www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

invocation de l’ouverture de la prière – islam à tous

invocation de l’ouverture de la prière

invocation de l’ouverture de la prière



1 –

Soubbhânaka l-lâhoumma wa bi-hamdika, wa tabâraka ismouka wa tacâla jaddouka, wa lâ ilâha ghayrouka.
« Gloire et pureté à Toi, ô Seigneur et à Toi la louange. Que Ton nom soit béni, que Ta majesté soit élevée et il n’y a d’autre divinité en dehors de Toi. »

2 –

Wajjahtou wajhiya li-l-ladhî fatara s-samâwâti wa-l-arda, hanîfan wa mâ anâ mina-l-moushrikîna. Inna salâti wa nousoukî, wa mahyâya wa mamâtî li-l-lâhi rabbi-l-câlamîna, lâ sharîka lahou. Wa bi-dhâlika oumirtou wa anâ mina-l-mouslimîna. Allâhoumma anta-l-malikou lâ ilâha illâ anta. Anta rabbî wa anâ cabdouka, zalamtou nafsî wa ctaraftou bi-dhanbî. Fa-ghfir lî dhounoûbî jamîcan, innahou lâ yaghfirou dh-dhounoûba illâ anta. Wa hdinî li-ahsani-l-akhlâqi, lâ yahdî li-ahsanihâ illâ anta. Wa srif cannî sayyi’ahâ, lâ yasrifou cannî sayy’ahâ illâ anta. Labbayka wa sacdayka, wa-l-khayrou koullouhou bi-yadayka, wa sh-sharrou laysa ilayka, anâ bika wa ilayka, tabârakta wa tacâlayta, astaghfirouka wa atoûbou ilayka.
« Je tourne mon visage vers Celui qui a créé les cieux et la terre en pur monothéisme et je ne suis point du nombre des associateurs. En vérité, ma prière, mes actes de dévotion (ou sacrifice, immolation), ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l’univers. Nul associé avec Lui, voilà ce qui m’a été ordonné et je fais partie de ceux qui se soumettent. Ô Seigneur, c’est Toi le Roi, il n’y a point de divinité en dehors de Toi. Tu es mon Seigneur et je suis Ton adorateur, je me suis fait du tort à moi-même et je reconnais mon péché, pardonne-moi tous mes péchés car il n’y a personne qui pardonne les péchés sauf Toi.
Guide-moi, Seigneur, vers le meilleur comportement car il n’y a personne qui m’y conduise sauf Toi. Et épargne-moi le mauvais comportement car il n’y a personne qui m’en épargne sauf Toi. Me voilà, ô Allah, tout le bien est entre Tes Mains et le mal ne peut provenir de Toi, je (n’existe) que par Toi et je (retourne) vers Toi, soit béni et élevé, je Te demande pardon et je me repentis à Toi. »

3 –

Allâhoumma, rabba Jibrâ’îla, wa Mîkâ’îla, wa Isrâfîla ! Fâtira s-samâwâti wa-l-ardi, câlima l-ghaybi wa sh-shahâdati, anta tahkoumou bayna cibâdika fîmâ kânoû fîhi yakhtalifoûna. Ihdinî li-mâ khtoulifa fîhi mina-l-haqqi bi-idhnika. Innaka tahdî man tashâ’ou ilâ sirâtîn moustaqîm.
« Ô Seigneur Maître de Jibrîl (Gabriel), de Mikâ’îl (Michaël) et d’Isrâfil, Créateur des cieux et de la terre, Celui qui connaît parfaitement le monde invisible et le monde visible, c’est Toi qui jugeras entre Tes serviteurs ce sur quoi ils divergeaient. Guide-moi dans ce sur quoi on a divergé en matière de vérité avec Ta permission car Tu guides certainement qui Tu veux vers le droit chemin. »

4 –

Allâhou akbarou kabîran. Allâhou akbarou kabîran. Allâhou akbarou kabîran. Wa-l-hamdou li-l-âhi kathîran. Wa-l-hamdou li-l-âhi kathîran. Wa-l-hamdou li-l-âhi kathîran. Wa soubhâna l-lâhi boukratan wa asîlan. (3 fois),
puis : A’oudhou bi-l-lâhi mina sh-shaytâni min nafkhihi, wa naftihi, wa hamzihi.
« Allah est le Plus grand, Allah est le Plus grand, Allah est le Plus grand et louange à Allah en abondance et louange à Allah en abondance et louange à Allah en abondance. Gloire à Allah matin et soir. (trois fois de suite),

puis : Je cherche protection auprès d’Allah contre le diable : contre ses insufflations, son inspiration (maléfique) et sa tentation.

