www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

Questions-réponses sur le jeûne


Questions –> réponses,  sur le jeûne

Source :  – voir « fiqh as-siyam » de Dr. Youssef al-Qaradawi

Source : http://havredesavoir.fr/ramadan-questionsreponses

Qu’en est-il du fait de manger et de boire pendant que le muezzin appelle à la prière, ou quelques instants après, dans le cas où l’on ne connaît pas le moment exact de l’apparition de l’aube ?

Si quelqu’un est en train de manger et entend l’appel à la prière, il doit cracher ce qu’il est en train de manger. Mais si quelqu’un mange et après il se rend compte qu’il a mangé alors que l’aube est arrivée depuis 5 à 10 minutes, alors il peut continuer le jeûne de ce jour mais il doit rendre ce jour après le ramadan.

Qu’en est-il du jeûne de celui qui ne prie pas ?

Tout d’abord, la personne doit savoir qu’en islam, ne pas prier est un grand péché à la base parce que la prière est un des piliers de l’islam. Cela s’applique donc aussi pendant le mois de ramadan. Il faut profiter de cette occasion pour commencer la prière. Toutefois, le jeûne est valable.

Qu’en est-il si l’on dort tout au long de la journée pendant un jour de jeûne ?

C’est déconseillé sauf pour les gens qui travaillent la nuit. Ces derniers peuvent se reposer jusqu’à la prière de Dhor . Le jeûne représente un sacrifice par amour de Dieu. Il permet de combattre son égo, de maîtriser ses pulsions, de devenir endurant.

Peut-on goûter des plats en état de jeûne ?

Oui, à condition de ne rien avaler ; le jeûne étant basé sur le fait de ne rien faire parvenir à l’estomac.

La personne en état de jeûne peut-elle nager ?

Oui, le jeûneur ou la jeûneuse peut nager mais il ne faut pas avaler de l’eau. Au quel cas, le jeûne serait rompu.

Peut-on consulter un gynécologue pendant le mois de ramadan ?

Ceci est une consultation médicale au même titre qu’une autre. En aucun cas, cela ne rompt le jeûne. Mais la femme doit faire les petites ablutions pour faire la prière.

Peut-on prendre la pilule pour empêcher les règles pendant le Ramadan ?

Religieusement, prendre la pilule est permis mais il vaut mieux éviter. Dans tous les cas, il faut prendre conseil auprès d’un gynécologue car prendre la pilule nécessite un avis médical, et cela doit faire l’objet d’un commun accord au sein du couple. Mais le mieux est de ne pas perturber ce qui est naturel, il ne faut pas jeûner les jours de menstrues et les rattraper après le mois de Ramadan.

Arracher une dent annule-t-il le jeûne ?

Arracher une dent ne coupe pas le jeûne, sauf s’il y a un risque d’avaler des produits ou du sang. Si la personne est sûre de ne rien avaler alors elle peut se faire arracher une dent. Autre cas, dans la mesure où la personne a une forte douleur et a besoin de médicament, elle peut rompre son jeûne et le rattraper plus tard.

L’utilisation d’inhalateur est-elle autorisé en état de jeûne pour les asmathiques ?

Oui, si une personne asthmatique a une crise et a besoin de vantoline, elle peut utiliser un inhalateur parce que le gaz de ces appareils sert à dilater les bronches respiratoires et lui permet de mieux respirer. Le jeûne n’est pas rompu.

Peut-on utiliser des gouttes pour les yeux pendant le jeûne ?

Oui, on peut utiliser des gouttes sans problème en cas de prescription médicale.

Est-il possible d’utiliser de la crème en état de jeûne ?

Nous pouvons utiliser de la crème pour le visage ou le corps car ce qui coupe le jeûne, c’est ce que l’on mange ou ce que l’on boit.

Un voyageur qui ne jeûne pas, peut-il avoir des rapports sexuels ?

Oui c’est possible : quelqu’un qui est en voyage, n’a pas à jeûner, rentre chez lui et retrouve sa femme, peut avoir des rapports puisque sa journée n’a pas été jeûnée. Toutefois, ce cas n’est possible que si sa femme ne jeûne pas. Par exemple, dans le cas où ses menstrues se sont interrompues après le fajr et qu’elle a fait ses grandes ablutions, car l’épouse est sensée être en état de jeûne.

Une femme enceinte doit-elle jeûner ?
Et qu’en est-il de la femme qui allaite ?

