www.islam-a-tous.com

Nous vous proposons de découvrir Mouslimradio.info

Actuellement, en direct sur Loading ...


Pour écouter MouslimRadio choisit ce qui te plait

MouslimRadio sur Winamp MouslimRadio sur iTunes MouslimRadio sur Windows Média Player MouslimRadio sur Real Player MouslimRadio sur QuickTimes MouslimRadio en Streaming MouslimRadio sur SHOUTcast Stream Status MouslimRadio sur SHOUTca.st player MouslimRadio sur Tunein MouslimRadio sur android
Mouslimradio sur tunein Mouslimradio sur android Mouslimradio sur iphone Mouslimradio sur Windows Phone Mouslimradio sur tablette, mobile, téléphone

SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

regle – islam à tous

hadith 0714 à 0715 – Le Adhan – En cas de doute, l'imam peut-il se référer aux paroles des fidèles ?

Sous-chapitre 69
En cas de doute, l’imam peut-il se référer aux paroles des fidèles ?

HADITH 0714

Abu Hurayra rapporte : Une fois, le Messager de Dieu (pbsl) fit deux ra’ka au lieu de quatre, d’ou Dhu-l-Yadayn lui dit :

« O Messager de Dieu ! Est-ce que c’est le nombre de ra’ka de la prière qui est réduit ou c’est toi qui vient d’oublier ? »

« Est-ce que Dhul-Yadayn dit vrai ? », demanda le Messager de Dieu (pbsl)

« Oui », répondirent les fidèles.

Sur ce, le Messager de Dieu se leva, fit deux autres ra’ka et prononça le teslim. Après quoi, il prononça le tekbir et se prosterna comme il venait de le faire ou plus longtemps.

HADITH 0715

Abu Hurayra dit : Une fois, le Prophète (pbsl) fit la prière de Dohr en accomplissant deux ra’ka seulement. On lui dit alors : « Tu viens de faire deux ra’ka seulement. » Sur ce, il fit deux autres ra’ka, prononça le teslim puit fit deux prosternations.

 

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>

Sur google, il y a plusieurs façon d’orthographier le nom du recueille de Al Boukhâri, et les résultats montre bien, le quel est le plus utilisé.

Sahih l Bukhâri = Environ 4 180 000 résultats

Sahih al Boukhâri = Environ 2 180 000 résultats

Sahih el Boukhâri = Environ 2 170 000 résultats

Sahih al Bukhâri = Environ 1 200 000 résultats

 

Règles concernant l’expiation du jeûne manqué et le jeûne des six jours du mois de Shawwâl

Règles concernant l’expiation du jeûne manqué
et le jeûne des six jours du mois de Shawwâl.

Question: Certaines personnes attendent l’arrivée du Ramadan suivant alors qu’ils n’ont pas encore rattrapé les jours manqués du Ramadan précédent. Que doivent-ils faire dans ce cas ?

Réponse: Celui qui agit ainsi doit se repentir à Allah de cet acte car il n’est pas permis à celui qui doit des jours de Ramadan d’en retarder le rattrapage jusqu’au Ramadan suivant sans excuse valable et ce à cause de la parole de A’ishah, qu’Allah l’agrée: «Il m’arrivait d’avoir des dettes de jeûne du Ramadan, et je ne pouvais les acquitter qu’au mois de Shâabân» Ceci prouve qu’on ne peut retarder le rattrapage du jeune manque au-delà du mois de Ramadan suivant.
Celui qui agit ainsi devrait se repentir à Allah et rattraper les jours qu’il doit après le mois de Ramadan.

Question: Celui qui doit rattraper des jours manqués de Ramadan, doit-il les jeûner successivement ?

Réponse: Il est permis à celui qui doit rattraper des jours de jeune du mois de Ramadan de les jeuner séparément ou de manière successive. Il lui est également permis de retarder ce rattrapage jusqu’au moment qu’il souhaite à condition que ce soit avant le Ramadan suivant.

Question: Celui qui doit rattraper des jours manqués du Ramadan, peut-il accomplir un jeûne surérogatoire avant de rattraper les jours de jeûne obligatoire qu’il a manqués ?

