www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

invocation – Page 37 – islam à tous

invocation Lorsqu'on s'habille

invocation Lorsqu’on s’habille


Retour à la liste des invocations

 

1 –
Al
hamdou li-l-lâhi l-ladhî kasânî hadhâ th-thawbawa razaqanîhi min ghayri hawlin minnî wa lâ qouwwatin.
« Louange à Allah qui m’en a vêtu et me l’a accordé, sans que ma propre force ni ma puissance n’y soient pour quelque chose. »

 

Retour à la liste des invocations

 

invocation lorsqu'on se réveille

invocation lorsqu’on se réveille


Retour à la liste des invocations


1
« Al-hamdou li-l-lâhi l-ladhî ahyânâ bacda mâ amâtanâ wa ilayhi n-noushoûr. »

« Louange à Allah qui nous a rendus à la vie après nous avoir fait mourir, et tout retourne à Lui « 

2
« Lâ ilâha illâ l-lâhou wahdahou lâ sharîka lahou, lahou-l-moulkou wa lahou lhamdou, wa houwa calâ koulli shay’in qadîr. Soubhâna l-lâhi, wa-l-hamdou li-l-lâhi, wa lâ ilâha illa l-lâhou, wa l-lâhou akbarou, wa lâ hawla wa lâ qouwwata illa bi-l-lâhi-l-caliyyi-l-cazîm. Rabbi ghfir lî. »

« Il n’y a d’autre divinité qu’Allâh l’Unique sans associé, à Lui la royauté et à Lui la louange et Il est capable de toute chose. Gloire et pureté à Allâh, la louange est à Allâh et il n’y a de puissance ni de force qu’en Allâh le Très-Haut, le Plus Grand. Ô Seigneur pardonne-moi. »

3
« Al hamdou li-l-lâhi l-ladhî câfânî fî jasadî wa radda calayya roûhî, wa adhina lî bi-dhikrihi. »

« Louange à Allah qui m’a rendu la vie, m’a préservé dans ma santé et m’a permis de Le mentionner. »

4 –
Sourate 3, La famille de IMRAN ( AL ‘IMRAN ), verset 190 à 200.

190. Inna fî khalqi s-samâwâti wa l-ardi wa khtilâfi l-layli wa n-nahâri l’âyâtin li-oûli l-albâbi. 191. L-ladhîna yadhkouroûna l-lâha qiyâman wa qououdan wa alâ jounoûbihimi, wa yatafakkaroûna fî khalqi s-samâwâti wa l-ardi, rabbanâ mâ khalaqta hâdhâ bâtilan soubhânaka fa-qinâ adhâba n-nâri.
192. Rabbanâ ! Innaka man toudkhli n-nâra fa-qad akhzaytahou wa mâ li-zâlimîna min ansârin.
193. Rabbanâ ! Innanâ sami’nâ mounâdiyan younâdî lil-îmâni an âminoû birabikoum fa-âmannâ.
Rabbanâ ! Fa-ghfir lanâ dhounoûbanâ wa kaffir annâ sayyi’âtinâ wa tawaffanâ ma’a l-abrâri.
194. Rabbanâ ! Wa âtinâ mâ wa’adtanâ alâ roussoulika wa lâ toukhzinâ yawma l-qiyâmati, innaka lâ toukhlifou l-mî’âda. 195. Fastajâba lahoum rabbouhoum annî lâ oudîou amala âmilin minkoum min dhakarin aw ounthâ, ba’doukoum min ba’din, fa-l-ladhîna hâjaroû wa oukhrijoû min diyârihim wa oûdhoû fî sabîlî wa qâtaloû wa qoutiloû, la-oukaffiranna anhoum sayyi’âtihim wa la-oudkhilannahoum jannâtin tajrî min tahtihâ l-anhârou, thawâban min indi l-lâhi, wa l-lâhou indahou housnou th-thawâbi.
196. Lâ yaghourrannaka taqalloubou l-ladhîna kafaroû fî-l-bilâdi. 197. Matâ’oun qalîloun, thoumma ma’wâhoum jahannamou wa bi’sa-l-mihâdou. 198. Lâkini l-ladhîna t-taqou rabbahoum lahoum jannâtoun tajrî min tahtiha l-anhârou khâlidîna fîhâ, nouzoulan min indi l-lâhi wa mâ inda l-lâhi khayroun lil-abrâri. 199. Wa inna min ahli l-kitâbi laman you’minou bi–lâhi wa mâ ounzila ilaykoum wa mâ ounzila ilayhim, khâshiîna lil-lâhi, lâ yashtaroûna bi-âyâti l-lâhi thamanan qalîlan. oulâ-ika lahoum ajrouhoum inda rabbihim, inna l-laha sarî’ou l-hisâbi. 200. Yâ ayyouhâ l-ladhîna âmanoû sbiroû wa sâbiroû wa râbitoû wa taqoû l-lâha la allakoum touflahoûna.
« En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l’alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d’intelligence, qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre (disant): ‹Notre Seigneur! Tu n’as pas créé cela en vain. Gloire à Toi! Garde-nous du châtiment du Feu. Seigneur! Quiconque Tu fais entrer dans le Feu, Tu le couvres vraiment d’ignominie. Et pour les injustes, il n’y a pas de secoureurs! Seigneur! Nous avons entendu l’appel de celui qui a appelé ainsi à la foi: ‹Croyez en votre Seigneur› et dès lors nous avons cru. Seigneur, pardonne-nous nos péchés, efface de nous nos méfaits, et place nous, à notre mort, avec les gens de bien. Seigneur! Donne-nous ce que Tu nous as promis par Tes messagers. Et ne nous couvre pas d’ignominie au Jour de la Résurrection. Car Toi, Tu ne manques pas à Ta promesse›. Leur Seigneur les a alors exaucés (disant): ‹En vérité, Je ne laisse pas perdre le bien que quiconque parmi vous a fait, homme ou femme, car vous êtes les uns des autres. Ceux donc qui ont émigré, qui ont été expulsés de leurs demeures, qui ont été persécutés dans Mon chemin, qui ont combattu, qui ont été tués, Je tiendrai certes pour expiées leurs mauvaises actions, et les ferai entrer dans les Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, comme récompense de la part d’Allah.› Quant à Allah, c’est auprès de Lui qu’est la plus belle récompense. Que ne t’abuse point la versatilité [pour la prospérité] dans le pays, de ceux qui sont infidèles. Piètre jouissance! Puis leur refuge sera l’Enfer. Et quelle détestable couche! Mais quant à ceux qui craignent leur
Seigneur, ils auront des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement, un lieu d’accueil de la part d’Allah. Et ce qu’il y a auprès d’Allah est meilleur, pour les pieux. Il y a certes, parmi les gens du Livre ceux qui croient en Allah et en ce qu’on a fait descendre vers vous et en ceux qu’on a fait descendre vers eux. Ils sont humbles envers Allah, et ne vendent point les versets d’Allah à vil prix. Voilà ceux dont la récompense est auprès de leur Seigneur. en vérité, Allah est prompt à faire les comptes. O les croyants! Soyez endurants. Incitez-vous à l’endurance. Luttez constamment (contre l’ennemi) et craignez Allah, afin que vous réussissiez! »


