglage des couleurs et de la taille des caractères dans les deux langues.
  • Fonctions copier / coller et impression de la page en cours.
  • Historique de recherche et gestion des favoris (bookmarks).

Pour Windows Vista, veuillez lancer le logiciel en mode Administrateur via le menu Démarrer. Pour le faire, affichez la fenêtre « Propriétés » de l’icône de lancement du logiciel dans le menu Démarrer, puis sélectionnez l’onglet « Compatibilité », cochez « Exécuter ce programme en tant qu’Administrateur ». Ne pas utiliser l’autorun. (aradico)

Comment est-ce qu'on peu ce convertir à une religion si on ignore l'essentiel ?

convertir,connaissance,religion,enrichir

Question posé par Mélanie, le 24-04-2011 à 05:32:11 :

réflexion personel

ma question est concernent votre approche enver les gens.. votre site est super vrm mais moi ce ki me dérange et je site…  » pour les convertie ki veule apprendre sur l’islam  »comment es ce qu’ on peu ce convertir a une religion si on igniore l’essentiel ?? on apprend plus voila et ces unique a chaqu’un d’en apprendre + jai bk d’amis muslim depuis tjr et ils igniore des choses ke moi je sais …. prck jai vouue approfondir ma connaisance , je me suis covertie il y a un peu plus d’un ans mais comme les autre avant j’igniorais presque tous,jai lue bk sur l’islam pour etre certaine de mon choix. on ne peu pas etre 1 convertie si on igniore,,, voilas c ce que je croie personnelement . bravos pour votre site et merci.

*******************************************************************************
Réponse
*******************************************************************************

Salam alikoum, Mélanie,

Mélanie : « comment es ce qu’ on peu ce convertir a une religion si on igniore l’essentiel ??« 
Mélanie : « on ne peu pas etre 1 convertie si on igniore« 

Rare sont les convertie qui ignore completement, car au préalable, une personne qui se convertie ne le fait pas sans avoir reçu un minimum de connaissance, de la part des freres et soeurs musulmans qui l’entoure, ou dans les livres ou sur internet.

Mélanie : « mais moi ce ki me dérange et je site…  » pour les convertie ki veule apprendre sur l’islam  »

La phrase que vous sité n’existe pas, j’ai beau chercher, meme sur google, impossible de la trouver, par contre, il y a une phrase presque similaire sur mon site et qui ne veut pas dire la même chose, la voici : « Afin d’enrichir notre connaissance sur l’islam, j’ai créé ce dictionnaire islamique qui contiendra une très large gamme de mots avec leurs définitions et si possible la source de la définition. »

Définition d’enrichir :
Rendre riche ou plus riche , Rendre plus beau ou plus important en apportant quelque chose de nouveau.
il signifie encore figurément Accroître, développer. Enrichir la science de nouvelles découvertes. Enrichir son esprit d’un solide savoir. Enrichir sa mémoire. Il a enrichi son ouvrage de documents précieux.

En bref, cela signifie bien, que le convertie qui possède déjà un minimum de connaissance, cherche à s’enrichir, à s’améliorer dans la connaissance de l’islam.

Et pour finir, une personne qui cherche à se convertir, doit prononcer la profession de foie (la chahada), il est bien obliger de l’apprendre par coeur s’il veut la récité, et de se faite, il enrichit déjà sa connaissance et comprendra facilement, avec l’aide des frères et soeurs, ou des livres ou d’internet, qu’il doit poursuivre son enrichissement.

En tout cas, voici ce qui est mis a disposition, sur mon site, pour ceux et celles qui souhaiterait se convertir :

———————————————————————————————

Disponible a cette adresse : Comment se convertir ? -Chahadah-


Salam alikoum,


Comme on vous l’a certainement déjà dit, l’Islam consiste avant tout en un ensemble de croyances auxquelles on doit adhérer sincèrement, du fond du coeur, et un certain nombre de pratiques rituelles, qui ont pour but notamment d’exprimer cette foi et de manifester notre entière soumission à Allah. C’est la raison pour laquelle la re-conversion à l’islam demande surtout une foi profonde en chacune de ses croyances fondamentales, accompagnée d’une attestation verbale de cette foi.

Comme me l’a très justement rappelé un frère, au lieu de parler de conversion à l’Islam, il convient mieux d’évoquer une « re-conversion ». En effet, le Prophète Mahomet (Mohamed) (sallâllâhou alayhi wa sallam) nous a appris que toute personne qui vient au monde naît avec de bonne disposition naturelle avec la reconnaissance d’Allah ancrée au fond de son être ; par la suite, c’est en raison de divers facteurs que ce message originel est altéré et que l’individu choisit une voie autre que l’Islam. Quand il revient vers cette religion, il ne s’agit donc en réalité qu’un retour aux sources et donc d’une « re-conversion ».

Voici quelques articles de la foi musulmane:


1- Allah est Un. Il n’a aucun associé, Il n’a pas engendré et n’a pas été engendré. Il possède les attributs de perfection. Son Unicité est parfaite et absolue. Toute forme de polythéisme, explicite ou implicite, est rejetée en Islam.

2- Le Prophète Mahomet (Mohamed) (Paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) est le Messager Final envoyé sur cette terre par Dieu. Il est venu clore la prophétie et aucun autre prophète ne viendra après lui.

3- Le Coran est le dernier Livre révélé de Dieu. Son contenu est entièrement véridique.

4- Après la mort, viendra un Jour où tous les hommes et femmes seront ressuscités et devront répondre de leurs actes devant Dieu.

5- Tous les enseignements donnés par le Coran et le Prophète Mahomet (Mohamed) (Paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) sont véridiques et demandent à être appliqués.