Réponse: Il est permis à celui qui doit rattraper des jours manqués du Ramadan d’accomplir un jeune surérogatoire, par exemple le jeune du jour de Arafah, le jour de Ashûrâ’ et autres jeunes confirmés par la Sunna, car tant qu’il a un délai suffisamment large pour qu’il puisse rattraper les jours de jeune obligatoire qu’il a manqués avant le Ramadan suivant, il peut se permettre de retarder.
Nous attirons tout de même l’attention sur le fait qu’il est meilleur de d’abord rattraper ce qu’il doit car le rattrapage est une obligation et passe donc avant le (jeune) surérogatoire et le (jeune obligatoire) est meilleur que le surérogatoire.

Question: Quel est le jugement du malade qui ne se rétablit pas avant l’arrivée du Ramadan suivant et qui n’a pas rattrapé son jeûne manqué et meurt après Ramadan. Doit-on rattraper son jeûne ou nourrir des pauvres en expiation pour lui?

Réponse: Si le musulman meurt suite à sa maladie après la fin du mois de Ramadan, alors il ne doit pas de rattrapage du jeune ni d’expiation car il est légalement excusé.
Et il en est de même pour le voyageur s’il meurt pendant son voyage ou juste après son arrivée à destination, il ne doit pas de rattrapage du jeune ni d’expiation car fait partie des personnes excusées légalement.

Question: Est-ce qu’il est permis au mari de la femme qui rattrape des jours manqués du Ramadan d’avoir des rapports intimes avec elle sachant qu’elle a jeûné avec sa permission ? Et s’ils ont des rapports doivent-ils s’acquitter de l’expiation ?

Réponse: Si la femme rattrape des jours manques du Ramadan, il n’est pas permis à son mari d’avoir un rapport avec elle et s’il le fait, il commet un péché car elle est en jeune obligatoire mais ni lui ni elle ne doivent d’expiation car son jeune est un jeune de rattrapage et l’expiation n’est obligatoire que concernant le jeune du mois de Ramadan.

Question: Est-ce que la succession du jeûne des six jours de Shawwâl est une condition ? Et est-ce que celui qui a pour habitude de les jeûner tous les ans et qui n’a pas pu le faire une année doit-il les rattraper ?

Réponse: Le jeune des six jours du mois de Shawwâl est une Sunna authentique rapportée du messager d’Allah comme cite dans le hadith: «Celui qui jeûne le mois de Ramadan et les fait suivre de six jours du mois de Shawwâl c’est comme s’il avait jeûné toute l’année.»
Il est permis de jeuner ces six jours successivement ou separement. Il n’est pas obligatoire pour celui qui a l’habitude de les jeuner de les accomplir tous les ans. Il a le choix, s’il veut, il jeune dans l’espoir de la récompense d’Allah et s’il le souhaite, il les délaisse. Le choix dans ce domaine est large et celui qui délaisse ce jeune n’est pas fautif que ce soit à cause d’une excuse légale ou non.
Ainsi, celui qui délaisse le jeune des six jours de Shawwâl ne doit pas les rattraper après cela car ce jeune est surérogatoire et non obligatoire.

Question: Celui qui doit rattraper des jours manqués du Ramadan, peut-il jeûner les six jours de Shawwâl ou doit-il d’abord rattraper les jours de jeûne qu’il a manqués ?

Réponse: Celui qui a des jours de jeune (obligatoire) à rattraper et souhaite jeuner les six jours de Shawwâl doit obligatoirement rattraper les jours de jeune qu’il doit du mois de Ramadan, en premier puis jeuner les six jours de Shawwâl. Le Prophète a dit: «Celui qui jeûne le mois de Ramadan et y ajoute six jours du mois de Shawwâl c’est comme s’il avait jeûné tout le temps [Ad-Dahr].»[Ad-Dahr] signifiant: l’année.
Et on ne peut dire de celui qui doit rattraper des jours de jeune du mois de Ramadan qu’il a jeuné «le mois de Ramadan»

ATTENTION : Il y a une divergence entre les savants, tel que Abou Hannifa. Ce qui signifie, que l’on peut effectuer les six jours de Shawwal avant de rattraper les jours manquer de ramadan, à cause des menstrues. On doit rattraper les jours de ramadan, avant le prochain Ramadan.

Source : Centre Culturel Islamique de Québec