Retour à la liste des invocations

Le mérite de l’invocation

Le mérite de l’invocation


Retour à la liste des invocations

 

Allâh a dit :

{O vous qui croyez ! Evoquez Allah d’une façon abondante}(33 :41)

{Les Musulmans et Musulmanes, croyants et croyantes, obéissants et obéissantes, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et craignantes, donneurs et donneuses d’aumônes, jeûnants et jeûnantes, gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent d’Allah et invocatrices: Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense} (33 :35)

{Et invoque ton Seigneur en toi-même, en humilité et crainte, à mi-voix, le matin et le soir, et ne sois pas du nombre des insouciants} (7 :205)

Le Messager d’Allâh saws a dit :

« La différence entre celui qui invoque son Seigneur et celui qui ne l’invoque pas est comme la différence entre le vivant et le mort. »

Le Messager d’Allâh saws a dit :

« Voulez-vous que je vous dise quelle est la meilleure de vos actions, la plus pure pour votre Seigneur, qui vous élève au plus haut degré, qui vous est meilleure que de faire aumône de votre or et de votre argent, et meilleure que de rencontrer votre ennemi et de le frapper à la nuque ou qu’il vous frappe à la nuque ? »

Ils dirent : « Certes, oui » Il répliqua : « L’invocation d’Allah. »

Le Messager d’Allâh saws a dit :

« Allah a dit « Je suis pour mon serviteur ce qu’il pense que Je suis, et Je serai avec lui chaque fois qu’il M’évoque, s’Il M’évoque en lui, Je l’évoquerai en Moi, s’il M’évoque dans une assemblée, Je l’évoquerai dans une meilleure assemblée. Et s’il s’approche d’un empan, Je m’approcherai d’une coudée et s’il s’approche d’une coudée, Je m’approcherai de lui d’une brassée. Et s’il vient à la marche, J’irai à lui hâtivement. »

‘Abdullâh b. Busr RAA rapporte qu’un homme questionna le Messager d’Allâh SAWS en ces termies :
« Ô Messager d’Allâh ! Les lois islamiques sont trop nombreuses pour moi, dis-moi une chose à laquelle je me cramponnerai.
Il SAWS répliqua :
« Que ta langue ne cesse d’invoquer Allah. »

Le Messager d’Allâh saws a dit :

« Quiconque lit une lettre du livre d’Allah SWT (le Coran), aura une bonne action, et une bonne action en vaut dix. Je ne dis pas que « Alif, Lâm, Mîm » est une lettre, mais « Alif » est une lettre, Lâm est une lettre et Mîm est une lettre. »

‘Uqba b. ‘Âmir RAA rapporte :
« Le Messager d’Allâh SAWS est sorti de la mosquée, il SAWS nous dit alors : « Lequel parmi vous aimerait chaque matin aller à Buthân ou à al-‘Aqiq et en revenir avec deux belles chamelles sans commettre de péché ni couper les liens de parenté ? » Nous répondîmes : « Ô Messager d’Allah, nous aimons cela. » Il répliqua : « Si l’un d’entre vous va à la mosquée le matin, qu’il sache que s’il lit (ou apprend) deux versets du livre d’Allah SWT (le Coran) cela lui est meilleur que deux chamelles, trois versets meilleur que trois chamelles et quatre versets meilleur que quatre chamelles et ainsi de suite ».

