www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

La nuit du Destin ( Laylat oul-Qadr ) 1430 – 2009 – islam à tous

La nuit du Destin ( Laylat oul-Qadr ) 1430 – 2009

La nuit du Destin (Laylat oul-Qadr )

La Nuit du Destin se situe généralement dans
les dix dernières nuits du mois de Ramadan,
plus précisément dans les nuits impaires de ce mois.
Ce renseigner à la mosquée près de chez vous
pour connaitre la date précise.


A la mosquée Al Amel , qui est la mosquée de mon quartier, la nuit du destin est célébré dans la nuit du 26 au 27 Ramadan, et c’est comme cela chaque année. C’est dans cette nuit du 26 au 27 Ramadan, que l’on achève de lire le Saint Coran, à la mosquée, et que l’on accomplie des prière spécial, pour la nuit du destin.
Apparament, dans beaucoup de mosquée, la nuit du destin est célébré dans la nuit du 26 au 27 Ramadan.


***********


Que faire, que dire lors de cette nuit ?

Nous devons prier et invoquer Allah. En effet, Bukhari et Mouslim ont rapporté d’après Abu Hourayra que le prophète

(à lui la bénédiction et la paix de Dieu)

a dit :

« celui qui prie toute la nuit de Al-Qadr par foi et piété, Dieu pardonnera ses péchés précédents  »

Ahmad et Ibn Majah ont rapporté un hadith authentifié par Tirmidhi d’après Aïcha (que Dieu l’agrée) :

j’ai dit :

«ô Messager de Dieu, si je connais quelle nuit sera la nuit de Al-Qadr que dois-jedire ?  »

Il a dit :

« dis :ô Dieu, Tu pardonnes et Tu aimes le pardon alors pardonnes- moi  ».

(Allahouma Innaka Afoun Touhibboul Afwa Fafouanni)

Et Seul Allah est Le plus Savant !

Source :« Fiqh As-Sunna » de Sayed Sabiq

Laisser un commentaire