www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

sortir – islam à tous

hadith 0743 à 0745 – Le Adhan – Ce que le fidèle doit dire après le tekbir

Sous-chapitre 89
Ce que le fidèle doit dire après le tekbir

HADITH 0743

Anas rapporte : Le Prophète (pbsl), Abou Bakr et Umar commençaient la prière par : Al-Hamdou li-l-Lahi rabbi-l-alamin ( c’est-a-dire la sourate 1 , la Fatiha).

HADITH 0744

Abu Hurayra dit : Entre le tekbir et la récitation du Coran, le Messager de Dieu (pbsl) observait un court silence ( Je crois, dit l’un des rawi, qu’il avait aussi ajouté ceci : très minime )

Je lui dis une fois : Que mon père et ma mère soient sacrifiés pour toi, ô Messager de Dieu (pbsl) ! Que dis-tu pendant ton court silence entre le tekbir et la récitation ?

« Je dis : Seigneur ! Éloigne-moi de mes péchés, ainsi que mes péchés de moi, comme tu as éloigné l’orient et l’occident l’un de l’autre ! Seigneur ! Purifie-moi des péchés comme on purifie un vêtement blanc de la souillure ! Seigneur ! Lave mes péchés avec de l’eau, de la neige et de la grêle ! »

HADITH 0745

Asma bent Abu Bakr rapporte : Le Prophète fit la prière de l’éclipse : il se mit debout et resta longtemps ainsi, puis fit un long roukou, se tint de nouveau longtemps debout, refit un long roukou, releva la tête, fit un long soujoud, releva la tête, refit de nouveau un long soujoud, se leva et resta longtemps debout, refit un long roukou, releva la tête, refit un long soujoud, releva la tête, revint au soujoud et resta longtemps ainsi, enfin, il termina la prière et dit : « Le Paradis fut si proche de moi au point où si j’avais pu, je vous aurais apporté quelques-unes de ses cueillettes. Aussi, le Feu fut si proche de moi au point où j’avais dit : Oh ! Seigneur ! suis-je avec eux ? Sur-ce, je vis une femme ( Je crois, dit Nafi, qu’ibn Abu Mulayka ajouta : … qu’une chatte égratignait ) . Je dis alors : Quelle est son histoire ? – Elle l’a retenu, me dit-on, jusqu’à ce qu’elle ( la chatte ) fùt morte de faim. Elle ne lui a pas donné à manger ni l’a laissé sortir pour manger ( Je crois, dit Nafit, qu’ibn Abu Mulayka ajouta : … des khachich – bestioles – ou des khachach – bestioles – de la terre ).« 

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédent – Sous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>

Sur google, il y a plusieurs façon d’orthographier le nom du recueille de Al Boukhâri, et les résultats montre bien, le quel est le plus utilisé.

Sahih l Bukhâri = Environ 4 180 000 résultats

Sahih al Boukhâri = Environ 2 180 000 résultats

Sahih el Boukhâri = Environ 2 170 000 résultats

Sahih al Bukhâri = Environ 1 200 000 résultats

hadith 0676 – Le Adhan – Sur celui qui est en train de servir les siens puis sort en entendant l'iqama de la prière.


Sous-chapitre 44
Sur celui qui est en train de servir les siens puis sort en entendant l’iqama de la prière.

HADITH 0676

Al Aswad dit : J’interrogeai Aicha :

« Que faisait le Prophète une fois chez lui ? »

Aicha répondit : « Il servait les siens… Mais à l’arrivée de l’heure de la prière, il sortait pour la faire. »

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>

Sur google, il y a plusieurs façon d’orthographier le nom du recueille de Al Boukhâri, et les résultats montre bien, le quel est le plus utilisé.

Sahih l Bukhâri = Environ 4 180 000 résultats

Sahih al Boukhâri = Environ 2 180 000 résultats

Sahih el Boukhâri = Environ 2 170 000 résultats

Sahih al Bukhâri = Environ 1 200 000 résultats

hadith 0639 – Le Adhan – Peut-on sortir de la mosquée à cause d'une nécessité ?


Sous-chapitre 24
Peut-on sortir de la mosquée à cause d’une nécessité ?

HADITH 0639
Abu Hurayra rapporte : Le Messager de Dieu arriva au moment où l’iqama était déjà faite et que les rangs des fidèles étaient bien alignés. Il s’approcha de son endroit habituel pour la prière et nous attendions qu’il prononçât le takbir, mais il retourna chez lui en nous disant :

« Gardez vos places !« 

En effet, nous gardimes notre posture jusqu’à son retour. Il arriva la tête dégouttant d’eau, il avait fait des ablutions majeures.

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>

Sur google, il y a plusieurs façon d’orthographier le nom du recueille de Al Boukhâri, et les résultats montre bien, le quel est le plus utilisé.

Sahih l Bukhâri = Environ 4 180 000 résultats

Sahih al Boukhâri = Environ 2 180 000 résultats

Sahih el Boukhâri = Environ 2 170 000 résultats

Sahih al Bukhâri = Environ 1 200 000 résultats

hadith 0275 – Les ablutions majeures – Si, une fois à la mosquée, on se souvient qu'on est atteint d'une janaba, on doit, dans cet état, sortir sans faire des ablutions sèches

Si vous êtes en état d’impureté, alors purifiez-vous. Si vous êtes malades, ou en voyage, ou revenez de la selle, ou avez touché à des femmes et ne trouviez pas d’eau, utilisez en substitution un sol sain pour en passer sur votre visage et vos mains. Dieu ne veut vous imposer aucune gêne, mais vous épurer, parfaire sur vous son bienfait, escomptant que vous en aurez gratitude (sourate 5, verset 6).

Vous qui croyez, n’approchez la prière ni en état d’ivresse, avant de savoir ce que vous dites, ni en état d’impureté, sauf quand vous êtes en chemin, avant d’avoir pratiqué une ablution majeure, sauf si vous êtes malades, ou en voyage, ou revenant de déféquer, ou ayant touché à une femme, sans trouver d’eau: dans ce cas, recourez à un sol sain, effleurez-en votre figure et vos mains (sourate 4, verset 43).

Sous-chapitre 17
Si, une fois à la mosquée, on se souvient qu’on est atteint d’une janaba, on doit, dans cet état, sortir sans faire des ablutions sèches


HADITH 00275
Abu Hurayra dit : On fit l’appel du commencement de la prière, on aligna les rangs des fidèles qui étaient encore debout; et le Messager de Dieu arriva alors pour nous présider en prière. Mais, une fois debout dans son musalla (le musalla est l’endroit où l’on accomplie la prière), il se souvint de sa janaba. « Gardez vos places ! » nous dit-il, puis revint chez lui et fit des ablutions majeures. En revenant vers nous, sa tête dégouttait encore de l’eau. Enfin, il prononça le takbir et nous de prier avec lui.

Abd-al-‘A’la a aussi suivi Uthmân ben Umar dans ce hadith, mais en le tenant de Mamar, d’az-Zyhry…

Rapporté aussi par al-Awza’y

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>