www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

France – islam à tous

Une mosquée de la République, c'est quoi ?

mosquée,république,france

Une mosquée de la République ? C’est un bâtiment qui ressemble à s’y méprendre à une mosquée, mais qui n’en est finalement plus vraiment une. Certes, des âmes y viennent encore y prier Allah, le Coran y est encore récité, mais le tout en un cadre curieusement bien syncrétique. Ce syncrétisme qu’est cet Islam de France dont seuls ceux qui craignent autre qu’Allah semblent être épris. Un Islam christique, soumis à l’État, et à ses décisions et réformes conciliaires. Un Islam partiel, répondant aux critères des laïcs, dépolitisé et réduit à sa seule dimension spirituelle et individuelle.

Ces mosquées de la République ont évidemment leurs imams et cadres. Souvent des étrangers ayant fuit le « bled », conquis par la France libérale et ses avancés sociales. Le postérieur entre deux chaises, ils sont typiquement les proies les plus à même de céder aux pressions d’une administration française des plus enquiquinantes. Adeptes du perpétuel compromis, ces « représentants » offrent sur un plateau d’argent le blanc-seing nécessaire à la croisade laïque qui se trame en nos murs. Ils écoutent, acquiescent et font. En dépit pourtant d’une loi encore de leur côté.

Bientôt des prêches rédigés ou commandés par l’État ? C’est déjà presque le cas. À Béziers, Robert Ménard avait ainsi réussi à faire signer à des mosquées locales une charte rédigée par ses soins. Ouvrages et propos de savants « wahabites » interdits, non promotion de « textes et livres appelant au jihad et réclamant la peine de mort pour les apostats, les athées ou les homosexuels ». Liberticide et en totale contradiction avec la loi, mais pas pour tous. « J’ai trouvé que le contenu de cette charte était conforme aux prescriptions sacrées de l’islam (…) pour moi, ce document est une preuve de la confiance que l’on peut nous accorder » avait ainsi tenu à préciser le responsable d’une des mosquées signataires…

Récemment, c’est la mosquée de Stains qui s’est vu remettre sur le « bon chemin ». Fermée sous l’état d’urgence, elle a été ré-ouverte, car remplissant désormais les conditions nécessaires. L’imam « salafiste » renvoyé, les membres de la mosquée se sont engagés à y faire le ménage. Parmi les prérogatives : « la création d’une équipe de vigilance » avec « pour mission d’alerter sur d’éventuels comportements contraires aux valeurs de la République ». La mosquée s’engage aussi à ouvertement condamner les messages à caractère radical, et à travailler à des « contre-discours »(2). L’association en question avait elle-même « proposée les garanties dévoilées aujourd’hui dès le mois de janvier ».

L’objectif de cette guerre idéologique que mène le pouvoir en nos mosquées est clair : c’est le contrôle total du culte musulman et à terme, logique, l’apostasie lente et finaude de ses sujets. Et ceci avec la bénédiction de ces preneurs d’otages de minbars que sont certains de ces représentants. De ces gens, de leurs mosquées de la République, nous n’en voulons pas. Discuter, échanger, condamner ce qu’il y a à condamner ; ceci peut se faire sans se coucher à plat ventre et sourire face au mépris. Mais pour cela faudrait-il avoir encore un brin de fierté et de confiance en Allah..

L’islam est universel, il est en France et ailleurs, mais nul de France ou d’ailleurs. Marianne, ôte tes mains de là, les mosquées ne sont pas à la République, elles sont à Allah!

Source : http://www.sarrazins.fr/

ATTENTION, en France, Nous sommes donneurs d’organes par défaut à partir du 1er janvier 2017.

ATTENTION, en France, Nous sommes donneurs d’organes par défaut à partir du 1er janvier 2017.

donneur

A partir du 1er Janvier, tous les Français seront considérés comme donneurs d’organes par défaut. Seul les Français inscris au registre national des refus ne seront plus considérés comme donneurs.

Auparavant c’était l’inverse, pour être considéré comme donneur il fallait le faire savoir à son entourage et/ou porter une carte de donneur sur soi. Désormais, selon la loi, le médecin ne sera tenu que de consulter le registre national des refus. Si le défunt n’y est pas inscrit, le don d’organes pourra être décidé sans l’avis de la famille.

Ce changement notable est dû à l’entrée en vigueur du « principe de consentement », un amendement de la loi Santé votée en 2015.

Quels sont les avis religieux ?

Même si les savants ne sont pas en consensus sur l’autorisation ou l’interdiction du don, certains organes ne peuvent clairement pas être donnés, tel que :

Les organes uniques comme le foi, le coeur

Les organes ou membres extérieurs pouvant entraîner une mutilation apparente du corps, tel que les yeux, les mains, les oreilles…

Les organes génitaux, (pénis, etc …)

Ceux des personnes n’étant pas juridiquement responsables, comme les mineurs, malades mentaux ou de toute personne ayant perdue la raison.

Comment faire si vous ne souhaitez pas être donneur ?

Pour s’opposer au don d’organes automatique, il suffit:

Soit de vous inscrire sur le registre national des refus en cliquant sur le lien suivant :

https://www.registrenationaldesrefus.fr/

Soit de laisser un document stipulant votre refus de donner vos organes. Attention, ce papier doit impérativement comporter le nom, l’adresse et la date de naissance du patient.

Soit faire savoir oralement votre refus à vos proches qui devront le retranscrire par écrit.

Chaque Français pourra aussi faire savoir s’il refuse de donner certains organes ou des tissus en particulier, selon la même procédure.

