www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

description – islam à tous

Comment faire la prière de l’Aid al Fitr, et L’Aid al Adha, à la Maison ? ( Vidéos et explications détaillées )

Comment faire la prière de
l’Aid al Fitr, et L’Aid al Adha,
à la Maison ?

Attention, il s’agit d’un cas très particulier, qui se produit dans des circonstances très exceptionnelles, comme les épidémies ( COVID19), les guerres, etc… ou le simple fait d’avoir raté la prière organisée à la mosquée, sinon, en général cette prière ce fait à la mosquée.

L’imam Rachid ELJAY, COMMENT PRIER AL AID A LA MAISON

 

L’imam Abdelmonaim BOUSSENNA, COMMENT PRIER AL AID A LA MAISON

 

L’imam Abdelmonaim BOUSSENNA, Démonstration de la prière de l’Aid al Fitr, ou, Aid al Adha

 

Est-il possible de prier la prière de l’Aid, à la maison ?

Oui, pour 3 écoles juridiques sur 4. Toutes les écoles sauf celle de Abou Hannifa , disent oui, que l’on soit seul ou en groupe.

Les Hannafites autorise la prières de l’Aid, à la maison, seulement à condition d’être en groupe.

La prière de l’Aid est-elle obligatoire ?

1 – Pour l’imam Malik et Achafi’i, c’est une Sounna Mouakkadah ( Sounna recommandée mais pas obligatoire )

2 – Pour l’imam Ahmed, c’est Fardho Kifayah ( c’est une obligation communautaire )

3 – Pour l’imam Abou Hannifa, c’est Wajid ( c’est une obligation personnel, celui qui ne l’accompli pas commet un péché )

Description de la prière de l’Aid :

La prière de l’Aid est composé de deux unité de prière, ( deux Raka ).

La veille de l’Aid, il est Sounna de commencer le Takbir, Allahu Akbar, Allahu Akbar, Allahu Akbar, La ilaha illallah….Allahu Akbar, Allahu Akbar, wa lillahi hamd ( Voir ce lien )

Il est Sounna de faire les grandes ablution ( Al Rousll ), le jour de l’Aid.

Il est Sounna de porter ces plus beaux vêtements pendant cette journée.

Il est important de multiplier les takbir ( Allahou Akbar ), avant d’accomplir la prière de l’Aid.

A quel heure accomplir la prière de l’Aid ?

On peut l’accomplir 15 minutes après al Shourouk, et jusqu’à 15 minutes avant Salat Dhor, donc, vous avez toute la matinée pour accomplir Salat al Aid.

On se mets en direction de la Mecque.

Il n’y a pas d’Adhan ( appel à la prière ) et pas d’iqama.

Comment accomplir la prière de l’Aid ? :

Première unité de prière ( Rakat )

1, Celui qui dirige la prière lève les mains et débute par le Takbir d’entrée dans la prières, Allahou Akbar

2, Celui qui dirige la prière répète six fois, lentement, le Takbir, Allahou Akbar, et ceux derrière lui le répète après lui.

3. Celui qui dirige la prière récite Sourate Al Fatiha, puis il est Sounna de récité Sourate 87, Al Ala ( Le Très-Haut ), ou une sourate de son choix,

4. Celui qui dirige la prière poursuit la prière en s’inclinant ( Roukou ), puis se redresse position debout, puis plonge en se  prosternant au sol ( Soujoud), puis se redresse position assis, puis replonge au sol ( Soujoud ), puis se redresse position debout en disant Allahou Akbar, et ceux derrières lui le suivent.

Deuxième unité de prière ( Rakat )

5. Celui qui dirige la prière répète cinq fois, lentement, le Takbir, Allahou Akbar, et ceux derrière lui le répète après lui.

6. Celui qui dirige la prière récite Sourate Al Fatiha, puis il est Sounna de récité Sourate 88, Al Ghashiya ( L’enveloppante ), ou une sourate de son choix.

