www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

mérites – islam à tous

Des mérites de la prière d’Al Fajr : son importance et son accomplissement

La prière est un des piliers de l’Islam et par conséquent, elle est d’une grande importance. Nous allons nous intéresser à la prière d’Al Fajr (la prière de l’aube) et ses mérites. Cette prière ayant lieu à l’aube, nombreux sont ceux qui ne l’accomplissent pas à l’heure. Ainsi, nous allons exposer l’importance de cette prière à son heure, puis nous expliquerons ce que risquent ceux qui ne se lèvent pas prier. Enfin, nous émettrons des moyens à mettre en œuvre pour nous réveiller. Notre rappel se base sur l’ouvrage de Mohamed ben Shûmân Ar-ramlî intitulé « La prière d’Al Fajr, ses mérites et comment y être assidu ? ».

L’importance de la prière d’Al Fajr

La prière d’Al Fajr présente une importance particulière car les anges de la nuit et les anges du jour se réunissent à l’aube pour assister à la prière. Allah envoie Ses anges auprès de Ses serviteurs afin qu’ils témoignent de leur prière. Cela prouve donc que cette prière est précieuse aux yeux de Notre Seigneur. En effet, Abu Hourayra (qu’Allah l’agrée) rapporte que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « La prière en commun est supérieure à la prière individuelle de vingt- sept degrés. Les anges du jour et les anges de la nuit se réunissent au moment de la prière de l’aube. » Quel bienfait de Notre Seigneur ! Les anges se réunissent pour la prière de l’aube sobhanAllah !

Abu Hourayra rapporte également que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Les anges de la nuit et les anges du jour se relaient auprès de vous et se réunissent à la prière de l’aube et à la prière du ‘asr. Puis ceux qui ont passé la nuit parmi vous remontent au ciel, et Allah, bien qu’Il soit le mieux informé, leur demande : « Comment avez-vous laissé Mes serviteurs ? » Ils Lui répondent alors : « Nous les avons laissés en prière et nous les avons retrouvés en prière. » Ces ahadiths sont tous deux rapportés par Al Boukhari et Muslim. Ils soulignent l’importance de la prière d’Al fajr. En effet, la présence des anges et leur témoignage auprès de Notre Seigneur prouve que nous ne devons pas négliger cette prière. La prière d’Al Fajr est importante pour Notre Créateur, par conséquent, elle l’est pour nous.

De plus, la prière d’Al Fajr est d’une importance capitale car c’est par son biais que nous pourrons voir Allah dans l’Au-delà. Quel meilleur mérite que celui-là ? Ce fait est prouvé par Isma’il qui rapporte de Qayd ibn Hazim lequel rapporte que Jarir ibn ‘Abd Allah (qu’Allah l’agrée) a dit : « Nous étions assis avec le Prophète (‘alayhi salat wa salam) une nuit de pleine lune. Il se mit à regarder l’astre et nous dit : « Certes vous verrez votre Seigneur comme vous voyez celui-là – il désigna la lune – et vous ne serez pas gênés de sa vision. Ne vous laissez donc pas détourner par vos occupations de la prière qui précède le lever du soleil ou de celle qui précède son coucher » puis il récita la parole suivante d’Allah : {Glorifie par la louange ton Seigneur avant le lever et avant son coucher} (Sourate 50 : Verset 39). » Comment pouvons-nous négliger la prière d’Al Fajr quand nous savons qu’en lui étant assidus, nous pourrons voir Notre Seigneur incha Allah ?! La prière de l’aube est très importante et elle est porteuse des meilleurs mérites macha Allah.

Son importance est également prouvée par le fait qu’elle nous protège de l’Enfer. En effet, ‘Umara b. Ru’ayba (qu’Allah l’agrée) rapporte que l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Quiconque accomplit la prière qui précède le lever du soleil et la prière qui précède son coucher n’entrera pas en Enfer ». Il s’agit des prières du fajr et du ‘asr. Comment pouvons-nous encore douter de son importance et de ses mérites ? Cette prière est un bienfait pour nous car elle nous permettra d’éviter le feu de l’Enfer incha Allah. SobhanAllah ! Qu’espérer de mieux ? L’importance de la prière d’Al Fajr est largement prouvée par ses mérites.

Quant à ceux qui ne se lèvent pas…

Ceux qui ne se lèvent pas prier à l’aube encourent de nombreux risques. Tout d’abord, il faut savoir que satan urine dans l’oreille de celui qui reste dormir au lieu de se lever prier. En effet, ‘Abd Allah ibn Mas’ud (qu’Allah l’agrée) rapporte : « On parla à l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) du cas d’un homme qui avait dormi une nuit entière jusqu’au lever du soleil et il (‘alayhi salat wa salam) dit : « Satan a uriné dans les oreilles d’un tel homme ». » Cela devrait dissuader chacun d’entre nous de dormir la nuit entière et de négliger la prière de l’aube.

