www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

Annonces de Musulmans de France – islam à tous

NOUVEAU : LANCEMENT DE LA WEB TV MUSULMANS DE FRANCE ! VENDREDI 24 AVRIL 2020 A 18H30

NOUVEAU : LANCEMENT DE LA WEB TV MUSULMANS DE FRANCE ! VENDREDI 24 AVRIL 2020 A 18H30

Musulmans de France est heureuse de vous annoncer l’ouverture d’une web-tv durant le mois béni de Ramadan.

Nous vous accompagnons durant ce mois de Ramadan particulier cette année en raison de la crise sanitaire.

Coran, vie du Prophète (que les prières et la paix de Dieu soient sur lui), spiritualité, solidarité et conseils pratiques seront au rendez-vous dans un format de diffusion de deux heures, de 18h30 à 20h30 avec une rediffusion à 22h00.

Nous aurons aussi l’occasion de vous faire découvrir la 37ème Rencontre Annuelle des Musulmans de France en ligne ! Des conférences, des interviews, des projets…. Découvrons ensemble un programme riche et varié, pour petits et grands à l’adresse suivante :

https://www.youtube.com/channel/UCqnZGIkk1mb2ED4utjAgXuA

https://www.facebook.com/watch/live/?v=601751537079512

Excellent mois de Ramadan à toutes et tous et à bientôt sur MF Web-TV.

Musulmans de France,

La Courneuve, le 24 avril 2020.

 

Musulman de France : LE MOIS DE RAMADAN 1441/2020

LE MOIS DE RAMADAN 1441/2020

Les données astronomiques indiquent la naissance de la nouvelle lune pour le jeudi 23 avril à 2h26 GMT (3h26 heure française) avec une visibilité possible pour certaines régions du monde. Selon ces données scientifiques, le premier jour du mois de Ramadan pourrait être le vendredi 24 avril 2020. A la veille de cette date, comme les dernières années, Musulmans de France souhaite une annonce commune et consensuelle pour l’ensemble des musulmans de France. Le Conseil Français du Culte Musulman associé à l’ensemble des fédérations musulmanes fera la déclaration officielle du premier jour du mois de Ramadan.

Le recours aux calculs astronomiques demeure une méthode sûre et rigoureuse pour déterminer le début du mois de Ramadan tout en levant les incertitudes et divergences.  Cette approche scientifique a le mérite de constituer le seul moyen d’unifier les musulmans autour de cette question, de proposer l’établissement du calendrier hégirien sur une grande partie du globe et ainsi  grandement faciliter l’organisation sociale des pratiques cultuelles liées au mois de Ramadan.  Il en est de même pour la détermination des horaires de prières quotidiennes qui sont déterminées par le calcul scientifique sur la base des conditions juridiques définies par les textes.

Par ailleurs, Musulmans de France informe et rappelle que le montant de zakat al fitr reste fixé à 7 euros cette année. Le montant de la compensation journalière – al fidya- concernant les personnes qui ne peuvent pas jeûner reste quant à lui  fixé à 5 euros. Zakat al Fitr tout comme la compensation peuvent être versées au choix, dès le début du mois de Ramadan.

Zakaat Al Fitr est destinée par ordre de priorité aux pauvres à proximité, puis aux plus éloignés. Pour cela, vous pouvez confier votre Zakaat à la mosquée de votre ville qui est chargée de la redistribuer ou encore la verser à une association humanitaire de votre choix.

Avant le mois de Ramadan, le Prophète (prières et paix de Dieu soient sur lui) avait l’habitude d’invoquer fréquemment Dieu en lui demandant que ses contemporains et lui-même puissent atteindre le mois de Ramadan qui arrivait (« allahouma balaghna ramadhan »).

Nous demandons à Dieu de nous permettre de vivre et d’atteindre le mois béni de Ramadan et de préserver la santé de tous, dans cette épreuve douloureuse d’épidémie. Que Dieu préserve l’humanité.

Musulmans de France,
La Courneuve, le 8 avril 2020

Musulmans de France, Avis religieux, Fatwa concernant les actes rituels funéraires des victimes du coronavirus Covid-19

Avis religieux, Fatwa concernant les actes rituels funéraires
des victimes du coronavirus Covid-19.

En cette période difficile d’épidémie, certaines personnes atteintes par le virus trouvent la mort, que Dieu leur accorde Sa miséricorde et la patience à leurs familles.

Devant cette épreuve exceptionnelle, il est de la responsabilité de chacun à se protéger et à protéger les autres pour sauvegarder le maximum de vies.

Dans ces circonstances particulières, des questions se posent par rapport aux rituels islamiques concernant le défunt, et comment les appliquer dans ce contexte spécifique, qui exige de prendre toutes les mesures de précaution contre la propagation du virus, tout en observant tant que possible les règles religieuses du traitement digne du défunt.

