www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

pilier – islam à tous

Les six piliers de la foi en islam

Les six piliers de la foi en islam

Les six piliers de la foi sont tirés d’un hadith qui fait parti des quarante hadith qu’a répertorié l’imam Al Nawawi  dans lequel on retrouve d’abord les cinq piliers de l’Islam, puis les six piliers de la foi et enfin les signes précurseurs de la fin du monde.

Omar Ibn Al Khattab (que Dieu l’agrée) rapporte :

Un jour que nous étions assis auprès de l’envoyé de Dieu (que la salut et la paix soient sur lui) voici qu’apparut à nous un homme aux habits d’une vive blancheur, et aux cheveux d’une noirceur intense, sans trace visible de voyage, personne parmi nous ne le connaissait. Il vint s’asseoir en face du prophète (que Dieu prie sur lui et le salue), plaça ses genoux contre les genoux du prophète et posant les paumes de ses mains sur les deux cuisses du prophète, il lui dit :
– Ô Mouhammad, informe moi au sujet de l’islam.

L’envoyé de Dieu (que la paix et le salut soient sur lui) répondit :
L’islam est que tu témoignes qu’il n’est pas de divinité si ce n’est Allah et que Mouhammad est l’envoyé d’Allah ; que tu accomplisses la prière (5 prières quotidiennement) ; verses la Zakât (L’aumône légale) ; jeûnes le mois de ramadan et effectues le pèlerinage vers La Maison Sacrée (La Mecque) si tu en a la possibilité.
– Tu dis vrai ! dit l’homme.
Nous fûmes pris d’étonnement de le voir, interrogeant le Prophète, approuver.
Et l’homme de reprendre :

– Informe moi au sujet de la foi (al Imân).
– C’est, répliqua le prophète (que la paix et le salut soient sur lui) de croire en Allah, en Ses Anges, en Ses Livres, en Ses apôtres, au Jour Dernier et de croire dans le destin imparti pour le Bien et le Mal.
– Tu dis vrai, répéta l’homme qui reprit en disant :

– Informe moi au sujet de l’Heure.

Le Prophète (que la paix et le salut soient sur lui) répondit :
– L’interrogé n’en sait pas plus que celui qui l’interroge.
L’homme demanda alors :
– Quels en sont les signes précurseurs ?
– C’est, répondit le Prophète (que la paix et le salut soient sur lui) lorsque la servante engendrera sa maîtresse, et lorsque tu verras les pâtres miséreux, pieds nus et mal vêtus rivaliser dans l’édification de constructions élevées.
Là-dessus, l’homme s’en fût. Quant à moi, je restai un moment.
Ensuite le Prophète (que la paix et le salut soient sur lui) me demanda :
« Ô Omar ! Sais-tu qui interrogeait ?
Je répondis :
– Allah et Son envoyé en savent plus.
– C’est Djibril (que la paix soit sur lui) dit le Prophète (que la paix et le salut soient sur lui) qui est venu vous enseigner votre religion. »

L’explication de ce hadith met en évidence les six piliers de la foi :

1- Croire en Dieu

Dieu est unique, rien lui ressemble, il est le Maître de l’univers et du jour dernier. Il possède les plus beaux noms. Il est celui que l’on adore sans rien associer.

2. Croire en Ses Anges

Ce sont des créatures de Dieu créés de lumière qui ne sont ni masculins ni féminins. Il ne peuvent pas désobéir à Dieu et ont plusieurs missions comme écrire les œuvres des humains …

3-Croire en Ses livres saints

C’est croire en tous les livres saints envoyés par Dieu : la Thorah, les Psaumes, l’Évangile et le Coran. Le coran est le seul livre a n’avoir subit aucune modification, c’est le miracle préservé par Dieu.

4-Croire en Ses prophètes et messagers 

Ce sont ceux que Dieu a choisi pour transmettre son message parmi les être humains, ils sont les meilleurs humains. Mouhammad (que la paix et le salut soient sur lui) est le dernier des prophètes et a transmis le dernier message de Dieu.

5-Croire au jour dernier

C’est croire en la vie après la mort, au paradis et en l’enfer. Dieu est le Juste, personne ne sera traité injustement, et nous serons tous rétribués selon nos œuvres.

