www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

haram – islam à tous

La musique, le harâm et la perte d’audition

Parmi les maux qui touchent notre communauté, il y a les mots et les sons. Rap, Soul et autres dérivés ont pris une place prépondérante dans la vie de beaucoup de jeunes, au détriment parfois de l’apprentissage de la religion et des paroles du Très-Haut. La musique, illicite ? Oui, elle l’est mais bien plus… elle tue le cœur et détruit les oreilles.

Et les ‘oulama sont unanimes au sujet du caractère harâm de la musique, prenant en appui ce verset : « Et parmi les gens il y en a qui, dénués de science, achètent de plaisants discours pour égarer hors du chemin d’Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant » [Sourate 31, verset 6]

Trois quarts des 15-30 ont des problèmes auditifs

Selon une étude publiée par 20minutes.fr, plus des trois quarts des 15-30 ans auraient une perte significative de leurs capacités auditives allant du bourdonnement à la perte totale d’audition. Casque sur les oreilles, musique à fond, écoute trop longue, présence dans les concerts et autres pratiques chéries des plus jeunes sont les causes de ces troubles. Sortant tout juste de la trentaine avec des problèmes, les appareils auditifs deviennent vite obligatoire pour garder une perception de son “normale”. Devant la starification et la recrudescence des émissions où les chants et la danse sont les thèmes principaux, la jeunesse musulmane, elle aussi fragile, a du souci à se faire. Et plus même…

L’idolâtrie, un sujet esquivé

Si notre jeunesse est tombée dans la musique, ce n’est pas un pur hasard. Au delà de l’aspect dangereux de celle-ci dû à ses messages dévergondés et dépourvus de morale, les jeunes musulmans ont fait de chanteurs dits eux-mêmes “musulmans”, des représentants et pire, des idoles. Beaucoup d’adolescents veulent se donner une image -voire se rassurer- en cherchant l’islamité de leurs chanteurs préférés à tel point qu’on en arrive à entendre que “ce chanteur est musulman et il fait le Rappel”. Nul Rappel dans la transgression.

Ainsi, de l’éducation -osons le dire- parentale quelque peu délaissée où on tolère à l’enfant de se divertir en écoutant un morceau jusqu’au désir d’être soi-même sous les projecteurs, on en arrive à ces calamités comportementales, physiques et spirituelles. On idolâtre sans même le savoir. La musique n’a pas sa place dans notre religion, elle n’est qu’un frein doux à la foi, un moyen d’oublier délicatement car oui, la plupart des personnes à qui on pose la question “pourquoi la musique ?“, on obtient la réponse : “pour oublier, pour s’apaiser“.

L'alimentation halal et haram


L’alimentation halal et haram


L’alimentation licite est dite halal par opposition à haram. On retrouve dans le Coran les principaux interdits en matière d’alimentation : le porc et l’alcool.

L’abattage rituel musulman

Comme pour les juifs, les musulmans pratiquent un abattage rituel. La viande halal est la viande issue d’animaux abattus selon ce rituel.

L’origine du rituel d’abattage halal

Il s’agit du sacrifice réalisé par Abraham à la demande de Dieu. Il faut noter que les trois religions diffèrent quant aux protagonistes de cet épisode ainsi que pour sa conclusion. Mais le sacrifice d’Abraham est bien un évènement majeur dans chacune des trois grandes religions monothéistes.

L’acte rituel

Selon la grande majorité des musulmans :
la bête doit être consciente au moment de l’abattage (il semble que certains mouvements acceptent l’étourdissement, sujet polémique en ce moment surtout en France et en Europe).
– la bête doit être placée en direction de La Mecque.
– Au moment de l’égorger, le sacrificateur, qui doit être musulman, doit prononcer « bismillah », ce qui signifie « Au nom de Dieu ».
– On laisse ensuite le corps se vider de son sang jusqu’à la mort de l’animal.

L’abattage rituel halal et la législation

Nous n’évoquerons pas le cas des pays musulmans.

En Suisse, Suède, Norvège et Islande, tout abattage rituel, quelque soit son origine est interdit.

