www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

répondre – islam à tous

hadith 0133 – La science – Sur le fait d'enseigner la Science ou de répondre à des questions dans une mosquée

hadith


Sous-chapitre 52
Sur le fait d’enseigner la Science ou de répondre à des questions dans une mosquée

HADITH 0133
Abd-ul-Lâh ben Umar dit : Un homme se leva dans la mosquée et dit :
« O Messager de Dieu ! à partir de quel endroit nous recommandes-tu de commencer notre talbiya ? »
« Les habitants de Médine« , répondit le Messager de Dieu
« doivent commencer à partir de Dhi-l-Hulayfa; les habitants de la Syrie à partir d’al-Juhfa et ceux du Nejd à partir de Qarn.« 

Ibn Umar dit : On rapporte que le Messager de Dieu dit aussi :
« et les habitants du Yémen commenceront leur talbiya à partir de Yalamlam. » Mais je n’ai pu retenir cette phrase du Messager de Dieu.

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>

hadith 0124 – La science – Sur le fait d'interroger ou de répondre lors du Jet des pierres.

hadith


Sous-chapitre 46
Sur le fait d’interroger ou de répondre lors du Jet des pierres.

HADITH 0124
Abd-ul-Lâh ben Amrû rapporta : J’ai vu le Prophète près d’al-Jamra (c’est l’endroit où l’on fait le rite du jet des pierres pendant le pèlerinage) qui recevait les questions des gens. Un homme lui dit :
« O Messager de Dieu ! j’ai immolé avant que je ne jette les pierres… »
« Jette-les maintenant ! il n’y a aucun mal à cela. »
Un autre :
« O Messager de Dieu ! je me suis rasé les cheveux avant que je n’immole… »
« Tu peux immoler, il n’y a aucun mal à cela. »
Et à chaque fois qu’on l’interrogea sur un rite fait plus tôt ou plus tard, il disait au concerné :
« Fais-le ! il n’y a aucun mal à cela.« 

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>