www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

nocturne – islam à tous

hadith 0730 – Le Adhan – Sur la prière nocturne

Sous-chapitre 81
Sur la prière nocturne

HADITH 0730

Aicha rapporte : Le Prophète avait une natte qu’il étalait le jour et qu’il lui servait de cellule pendant la prière de nuit. En le voyant en prière, quelques personnes vinrent une fois prier derrière lui.

Affan rapporte : directement de Wujayb, directement de Musa, directement d’Abu an-Nazr, de Busr, de Zayd, du Prophète (pbsl).

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>

Sur google, il y a plusieurs façon d’orthographier le nom du recueille de Al Boukhâri, et les résultats montre bien, le quel est le plus utilisé.

Sahih l Bukhâri = Environ 4 180 000 résultats

Sahih al Boukhâri = Environ 2 180 000 résultats

Sahih el Boukhâri = Environ 2 170 000 résultats

Sahih al Bukhâri = Environ 1 200 000 résultats

hadith 0116 à 0117 – La science – Sur l'entretien nocturne au sujet de la Science

 


Sous-chapitre 41
Sur l’entretien nocturne au sujet de la Science

HADITH 0116
Abd-ul-Lâh ben Umar rapporta : A la fin de sa vie, le Prophète nous présida une fois pendant la prière du icha. Après le salam (le salut de la fin de la prière), il se leva et dit :
« Retenez bien votre nuit-ci ! cent ans après, des hommes vivant maintenant sur la surface de la terre, aucun ne restera.« 

HADITH 0117
D’après Said ben Jubayr, ibn Abbâs rapporta : Une fois, je passai la nuit chez ma tante maternelle Maymûma bent al-Hârith, l’épouse du Prophète qui était alors venu passer chez elle la nuit qui lui était consacrée (le Prophète consacrait à chacune de ses épouses une nuit). En fait, il pria le icha à la mosquée puis rentra chez lui où il fit quatre raka, s’endormit ensuite, puis se réveilla et dit :
« L’enfant dort-il ? » (ou quelques mots similaires), avant de se lever pour la prière. Je me levai à mon tour et me mis à sa gauche et lui de me mettre à sa droite. Il fit cinq raka puis deux autres (celles du fajr, la prière de l’aube) et s’endormit jusqu’à ce que j’entendis son souffle, après quoi il sortit pour aller faire la prière.