En France, seul l’abattage rituel musulman est autorisé. Il est effectué dans certains abattoirs. L’animal n’est pas étourdit, il reste totalement conscient au moment de l’abattage, il doit être mécaniquement immobilisé. En France, l’abattage rituel musulman doit être pratiqué par un sacricateur habilité par un des organismes eux-même agréés par le Ministère de l’Agriculture.

L’Allemagne a fait une dérogation afin d’autoriser l’abattage rituel juif uniquement.

L’Autriche varie suivant ses provinces, certaines exigent l’étourdissement.
Polémique – débat autour de l’électronarcose ou électroanesthésie

L’étourdissement de l’animal (électronarcose ou électroanesthésie) est refusé par la très grande majorité des musulmans. Elle est pourtant demandée par les associations de défense des animaux. Certains pays l’exigent, d’autres acceptent de faire des dérogations.

Les interdits alimentaires de l’islam

Les principaux interdits sont posés par le Verset 145 ou 146 de la Sourate 6 (Les Bestiaux) :
Coran, traduction de Kasimirski, Sourate 6

146. Dis-leur : Je ne trouve, dans ce qui m’a été révélé, d’autre défense, relativement à la nourriture, que les animaux morts, le sang qui a coulé et la chair de porc ; car c’est une abomination, une nourriture profane sur laquelle fut invoqué un autre nom que celui de Dieu. Si quelqu’un y est contraint, que ce soit par le besoin et non pas par l’appétit sensuel ou comme transgresseur ; certes. Dieu est indulgent et miséricordieux.

Voici donc les quatre premiers interdits alimentaires dans le Coran :

  – La bête morte
    – Le sang
    – La viande de porc
    – L’animal abattu au nom d’un autre que Dieu.

Dans le Coran, on trouve d’autres précisions :
Coran, Traduction de Kasimirski, Sourate 5 (La table)

4. Les animaux morts, le sang, la chair du porc, tout ce qui a été tué sous l’invocation d’un autre nom que celui de Dieu, les animaux suffoqués, assommés, tués par quelque chute ou d’un coup de corne ; ceux qui ont été entamés par une bête féroce, à moins que vous ne les ayez purifiés par une saignée ; ce qui a été immolé aux autels des idoles ; tout cela vous est défendu. Ne vous les partagez pas en consultant les flèches, car ceci est une impiété. Le désespoir attend ceux qui ont renié votre reli­gion ; ne les craignez point, craignez-moi.

Il faut noter que la plupart de ces interdits figurent également dans la Bible.

Est-il permit de transgresser les interdits alimentaires ?

Oui, en cas de besoin, mais non pas par plaisir.

L’alcool

Coran
(Traduction de Kasimirski), extrait dans l’ordre supposé chronologique (voir : chronologie du Coran)

Sourate 16 :
69. Parmi les fruits, vous avez le palmier et la vigne, d’où vous retirez une boisson enivrante et une nourriture agréable. Il y a dans ceci des signes pour ceux qui entendent.

Sourate 2 :
216. Ils t’interrogeront sur le vin et le jeu. Dis-leur : L’un et l’autre sont un mal. Les hommes y cherchent des avantages, mais le mal est plus grave que l’avantage n’est grand.

Sourate 4 :
46. 0 croyants ! ne priez point lorsque vous êtes ivres : attendez de pouvoir comprendre les paroles que vous prononcez.

Sourate 5 :
92. 0 croyants ! le vin, les jeux de hasard, les statues et le sort des flèches* sont une abomination inventée par Satan ; abstenez-vous-en, et vous serez heureux.

D’après le principe de l’abrogation qui régit l’application du Coran, c’est la sourate 5 qui doit guider la conduite du musulman : il faut donc, à propos de l’alcool, s’en abstenir, s’en éloigner.

L’alcool occupe toutefois une place particulière dans la culture arabo-musulmane et sa consommation n’a semble-t-il jamais disparu totalement, surtout dans les classes aisées (d’après Malek Chebel,).

Carrefour haram halal dans les rayons


Chères sœurs Chers frères Salem Alikoum,


Consommateurs musulmans, l’heure est grave ! SAUVONS LE HALAL! !

En 2011, êtes-vous sur de pouvoir continuer à consommer selon vos traditions ?  Non ! Car des entreprises commerciales ont décidées de passer outre pour vous imposer une nouvelle définition du Halal.