De plus, celui qui ne se lève pas prier encourt les nœuds de satan, l’engourdissement et la mauvaise humeur. Il est rapporté d’Abu Hourayra que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Quand l’un de vous s’endort, Satan fait trois nœuds sur sa nuque, il frappe [de sa main] chaque nœud en disant : « La nuit est encore longue ! Dors ! » S’il se réveille entre-temps et évoque Allah, l’un de ces nœuds se délie. S’il fait ses ablutions, le deuxième nœud se délie. Et s’il prie, tous les nœuds se délient, ce qui fait qu’il se réveille plein d’énergie et de bonne humeur, sinon il se réveille engourdi et de mauvaise humeur. » La présence de satan et la réussite de ses ruses contre nous devrait nous éloigner du sommeil à l’heure de la prière.

Voici, entre autres ce qu’encourt celui qui ne se lève pas prier. Au delà de cela, celui qui dort toute la nuit entraîne la Colère d’Allah. Comment pouvons-nous négliger cette prière en sachant cela ? Tachons de ne pas encourir la Colère de Notre Seigneur et évitons les ruses de satan en nous levant prier incha Allah.

Comment nous réveiller ?

Afin de nous réveiller à chaque aube, nous devons garder à l’esprit que la prière d’Al Fajr possède de nombreux mérites (que nous avons cité précédemment). Nous devons nous rappeler que cette prière est un moyen de nous adresser directement à notre Seigneur et ce, en présence des anges. Nous adorons Allah donc nous devons saisir l’occasion de Lui parler, par amour pour Lui.

De plus, le fait de prier à l’heure nous permet d’éviter le châtiment et la colère d’Allah car celui qui néglige sa prière encourt la punition de son Seigneur. En prenant conscience que le châtiment et la colère d’Allah nous sont épargnés, notre réveil devrait être instantané.

Par ailleurs, nous devons nous rappeler que nous sommes seulement des passagers sur cette terre. Or, nous n’avons pas forcément tout mis en œuvre pour préparer l’Au delà. La prière est donc un moyen de nous armer pour l’accès au Paradis incha Allah. Pensons à la mort, cela nous sera profitable incha Allah. Si nous devions mourir demain, nous ne manquerions pas de nous lever à l’aube pour évoquer Allah. Qu’en est-il lorsque nous ignorons l’heure de notre mort ? Nous devrions nous lever à chaque aube car chaque nuit risque d’être notre ultime nuit, donc notre dernière occasion d’implorer le Pardon de Notre Seigneur. Ibn Al Jawzi a dit : « Il incombe à tout homme sensé de se munir du viatique [spirituel] nécessaire pour le grand départ, car il ne sait pas quand Allah décidera de prendre son âme – et certes Il le fera sans le prévenir – ni quand il sera invité à comparaître devant Lui. »

Qu’Allah nous épargne Son Châtiment et Sa Colère. Puisse-t-Il nous faciliter l’éveil lors de l’aube afin que nous l’évoquions, puisse-t-Il accepter nos prières et nous accorder le Paradis par Sa Grâce.

Par Oum Ayoub

Ayat al-Kursi (Sourate 2 : Verset 255) : sa révélation et ses mérites

Ayat al-Kursi ou « le verset du Trône » est le 255ème verset de Sourate al Baqara (La Vache), seconde Sourate du Saint Coran. Les mérites de ce verset sont immenses. Revenons donc sur les circonstances de sa révélation et sur ses mérites à l’aide du tafsir de l’éminent savant Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde).

La révélation de ce verset

Sourate al Baqara est composée de 286 versets et a été révélée à Médine, à l’exception du verset 281 qui a été révélé à Mina pendant le pèlerinage d’adieu. Elle est la première sourate à avoir été révélée suite à l’émigration du Prophète (‘alayhi salat wa salam).

Cette sourate s’appelle La Vache en référence aux versets 67 à 73 qui la composent. Elle est la sourate la plus longue du Saint Coran et une sourate comportant de nombreux mérites, notamment le verset du Trône.

Les mérites de ce verset

Tout d’abord, ayat al-Kursi a le mérite de faire partie de sourate al Baqara. Cette sourate a de grands mérites. En effet, la récitation de cette sourate éloigne Shaytane. C’est ainsi qu’Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) rapporte que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Ne transformez pas vos maisons en tombes. Le démon n’entre jamais dans une maison où on récite sourate al baqara ». (Muslim, Ahmed, At-Tirmidhy). Ainsi, la récitation de ce verset et de la sourate entière permet au foyer de vivre et d’être préservé de Shaytane.