7. Celui qui dirige la prière poursuit la prière en s’inclinant ( Roukou ), puis se redresse position debout, puis plonge en se  prosternant au sol ( Soujoud), puis se redresse position assis, puis replonge au sol ( Soujoud ), puis s’assoit, et prononce a voix basse, le tachahoud, puis les salutation d’ibrahim , et termine par le salam aleykoum wa ramatoulah, à droite et puis à gauche.  et ceux derrière lui le prononce après lui.

Y a-t-il un sermon ( Rotba ) à faire après la prière de l’Aid ?

Non, il n’y a pas de sermon ( Rotba ) à faire quand vous prier salat al Aid chez vous, tout simplement car le sermon ( Rotba ) est lié à la Moussala, aux mosquées.

Que faire après la prière de l’Aid ?

Quand la prière de l’Aid est terminé, vous pouvez présenter vos félicitations a vos familles, à vos proches, Visiter vos familles , Visiter vos proches, offrez des petits gâteaux à vos voisins, c’est une journée de joie.

Source : L’imam Abdelmonaim BOUSSENNA et L’imam Rachid ELJAY

Qiyam Al-Layl – la prière de nuit

Allah a permis à Ses serviteurs de l’implorer la nuit. Or, tous les musulmans ne profitent pas de ce bienfait afin de s’adresser à Lui. Nous allons donc évoquer la prière de nuit et ses mérites afin que tout un chacun soit conscient de l’importance de cet acte d’adoration ; à la suite de quoi nous nous demanderons comment nous pouvons arriver à effectuer le qiyam. Notre rappel se base sur l’ouvrage« Qiyam Al-Layl » de Cheikh Sultan Al’id (Imam à la mosquée de Ryadh).

Les mérites de la prière de nuit

Il faut savoir que lorsque nous effectuons la prière de nuit, nous sommes plus près d’Allah que lorsque nous prions en journée. En effet, il est rapporté dans le sahih d’Al-Bukhari ainsi que dans celui de Muslim, selon Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Notre Seigneur descend chaque nuit au ciel le plus bas, lorsqu’il ne reste qu’un tiers de la nuit. Il dit alors « Qui m’invoque, que Je lui réponde. Qui me demande, que Je lui donne. Qui implore mon pardon, que Je lui pardonne. » ». Ce mérite est sans doute le plus important de la prière de nuit. Savoir qu’Allah est à notre écoute et qu’Il nous pardonne nos péchés. Quel bienfait ! Notre Seigneur nous voit, nous entend et est témoin de nos actes. Ce simple fait devrait nous obliger à nous lever la nuit. Allah le Très Miséricordieux dit : {Et place ta confiance dans le Tout Puissant, le Très Miséricordieux, qui te voit quand tu te lèves et (voit) tes gestes parmi ceux qui se prosternent.} (Sourate 26 : Versets 217 à 219). Allah est Témoin de nos actes d’adoration envers Lui : quel meilleur témoin que Lui ?

De plus, la prière de nuit est un moyen pour nous d’accéder au Paradis. Cela est prouvé par la parole du Prophète (‘alayhi salat wa salam). En effet, dans un hadith rapporté par Al-Tirmidhi, ‘Abdullah ibn salam (‘alayhi salam) a dit : « lorsque le Messager d’Allah est arrivé à Médine, les gens se précipitaient à lui. Quand je l’ai reconnu, j’ai su que son visage n’était pas celui d’un menteur. Les premières paroles que je l’ai entendu dire étaient : « Ô gens ! Répandez le salut, offrez la nourriture, entretenez les liens de parenté et priez la nuit alors que les gens dorment, vous entrerez au paradis en paix » ». La prière de nuit fait partie des recommandations du Prophète (‘alayhi salat wa salam) qui permettent l’accès au Paradis. Qu’attendons-nous donc pour nous lever prier, sachant que le Paradis nous a été promis, entre autres, par le biais de la prière de nuit ?

