www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

envers – islam à tous

25 conseils pour te réformer envers ceux qui t'enseignent la religion

25 conseils pour te réformer envers ceux qui t’enseignent la religion

01 – Il faut prendre conscience qu’ils nous apportent ce qui à de meilleur sur la surface de la terre, la science.
02 – Il ne faut jamais refuser son enseignement, même si celui-ci semble sévère ou rude.
03 – On ne doit jamais négliger de l’honorer, aussi bien en sa présence qu’en son absence. Durant toute sa vie et après sa disparition.
04 – Il est comme le père, il faut toujours le saluer avec respect. On peut l’embrasser sur le front s’il est d’accord, on peut également lui baiser la main (pour les hommes seulement).
05 – Vous ne devez pas vous asseoir à une place supérieure à la sienne.
06 – Il ne faut pas allonger les pieds devant lui.
07 – Il ne faut pas trop gesticuler en sa présence, ni laisser paraitre un désintéressement.
08 – Il ne faut jamais médire sur lui.
09 – Il ne faut jamais lui couper la parole, ni parler devant lui de ce qui vous dépasse.
10 – Ne jamais lever la voix sur lui.
11 – Il ne faut pas interpréter ses paroles, ni en enlever, ni en rajouter.
12 – En sa présence, il faut attendre qu’il parle le premier dans les sujets religieux.
13 – Il ne faut jamais poser une question pour le piéger ou le défier.
14 – Ne jamais lui adresser la parole en commençant par une affirmative.
15 – Parler au téléphone, bavarder ou bailler pendant son discours est un manque de respect.
16 – Il ne faut pas chercher ses défauts.
17 – Il faut le conseiller avec douceur comme vous le feriez avec vos parents.
18 – Il ne faut pas oublier que sa compréhension des textes est supérieure à la votre.
19 – Il ne faut pas lui tenir tête longuement.
20 – Être attentif à ses besoins et être à son service si vous êtes quelqu’un de proche.
21 – Lui demander de ses nouvelles quand vous partez.
22 – S’il y a un danger, l’assister et le soutenir.
23 – Il faut invoquer Allah en sa faveur.
24 – il ne faut pas oublier qu’il porte une lourde charge sur ses épaules.
25 – Ne pas oublier qu’il ne souhaite que votre bien et pas votre mal.

 

hadith 0057 à 0058 – La foi – De cette parole du Prophète : "La religion est loyauté: envers Dieu, envers son Messager, envers les Imâm des musulmans et envers tous les musulmans"


Sous-chapitre 41
De cette parole du Prophète : « La religion est loyauté: envers Dieu, envers son Messager, envers les Imâm des musulmans et envers tous les musulmans« 

Dieu, le Très-Haut, dit: s’ils sont sincères envers Dieu et son Messager (sourate 9,verset 91

HADITH 0057
Jarir ben Abd-ul-Lâh dit : « J’ai prêté allégeance au Messager de Dieu sur l’accomplissement de la prière, sur le payement de la zakât et sur le fait d’être loyal à l’égard de tout musulman. »

HADITH 0058
Ziyâd ben Ilâqa dit : Le jour de la mort d’al-Mughira ben chu’ba (le gouverneur d’al-Kûfa), Jarir ben Abd-ul-Lâh se leva, loua et glorifia Dieu… Je l’entendis dire : « Vous devez craindre Dieu, sans rien Lui associé, et être calmes jusqu’à l’arrivée d’un nouveau gouverneur. D’ailleurs celui-ci ne tardera pas à venir. quant à votre gouverneur qui vient de rendre l’âme, demandez-lui le pardon de Dieu; lui-même aimait pardonner… »
Après cela, il ajouta :
« Cela dit, sachez qu’une fois j’étais venu voir le Prophète et lui avais dit : « Je te prête serment d’allégeance sur l’islam. » Et lui d’exiger, en plus, que je sois loyal envers tout musulmans. En effet, je lui avais prêté serment sur cela… Par le Seigneur de cette mosquée ! je suis loyal envers vous »
Et il implora enfin le pardon de Dieu avant de s’asseoir (ou avant de descendre du minbar).

Allez au,
sommaire
<– Sous-chapitre précédent
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>