Chacune de ces femmes peut jeûner. Sauf si la femme enceinte jeûne avec difficulté ou a peur pour son fœtus, à ce moment-là, elle a le droit de manger mais elle rend ses jours quelques temps après l’accouchement. Pareil pour la femme qui allaite, si elle a peur de ne plus avoir de lait, elle ne jeûne pas et rend son jeûne plus tard.

Peut-on avaler sa salive pendant le jeûne ?

Oui. On ne peut pas rester toute une journée la bouche sèche.

Le fait de recevoir des injections ou des piqûres affecte-il le jeûne pendant le mois du Ramadan ?

Si une personne est malade pendant le mois de ramadan et doit recevoir des injections, il n’y a aucun mal. Elle ne coupe pas le jeûne dans la mesure où ces injections concernent des médicaments pour une maladie précise. Mais si les injections concernent des vitamines par exemple ou du glucose par perfusion, alors, le jeûne est rompu et doit être rendu après la guérison au même titre qu’une personne malade.

Que doit-on faire en cas de vomissement pendant les journées du mois de Ramadan ?

Il ne faut pas se faire vomir intentionnellement. L’essentiel est que le vomissement ne rentre pas dans l’estomac. Dans ce cas le jeûne reste valable.

Que doit faire le voyageur pendant le mois de Ramadan ?

Le mieux est d’arriver à jeûner pendant son voyage mais si cela est difficile, il peut ne pas jeûner et rendre ses jours après le mois de ramadan. « pendant un nombre déterminé de jours. Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d’autres jours ». (Sourate 2 La Vache (Al Baqara), verset 184)

Quelle est la priorité entre un jour rendu et un jour surérogatoire ?

Il y a une divergence entre les savants. Rattraper les jours non jeûnés est une obligation. Toutefois, surtout pour les femmes qui doivent rattraper les jours après le mois de ramadan, il y a des savants qui disent que l’on fait d’abord les surérogatoires car l’islam n’a pas fixé un délai obligatoire pour rendre ces jours non jeûnés. Aïcha -qu’Allah l’agréée- nous a raconté, qu’elle-même ne rendait ses jours qu’au mois de chaaban. On ne peut pas imaginer qu’Aïcha, la femme du Prophète (prière et salut sur lui), ne faisait pas le jeûne surérogatoire de shawal. Notre conseil est que les femmes profitent du mois de shawal pour faire ces jours là et rattrapent leurs autres jours au cours de l’année puisque le temps leur est accordé.

Que doit faire celui qui retarde les jours manqués d’une année entière ?

S’il retarde ses jours avec une raison valable telle que le fait de voyager toute l’année ou une longue maladie, il rend ses jours. Mais s’il n’y a pas de raisons valables, en plus de rendre ces jours, il doit payer par jour ce qui correspond à la nourriture d’un pauvre.

Pour qui le Ramadan est-il obligatoire ?

Le jeûne du mois de Ramadan est obligatoire pour :

–         Tout musulman

–         Responsable : pubère et possédant toutes ses facultés mentales

–         Ayant la capacité de jeûner

–         Résident. Le jeûne n’est pas obligatoire pour le voyageur.

–         Exempt d’empêchement, particulièrement pour les femmes en périodes de menstrues ou lochies.

A quel moment doit-on avoir l’intention de jeûner ?

Il suffit d’avoir l’intention de jeûner au début du Ramadan. Cette intention sera valable pour tout le Ramadan étant donné qu’il s’agit d’un acte d’adoration continu.

Si le jeûneur à la ferme intention de rompre le jeûne pendant la journée mais ne consomme rien, son jeûne est-il toujours valide ?

Les actes ne valent que selon les intentions qui les animent, ainsi s’il change d’intention en décidant d’interrompre son jeûne, le jeûne s’invalide.

S’il envisage de ne pas jeûner le lendemain (sans raison valable), il doit renouveler l’intention de jeûner avant l’aube du lendemain.

A partir de quel moment doit-on s’abstenir de tout ce qui rompt le jeûne ?

A partir de l’appel à la Prière annonçant l’entrée du temps légal de la Prière du « Sobh ». Le Prophète (BDSL) dit « Bilal fait l’appel pendant la nuit. Mangez donc et buvez jusqu’à ce qu’Ibn Oum Maktoum fasse l’appel » (al-Boukhari et Mouslim).

Quel est le moment de la prise du « souhour » ?