5 –

Allâhoumma laka-l-hamdou anta noûrou s-samâwâti wa-l-ardi wa man fîhinn. Wa laka-l-hamdou. Anta qayyimou s-samâwâti wa-l-ardi wa man fîhinn, [Wa laka-l-hamdou. Anta rabbou s-samâwâti wa-l-ardi wa man fîhinna.] [Wa laka-l-hamdou. Laka moulkou s-samâwâti wa-l-ardi wa man fîhinn.] [Wa laka-l-hamdou. Anta malikou s-samâwâti wa-l-ardi.] [Wa laka-l-hamdou.] [Anta-l-haqqou, wa wacdouka-l-haqqou, wa qawlouka-l-haqqou, wa liqâ’ouka-l-haqqou, wa-l-jannatou haqqoun, wa n-nârou haqqoun, wa n-nabiyyoûna haqqoun, wa Mouhammadoun haqqoun, wa s-sâcatou haqqoun.] [Allâhoumma laka aslamtou, wa calayka tawwakaltou, wa bika âmantou, wa ilayka anabtou, wa bika khâsamtou, wa ilayka hâkamtou.
Fa-ghfir lî mâ qaddamatou, wa mâ akhkhartou, wa mâ asrartou, wa mâ aclantou.]
[Anta-l-mouqaddimou wa anta-l-mou’akhkhirou. Lâ ilâha illâ anta.] [Anta ilâhî lâ ilâha illâ anta.]
« Ô Seigneur ! A Toi la louange, Tu es la lumière des cieux et de la terre et tous ceux qui s’y trouvent. A Toi la louange, Tu es celui qui administre les cieux et la terre et tous ceux qui s’y trouvent. (A Toi la louange, Tu es le Seigneur des cieux et de la terre et tous ceux qui s’y trouvent.) (A Toi la louange, à Toi la royauté des cieux et de la terre et tous ceux qui s’y trouvent). (A Toi la louange, Tu es le Maître des cieux et de la terre.) (A Toi la louange,) (Tu es la vérité, Ta promesse est vérité, Ta parole est vérité, Ta rencontre (le Jour du Jugement) est vérité, le Paradis est vérité, l’Enfer est vérité, les prophètes sont vérité et Mohammed saws est vérité et l’Heure (du Jugement) est vérité) (Ô Seigneur, c’est à Toi que je me suis soumis, en Toi que je place ma confiance, je crois en Toi et vers Toi je reviens en toute chose. Par Toi je combats (Tes ennemis) et par Ta loi j’ai jugé. Pardonne-moi donc mes péchés passés et futurs, ceux commis en secret et ceux commis en public.) (C’est toi qui fais avancer et qui fais reculer, nulle divinité autre que Toi.) (Tu es mon objet d’adoration, nulle divinité autre que Toi.) « 

Retour à la liste des invocations

 

2 réflexions au sujet de “invocation de l’ouverture de la prière”

  1. Je suis très,très contente d’avoir découvert et de pouvoir en profiter de votre site.
    Vous n’imaginez pas combien. J’en suis sincèrement RAVIE et je vous en remercie. Puisse DIEU vous accorder sa bénédiction pour la suite du ramadan.
    Mais j’ai une question pour vous: je suis toute seule malade et je n’ai pas de moyen de déplacement pour me rendre à la prière de la nuit du destin à la mosquée. comment dois-je faire ma prière toute seule à la maison?
    Merci de me répondre .S V P

Laisser un commentaire