www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

Houdhayfa ibn al-yaman – ( les Compagnons du Prophète ) – islam à tous

Houdhayfa ibn al-yaman – ( les Compagnons du Prophète )

Houdhayfa ibn al-yaman

Houdhayfa ibn al yamân vient, en compagnie de son père et de son frère, auprès de Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) et ils acceptent tous trois l’Islam.

Durant la bataille de Ouhoud, son père est tué par erreur par des musulmans. Malgré la peine et la douleur que cela provoque chez lui, il témoigne d’une grande force de caractère et d’une patience exemplaire à cette occasion: Il pardonne ainsi totalement les coupables de cette terrible erreur, en allant jusqu’à distribuer intégralement en aumône le prix du sang [diya] qui lui est versé par le Prophète Mouhammad .

Houdhayfa est le confident du Prophète Mouhammad : Il reçoit de sa part, la liste des personnes hypocrites –mounâfiqoûn. Voilà pourquoi ‘Omar , lorsqu’il est à la tête des musulmans, avant d’accomplir la prière mortuaire de quiconque, attend de voir si Houdhayfa vient se joindre à celle-ci: Au cas où il ne le fait pas, ‘Omar déduit que le défunt était un hypocrite et il ne prie pas lui-même sur lui.

Il raconte que les autres Compagnons (radhia Allâhou anhoum) avaient pour habitude de questionner le Prophète Mouhammad à propos du bien, tandis que lui préférait s’enquérir du mal, de crainte qu’il ne soit affecté par celui-ci: C’est ainsi qu’il a retenu du Prophète Mouhammad de très nombreux Hadiths concernant les troubles et les fitan à venir dans la oummah.

La piété et l’humilité sont deux précieuses qualités auxquelles Houdhayfa reste constamment attaché, et ce, même lorsque ‘Omar lui confie un poste de responsabilité en le désignant gouverneur de Madâïn.

Une anecdote bien connue le concernant montre la perspicacité de Houdhayfa : Il s’agit de sa réaction lorsque le Prophète Mouhammad l’envoie au sein des lignes ennemis durant la bataille du fossé –ghazwat oul khandaq-, afin de s’enquérir de leur situation et de leurs intentions. Alors qu’il se trouve parmi eux, une décision importante est sur le point d’être annoncée par Abou Soufyân: Avant de le faire, il demande cependant à ses troupes de s’assurer qu’il n’y a parmi eux aucun espion… Pour cela, il ordonne à chacun de vérifier l’identité de son voisin. Houdhayfa a alors la présence d’esprit d’anticiper la réaction d’un ennemi qui se trouve à ses côtés, et avant même que ce dernier ait le temps de le questionner à son sujet, c’est lui qui le fait avec force et vigueur… L’autre, soucieux d’établir qu’il n’est pas un espion et qu’il est fait partie du camps des mecquois pense même plus à le questionner, ce qui le permet de rentrer sain et sauf et de rapporter au Prophète Mouhammad les informations précieuses qu’il a pu collecter.

Houdhayfa quitte ce monde quarante jours après l’assassinat de ‘Othmân , en l’an 36 de l’Hégire.

Laisser un commentaire