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

Attention, il faut remplir une fiche par personne, ce qui veut dire que si vous êtes à cinq dans la même maison, vous devez remplir cinq fiche, une pour chaque personne vivant dans la maison.

Retourner ce formulaire sous enveloppe affranchie au tarif lettre à :

Agence de la biomédecine
Registre national des refus
1 avenue du Stade de France
93212 SAINT-DENIS LA PLAINE CEDEX

Joindre obligatoirement à l’envoi :
– la photocopie lisible d’une pièce d’identité officielle (carte d’identité, permis de conduire, titre de séjour, passeport,…)
– une enveloppe timbrée avec vos nom et adresse pour recevoir la confirmation de votre inscription si vous l’avez demandée

Tout changement d’état civil doit être signalé, les changements d’adresse n’ont pas besoin d’être signalés.


IMPRIMER LE FORMULAIRE


— >>     clic ici, FORMULAIRE D’INSCRIPTION REGISTRE NATIONAL DES REFUS     <<—



Secours islamique France – En France aussi, la rue tue. Agissons ensemble maintenant !

sdf

En cette période hivernale, vous avez surement, un jour ou l’autre, croisé au coin de la rue, une personne recroquevillée à même le sol, tentant tant bien que mal de se réchauffer. Derrière ce scénario devenu anodin, se cache pourtant une réalité bien dramatique. Saviez-vous que toutes les 3 heures, 1 personne meurt dans la rue ?

Familles précaires, sans abris, réfugiés, migrants… tous subissent de plein fouet les conséquences de l’hiver : chute des températures, humidité, etc. avec leurs impacts sur leur santé, leur survie.

Alors que le froid s’installe et s’intensifie en France, les équipes du Secours Islamique France, épaulées par des bénévoles engagés, se mobilisent pour apporter une aide adaptée aux personnes dans le besoin. Maraudes sociales et structures d’accueil ou d’hébergement d’urgence permettent aux personnes sans-abri, ainsi qu’aux réfugiés et migrants de se réchauffer, s’alimenter, rester digne…

A l’heure où beaucoup formulent des vœux pour la nouvelle année, d’autres n’ont comme seul vœu que d’être au chaud et de pouvoir se nourrir décemment.

Ensemble, nous pouvons faire de ce vœu une réalité.

Je fais un don maintenant
Je sensibilise un proche

Je souhaite en savoir plus sur les actions sociales en France
Plus de détails sur les projets en cours sur www.secours-islamique.org

ALERTE générale islamophobie ! Tous avec le CCIF

ccif

ALERTE générale islamophobie ! Tous avec le CCIF

http://www.islamophobie.net/adherez

Marwan Muhammad, directeur du Collectif contre l’islamophobie en France :
Là c’est le moment où je sonne l’alerte générale. Le pays vire à la pure folie politique et des millions de personne risquent d’en faire les frais si on ne fait rien rapidement.

Entre ceux qui veulent interdire aux femmes d’organiser une journée piscine, ceux qui veulent sanctionner les centres de vacances qui accueillent des musulmans et ceux qui veulent mettre nos enfants sous contrôle dès le plus jeune âge, on est en train de passer un point de non retour si on ne renforce pas nos moyens d’action de manière décisive.

Donc je vous propose quelque chose d’assez révolutionnaire:
Et si on retournait complètement la situation dans le bon sens?
Pour cela, chacun-e d’entre vous doit faire un choix et s’engager, dans deux axes:
1) Renforcer plus que jamais les liens qui existent dans la société civile: familles, amis, collègues, associations locales… c’est vraiment le moment de retisser toutes les relations qui font de nous une même société, une même communauté humaine. Ca se passe avec patience et sourire, au quotidien.

2) Donner au CCIF une force d’action sans précédent, en étant des dizaines de milliers à adhérer. Vous voyez ce qu’on fait déjà avec de très faibles moyens. Imaginez ce que ce serait si on avait deux, trois ou quatre fois plus d’adhérents. A l’heure actuelle, on a une équipe exceptionnelle, mais on est sur tous les fronts, en surmenage permanent, en travaillant même les soirs et les weekends. Il FAUT qu’on arrive à décupler cette force d’action et pour ça, c’est à VOUS de nous aider et de nous rejoindre. Ca doit devenir un réflexe dans chaque famille d’adhérer et de donner de son temps au CCIF.

Aujourd’hui, on avoisine les 3000 adhérents.

A 10000, on pérennise l’équipe juridique.

A 20000, on a l’autonomie financière du CCIF.

A 30000, on peut recruter une équipe spécialement pour la
communication, répondre aux polémiques islamophobes et produire nos propres contenus vidéos, graphiques, avec des moyens professionnels.

A 40000, on peut recruter une équipe dédiée à la lutte contre l’islamophobie au plus haut niveau politique, en faisant pression et en sanctionnant toutes les personnalités politiques qui se servent des musulmans comme d’un paillasson électoral.
L’adhésion, c’est 30 euros par an (oui, par an), 15 pour les étudiants, et ça se passe ici:
www.islamophobie.net/adherez

Et pour devenir bénévole c’est là:
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfoS0Rebcm1I9KzGi1XlW87dwpAdnaV7fcQ7xe2fYM1iKvCtQ/viewform

C’est le rôle de chacun et de chacune d’entre nous de partager cette responsabilité, en tant qu’individu ou en tant qu’association. Parce que sinon, on risque d’être les spectateurs d’un désastre dans les deux années qui viennent. Je n’ai pas envie de voir ça. Ni pour mes proches, ni pour les communautés auxquelles j’appartiens, ni pour notre pays.

A vous de jouer, de partager et d’agir

ccif