En effet depuis le début de l’année vous trouverez dans les rayons de certaines enseignes de la grande distribution de la périphérie, des produits halal à leur marque (Marque De Distributeur) et qui n’ont de halal que celle que veulent bien leur donner les promoteurs de cette initiative.

carrefourcarrefour


En effet la grande distribution et leurs acolytes ont décidés, pour gagner  plus d’argent, d’utiliser des moyens moins contraignants pour produire du « pseudo-halal », notamment l’abattage mécanique pour le poulet ou l’abattage après assommage pour les bovins et les ovins. Ceci leur permet de faire des économies substantielles et de se passer des services de sacrificateurs et des contrôleurs rituels, tout ceci avec la complicité de certains organismes de certifications qui apposent honteusement leur estampille « halal » ou  plutôt HARAM sur les produits destinés à la consommation des musulmans…

carrefour


Voici un article publié par le site  AlKanz  intitulé : « Carrefour haram halaldans les rayons » qui explique avec plus de détailsla situation extrêmement grave que nous venons d’évoquerci-dessus:
http://www.al-kanz.org/2011/01/07/carrefour-haram/

Consommateurs musulmans , ne pensez-vous pas que nousavons suffisamment dormi et qu’il est désormais grand temps de seréveiller ? Il ne tient qu’à nous de siffler la fin de lapartie, car sans notre porte monnaie, tous ces faux Halal ne peuventperdurer, mais encore faut-il que nous nous mobilisions, en masse, dans desactions concrètes et efficaces.

Consommateurs musulmans, sans votre mobilisation, vousallez permettre la généralisation de l’abattage contraireà nos traditions et à notre religion et vous vous rendrezcomplices de cette pratique qui consiste à vendre aux musulmansn’importe quoi pourvu que cela porte la mention  Halal.

Consommateurs musulmans, si vous ne souhaitez pas mangerHARAM et ne plus vous faire tromper, alors refusez de consommer ces nouvellesmarques de produits qui vous sont proposés dans ces magasins et nefaites confiance qu’à des produits certifiés etcontrôlés par des organismes que vous connaissez et quiœuvrent depuis des années pour donner aux musulmans le droit deconsommer selon leur tradition et leur religion.

Allah swt dit dans le Coran:
[168] Ô gens! De ce qui existe sur la terre; mangez le licite et lepur; ne suivez point les pas du Diable car il est vraiment pour vous, unennemi déclaré. [172] Ô les croyants! Mangez des(nourritures) licites que Nous vous avons attribuées. Et remerciezAllah, si c’est Lui que vous adorez.
Sourate 2Al-Baqara

Consommateurs musulmans, comment pourrons nous encorecontinuer à manger le licite et le pur, comme il nous estcommandé dans le Coran, si nous persistons à fermer les yeux enacceptant n’importe quelle viande « Haram estampillée Halal » ?
N’est-il pas grand temps d’exprimer notre colère et de réagirà cette insulte que nous profèrent toutes ces enseignes peuscrupuleuses, qui nous poussent à consommer du faux-Halal ?

Consommateurs musulmans, il va falloir nouspréparer à des actions qui montreront notredétermination à ne pas accepter ce diktat que nous imposentcertaines enseignes de la grande distribution et qui va àl’encontre de nos principes religieux, que nous imposent certainesenseignes de la grande distribution. C’est pourquoi et afin que chacunprenne ses responsabilités, cet email est envoyé àenviron 30 000 personnes. Chacun de nous doit prendre 5 min de son temps pourappeler au cours de la semaine, ne serait-ce qu’un seul des servicesconsommateurs de ces enseignes, afin de leur exprimer notremécontentement et notre attachement à la vrai définitiondu Halal. Si nous effectuons tous ensemble, au même moment, ces appelset envois d’emails massifs, InchAllah avec la volonté d’Allah, ilsprendront en considération nos exigences. Si en plus chacun de vousprend le soin de transférer cet email à l’ensemble de sescontacts, nous pourrons InchAllah très vite atteindre le chiffre de100 000 consommateurs musulmans informés, mais surtout, 100 000consommateurs musulmans acteurs !!

