www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

dénoue – islam à tous

hadith 0317 – Les menstrues – Sur le fait que la femme dénoue ses cheveux en voulant faire des ablutions majeures à cause des menstrues.


Ils t’interrogent sur les menstrues. Dis : C’est une affections. Eloignez-vous des femmes en cours de menstruation. N’approchez d’elles qu’une fois purifiées. Quand elles seront en état, allez à elle par où Dieu l’a pour vous décrété. Dieu aime les enclins au repentir. Il aime les scrupuleux de pureté. (sourate 2, verset 222)


Sous-chapitre 16

Sur le fait que la femme dénoue ses cheveux en voulant faire des ablutions majeures à cause des menstrues.

HADITH 0317
Aicha dit : A notre sortie pour le pèlerinage, la nouvelle lune du mois de dhu-l-hidja était à son début. Le Messager de Dieu nous dit :
« Que celui qui veut se sacraliser pour la omra, le fasse ! car je l’aurais fais moi aussi si je n’avais pas eu l’intention de faire le sacrifice. »
Sur ce, quelques-uns observèrent la sacralisation pour la omra mais d’autres l’observèrent pour le hajj.

Quand à moi, j’étais de ceux qui observèrent la sacralisation pour la omra, mais je fus surprise par mes menstrues le jour de Arafa. Je me plaignis alors auprès du Prophète qui me dit :
« Renonce à ta omra, dénoue tes cheveux, peigne-toi et commence une sacralisation pour un hajj ! »
C’est ce que je fis, et ce jusqu’à l’arrivée de la nuit d’al-Hasba où le Prophète envoya avec moi mon frère Abd-ar-Rahman ben Abu Bakr. Je sortis à at-Tanim et là je commençai une sacralisation pour une omra, à la place de ma première omra.

Hicham dit : En tout cela il n’y avait ni sacrifice d’une bête, ni jeûne, ni aumône.

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>