www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

jihad – islam à tous

Le Jihad Qital ou Lutte armé en islam, c’est quoi ?

Le Jihad Qital ou Lutte armé en islam.

*****************


*****************

Le terme Jihad signifie lutte en arabe, toute lutte est considérée en islam comme un Jihad.
Le Coran, dans certains versets traite de lutte armée, ce qu’on appelle Jihad Qital.

Qu’est-ce que le Jihad Qital ou Lutte armé en islam ?

Le Jihad Qital c’est la guerre, la lutte armée conventionnelle et légiféré.
Le Jihad Qital c’est la loi musulmane permettant de se battre pour sa terre, pour ses principes ou pour son idéal.

Le Prophète Mouhammad ( pbsl ) a délimité des règles conventionnelles qui doivent être scrupuleusement respectés par les croyants musulmans.
Ainsi, selon la loi musulmane issue du Saint Coran, le Jihad Qital ou Lutte armé Ne peut pas être effectué:
– par un membre isolé,
– par un groupe non reconnu ou une faction rebelle.

Le Jihad Qital ou Lutte armé se doit d’être officialisé par une nation de croyants et dispose de règles bien précises.

Dans le Jihad Qital ou Lutte armé, il est formellement interdit de toucher :
– aux civils innocents,
– aux personnes aux capacités réduiites comme les personnes du 3èmes âge ou les enfants,

Dans le Jihad Qital ou Lutte armé, il est formellement prohibé de s’en prendre :
– à la faune et à la flore
– ou d’intentionnellement faire du mal à une population par simple esprit de vengeance, tribalisme ou domination bestiale.

L’islam interdit aussi le suicide, et ceci de manière catégorique.

Source : Jannah Télévision ( 1440 )

France : SCANDALE : Najat Vallaud-Belkacem fabrique les prochaines générations d'islamophobe, dans les écoles de France.


France : SCANDALE : Najat Vallaud-Belkacem fabrique les prochaines générations d’islamophobe, dans les écoles de France.

Des parents d’élèves ont été choquées de voir au sein du manuel scolaire de leur enfant la notion de « jihad » en Islam traduite par le mot « guerre » et expliquée par un simple verset du Coran. Selon ces derniers, les consignes officielles sont désormais d’étudier l’Islam sous l’angle de la conquête.

Des parents d’élèves accusent plusieurs fournisseurs de manuels scolaires tels que Belin, Hatier et Nathan, de ne favoriser l’étude de la religion musulmane que sous l’angle de la conquête, de la guerre et du « jihad ».

Belin, Hatier et Nathan commencent par un dossier sur « la conquête de la Syrie-Palestine », Hachette se limite à celle de la Palestine. Seuls Bordas et Magnard débutent le cours sur une note pacifique : le premier avec « la vie de Mahomet selon les textes », le second avec « les textes fondateurs de l’islam », indique un témoignage sur les réseaux sociaux.

La notion de « jihad » bien plus complexe en Islam est simplifiée dans ce livre d’histoire destiné aux enfants. Pourtant, les cours d’histoire sur l’islam et la civilisation arabo-musulmane sont l’occasion pour les professeurs de mettre un terme aux préjugés et aux mensonges véhiculés par les médias.

L’apprentissage des bases de l’Islam à l’école doit permettre de mieux comprendre le message véhiculé par les musulmans à travers le temps. Adoration d’un Dieu Unique, les cinq piliers de l’Islam, les six piliers de la foi ou encore l’importance des parents, du pacte contracté entre deux parties etc…

Depuis plusieurs années, les intellectuels musulmans et imams francophones tentent d’expliquer les contours de la notion de jihad en Islam. Évidemment il n’est pas question uniquement de guerre mais aussi d’effort sur soi, de combattre les travers et mauvais penchants de son âme notamment.

Mise à jour à 14h57 :

Une lectrice a contacté Islam&Info et a confirmé notre information en vérifiant le manuel de sa propre fille…

http://www.islametinfo.fr/2015/10/01/scandale-le-jihad-la-guerre-selon-le-coran-explique-aux-enfants-dans-un-manuel-scolaire/

Djihad, jihad ou djihâd


Djihad, jihad ou djihâdDjihad, jihad ou djihâd

Djihad, jihad ou djihâd (arabe : jihād, جهاد, lutte) est un terme arabe et signifiant « exercer une force », « tâcher » ou « combattre ». Dans le Coran, l’expression « al-jihad bi anfousikoum » (Lutter contre les penchants de votre âme) est l’équivalent de l’expression se faire violence ou « al-jihad fi sabil Allah » (combat sacré dans le chemin d’Allah).

Le concept du jihad a constamment évolué ce qui empêche toute définition figée au profit de la recherche d’interprétations successives, souvent concurrentes parmi les sphères intellectuelles musulmanes.

L’islam compte quatre types de jihad : par le cœur, par la langue, par la main et par l’épée. Le jihad par le cœur, aussi nommé « Grand jihad », invite les musulmans à combattre afin de s’améliorer ou d’améliorer la société. De nombreux savants musulmans interprètent le jihad comme une lutte dans un sens spirituel. Une minorité de savants sunnites le considèrent comme le sixième pilier de l’islam quoique le jihad n’en ait pas le statut officiel. Dans le chiisme duodécimain, il est considéré comme une des dix pratiques religieuses du culte.

Le plus connu des sens du jihad est le jihad par l’épée ou « Petit jihad ». Il a servi d’argument à différents groupes musulmans à travers l’histoire pour légitimer leurs guerres contre d’autres musulmans ou contre des non-musulmans.