Il est recommandé de retarder au maximum jusqu’à peu avant la prière du « sobh ». Il est établi que le Prophète (BDSL) retardait le « souhour » au point de ne laisser entre son « souhour » et le moment de l’iqama de la Prière que le temps de réciter cinquante versets.

Quelles sont les choses qui invalident le jeûne ?

Les choses qui invalident le jeûne sont les suivantes :

–         Tout ce qui parvient à l’estomac par la voie habituelle qui est la bouche.

–         Le vomissement provoqué selon l’avis de la majorité des savants.

–         L’émission provoquée de sperme.

–         Les rapports sexuels.

Qu’en est-il des rapports sexuels entre époux en plein jour de Ramadan?

Quiconque a des rapports sexuels en plein jour de Ramadan a commis un péché majeur. Il doit :

–  Rattraper ce jour.

– S’acquitter de l’acte expiatoire : affranchir un esclave, s’il n’en trouve pas, jeûner deux mois consécutifs, s’il en est incapable pour une raison juridiquement valable, nourrir 60 pauvres.

L’acte expiatoire ne concerne pas la personne exempte de jeûne pour une raison valable telle que le voyage.

Si quelqu’un ne jeûne pas sans raison valable, doit-il s’acquitter de l’acte expiatoire ?

La cause de l’acte expiatoire réside dans le fait d’avoir transgresser volontairement la sacralité du jeûne du Ramadan. Or, ceci peut se produire aussi bien par les rapports sexuels que par le fait de manger ou boire en plein jour du ramadan sans raison valable. Par conséquent, quiconque mange ou boit en plein jour de Ramadan sans rentrer dans le cadre d’une dispense légale se doit de rattraper ce jour et s’acquitter de l’acte expiatoire comme dans le cas des rapports sexuels.

L’acte expiatoire est également applicable à celui qui change d’intention.

Est-il permis au jeûneur de se parfumer ou de sentir du parfum ?

Ceci est permis et n’a aucune incidence sur le jeûne.

Est-il permis de se doucher ou de prendre un bain dans le but de se rafraichir ou d’apaiser la soif en plein jour de Ramadan?

Ceci est permis car le Prophète (BDSL) versait de l’eau sur sa tête pour se rafraichir et pour apaiser sa soif. ‘Omar ibn al-Khattab, que Dieu l’agrée, mouillait ses vêtements pour le même but. Néanmoins, le jeûneur doit prendre ses précautions pour ne pas avaler d’eau.

Qu’en est-il de celui qui mange ou boit par oubli ?

Son jeûne est valide et il n’a rien à rattraper car le Prophète (BDSL) dit « quiconque mange ou boit alors qu’il est en état de jeûne, qu’il poursuive son jeûne car c’est dieu qui l’a nourrit et abreuvé »

Quel est le statut de celui qui mange ou boit en pensant à tort que l’aube ne s’est pas encore levée ?

Son jeûne est valide car le principe est la continuité de la nuit. Ibn ‘Abbas dit : « Mange aussi longtemps que tu doutes jusqu’à ne plus douter ».

Quant à celui qui mange ou boit en pensant à tort que le soleil s’est couché, il se doit de rattraper ce jour selon l’avis de la majorité, car le principe est la continuité du jour.

Est-il permis d’utiliser le siwak pendant le jeûne ? Est-il permis d’utiliser du dentifrice ?

Il est permis d’utiliser le siwak pendant le jeûne étant donné la portée générale du hadith : « Le siwak est une purification buccale et procure l’agrément de Dieu » (rapporté par Ahmed)

Il est également permis d’utiliser du dentifrice en prenant garde à ne pas l’avaler.

Est-il permis à l’homme d’embrasser son épouse pendant le jeûne ?

S’il est capable de se contrôler, ceci est permis car le Prophète (BDSL) embrassait ses épouses alors qu’il était en état de jeûne. ‘Aïsha, que Dieu l’agrée, dit que le Messager de Dieu (BDSL) embrassait ses épouses alors qu’il était en état de jeûne, se donnait aux préliminaires amoureux en état de jeûne, et parmi vous, il était celui qui contrôler le plus ses pulsions (rapporté par al-Boukhari et Mouslim).

Par contre ceci devient interdit pour celui qui ne se contrôle pas en risquant d’éjaculer.

La masturbation invalide-t-elle le jeûne ?