6-Croire au destin

Le croyant croit au destin (la pré destination), qu’il soit bon ou mauvais ; il croit au fait que Dieu est l’Omniscient qui sait ce qu’il s’est passé, ce qu’il se passe et se passera, bien que nous soyons arbitres dans nos choix.

Les cinq piliers de l'islam


pilier,pilier de islam,les cinq piliers,les 5 piliers,shahada,foi,priere,ramadan,hajj,omrah,

 

Les cinq piliers de l’islam

1er pilier
La profession de foi


La profession de foi consiste à déclarer, avec conviction,
« La ilaha illa Allah, Mohammadour rasoulou Allah »
ce qui signifie:
« il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et Mohammed est Son messager (prophète) »

La première partie, « Il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah » signifie que nul n’a le droit d’être adoré à part Dieu, et que Dieu n’a ni partenaire ni fils. Cette profession de foi est appelée la shahada,
c’est une formule toute simple qui doit être prononcée avec conviction par celui ou celle qui veut se convertir à l’islam. La profession de foi est le pilier le plus important de l’islam.


2ème pilier
La prière


Les musulmans font cinq prières par jour. Chacune d’elles ne demande pas plus de quelques minutes. La prière en islam crée un lien direct entre Dieu et la personne qui Le prie, car il n’y a pas d’intermédiaire entre Dieu et cette personne.

Lorsqu’une personne prie, elle ressent au fond d’elle-même du bonheur, de la paix et du bien-être, et elle sent que Dieu est satisfait d’elle.
Le prophète Mohammed a dit: « Bilal, appelle les gens à la prière, que nous soyons réconfortés par elle »
Bilal était un compagnon de Mohammed à qui on avait confié la tâche d’appeler les gens à la prière
Les prières se font à l’aube, à midi, au milieu de l’après-midi, au coucher du soleil, et dans la soirée.
Un musulman peut prier à peu près n’importe où, que ce soit dans un champ, au bureau, dans une manufacture ou à l’université.

3ème pilier
Donner la Zakat

(offrende, soutien aux pauvres)


Toute chose appartient à Dieu, et les richesses ne sont donc que gérées par les êtres humains.
Le sens premier du mot zakat est à la fois « purification » et « croissance ».
Donner la zakat signifie « donner un certain pourcentage de la valeur de certains biens à certaines catégories de nécessiteux ».
Le pourcentage qui est dû sur l’or, l’argent et les fonds en argent qui équivalent à la valeur du poids de 85 grammes d’or, et dont une personne a été en possession pendant toute une année lunaire, est de deux et demie pour cent. Nos biens sont purifiés lorsque nous en mettons de côté une petite partie pour ceux qui sont dans le besoin et, comme lorsque nous taillons une plante, ce prélèvement a pour effet d’équilibrer et de favoriser une nouvelle croissance.
Une personne peut aussi donner autant qu’elle le veut en charité non-obligatoire.



4ème pilier
Le jeûne du mois de Ramadan


Chaque année au mois de Ramadan, les musulmans jeûnent de l’aube jusqu’au coucher du soleil en s’abstenant de manger, de boire et d’avoir des rapports sexuels. Bien que le jeûne soit bon pour la santé, il est surtout considéré comme une façon de se purifier spirituellement. En rompant ses liens avec les commodités de la vie, même pour une courte période de temps, la personne qui jeûne ne peut que ressentir de la compassion envers ceux qui ont faim, en plus de grandir spirituellement.


5ème pilier
Le pèlerinage à la Mecque


Le pèlerinage annuel ( Hajj ) à la Mecque est une obligation, une fois au cours de leur vie, pour ceux qui sont physiquement et financièrement capables de le faire. Près de deux millions de personnes, provenant des quatre coins du monde, se rendent chaque année à la Mecque. Bien qu’il y ait toujours de nombreux visiteurs à la Mecque, le hajj annuel doit être fait au douzième mois du calendrier islamique. Les pèlerins de sexe masculin portent un vêtement spécial d’une grande simplicité qui élimine toute distinction de classes ou de culture afin que tous soient égaux devant Dieu.