www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

L’ascétisme (Az-Zouhd)

 

En islam, l’ascétisme (en arabe Az-Zouhd) consiste non pas à délaisser cette vie d’ici-bas, mais de s’en désintéresser. C’est de s’élever de telle sorte que nul et rien, en dehors d’Allah, n’occupe l’esprit, car tout ce qui est en dehors de Lui ne vaut pas l’aile d’un moucheron.

Aboul-Abbas Sahl Ibn Sa’d al-Sa’idi (Radhiya Allahou ‘Anhou) a dit :« Un homme vint auprès du Messager d’Allah (Salla Allahou Alayhi wa sallam) et lui dit : ô Messager d’Allah ! Indique-moi une œuvre qui, lorsque je l’accomplis, Allah m’aimera et les gens m’aimeront. Il lui dit : Ne convoite pas ce monde, Allah t’aimera et ne convoite pas les biens des gens, les gens t’aimeront ». (Hadith authentique rapporté par At-Tabarani)

Ce hadith montre qu’Allah aime les ascètes qui ne convoitent pas les biens de ce monde. Du reste, on a dit à ce sujet : « Si l’amour de ce monde est la meilleure des stations, l’ascétisme dans ce monde est le meilleur des états ». Ainsi, l’ascétisme consiste en ce que le désir se détache de l’objet pour rechercher ce qui est meilleur. Quant à la connaissance qui produit cet état, elle consiste à savoir que l’objet délaissé est méprisable au même titre que celui qui est convoité. Ainsi, celui qui sait que ce qui est auprès d’Allah est impérissable et que la Vie Futur est meilleure sait également que le diamant est meilleur que la glace. Car le monde d’ici-bas s’apparente à de la glace exposée au soleil, qui ne cesse de fondre sous la chaleur. En revanche, la Vie Future s’apparente à une pierre précieuse indestructible. Aussi, c’est en fonction de la certitude de l’inégalité entre le monde d’ici-bas et la Vie Future que s’intensifie le désir d’échanger l’un pour gagner l’autre. Du reste, le Coran loue dans plusieurs passages l’ascétisme dans cette vie ici-bas et blâme la convoitise (sens des versets):

« Vous préférez la vie de ce monde alors que la vie de l’Au-delà est meilleure et qu’elle durera éternellement » ( Sourate 87, verset 16 et 17).
« Vous voulez les biens de ce monde. Allah veut, pour vous, la Vie Future » ( Sourate 8, verset 67).
« Ils ont joui de la vie de ce monde. Qu’est donc la vie de ce monde en comparaison de la vie dernière sinon comme une jouissance éphémère ?» ( Sourate 13, verset 26).

De même, nombreux sont les hadiths sur le dédain de ce bas monde. En effet, il est rapporté dans le recueil de Mouslim, d’après Djâbir (Radhiya Allahou ‘Anhou), que le Prophète (Salla Allahou Alayhi wa sallam) traversait le marché avec des gens autour de lui. Passant près d’une carcasse d’un chevreau qui avait de petites oreilles, il le prit par une oreille et dit : « Lequel de vous le veut pour un dirham ?» Les gens présents lui dirent : Nous ne le voulons pour rien ! Que pouvons-nous faire de lui ? Il leur dit : « Vous aimeriez l’avoir ? » Ils dirent : Par Allah ! vivant il a déjà une malformation ! N’en parlons pas quand il est mort. Il leur dit : « Par Allah ! Le bas monde est pour Allah plus méprisable que ce chevreau pour vous »

Il est rapporté également dans le même recueil d’après al-Mustawird Ibn Shaddad al-Fihri (Radhiya Allahou ‘Anhou) que le Prophète (Salla Allahou Alayhi wa sallam) a dit : « Ce bas monde par rapport à la Vie Future s’apparente au geste de l’un de vous qui trempe son doigt dans un fleuve : Qu’il voit ce qu’il peut en retirer ».

De son coté, At-Tirmidhi recense dans son recueil le hadith rapporté par Sahl Ibn Sa’d où le Prophète (Salla Allahou Alayhi wa sallam) dit : « Si le bas monde valait auprès d’Allah l’aile d’un insecte, Il n’en abreuverait pas le mécréant d’une goutte d’eau ».