La masturbation invalide le jeûne. De même que l’éjaculation provoquée par les préliminaires amoureux, par le touché, la bise, le regard ou les pensées érotiques. Il faut alors rattraper ce jour et s’acquitter de l’acte expiatoire.

Qu’en est-il de l’émission de sperme pendant le sommeil en plein jour du Ramadan ?

Ceci n’a aucune incidence sur le jeûne.

Les prises de sang et le saignement invalident-ils le jeûne ?

Les prises de sang ainsi que les saignements n’ont aucune incidence sur le jeûne y compris les saignements dus à la métrorragie chez la femme.

Est-ce que toute sorte de maladie dispense du jeûne ?

Il y a plusieurs sortes de maladies :

–         Si la maladie est légère et ne rend pas le jeûne insupportable, le malade doit impérativement jeûner et ne peut être dispensé du jeûne.

–         S’il s’agit d’une maladie passagère qui rend le jeûne pénible, après consultation d’un médecin de confiance. Le malade ne jeûne pas et récupère les jours manqués au terme du Ramadan à n’importe quel moment de l’année avant le prochain Ramadan.

–         S’il s’agit d’une maladie chronique et incurable et si le jeûne est préjudiciable, à même d’accentuer la maladie, alors le malade doit interrompre le jeûne ou ne pas jeûner et devra compenser en offrant à un pauvre un repas moyen pour chaque jour manqué.

Quel est le statut des injections (piqûres) ?

S’il s’agit d’injections thérapeutiques, elles n’ont aucune incidence sur le jeûne y compris les intraveineuses.

S’il s’agit de perfusion apportant du glucose au corps, donc nourrissant le corps, certains savants considèrent que ceci annule le jeûne, pendant que d’autres estiment que ceci n’invalide pas le jeûne étant donné que rien ne parvient à l’estomac par la voie habituelle qui est la bouche conformément à la définition de ce qui annule le jeûne. Ceci dit, la personne qui a atteint ce stade est généralement dans un état maladif le dispensant du jeûne.

Est-il permis de mettre des gouttes dans les yeux, dans les oreilles ou dans le nez (pulvérisations) en état de jeûne?

Ceci est permis même si le jeûneur en ressent le goût dans la gorge, car les yeux, les oreilles et le nez ne sont pas la voie habituelle menant à l’estomac.

Est-il permis d’utiliser les aérosols bronchodilatateurs (ventoline) pour les asthmatiques pendant le jeûne ?

Ceci est permis car il ne s’agit ni de nourriture ni de boisson ni de ce qui va dans leurs sens.

Est-il permis d’appliquer du baume pour les lèvres abîmées en état de jeûne ?

Ceci n’a aucune incidence sur le jeûne en se gardant d’en faire parvenir à l’estomac.

Quel est le statut de la personne âgée qui n’est plus en mesure de jeûner ?

Elle doit compenser en nourrissant un pauvre pour chaque jour du Ramadan en offrant un repas moyen.

Qu’est ce qui est préférable pour le jeûneur en voyage : jeûner ou pas ?

Le voyageur a le choix de jeûner ou de ne pas jeûner. Le mieux pour lui est ce qui lui est le plus facile.

Si le jeûne pendant le voyage présente une difficulté, alors il lui est préférable de ne pas jeûner.

Si le voyageur arrive à destination, doit-il jeûner le reste de la journée ?

Il n’a pas à jeûner le restant de la journée. Ceci dit, il doit éviter de manger ou boire devant les autres pour éviter tout malentendu.

Si la femme constate la cessation des menstrues ou des lochies pendant la journée de Ramadan, doit-elle jeûner le restant de la journée ?

Il n’a pas à jeûner le restant de la journée. Ibn Mas’oud, que Dieu l’agrée, dit : « Quiconque a mangé (pour une raison valable) au début de la journée, qu’il mange jusqu’à au terme de la journée.

Est-il permis à la femme de prendre des pilules pour retarder ses menstrues dans le but de jeûner le Ramadan entièrement ?

Rien n’interdit à la femme d’utiliser ce genre de pilules à condition que la prise de ces pilules ne présente aucune contrindication médicale.

Est-il permis à la femme enceinte et à celle qui allaite de ne pas jeûner ?

Il appartient par principe à la femme enceinte et à celle qui allaite de ne pas jeûner conformément au hadith : « Dieu a dispensé le voyageur du jeûne et de la moitié de la Prière, et a dispensé la femme enceinte et celle qui allaite du jeûne » (rapporté par Abou Daoud). Cependant, elles doivent récupérer les jours manqués.