De plus, ce verset a le mérite d’être le meilleur des versets du Saint Coran. C’est un verset qui célèbre la gloire d’Allah. En effet, ‘Oubay ibn Ka’b (qu’Allah l’agrée) a dit que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a demandé : « Quel est le meilleur verset qui se trouve dans le Livre d’Allah ? » Il lui répondit : « Allah et Son envoyé sont les plus savants ». Comme il réitéra cette question sans avoir aucune réponse, il lui répliqua : « Il est le verset du Trône ». Puis il ajouta : « Que l’acquisition de la science te soit facile ô Abou al Moundher. Par celui qui tient mon âme dans Sa main, ce verset a une langue et deux lèvres pour célébrer la gloire d’Allah auprès du Trône ». (Ahmed).

Par ailleurs, la récitation de ce verset protège le foyer de Shaytane. De même, ayat al-Kursi est le maître des versets du Saint Coran. En effet, Abou Hurayra (qu’Allah l’agrée) rapporte que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Dans la sourate « la vache », il y a un verset qui est le maître des versets du Coran ; il n’est récité dans une maison sans que le démon ne la quitte« . (Al Hakem). Ainsi, ayat al-Kursi est une véritable protection pour chaque musulmane sobhanAllah. C’est ainsi que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) récitait ayat al-Kursi chaque nuit avant de s’endormir.

Ainsi, les mérites de ce verset devraient amener chacun d’entre nous à le réciter quotidiennement en le méditant, mais également à ceux qui ne le connaissent pas encore de l’apprendre afin d’en tirer profit incha Allah.

hadith 0521 à 0522 – Les horaires de la prière – Sur les horaires et les mérites de la prière

 

Sous-chapitre 1
Sur les horaires et les mérites de la prière

Dieu, Puissant et Majestueux dit : Pour les croyants, la prière s’inscrit à heures fixes… (sourate 4, verset 103) C’est-à-dire que Dieu a fixé aux fidèles les moments de la prière.

HADITH 0521
Ibn Chihab : Un jour, Umar ben Abd-al-Azir retarda de faire la prière. En entrant chez lui, Urwa ben az-Zubayr l’informa que Chu’ba ben al-Mughira avait un jour retardé la prière au moment où il était en Irak. Abu Mas’ûd al-Ansary s’était alors rendu chez lui et lui avait dit :
« O Mughira ! que veut dire cette négligence ? N’as-tu pas su que l’archange Gabriel était descendu du ciel et pria…, que le Messager de Dieu pria après lui, que cela se répéta par cinq fois et qu’enfin Gabriel dit au Prophète : c’est ce qu’on m’a ordonné de te transmettre. »
En entendant cela, Umar dit à Urwa :
« Sois sûr de ce que tu rapportes ! Est-ce Gabriel qui a indiqué les horaires de la prière au Messager de Dieu ? »
« C’est ce que rapportait Bachir ben Abu Masud de son père »,répondit Urwa.

HADITH 0522
Urwa dit : Aicha m’a rapporté que le Messager de Dieu accomplissait la prière du asr alors que les rayons du soleil étaient encore dans sa chambre.

Allez au,
sommaire
Sous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>

invocation – Les mérites de dire 'gloire à Allah, louange à Allah, il n'y a de divinité qu'Allah, Allah est le plus Grand'

invocation – Les mérites de dire ‘gloire à Allah, louange à Allah, il n’y a de divinité qu’Allah, Allah est le plus Grand’


Retour à la liste des invocations

 

01 –
Soubhâna l-lâhi wa bi-hamdihi. (100 fois)
« Le Prophète SAWS a dit : Quiconque répète « Gloire, pureté et Louange à Dieu », cent fois pendant la journée, verra ses fautes effacées, fussent-elles comme l’écume de la mer.« 

02 –
Lâ ilâha illâ l-lâhou, wahdahou lâ sharîka lahou, lahou-l-moulkou wa lahou-l-hamdou, wa houwa alâ koulli shay’in qadîr. (10 fois)
« Quiconque répète « Il n’y a d’autre divinité qu’Allah Unique, sans associé. A Lui la royauté, à Lui la louange et Il est capable de toute chose » à dix reprises, se verra attribuer la même récompense que celui qui aura affranchi quatre esclaves parmi les enfants d’Ismaîl. »

03 –
Soubhâna l-lâhi wa bi-hamdihi. Soubhâna l-lâhi-l-azîm.
Le Prophète SAWS a dit :  » Ne vous indiquerais-je point deux paroles à la fois faciles à prononcer, lourdes dans la balance et très appréciées du Tout Miséricordieux ? « 
Gloire et pureté à Allah ainsi que louange, et gloire à Allah le Tout Puissant.