Les actes rituels vis-à-vis du défunt dans la tradition musulmane comportent essentiellement quatre pratiques: le lavage de son corps, l’enveloppement du corps dans des linceuls, la prière mortifère et l’enterrement. A noter que la religion musulmane interdit l’incinération du corps du défunt.

1 – Le lavage du corps « Taghcil ».

Le lavage du corps du défunt est une « obligation collective », qui incombe à l’ensemble des musulmans dans les cas ordinaires, selon l’avis très majoritaire des savants musulmans. Certains jurisconsultes estiment que le lavage est recommandé, une « sunna ». Cependant en cas exceptionnel, comme en période des épidémies, des savants ont autorisé d’enterrer le mort atteint par l’épidémie sans lavage. C’est l’avis du malékite « Ibn Habib », qui est validé par « Al-Maziri ».

Vu les mesures sanitaires exceptionnelles exigées dans le contexte actuel, cet avis dérogatoire est donc à suivre en ces circonstances.

2 -L’enveloppement du corps du mort par des linceuls « Takfin ».

Envelopper le corps du défunt est une obligation collective qui incombe à l’ensemble des musulmans dans les cas ordinaires, selon l’avis majoritaire des savants musulmans, mais dans les cas exceptionnels, comme celle des épidémies, il est impératif de suivre la même dérogation concernant le lavage, en autorisant l’enterrement du corps sans l’envelopper dans des linceuls et enterrer le défunt avec les vêtements qu’il portait. Dans la tradition musulmane, le prophète Mohammed (SBDSL) a autorisé d’enterrer les martyrs de « Uhud » sans lavage ni enveloppement de leurs corps dans des linceuls.

Ainsi, toute mesure sanitaire d’enveloppement des dépouilles dans le cas des situations infectieuses graves devra être appliquée.

3 – La prière mortifère.

La prière mortifère est une obligation collective selon la majorité des savants musulmans, à l’exception d’un avis minoritaire la considérant recommandée « sunna ».

Dans le cas des morts par le virus, si la prière n’est pas possible à célébrer avant l’enterrement du mort, en application des mesures sanitaires exigées, il est possible d’effectuer la prière mortifère sur le mort après son enterrement, selon l’avis des hanafites. Il est possible également de célébrer la prière mortifère de l’absent « salat al-ghaieb » sur le défunt sans la présence de son corps.

4 – L’enterrement.

L’enterrement du défunt musulman est également une obligation collective qui incombe à l’ensemble des musulmans. Il est recommandé, dans la mesure du possible, d’enterrer le mort musulman dans un carré musulman.

Nous implorons Dieu, le Tout Miséricordieux, de protéger toute l’Humanité, des calamités de cette épidémie et de nous préserver de tout mal.

Musulmans de France.
La Courneuve, le 20 Mars 2020.

http://www.musulmansdefrance.fr/

Musulman de France : COMMUNIQUE : Le montant de Zakat Al Fitr Fixé à 7 euros

Musulman de France

COMMUNIQUE

Le montant de Zakat Al Fitr Fixé à 7 euros

A l’approche du mois béni de Ramadhan, les grandes fédérations musulmanes représentées par Messieurs le Recteur de la Grande Mosquée de Paris Dalil Boubakeur (Fédération Nationale de la Grande Mosquée de Paris), Amar Lasfar (Président de Musulmans de France) et Mohamed Moussaoui (Union des Mosquées de France), informent les fidèles que le montant de Zakat Al Fitr pour l’année 2018 a été réévalué et est fixée à 7 euros par personne.

En effet, le montant de cette Zakat Al Fitr n’avait pas fait l’objet de réévaluation depuis 2001, soit 17 années. Depuis ce temps, les prix des produits alimentaires de base ont évolué. Afin de mieux répondre à la finalité de cette obligation religieuse qui est de soutenir significativement les plus pauvres, la Zakat Al Fitr passe donc de 5 euros à 7 euros par personne. Elle est due pour chaque membre d’une famille y compris les enfants.

Afin qu’elle soit valide, Zakat Al Fitr doit être versée avant la prière de l’Aïd Al Fitr. Elle peut être payée plusieurs jours avant le jour de l’Aïd Al Fitr afin de faciliter son acheminement et sa redistribution.

Zakaat Al Fitr est destinée par ordre de priorité aux pauvres à proximité, puis aux plus éloignés. Pour cela, vous pouvez confier votre Zakaat à la mosquée de votre ville qui est chargée de la redistribuer ou encore la verser à une association humanitaire de votre choix.

Les fédérations se réjouissent de l’approche du mois de Ramadhan et prient Dieu de bénir cette décision et de nous permettre de vivre ce mois dans la piété et la fraternité.

Paris, vendredi 20 avril 2018

Fédération nationale de la Grande Mosquée de Paris (FNGMP)
Musulmans de France (MF)
Union des Mosquées de France (UMF)

Source : https://mailchi.mp/uoif-online/communiqu-zakat-al-fitr-fix-7-euros?e=3d5bcd7deb