www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

croiser – islam à tous

hadith 0478 à 0482 – La prière – Sur le fait de croiser les doigts dans la mosquée ou ailleurs

Sous-chapitre 86
Sur le fait de croiser les doigts dans la mosquée ou ailleurs

HADITH 0478 et 0479
D’après ibn Umar ou ibn Amru, le Prophète croisa les doigts.

HADITH 0480
Asim ben Ali : Directement de Asim ben Muhammad qui dit : J’ai entendu ce hadith de mon père mais je ne l’ai pas retenu, C’est Waqid qui me l’a bien rappelé en le rappelant de son père. Il a dit : J’ai entendu mon père dire : Abd-ul-Lâh dit : Le Messager de Dieu dit :
« O Abd-ul-Lâh ben Amru comment te comporteras-tu lorsque tu resteras avec une lie de gens.« , Ce disant, il croisait les doigts.

HADITH 0481
D’après Abu Musa, le prophète dit :
« Le Croyant, est, pour un autre Croyant, comme une construction que se maintient par ses différentes parties. »
Et il croisa les doigts.

HADITH 0482
Abu Hurayra dit : Le Messager de Dieu nous présida en l’une des prières de l’après-midi en faisant seulement deux ra’ka puis prononça le taslim avant de s’asseoir en s’appuyant sur un poteau se trouvant dans la mosquée. Ayant l’air d’être en colère, il posa sa main droite sur sa main gauche, puis croisa les doigts et mit sa joue droite sur le dos de la main gauche. Les gens sortirent en courant et se dirent : « La prière est raccourcie. » Quant à Abu Bakr et Umar qui étaient alors présents, ils ne purent parler au Prophète au sujet de la question. Cependant, il y avait un homme dont les mains étaient longues et qu’on appelait Dhu-l-Yadayn qui dit :
« O Messager de Dieu ! as-tu oublié ou c’est la prière qui est raccourcie ? »
« Je n’ai pas oublié et la prière n’a pas été raccourcie« , répondit le Prophète avant de s’adresser aux présents :
« Est-ce vrai ce que dit Dhu-l-Yadayn ? »
« Oui », lui dit-on
Sur ce, il avança, pria ce qu’il avait laissé, prononça le taslim puis le takbir et fit une prosternation aussi ou plus longue que la première. Après quoi, il leva la tête, prononça le takbir une deuxième fois, le prononça une troisième fois, fit de nouveau une prosternation aussi ou plus longue que la précédente, souleva la tête, et prononça le takbir.

On interrogea ibn Sirin :
« A-t-il prononcé le taslim après cela ? »
« On m’a mis au courant que Imran ben Husayn avait rapporté ceci : Puis il prononça le taslim. », répondit ibn Sirin

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>