Par ailleurs, le fait de prier la nuit nous éloigne de l’insouciance et nous rapproche de la piété. Il va de soi que chaque membre de la Oumma souhaite atteindre la piété. Comment raffermir sa foi et devenir pieux ? Tout simplement en nous levant effectuer la prière de nuit. En effet, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Celui qui se lève pour prier et récite dix versets ne sera pas inscrit parmi les insouciants. Celui qui en récite cent sera inscrit parmi les obéissants. Et celui qui en récite mille sera inscrit parmi les serviteurs accomplis. » Ce hadith rapporté par Abu Dawud et authentifié par Cheikh Al-Albani nous montre qu’accomplir la prière de nuit nous permet de ne pas compter parmi les insouciants.

Comment parvenir à effectuer la prière de nuit ?

Le fait d’effectuer la prière de nuit est une faveur de la part d’Allah. En effet, cela n’est pas donné à tous de réussir à se lever dans la nuit. Étant donné que cette faveur vient d’Allah, nous devons lui demander de nous aider à nous lever la nuit afin de l’implorer car Il est Celui qui permet toute chose.

De plus, il faut garder en tête que le meilleur des enfants d’Adam, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) passait ses nuits à prier jusqu’à ce que ses pieds se fendent. Il dormait très peu et priait beaucoup. ‘Aisha (qu’Allah soit satisfait d’elle) dit : « Quand le Prophète priait, il se tenait debout jusqu’à ce que ses pieds se fendent. Je lui dis donc : ô messager d’Allah, fais-tu cela alors qu’Allah t’a pardonné tes péchés passés et futurs ? Il dit : «Ô ‘Aisha ! Ne serai-je pas un serviteur reconnaissant ? » ». Le meilleur des hommes (‘alayhi salat wa salam) priait de nuit, qu’en est-il de nous ? En méditant sur ce fait, nous parviendrons à nous lever la nuit inchaAllah car le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) le faisait et que nous devons suivre la voie qu’il a tracée. Tentons donc de lui ressembler un tant soit peu en faisant ce que bon nombre d’entre nous est capable d’effectuer : la prière de nuit. En nous rappelant que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) priait de nuit, nous ne devrions pas rencontrer de difficultés à nous lever.

Afin d’espérer réussir à se lever la nuit, il faut éviter de commettre des péchés la journée. En effet, celui qui commet de nombreux péchés la journée ne mérite pas l’honneur de se lever la nuit. En ce sens, Al fudayl ibn ‘Iyad a dit : « Sache que si tu n’arrives pas à te lever la nuit et à jeûner le jour, c’est que tu en es privé et attaché. Tes fautes et tes péchés t’ont enchaîné. » Il dit également : « Celui qui prétend aimer Allah, et dors la nuit au lieu de se lever pour L’invoquer a menti. » Nous devons donc faire des efforts tout au long de la journée afin de ne pas répondre aux tentations de Shaytan, à la suite de quoi nous pourrons bénéficier du réveil pour la prière de nuit.

Enfin, nous devrions tous parvenir à effectuer la prière de nuit, ne serait-ce qu’en lisant la parole d’Allah : {Les pieux seront dans des Jardins et [parmi] des sources, recevant ce que leur Seigneur leur aura donné. Car ils ont été auparavant des bienfaisants : ils dormaient peu, la nuit, et aux dernière heures de la nuit ils imploraient le pardon [d’Allah] } (Sourate 51 : Versets 15-18). En passant la plus grande partie de notre nuit en prière, nous entrons dans le groupe des « pieux » désignés par Allah qui se retrouveront au Paradis par Sa Grâce. Cela ne nous suffit-il pas pour nous lever la nuit afin d’invoquer notre Seigneur ?

Qu’Allah nous facilite l’accomplissement de la prière de nuit. Qu’Il nous pardonne et nous accorde l’entrée dans Son Paradis.

