www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

partage – islam à tous

La deuxième édition du da'wathon arrrive…

Assalam alaykum wa rahmatuLlahi wa barakatuh

En 2012, vous avez financé 3162 coffrets lors de la première édition du Da’wathon.

Cette année, combien de coffrets allons-nous pouvoir distribuer grâce à vous ?
Le prix d’un coffret s’élève à 2,50€, voici ce que nous achetons avec votre don :

· Un CD audio présentant l’Islam
· Un livre mettant en lumière des versets du Coran
· Un fascicule expliquant la démarche
· Une surprise

Un deuxième Da’wathon ça vous dit?

C’est en avant première que nous vous annonçons l’arrivée du deuxième Da’wathon !
Vous pouvez vous connecter dès maintenant sur le site dédié à l’opération : Dawathon

L’objectif 2013 sera encore plus ambitieux, des nouveautés et des moyens plus importants sont à découvrir.

En attendant, restez connecté 🙂

Facebook Twitter Google

CLIQUEZ ICI

 

hadith 0421 – La prière – Sur le partage – Sur le fait d'accrocher un qinwu dans la mosquée.

Sous-chapitre 42
Sur le partage.
Sur le fait d’accrocher un qinwu dans la mosquée.

Abu Abd-ul-Lâh rapporte : Le Qinwu est le régime. Son duel est Qunwân, comme sinwu et sinwân.

HADITH 0421
Anas dit : On apporta au Prophète des biens d’al-Bahrayn d’une importance sans précédent. Le Prophète dit alors :
« Mettez-les à la mosquée !« , puis sortit pour faire la prière sans s’en intéresser.
Mais après la fin de la prière, il s’assit près de ces richesses et il commença à en donner à toute personne qu’il voyait. Et en arrivant, al-Abbas dit :
« O Messager de Dieu ! donne-moi-en car j’ai payé et ma rançon et celle de Aqil. »
« Prends-en !« , lui dit le Messager de Dieu.
En effet, al-Abbas prit une part et la mit sur son vêtement. Mais voulant la soulever, il ne put le faire, il dit :
« O Messager de Dieu ! donne l’ordre afin qu’on vienne me soulever ces biens ! »
« Non« , rétorqua le Prophète.
« Aide-moi alors à les soulever ! »
« Non« , répondit de nouveau le Prophète.
Sur ce, al-Abbas enleva une partie de ces biens et essaya de soulever le reste; mais comme il ne put le faire, il dit :
« O Messager de Dieu ! donne l’ordre afin qu’on m’aide à les soulever ! »
« Non« , reprit le Prophète.
« Aide-moi donc à les soulever ! »
« Non« , insista le Prophète.
Et al-Abbas de retrancher de nouveau une deuxième partie, souleva le reste en le mettant sur son dos et partit. Quant au Messager de Dieu, il s’était mis à le suivre du regard, étonné de son avidité, et ce jusqu’à ce qu’il ait disparu.
Enfin, le Messager de Dieu ne quitta sa place qu’après n’avoir laissé aucun dirham de ces bien.

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>

hadith 0064 à 0065 – La science – Sur la mumâwala et le fait qu'un homme de Science écrit une Science et l'envoie dans différentes régions


Sous-chapitre 7
Sur la mumâwala et le fait qu’un homme de Science écrit une Science et l’envoie dans différentes régions

Anas dit : Uthmân avait transcrit les mushaf (des copies du Coran) puis les avait envoyés aux différents coins du pays.

Et d’après, Abd-ul-Lâh ben Umar, Yahya ben Sa’id et Mâlik, cela est permis.

Un des savants du Hidjaz présenta, comme preuve pour la mumâwala, un hadith du Prophète : celui-ci envoya une missive à un chef d’une patrouille en lui disant : « Ne lis cette missive qu’une fois arrivé à tel endroit ! » En effet, à l’arrivée à l’endroit désigné, le chef lut la missive aux membres de la patrouille et les mit au courant des ordres du Prophète.

HADITH 0064
D’après Abd-ul-Lâh ben Abbâs, le Messager de Dieu envoya une missive avec un homme en lui donnant l’ordre de la remettre au grand souverain d’al-Bahrayn. L’ayant reçue, ce dernier la remit à son tour à Khosrô qui la lut et la déchira.
Ibn Chihâb : Je crois qu’ibn al-Musayab dit ; Le Messager de Dieu invoqua alors Dieu contre eux en Lui demandant de les déchirer.

HADITH 0065
Anas ben Mâlik dit : Une fois, le Prophète donna l’ordre ou voulut donner l’ordre d’écrire une lettre. On lui dit alors : « Ceux à qui tu veux écrire n’accepte de lire une lettre que si elle est scellée. » Depuis lors, le Prophète adopta un sceau en argent. Il y avait gravé : Muhammad, Messager de Dieu.
« C’est comme si je suis en train de voir sa blancheur dans sa main », reprit Anas.
Et Chu’ba de demander à Qatâda : « Qui a dit : Il y avait gravé : Muhammad, Messager de Dieu ? »
« C’est Anas », répondit Qatâda.