Nous avons tous des téléphones portables et desadresses emails, alors agissons sans plus attendre !! Allah y JazeekoumKheir!

Carrefour:
http://www.carrefour.fr/contact/question/ ou Tel: 3235. 

E.Leclerc (quimarche sur les pas de Carrefour)
http://www.e-leclerc.com/c2k/portail/conso/plus_services/service_conso/plus_services_service_conso.asp

Fleury Michon:
http://www.fleurymichon.fr/fleury-michon-et-vous.html ouservice.consommateur@fleurymichon.fr

Herta (groupeNestlé):
http://www.croquonslavie.fr/NED/

Et pour notre protection, vous pouvezcontacter :

Direction générale de laconcurrence, de la consommation et de la répression desfraudes(DGCCRF)
http://www.dgccrf.bercy.gouv.fr/contacts.htm 

Direction Départementale de la Protectiondes Populations (DDPP)
http://www.minefe.gouv.fr/directions_services/dgccrf/contact_ddpp.htm

UFC-Que Choisir
http://www.quechoisir.org/un-litige

Gabriel, lecteur d’Al-Kanz, nous envoie les photos suivantes prises en début de semaine chez Carrefour, à Stains en Seine-Saint-Denis. Les produits de la marque Carrefour haram halal ont été fabriqués par Gastronome, lui-même propriétaire de la marque Shems, de la volaille industrielle certifiée par l’ARGML-mosquée de Lyon et passée sous électronarcose. Plutôt que de garder le certificateur déjà partenaire de Gastronome, Carrefour a imposé la SFCVH-mosquée pour pouvoir recourir à l’abattage mécanique, procédé plébiscité par les industriels, mais contraire au halal. Car la SFCVH-mosquée de Paris n’a officiellement plus le même avis sur l’abattage mécanique qu’elle réprouvait il y a encore peu au nom des principes islamiques (rappel en image : la mosquée de Paris contre l’abattage mécanique)

Cet organisme de certification accepte depuis peu l’abattage mécanique, offrant ainsi la possibilité à des entreprises comme Carrefour de proposer des poulets que la quasi-totalité des musulmans refuseront le jour où ils seront informés des conditions de production. Désormais, les poulets non halal du géant Doux – vendus chez KFC, et largement répandu à La Mecque, comme le révélait au grand public le reportage de Feurat Alani et Florent Chevollau sur Canal+ en octobre dernier – ont un concurrent qui n’a rien à leur envier.

 

carrefourcarrefourcarrefour

D’où provient un produit

Pour connaître la provenance du produit que vous achetez, lorsque celui-ci est sous emballage, il vous suffit de regarder le numéro d’agrément sanitaire qui se présente sous la forme : FR XX.XXX.XX CE, avec à la place des XX des chiffres propres au site de production. Dans le cas présent, on peut lire sur l’un des produits « FR 72.175.01″.

carrefour

Il suffit ensuite de consulter la liste des abattoirs de découpe, disponibles sur le site du ministère de l’Agriculture (Ateliers de découpe de volailles agrées CE).

carrefour

Un petit tour sur Pagesjaunes.fr permet de trouver les coordonnées du site :

carrefour

Très pratique, quand en consommateur averti on veut en savoir plus sur les procédés de fabrication. Pour autant, des sociétés de l’envergure de Gastronome ont généralement plusieurs sites de production. Si vous appelez par exemple le site de Nueil-lès-Aubier (05 49 65 40 32), dont le numéro d’agrément FR 79.195.03 CE correspond à ce qui est indiqué sur les deux produits à base de poulet ci-dessus, on vous expliquera que les produits pour Carrefour haram sont fabriqués à Gastronome Moncoutant (05 49 72 70 55). Il faut alors repartir sur Pagesjaunes.fr et répéter l’opération.

Source : Carrefour haram halal dans les rayons by nul

Si vous êtes motivé pour vous investir dans la luttecontre le faux Halal et agir dans des actions concrètes, dans larégion Rhône-Alpes, n’hésitez pas à nous contacterpar retour d’email.  

DIFFUSEZ TRÈS LARGEMENT CE MESSAGE AU TOUR DE VOUS ET À TOUS VOS CONTACTS EMAILS , LA SURVIE DU VRAI HALAL EN DÉPEND!