**************************************************

Message de Nourdine au sujet de Qiyam Al-Layl ( La prière de nuit ) :

Salam c’est simple tu prends l’heure de salât Maghreb un exemple si elle est a 20h jusqu’à celle de fajr si elle est a 6h du matin ce qui fait (20h jusqu’à 6h du matin / 3 ) = 10 / 3= 3,30 l’heure de qiyam El lil est a 3h30 du matin

La prière Ach-Chaf’ et la prière Al Witr

Description de la prière Ach Chaf’ et la prière Al Witr

Ach Chaf’ est la prière effectuée après la prière du ‘Icha. Elle se compose au minimum de deux rak’ats et au maximum de dix. Généralement, lors de la première rak’at, c’est sourate 87 ( al A’la ) qui est récitée et lors de la seconde rak’a, c’est sourate 109 ( al Kafiroune ). Pour les hommes, cette prière s’effectue à voix haute, comme les deux première rak’ats de la prière du ‘Icha.

La prière d’Al Witr est quant à elle composée d’une seule rak’a afin que le nombre total soit impair. C’est en ce sens qu’Ibn ‘Umar (qu’Allah l’agrée) rapporte qu’un homme a interrogé le Prophète (‘alayhi salat wa salam) au sujet de la prière nocturne et qu’il lui répondit : « La prière nocturne se fait de deux rak’ats répétées. Si l’un de vous craint d’être surpris par l’apparition de l’aube, qu’il fasse une rak’a impaire, et cela lui sera comptée comme impaire ce qu’il avait fait comme prière ». (Al Boukhari). Ainsi, al Witr est une unité de prière qui vient conclure la prière nocturne et qui fait du nombre de rak’ats, un nombre impair, comme le veut la Sunna.

Il est possible d’effectuer Ach Chaf’ et al Witr jusqu’à l’apparition de l’aube, sachant qu’il faut les accomplir uniquement après la prière du ‘Icha car ces rak’ats surérogatoires constituent la prière nocturne. Ainsi, ‘Aïcha (qu’Allah soit satisfait d’elle) rapporte que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) retardait ces prières jusqu’au dernier tiers de la nuit, soit juste avant l’aube. C’est ainsi qu’elle a dit qu’il « faisait la prière nocturne (dans le premier tiers de la nuit, ou dans son deuxième) mais à la fin il la faisait souvent pendant le dernier tiers jusqu’à l’aube ». (Al Boukhari).

L’accomplissement de ces prières

Comme toute prière surérogatoire, ach Chaf’ et al Witr ne sont pas obligatoires. Cela dit, leur accomplissement comporte de grands mérites car il s’agit de suivre la voie du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). Or, suivre les enseignements du Prophète (‘alayhi salat wa salam) et lui obéir dans ses commandements revient à se conformer à la volonté d’Allah. En effet, notre Seigneur a dit : {Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allah. Et quiconque tourne le dos, Nous ne t’avons pas envoyé à eux comme gardien}. (Sourate 4 : Verset 80). Ainsi, en accomplissant ces prières, nous pouvons espérer obtenir l’agrément et la récompense d’Allah.

Cela dit, il convient de préciser que s’il arrive de manquer ces prières, il ne faut pas les rattraper après l’apparition de l’aube car leur délai sera dépassé. En effet, l’imam Malik (qu’Allah lui fasse miséricorde) soutient que celui qui se rappelle ne pas avoir prié al Witr et ce, une fois avoir accompli la prière du sobh ne rattrapera pas cette prière. Une fois la prière du sobh accomplie, nous ne pouvons plus faire salat al Witr car cette dernière doit être faite avant le lever du jour.

Quant au moment le plus méritoire pour accomplir al Witr, nous avons relevé précédemment que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) la retardait au maximum. Il est donc meilleur de suivre cette voie et de repousser al Witr jusqu’à la fin de la nuit, d’autant plus que les mérites de la prière nocturne sont importants. Cela dit, lorsque l’on craint de ne pas se réveiller avant l’aube, mais juste pour salat sobh, il convient mieux d’accomplir Ach Chaf’ et al Witr avant de se coucher. L’imam Malik (qu’Allah lui fasse miséricorde) affirme en effet qu’« il y a dans le fait de dormir avant al Witr une tentation de ne pas l’accomplir ».

Qu’Allah nous permette d’accomplir nos prières avec crainte et sincérité. Qu’Il fasse de nos prières surérogatoires un moyen d’effacer nos péchés.