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>

L'Aid Al Adha approche!


aid al adha
aid al adha,2010,1431


Chère Donatrice, Cher Donateur,

 

L’Aid Al Adha arrive à grands pas et vous vous apprêtez certainement à célébrer la fête du Sacrifice en famille. Pendant ces jours, il est de tradition de nourrir les plus nécessiteux.

Avec le projet Sacrifice du Secours Islamique, nous vous donnons l’occasion de le faire!
 

Grâce à vos dons, chaque année des milliers de familles nécessiteuses peuvent fêter l’Aid Al Adha dignement, et nous vous en remercions sincèrement.

 

Par votre soutien précieux de l’an dernier : plus de 500 000 colis de viande ont été distribués par nos équipes aux plus démunis. Plus de 2 700 000 personnes ont ainsi pu recevoir votre aide dans une trentaine de pays.

 

Cette année encore, votre générosité pourra donner le sourire à des familles démunies.

Merci d’avance de tout le soutien que vous nous apporterez. 
 

L’équipe du Secours Islamique France

 


De la viande de l’Aïd contre la faim…

Célébrée par plus d’1 milliard de musulmans dans le monde, l’Aïd Al Adha (Fête du sacrifice) est l’une des plus importantes fêtes de l’Islam. En souvenir d’Ibrahim (PBSL), une bête est immolée et partagée… C’est l’occasion d’offrir des cadeaux à son entourage, mais surtout de faire preuve de solidarité envers les personnes dans le besoin.
Et si ce devoir de solidarité devenait un vrai moyen de lutte contre la faim et la sous-alimentation ?
 
Chaque année, à l’occasion de l’Aïd Al Adha, le Secours Islamique France vous propose d’offrir l’équivalent d’un mouton aux populations dans le besoin. Des colis de viande, source de protéines, sont distribués à des populations qui ne sont pas en mesure de s’en procurer, et ce, dans divers pays du monde.

Déroulement du projet
 
Ce projet  consiste en la distribution de colis de viande(1) aux personnes nécessiteuses. La priorité est donnée aux orphelins, veuves, réfugiés, victimes de conflits ou de catastrophes, handicapés, personnes âgées, femmes enceintes ou allaitant, etc.
 
1. Don : Vous nous faites parvenir votre don en précisant le(s) groupe(s) de pays où vous souhaitez offrir votre sacrifice
2. Achat :  Nous transférons les fonds et nos équipes de terrain achètent les bêtes à immoler
3. Sacrifice :  Le sacrifice est effectué en votre nom, par procuration (wakala)
4
. Distribution : Les colis de viande sont préparés (sacs de viande fraîche ou surgelée, boîtes de conserves, etc.) selon les besoins du terrain. Votre don est distribué en priorité à ceux qui en ont le plus besoin. Avantage des boîtes de conserve : Selon la situation du pays et le contexte dans lequel vivent les bénéficiaires (pays en guerre, problème de conservation, impossibilité de cuisiner…) la viande de l’Aïd est distribuée sous forme de conserves. En plus de garantir l’hygiène, ce mode de conditionnement à plusieurs avantages : facilité de transport, durée de conservation de 4 ans minimum, produit prêt à la consommation, coûts réduits… Ainsi, des zones difficiles d’accès peuvent être approvisionnées et un plus grand nombre de  personnes peuvent accéder aux colis de viande.

Bilan 2009 en bref
 
L’an dernier, plus de 500 000 colis de viande ont été distribués aux plus démunis à travers le réseau international du Secours Islamique (famille IRW). Plus de 2 700 000 personnes ont ainsi pu recevoir votre aide dans une trentaine de pays.
Parmi elles, plus de 324 000 personnes dans le besoin ont reçu des colis offerts par le Secours Islamique France, grâce à vos dons.

Prix par pays
A partir de  56€, vous pouvez offrir un mouton, à des personnes dans le besoin.
Le Secours Islamique France s’engage à respecter le souhait du donateur en sacrifiant un animal entier, en l’occurence un mouton ou l’équivalent en boeuf, zébu, chameau…, selon la spécificité du pays.
 
Groupe A : 116€
Mauritanie, Sénégal, Tchétchénie, Territoires Palestiniens*
Groupe B : 81€
Soudan, Bangladesh, Pakistan, Djibouti, Niger, Madagascar
Groupe C : 56€
Tchad, Ethiopie, Inde
 
Autres Pays:
Territoires Palestiniens* (viande fraîche) : 251€
France : 251€
Irak : 221€
Kirghizistan : 141€