Si la femme qui allaite et ayant la capacité de jeûner choisit de jeûner, l’allaitement n’invalide guère son jeûne.

La femme peut-elle mettre du kohol ? Peut-elle utiliser des produits de beauté et se maquiller ? Peut-elle appliquer du henné aux mains ?

Tout ceci est permis (dans un cadre légal) et n’a aucune incidence sur le jeûne.

Les 6 jours de jeüne supplémentaire , après l’aid al fitr



———-

———-
Le Prophète Mouhammad (pbsl) avait pour habitude de faire
6 jours de jeûne supplémentaire après l’Aid al fitr
au cours du mois Shawwal.

Le mois de Shawwal est le dixième mois du calendrier musulman. Le premier jour correspond au jour de l’aid al fitr. Durant ce mois, les musulmans sont appelés à jeûner six jours ; ce n’est pas une obligation mais une très grande récompense est au bout : la récompense obtenue est équivalente à celle d’un jeûne effectuée toute l’année.

Ce jeûne est reconnu comme générateur d’un mérite immense pour ceux qui le pratiquent. Plusieurs hadiths le confirment. L’un deux rapporte les paroles suivants : « celui qui jeûne six jours après la rupture du jeûne du ramadan a complété l’année ; quiconque accomplit un bienfait le verra multiplié par dix » ; cela signifie que le jeûne du mois de Ramadan vaut 10 mois et le jeûne des 6 jours du mois de Shawwal vaut 60 jours (deux mois) ce qui revient à une année entière. En somme, la récompense obtenue est équivalente à celle d’un jeûne effectuée toute l’année.

La pratique observée est de jeûner six jours de suite le lendemain de l’aid el-fitr :
– du 2ème jour au 7ème jour du mois pour ceux dont la fête d’aid al fitr dure une journée
– ou du 4ème jour au 9ème jour pour ceux dont la fête d’aid al fitr dure 3 jours.

La succession des jours n’est pas une condition de validité du jeûne. En fait peu importe que le jeûne porte sur 6 jours successifs ou dispersés, l’essentiel est de parvenir au nombre de six avant la fin du mois de Shawwal.

C’est toutefois conseillé de s’empresser à le faire conformément aux propos de Dieu : « Empressez-vous à la bienséance. Empressez-vous à chercher le pardon de votre maître. »

Les musulmans en profitent pour rattraper les jours de jeûne obligatoire manqués durant ces six jours ; Mais certains juristes jugent qu’il  est préférable d’effectuer ces jeûnes séparément : les jeûnes manqués du mois de ramadan d’un coté et de l’autre les jeûnes des 6 jours pour récolter la récompense complète.

Les jours de fêtes et d'évènements de l'année Islamique 1433

Les jours de fêtes et d’évènements de l’année Islamique 1433

Salam alikoum,

Voici les principaux évènements célébrées au cours de l’année musulmane.

Les dates affiché ne sont qu’une estimation, car comme vous le savez sans doute, le calendrier musulman est un calendrier lunaire, baser sur l’observation de la lune, et c’est donc le résultat de cette observation qui détermine le début et la fin d’un mois ( il n’y a pas de formule mathématique précise pour déterminé, les dates du calendrier musulman )

Pour obtenir plus d’information sur une de ces fêtes ou évènements, cliquer simplement sur son nom

Le nouvel an de l’hégire
1 MOUHARRAM 1433 – 26 Novembre 2011

ACHOURA Le 9 et le 10 Mouharram sont deux jours de jeûne non-obligatoire, car ils sont remplacé par le mois de Ramadan.
10 MOUHARRAM 1433 – 5 Décembre 2011

MAWLID ( la mort du Prophète )
12 Rabiou l-Awwal 1433 – 4 Février 2012

Parmi certains savant, le Prophète Muhammed (pbsl) est mort soit un 12 Rabi’ 1 ou soit le 15 Rabi’ 1, admettons qu’il (saws) soit mort le 12 Rabi’1, dans ce cas là c’est très grave car vous célébrer la mort du Prophète…et si c’est sa naissance alors dans ce cas là le Prophète Muhammed (saws) n’a jamais Fêté son anniversaire (sa naissance)….
Et enfin comme le dit Allah (3azawajal) : Tout innovation est signe d’égarement, et tout égaré est pris au Feu de l’Enfer.

