www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

hadith 0496 à 0497 – La prière – Quelle est la distance qui doit séparer l'orant et la sutra

Sous-chapitre 89
Quelle est la distance qui doit séparer l’orant et la sutra

HADITH 0496
Sahl dit : « Il y avait entre l’endroit où priait le Messager de Dieu et le mur de la qibla une distance qui laissait passer une brebis. »

HADITH 0497
Salama dit : « La distance qui séparait le mur de la mosquée au minbar laissait à peine une brebis passer. »

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>

hadith 0472 à 0474 – La prière – Sur les cercles et le fait de s'asseoir dans la mosquée

Sous-chapitre 82
Sur les cercles et le fait de s’asseoir dans la mosquée

HADITH 0472
Ibn Umar : Un homme interrogea le Prophète qui était alors sur le minbar :
« Que dis-tu au sujet de la prière de nuit ? »
« Elle se fait deux à deux ra’ka« , lui dit le prophète qui avait l’habitude de la (la prière de nuit) terminer avec une seule ra’ka au cas où il craignait l’arrivée de la prière du subh; et cette dernière ra’ka lui rendait impair le nombre des ra’ka qu’il avait faites pendant ladite prière.
« Faites que votre dernière prière pendant la nuit ait un nombre impair de ra’ka. »
Le Prophète recommanda cela.

HADITH 0473
Ibn Umar : Au moment où le prophète était en train de prononcer un sermon un homme vin l’interroger :
« Comment doit-on faire la prière de nuit ? »
« Deux à deux ra’ka, et si tu crains l’arrivée de la prière du subh fait une seule ra’ka qui te rendra impair le nombre des ra’ka que tu as faites !« , répondit le Prophète

Al Walid ben Kathir : Ubayd-ul-Lâh ben Abd-ul-Lâh m’a rapporté qu’ibn Umar avait dit : Un homme appela le Prophète alors qu’il était dans la mosquée.

HADITH 0474
Abu Waqid al-Laythy dit : Au moment où le Messager de Dieu était dans la mosquée arrivèrent trois hommes. Deux d’entre eux s’approchèrent et le troisième s’en alla. L’un des deux qui restèrent vit une place vide et l’occupa; l’autre s’assit derrière les présents. Quand le Messager de Dieu eut terminé son sermon, il dit :
« Voulez-vous que je vous informe au sujet de ces trois individus ? Eh bien ! l’un à demander abri à Dieu et Dieu le lui a accordé. Le deuxième était pudique devant Dieu et Dieu s’est montré pudique envers lui. Quant au troisième, il s’est détourné… et Dieu s’est détourné de lui.« 

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>

hadith 0456 – La prière – Sur le fait de citer, vente et achat, sur le minbar de la mosquée

Sous-chapitre 69
Sur le fait de citer, vente et achat, sur le minbar de la mosquée

HADITH 0456
D’après Amra, Aicha dit que Barira était venue lui demander de l’aider dans sa mukataba ( affranchissement moyennant un pécule ) , Aicha lui avait alors dit : « Si tu veux, je donnerai le pécule à tes maitres, à condition que le droit de patronage m’appartienne. »
Quant aux maitres, ils avaient refusé la proposition de Aicha en lui disant :
« Si tu veux, tu lui donnes ce qui reste du pécule, ( Dans une autre version, Sufyan rapporte : Si tu veux, tu l’affranchis… ) , à condition que le droit de patronage nous appartienne. »

A la venue du Messager de Dieu, Aicha lui avait rappelé l’affaire. Sur ce, il lui avait dit :
« Achète-la puis affranchis-la ! Le droit de patronage appartient à celui qui affranchit.« 
Après cela, le Messager de Dieu s’était mis sur le minbar, ( Dans une autre occasion Sufyan rapporta ceci : Après cela, le Messager de Dieu était montée sur le mintar ) , et avait dit :
« Comment se fait-il que certain gens posent des conditions qui n’existent pas dans le Livre de Dieu ? Celui qui pose une condition ne se trouvant pas dans le Livre de Dieu, sa condition est nulle, même si cette condition est stipulée cent fois.« 

Ali : De Yahya, de Abd-al-Wahab (de Yahya, de Amra…) et de Jafar ben Awn, de Yahya qui dit : « J’ai entendu Amru dire : j’ai entendu Aicha…

Ce hadith est rapporté aussi par Malik (de Yahya, de Amra : Barira…) mais il ne cite pas : « il était monté sur le minbar. »

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>

hadith 0448 à 0449 – La prière – Sur le fait de solliciter l'aide du menuisier et des autres artisans au sujet de le boiserie du minbar et de la construction de la mosquée.

 

Sous-chapitre 63
Sur le fait de solliciter l’aide du menuisier et des autres artisans au sujet de le boiserie du minbar et de la construction de la mosquée.

HADITH 0448
Sahl dit : Le Messager de Dieu envoya quelqu’un dire à une femme : »Ordonne à ton serviteur de me faire des pièces de bois afin que je m’assoie dessus !« 

HADITH 0449
Jabir : Une femme dit : « O Messager de Dieu ! ne veux-tu pas que je te fasse quelque chose sur lequel tu pourras t’asseoir, j’ai un serviteur qui est menuisier ? »

« Si tu veux« , rétorqua le Prophète.

Sur ce, elle lui fabriqua le minbar.

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>