www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

lavage – islam à tous

hadith 0307 à 0308 – Les menstrues – Sur le lavage du sang des menstrues


Ils t’interrogent sur les menstrues. Dis : C’est une affections. Eloignez-vous des femmes en cours de menstruation. N’approchez d’elles qu’une fois purifiées. Quand elles seront en état, allez à elle par où Dieu l’a pour vous décrété. Dieu aime les enclins au repentir. Il aime les scrupuleux de pureté. (sourate 2, verset 222)


Sous-chapitre 9

Sur le lavage du sang des menstrues

HADITH 0307
Asmâ bent Abu Bak dit : Une femme interrogea le Messager de Dieu en disant :
« O Messager de Dieu ! que doit faire l’une de nous lorsque son vêtement est touché par le sang des menstrues ? »
« Si le sang des menstrues touche le vêtement de l’une de vous, elle doit le gratter avec le bout des doigts humides puis l’asperger d’eau avant de pouvoir prier.« , répondit le Messager de Dieu.

HADITH 0308
Aicha dit : « Lorsque l’une de nous avait ses menstrues et voulait purifier son vêtement, elle grattait le sang avec le bout de des doigts humide, puis lavait l’endroit en question et aspergeait d’eau le reste du vêtement, pour enfin le mettre et faire la prière. »

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>

hadith 0292 à 0293 – Les ablutions majeures – Sur le lavage des parties intimes de l'homme touchées par l'écoulement vaginal de la femme

Si vous êtes en état d’impureté, alors purifiez-vous. Si vous êtes malades, ou en voyage, ou revenez de la selle, ou avez touché à des femmes et ne trouviez pas d’eau, utilisez en substitution un sol sain pour en passer sur votre visage et vos mains. Dieu ne veut vous imposer aucune gêne, mais vous épurer, parfaire sur vous son bienfait, escomptant que vous en aurez gratitude (sourate 5, verset 6).

Vous qui croyez, n’approchez la prière ni en état d’ivresse, avant de savoir ce que vous dites, ni en état d’impureté, sauf quand vous êtes en chemin, avant d’avoir pratiqué une ablution majeure, sauf si vous êtes malades, ou en voyage, ou revenant de déféquer, ou ayant touché à une femme, sans trouver d’eau: dans ce cas, recourez à un sol sain, effleurez-en votre figure et vos mains (sourate 4, verset 43).

Sous-chapitre 29
Sur le lavage des parties intimes de l’homme touchées par l’écoulement vaginal de la femme


HADITH 00292
Ata ben Yâsir rapporte à son tour avoir été informé par Zayd ben Khâlid al-Juhany sur ce qui suit : Zayd interrogea une fois Uthmân ben Affân en disant :
« Que dis-tu de l’homme qui commerce avec sa femme sans éjaculer ? »
« Il doit faire des ablutions mineures similaires à celle de la prière et laver sa verge »
J’ai entendu cela du Messager de Dieu, dit Uthmân.

Atâ ben Yasar (il se peut qu’il s’agisse de Uthmân) : J’interrogeai sur le sujet Ali ben Abu Tâlib, az-Zubayr ben al-Awâm, Talha ben Ubayd-ul-Lâh et Ubay ben Ka’b (que Dieu les agrée tous), et la réponse fut la même.

Yahya : Directement d’Abu Salama qui rapporte avoir été informé par Urwa ben az-Zubayr, qui rapporte à son Tour qu’Abu Ayyub l’avait informé avoir entendu cela du Messager de Dieu.

HADITH 00293
Abu Ayyûb dit : Ubay ban Ka’b m’a rapporté avoir interrogé le Messager de Dieu en disant :
« O Messager de Dieu ! que doit faire l’homme lorsqu’il commerce avec la femme sans éjaculer ? »
« Il doit laver ses parties touchées par l’écoulement vaginal, puis faire des ablutions mineures avant de prier.« , répondit le Prophète.

Abu Abd-ul-Lâh : Les ablutions majeures sont plus conformes à la précaution. Quant au dernier hadith, il n’a été mentionné que pour montrer les divergences des uléma.

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédent
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>

hadith 0269 – Les ablutions majeures – Sur le lavage du madhy

Si vous êtes en état d’impureté, alors purifiez-vous. Si vous êtes malades, ou en voyage, ou revenez de la selle, ou avez touché à des femmes et ne trouviez pas d’eau, utilisez en substitution un sol sain pour en passer sur votre visage et vos mains. Dieu ne veut vous imposer aucune gêne, mais vous épurer, parfaire sur vous son bienfait, escomptant que vous en aurez gratitude (sourate 5, verset 6).

Vous qui croyez, n’approchez la prière ni en état d’ivresse, avant de savoir ce que vous dites, ni en état d’impureté, sauf quand vous êtes en chemin, avant d’avoir pratiqué une ablution majeure, sauf si vous êtes malades, ou en voyage, ou revenant de déféquer, ou ayant touché à une femme, sans trouver d’eau: dans ce cas, recourez à un sol sain, effleurez-en votre figure et vos mains (sourate 4, verset 43).

Sous-chapitre 13
Sur le lavage du madhy


HADITH 00269
Ali dit : J’étais un homme qui avait souvent des suintements prostatiques. Je demandai à un homme d’interroger le Prophète au sujet de mon cas, quant à moi, je ne pouvais l’interroger du fait du lien qui existait entre moi et sa fille. En effet, l’homme interrogea le Prophète et celui-ci dit :
« Fais des ablutions mineures et lave ta verge !« 

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>

hadith 0229 à 0230 – Les ablutions mineures (wudû) – Sur le lavage et le frottement des traces du sperme et sur le lavage des traces de l'écoulement venant d'une femme

 


Sous-chapitre 64
Sur le lavage et le frottement des traces du sperme et sur le lavage des traces de l’écoulement venant d’une femme

HADITH 0229
Aicha dit : « Je lavais des fois les traces du spermes du vêtement du Prophète, qui sortait ensuite pour se rendre à la prière malgré les traces de l’eau sur son habit. »

HADITH 0230
Sulaymân ben Yasâr dit : J’ai interrogé Aicha sur le sperme qui touche le vêtement et elle m’a dit : « Je le (le sperme) lavais du vêtement du Messager de Dieu, qui se rendait à la prière alors que les traces du lavage était sur son habit ( c’est-à-dire les traces d’eau ). »

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>