Le Messager d’Allâh saws a dit :

« Quiconque s’assied à un endroit sans invoquer Allah, ce sera pour lui une perte. Et celui qui se couche dans un endroit sans invoquer Allah, cela sera pour lui une perte. »

Le Messager d’Allâh saws a dit :

« Lorsqu’un groupe de gens s’assied sans mentionner Allah et sans prier sur leur Prophète, cela sera pour eux un manquement. S’Il veut Il les châtiera et s’Il veut, Il leur pardonnera. »

Le Messager d’Allâh saws a dit :

« Lorsque des gens quittent une assemblée sans invoquer Allah c’est comme s’ils quittaient la charogne d’un âne et cela sera pour eux un regret. » »

Retour à la liste des invocations

La grande ablution (ghusl) , ce qu’il faut savoir faire


La grande ablution (ghusl)
ce qu’il faut savoir faire

La lotion ou le lavage
( comment se laver )


Comment se laver ?

La grande ablution (ghusl) consiste à laver tout le corps avec de l’eau pure, en versant cette eau sur l’ensemble du corps et les cheveux.

La grande ablution commence par l’intention (An Niyya).

Le croyant doit dire :

Bismillah, Al-Rahman, Al-Rahim. Allahou Manoui Ghoussoul.

ce qui signifie

Au nom d’Allah, Le Clément, Le Miséricordieux. J’ai l’intention de faire la grande ablution.

Comme pour la petite ablution, il faut prendre soin à ne pas gaspiller l’eau et n’utiliser que celle dont on a besoin.

Comment effectuer la grande ablution

Après avoir préparé l’eau ou être entré dans la salle de bains avec l’intention de se purifier de la souillure majeure, la sunna est

1 – de se laver d’abord trois fois les mains,

2 – puis de se laver les parties génitales avec de l’eau.

3 – Puis on effectue les ablutions comme pour la prière, en omettant seulement de se laver les pieds qui seront lavés après avec le reste du corps.

4 – On verse ensuite trois fois le contenu du creux de la main d’eau sur la tête en faisant pénétrer cette eau avec les doigts jusqu’à la racine des cheveux.

5 – Puis on se verse de l’eau sur le reste du corps en prenant soin que l’eau mouille bien tous les endroits du corps. Il est recommandé de se passer les mains sur le corps en faisant cela, à l’exception des parties naturelles.

On peut également effectuer la grande ablution en se plongeant totalement dans une rivière ou dans l’eau, dès lors qu’on formule l’intention préalable et qu’on effectue les ablutions avec rinçage de la bouche et du nez. Il est de même pour la douche prise dans une salle de bains.

6 – Après s’être passé de l’eau sur tout le corps, on se lave les pieds pour terminer,

7 – puis on se sèche en remerciant Dieu pour ce bienfait, en prononçant l’invocation :

Allahoumma aj’alnî min at-tawwabîna wa-aj’alnî min al-moutatahhirîna

«Mon Dieu, fais que je sois de ceux qui se repentent et fais que je sois de ceux qui se purifient».


Les grandes ablutions sont obligatoires dans les cas suivants:

1. L’éjaculation due au désir (même suscité par l’imagination).

2. En cas de contact entre les parties génitales de l’homme et de la femme, même sans éjaculation, la grande ablution est obligatoire.

3. En cas de rêve érotique chez l’homme comme chez la femme, la grande ablution est obligatoire si les vêtements ou les draps ont été mouillés. Par contre, si aucune trace n’est trouvé à son réveil sur ses vêtements ou ses draps, il n’y a pas lieu d’effectuer la grande ablution. En effet, «l’eau nécessite l’eau», comme le dit le hadîth. Par contre, si une telle trace est trouvée à son réveil alors que la personne n’a pas rêvé, la grande ablution doit tout de même être effectuée.

4. Lorsqu’une femme a eu ses règles puis est de nouveau pure, elle doit effectuer la grande ablution.

5. Une femme qui a accouché doit effectuer la grande ablution quarante jours après son accouchement. Si elle cesse d’avoir des pertes sanguines avant la fin de ces quarante jours, elle effectuera la grande ablution et se purifiera sans attendre la fin des quarantes jours.

6. Lorsque qu’une personne se convertit à l’islam, il lui est demandé d’effectuer la grande ablution après avoir déclaré sa conversion.

Référence : « Enseignement de la prière », par Muhammad Assawaf

Voir aussi : les hadiths du Sahih d’al-Boukhâri au Chapitre 05  Les ablutions majeures