www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

INONDATIONS AU PAKISTAN : TRAVAIL METHODIQUE DU SECOURS ISLAMIQUE – islam à tous

INONDATIONS AU PAKISTAN : TRAVAIL METHODIQUE DU SECOURS ISLAMIQUE

pakistan

INONDATIONS AU PAKISTAN :

TRAVAIL METHODIQUE DU SECOURS ISLAMIQUE


20 millions de sinistrés, 2 millions de sans abris, près de 1 600 morts, 6 millions de personnes victimes d’urgence sanitaire, dont 3,5 millions d’enfants exposés à des maladies liés à l’eau !1 Ces chiffres affligeants sont le résultat des violentes précipitations, qui ont provoqué des inondations et des glissements de terrain dans le nord-ouest du Pakistan depuis 3 semaines maintenant.
Face à cette catastrophe sans précédent, le Secours Islamique France, présent depuis de nombreuses années dans le pays, met tout en œuvre pour pallier les besoins d’urgence.

Implanté dans la province de Khyber Pakhtunkhwa – la plus touchée par les inondations – au travers des ces 2 partenaires locaux, Aghaz et Peace Development Foundation (PDF), le Secours Islamique France mène, depuis longtemps, des projets autour de la sécurité alimentaire, l’assainissement et le soutien aux populations déplacées.

Fort de cette expérience, l’ONG est très réactive face au bouleversement grandissant que connaît le Pays. Ainsi un projet de sécurité alimentaire a pu s’opérer dans les districts de Charsadda, Nowshera, Mardan et Peshawar ; et un autre programme d’accès à l’eau potable et d’assainissement est en cours dans la vallée du Swat.

Ces différentes actions sont adaptées aux besoins urgents actuels. Les inondations ont emporté bétail, routes, écoles, infrastructures, villages entiers, réseaux électriques et détruits toutes les récoltes. Les besoins urgents sont donc la nourriture, l’eau potable, les tentes et les soins médicaux. Près de 6 millions de personnes ont besoin d’aide alimentaire et 302 000 maisons ont été détruites, balayées par les pluies diluviennes.
En parallèle, le spectre des épidémies fait son apparition : diarrhées, choléra, gastro-entérites, maladies gastriques.
    
Nos opérations, adéquates, sont possibles grâce à nos fidèles donateurs, qui une nouvelle fois, on fait preuve d’un véritable élan de générosité et à nos partenaires, comme le CDC (Centre de Crise) du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes français. En effet, la mobilisation est équivalente à celle témoignée pour le séisme en Haïti et sera sûrement plus importante puisque elle s’opère en plein mois de Ramadan, mois de générosité et de partage.

Bien sûr l’acheminement de l’aide s’avère compliqué avec la majorité des infrastructures détruites et une géographie montagneuse difficile d’accès où routes et ponts ont été ravagés, on en dénombre respectivement 283 et 281. Mais le Secours islamique, expert de ce terrain particulier, met tout en œuvre pour que les sinistrés soient les premiers bénéficiaires.


Laisser un commentaire