ISRA et MIRAJ ( Le voyage Nocturne )
27 RAJAB 1433 – 17 Juin 2012

Lailat al Bara’a
15 Sha’ban 1433 – 05 Juillet 2012

RAMADAN
1 RAMADAN 1433 – 20 Juillet 2012

(attendre l’annonce officielle du pays
dans lequel vous vivez, vous résidez)

Laylat al Qadr ( la Nuit du Destin )

La Nuit du Destin se situe généralement dans
les dix dernières nuits du mois de Ramadan,
plus précisément dans les nuits impaires de ce mois.

A la mosquée Al Amel , qui est la mosquée de mon quartier,
la nuit du destin est célébré dans la nuit du 26 au 27 Ramadan,
et c’est comme cela chaque année. C’est dans cette nuit du
26 au 27 Ramadan, que l’on achève de lire le Saint Coran,
à la mosquée, et que l’on accomplie des prière spécial, pour la
nuit du destin. Apparemment, dans beaucoup de mosquée, la nuit
du destin est célébré dans la nuit du 26 au 27 Ramadan.

Nuit de doute
( attente de l’annonce de la fin du ramadan )
29 RAMADAN 1433 – 17 Aout 2012

Aîd Al Fitr
1 SHAWWAL 1433 – 19 Aout 2012

Waqf al Arafa ( assention au mont Arafa )

Le Prophète (sallah alayhi wa sallam) a dit : « Celui qui jeune le jour de Arafa, Allah lui efface tous les péchés de l’année précédente et de l’année en cours.« 

9 DOU L-HIJJAH 1433 – 25 Octobre 2012

Aïd Al Adha ( Le jour du sacrifice )
10 DOU L-HIJJAH 1433 – 26 Octobre 2012

 

Le Mont Arafat

Le Mont Arafat

Le Mont Arafat (parfois appelé mont Arafat) (arabe: جبل عرفات; Jabal ‘Arafat) est une colline de granite à l’est de La Mecque. On le connaît également comme Jabal ar-Rahmah ou montagne de la pitié. La colline est l’endroit où Le Prophète Mouhammad (pbsl) a fourni son sermon d’adieu aux musulmans qui l’avaient accompagné pour le hajj vers la fin de sa vie. Elle atteint environ 70 mètres de hauteur.

Le secteur de niveau entourant la colline s’appelle la plaine d’Arafat. C’est un lieu important dans l’islam parce que pendant le Hajj, des pèlerins doivent y passer l’après-midi le 9e jour de Dhoul Hidjah. Le défaut de présence dans la plaine d’Arafat le jour exigé infirme le pèlerinage.

Les musulmans croient que Adam et sa femme Ève ont été réunis sur la colline et pardonnés par Allah après 200 ans de séparation à cause de leur désobéissance par la déférence pour la suggestion de Satan.

Aujourd’hui, c’est de cet endroit qu’un sermon de grande importance est délivré à toute la communauté musulmane (la Oumma), car son message est diffusé en retour par des pèlerins à leurs patries respectives.

Après le passage au Mont Arafat, les pèlerins doivent se rendre à Mouzdalifah.

Ne pas confondre avec le Mont Ararat.

 **********************************************************

A cette occasion, nous vous rappelons que les dix premiers jours de Dhoul Hijjah sont une opportunité exceptionnelle pour nous rapprocher d’Allah (swt) et qu’il convient de les mettre à profit en multipliant les invocations, le dhikr (évoquer le nom d’Allah) et les bonnes œuvres.

Ibn Abbas relate que Le Prophète Mouhammad (pbsl) a dit : « Il n’est pas des jours où les bonnes actions sont plus appréciées par Allah que durant ces jours, les dix premiers jours de Dhoul Hijjah ». Les compagnons demandèrent : « Ô Messager d’Allah, même pas le jihad (l’effort accompli pour plaire à Allah) ? » Le Prophète Mouhammad (pbsl) répondit : « Non, même pas le jihad dans le chemin d’Allah, sauf si une personne qui sort, fait don de sa propre vie et de ses richesses et ne revient avec rien de tout cela. »

Le jeûne du jour d’Arafat a aussi un mérite particulier. Aboû Qatada a dit : « On interrogea le Messager de Dieu sur le jeûne du jour de Aarafat, il dit : « Il fait absoudre les péchés de l’an passé et de l’année en cours. » (Rapporté par Mouslim)