04 –
Soubhâna l-lâhi, wa-l-hamdou li-l-lâhi, wa lâ ilâha illâ l-lâhou, wa l-lâhou akbar.
« Dire : « Gloire et pureté à Allah, la louange est à Allah, il n’y a de divinité qu’Allah et Allah est le Plus Grand », dépasse pour moi tout ce sur quoi le soleil se lève chaque jour. »

05 –
Soubhâna l-lâhi. (100 fois)
« Le Prophète SAWS a dit : « L’un de vous pense-t-il qu’il lui serait difficile d’accomplir mille bonnes actions chaque jour ? ». Une personne dans l’assistance dit alors : « Et comment serait-il possible à l’un d’entre nous de parvenir à cela ? » Et le Prophète SAWS de répondre : Il lui suffit de proclamer une centaine de fois la gloire de Dieu pour qu’on lui inscrive mille bonnes actions et qu’on lui efface mille péchés.« 

06 –
Soubhâna l-lâhi-l-azîmi wa bi-hamdihi.
« Quiconque dit : « Gloire et pureté à Allah le Tout Puissant, ainsi que Louange. » verra un palmier lui être planté au Paradis.« 

07 –
Lâ hawla wa lâ qouwwata il
lâ bi-l-lâhi.

« Un compagnon raconte : « Le Prophète SAWS me dit : Ô Abdallah Ibn Qays ! Ne t’indiquerais-je point ce qui constitue l’un des trésors du Paradis ? Je lui dis : « Bien sûr, ô Messager de Dieu ! » Et lui de me dire : « Dis : Il n’y a de force ni de puissance qu’en Allah. »

08 –
Soubhâna l-lâhi, wa-l-hamdou li-l-lâhi, wa lâ ilâha illâ l-lâhou, wa l-lâhou akbar.
« Les paroles les plus appréciées auprès de Dieu sont au nombre de quatre : « Gloire et pureté à Allah, louange à Allah, il n’y a d’autre divinité qu’Allah, Allah est le Plus Grand. » [et peu importe par laquelle de ces propositions on commence] »

09 –
Allâhoumma ghfir lî, wa rhamnî, wa hdinî, wa âfinî, wa rzouqnî.
« Il est rapporté que lorsqu’une personne embrassait l’Islam, le Prophète SAWS lui enseignait l’accomplissement de la prière et lui recommandait ensuite d’invoquer Dieu par ces mots : « Ô Seigneur ! Pardonne-moi, accorde-moi Ta miséricorde, guide-moi sur le droit chemin, accorde-moi le salut (ou la santé) et procure-moi ma subsistance. » »

10 –
Al hamdou li-l-lâh.
Lâ ilâha illâ l-lâh.
« La plus méritoire des invocations est certes : « La louange est à Dieu » et la meilleure des formules de rappel est : « Nulle divinité n’est digne d’être adorée en dehors de Dieu ». »

11 –
Soubhâna l-lâhi, wa-l-hamdou li-l-lâhi, wa lâ ilâha illâ l-lâhou, wa l-lâhou akbarou, wa lâ hawla wa lâ qouwwata illâ bi-l-lâhi.
« Le Prophète SAWS a dit : « (Vous indiquerais-je ce que sont) les oeuvres pieuses et durables ? : « Gloire et pureté à Allah, la louange est à Allah, il n’y a de divinité qu’Allah, Allah est le Plus Grand et il n’y a de puissance ni de force qu’en Allah. »

12 –
Lâ ilâha illâ l-lâhou, wahdahou lâ sharîka lahou. Allâhou akbarou kabîran, wa-l-hamdou li-l-lâhi kathîran. Soubhâna l-lâhi rabbi-l-âlamîna. Lâ hawla wa la qouwwata illâ bi-l-lâhi-l-azîzi-l-hakîm.
Allâhoumma ghfir lî, wa rhamnî, wa hdinî, wa rzouqnî.
« Un bédouin se présenta auprès du Messager de Dieu SAWS et lui dit : « Enseigne-moi une parole que je puisse répéter. ». Le Prophète SAWS lui recommanda alors de dire :
« Il n’y a d’autre divinité qu’Allah Seul sans associé, Allah est le Plus Grand dans toute Sa grandeur. La louange est à Allah en abondance. Gloire et pureté à Allah, maître des Univers. Il n’est de puissance ni de force que par Allah, le Puissant, le Sage. »
Le bédouin dit alors : « Ces mots sont pour mon Seigneur. Que me revient-il alors ? » Et le Prophète SAWS de dire :
« Ô Seigneur ! Pardonne-moi, accorde-moi Ta miséricorde, guide-moi sur le droit chemin et procure-moi ma subsistance. »

[La version d’Abû Dâwûd précise que le Prophète SAWS a dit lorsque ce bédouin s’en repartit : « Il repart les mains emplies de biens. »] »


Retour à la liste des invocations