Pour en venir maintenant à la re-conversion proprement dite, il s’agit d’un processus très simple pour laquelle il n’existe pas réellement de méthode à suivre, comme c’est le cas par exemple pour le baptême dans le christianisme. Il n’est pas non plus nécessaire d’avoir recours à un savant musulman, un Imâm ou une organisation pour cela. On peut le faire seul, bien que la meilleure solution pour cela reste effectivement de prendre contact avec le responsable d’une instance religieuse islamique reconnue, d’un centre ou d’une organisation islamique ou encore d’une mosquée, afin d’obtenir un minimum de renseignement sur l’islam et ses préceptes.

Le jour de la re-conversion, il est recommandé de prendre un bain avec l’intention d’embrasser l’Islam, de se raser les poils des aisselles et du pubis, de porter des vêtements propres et de se parfumer. Pour devenir musulman, il suffit de prononcer la  » Chahâdah « , l’attestation de foi :

 » Ach ha dou allâ ilâha illâlâ wa ach ha dou anna mouhammadan rasoûloula « .

 » J’atteste qu’il n’y a point d’autre divinité que Dieu, et j’atteste que Mouhammad est le Messager de Dieu ».

A partir du moment où on a récité la profession de foi, et reconnu avec conviction sa véracité, on devient musulman.

Cependant, il y a certaines choses qu’il est bon de faire à cette occasion ;
il est ainsi recommandé d’exprimer son affranchissement de toute autre religion que l’Islam, de toutes croyances contraires à l’Unicité de Dieu et de réciter la profession de foi détaillée ( » Je crois en Dieu, à Ses anges, à Ses livres, à Ses Messagers, au Jour du Jugement Dernier et au destin portant sur le bien et sur le mal. « ), de promettre à Dieu de s’acquitter de toutes les obligations qui reposent sur le musulman et de ne jamais désobéir à Ses ordres. Il est aussi recommandé d’implorer l’aide de Dieu, Son pardon et de Lui demander la guidée. Il est évident qu’une foi véritable, c’est à dire une conviction du coeur doit accompagner l’attestation de foi. On doit ainsi bien comprendre ce que l’on est en train d’attester (unicité de Dieu, prophétie de Mahomet (Mohamed) (Paix et bénédiction de Dieu soient sur lui), ….) et apporter foi en ce que l’on dit.

Après la re-conversion, l’étape suivante dans votre cheminement vers Dieu consistera à un apprentissage progressif et plus approfondi de la foi islamique, de la pratique religieuse (prière, jeûne, récitation du Coran etc…), ainsi que de l’éthique et du mode de vie enseigné et prêché par l’Islam, garantie de votre succès dans ce monde et dans l’autre, avec la volonté de Dieu (Incha Allah). En effet, l’Islam se caractérise en quelque sorte par sa dimension « globalisante » (si je peux m’exprimer ainsi): Il représente ainsi un véritable mode de vie. La pratique du musulman ne se limite pas aux seuls pratiques rituelles, telles que la prière, le jeûne, l’aumône etc.. En fait, toute sa conduite, dans ses relations avec autrui, dans son comportement au sein de la société, dans ses transactions etc… s’inspirent des sources fondamentales de l’Islam: Le Coran et la Sounnah (pratique du Prophète Mahomet (Mohamed) (sallâllâhou alayhi wa sallam)).

Mais il faut bien comprendre que l’Islam n’est pas, comme on le pense souvent, une somme d’interdictions et de permissions. A vrai dire, la force du « musulman » (qui signifie littéralement « soumis ») se trouve dans le lien de proximité et d’intimité qu’il entretient avec Dieu, Son Créateur. Toutes ses actions, la plus minime soit elle, peut ainsi devenir un acte d’adoration: Ainsi, le Prophète Mahomet (Mohamed) (sallâllâhou alayhi wa sallam) disait en ce sens que les relations intimes entre époux constituent un acte méritoire et rapportant des récompenses, lorsqu’elles ont lieu dans un cadre légitime et motivées par une bonne intention…

Il faut savoir également qu’en Islam, il est nécessaire (selon l’avis de certains savants) ou fortement recommandé (selon l’avis d’autres savants) aux hommes de se circoncire, à condition qu’ils puissent supporter la douleur. (De nos jours, cela peut être facilement fait sous anesthésie.)

Par ailleurs, il est important de rappeler que la re-conversion à l’Islam constitue, selon les dires du Prophète Mahomet (Mohamed) (Paix et bénédiction de Dieu soient sur lui), une sorte de nouvelle naissance. Tous les péchés précédant ce retour vers la religion originelle sont ainsi pardonnés, exception faite des droits en rapport avec autrui.

Une dernière chose: Il serait bien également pour vous d’obtenir un document attestant de votre re-conversion.

Ce document, qui n’est nullement nécessaire pour devenir musulman, peut néanmoins se révéler utile dans les deux cas suivants:

– Lorsqu’une personne convertie à l’Islam désire se rendre pour le pèlerinage à la Mecque. A ce moment, il arrive que les autorités en place demandent à ce qu’il produise un document qui témoigne qu’il s’est re-converti à l’Islam.

– Si vous résidez dans un lieu où il y a très peu de musulmans autour de vous et que les gens ne sont pas au courant de votre re-conversion. Dans ce cas, le certificat se révélera utile si vous arrivez à mourir, afin que les funérailles soient faites suivant le rituel islamique.

En tout état de cause, le certificat de re-conversion peut être obtenu auprès de n’importe quel centre ou association islamique dans la région dans laquelle vous vous trouvez. Vous même demander au Imâm de votre localité s’il voudrait bien en établir un pour vous.

Bis lama

———————————————————————————————

Voilà, Mélanie, j’espère inch Allah, avoir bien répondu à votre question

Bis lama