Donc l’ascétisme, c’est le fait de se détourner d’une chose, de la mépriser et de s’en passer. Yunus Ibn Maysara dit à ce sujet : « L’ascétisme dans ce bas monde, ce n’est pas d’interdire ce qui est licite ou de dilapider un bien, c’est d’être plus confiant en ce qui est la main d’Allah qu’en ce qui est dans ta main ; c’est que ton état dans l’adversité et à l’abri de l’adversité soit le même et que ton attitude soit la même envers celui qui te loue et celui qui te critique justement ». Il explique ainsi l’ascétisme dans ce bas monde par trois choses qui relèvent de l’action du cœur et non de celle des organes.
La première des ces trois choses consiste en ce que le serviteur soit plus confiant dans ce qui est dans la main d’Allah que dans ce qu’il possède lui-même.
La deuxième chose consiste en ce que le serviteur, en subissant une adversité comme la perte d’un bien ou d’un être cher etc.… soit plus attaché à la rétribution qui en découle, qu’à la garde et la possession de ce bien. Ceci aussi naît de la certitude parfaite. ‘Ali (Radhiya Allahou ‘Anhou) a dit : « Celui qui renonce à ce bas monde supporte aisément les coups de l’adversité ». Un ancien sage a dit également : « Si ce n’étaient les épreuves de ce bas monde, nous atteindrions la Vie Future complètement dépourvus de bonnes actions ».
La troisième chose consiste en ce que pour le serviteur soit égal qu’on le complimente ou qu’on le dénigre pour la vérité. C’est-à-dire que lorsque l’attachement est grand dans le cœur du serviteur pour ce bas monde, il préfère les compliments et déteste les critiques. Ceci l’amène souvent à délaisser beaucoup de vérité par crainte des critiques et à commettre beaucoup d’erreurs et de futilités par espoir des compliments.

Source : https://www.islamweb.net/fr/article/159097/Lasc%C3%A9tisme-Az-Zouhd

Hijab


hijab,definition,voileHijab


Le terme hijab ( arabe : حِجَاب, hijâb) veut dire « tout voile placé devant un être ou un objet pour le soustraire à la vue ou l’isoler ». Il désigne plus particulièrement en Occident le voile qu’un nombre non négligeable de femmes musulmanes portent, couvrant la tête et laissant le visage découvert. Il est aussi appelé « voile islamique ».

Hadith


hadith,definitionHadith

Hadith est un terme arabe qui désigne les paroles, actes et approbations du prophète de l’islam Muhammad ( mahomet n’est pas le nom du Prophète ) considérés comme des ordres à suivre par les musulmans

Le muhaddith est le transmetteur de hadith, c’est l’un des chaînons de l’isnad, qui permet d’évaluer la fiabilité d’un hadith

Niqab


niqabNiqab

Le niqab est un voile couvrant le visage (sauf les yeux), et qui est porté par certaines femmes musulmanes en tant que prolongement vestimentaire du hijab. Il est populaire principalement au Moyen-Orient, et dans une moindre mesure en Asie du Sud-Est, en Afrique du Nord et dans le sous-continent Indien.
La raison d’être du niqab
Le niqab est considérée différemment par les différentes écoles de jurisprudence islamique (madhāhib). La question a continué de susciter un débat entre les savants musulmans et des juristes dans le passé et le présent de savoir si il est fard (obligatoire) ou Mandoub (fortement recommandé) pour une femme de porter niqab. Dans l’école hanbalite (celle qui est repandue au Moyen-Orient), le voile du visage est obligatoire contrairement aux autres écoles qui considèrent que le voile du visage est simplement recommandé.
Les femmes dans des pays comme l’Arabie saoudite voilent leur visage parce qu’elles pensent que le visage d’une femme est considéré awrah (à cacher). Toutefois, le port du niqab n’est pas exclusif au Moyen-Orient, beaucoup de femmes dans le monde musulman le portent juste pour se conformer pleinement à leur pudeur.
La raison d’être du niqab vient surtout des Hadith. Il est unanimement reconnu que les épouses de Muhammad (Mahomet n’est pas le nom du Prophète ) couvraient leurs visages envers des hommes qui étaient étrangers, et le niqab est une obligation pour toutes les femmes selon l’école hanbalite, en prenant appui sur la pratique des épouses de Mohamed (Mahomet).
Mais les trois autres écoles, malékite, shafiite et hanafite considérent que la femme doit obligatoirement couvrir tout son corps excepté son visage et ses mains qu’elle est autorisée à découvrir. Cela en se basant sur plusieurs hadiths, notamment celui où le compagnon Bilal récoltait l’aumône des femmes à la mosquée le jour de l’Aid, il décrit une femme avec des « joues rouges » ce qui prouvait que les femmes musulmanes hormis les épouses du Prophète ne couvraient pas leurs visages. Il y a également le hadith où le jeune compagnon Fadl, étant en compagnie du Prophète, était ébloui par la beauté d’une femme qui était venue poser une question au Prophète..ce qui démontre également que les musulmanes découvraient leurs visages.
Mais tous les Savants musulmans sont d’accord pour dire que le Niqab est une bonne chose et est recommandé, ils divergent juste sur le fait de savoir s’il est obligatoire ou non.

niqab
Femme au Yémen portant un Niqab