www.islam-a-tous.com

Sur Mouslimradio, Coran, Hadith, Anachid, Tajwid, texte islamique et bien d'autres choses.....

Actuellement, en direct sur Loading ...


SAWS est l'abrégé de : Salla Allahou alayhi Wa Salam
"Allah et ses Anges prient sur le Prophète. O croyants, priez pour lui et louez-le."
( Sourate 33, verset 56 ).

Et d'aprés Al-Husayn, le Prophète ( Salla Allahou alayhi wa Salam ) a dit :
"L'égoîste, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence.",
Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, an-Nassa'î.

hadith 0434 à 0437 – La prière – Sur le fait de prier dans une église

Sous-chapitre 54
Sur le fait de prier dans une église

Umar dit : « Nous n’entrons pas dans vos églises à cause des statues, des représentations figurées qui s’y trouvent. »

Ibn Abbas priait souvent dans les églises, sauf s’il s’agissait d’une église où il y avait des représentations figurées.

HADITH 0434
Aicha : Une fois, Um Salama parla au Messager de dieu au sujet d’une église qu’elle avait vue en Abyssinie et dont le nom était Mariya. Elle lui parla aussi des représentations figurées qu’elle y avait vues. Là, le Messager de Dieu dit :
« Ces gens-là, quand un serviteur de Dieu (ou : un homme pieux) vient à mourir, élèvent sur sa tombe un oratoire où ils mettent ces représentations figurées. Ce sont les pires créatures de Dieu.« 


HADITH 0435 et 0436
Umar ben Abd-ul-Lâh ben Utba : Aicha et Abd-ul-Lâh ben Abbas dirent : Au terme de sa mort, le Messager de Dieu posait une khamisa sur son visage, et une fois qu’elle lui gênait la respiration, il l’enlevait. Etant ainsi, il dit :
« Que la malédiction de Dieu soit sur les Juifs et les Chrétiens ! ils ont fait des tombes de leurs prophètes des oratoires. »
Il voulait mettre en garde contre ce genre de pratique.

HADITH 0437
Abu Hurayra : Le Messager de Dieu a dit :
« Que Dieu combattent les Juifs ! Ils ont fait des tombes de leurs prophètes des oratoires.« 

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>

hadith 0427 à 0428 – La prière – Peut-on creuser les tombes des polythéistes de la période jahilite (antéislamique) et mettre à leur place une mosquée, et en ce basant sur ces propos du Prophète :"Que Dieu maudisse les Juifs ! ils ont fait des tombes de leurs prophètes des oratoires" ?

Sous-chapitre 48
Peut-on creuser les tombes des polythéistes de la période jahilite (antéislamique) et mettre à leur place une mosquée, et en ce basant sur ces propos du Prophète : »Que Dieu maudisse les Juifs ! ils ont fait des tombes de leurs prophètes des oratoires » ?

Sur la semi-interdiction de la prière faite près d’une tombe.

Umar a vu Anas ben Malik prier près d’une tombe et lui a dit : « c’est une tombe ! c’est une tombe !  » sans toutefois lui recommander de refaire sa prière.

HADITH 0427
Aicha dit : Um Habiba et Um Salama parlèrent au Prophète au sujet d’une église dans laquelle il y avait des représentations figurées et qu’elles avaient vue en Abyssinie.
« Ce sont là des gens qui, à la mort de l’un de leurs hommes pieux, élèvent sur sa tombe un oratoire et font ce genre de représentations figurées. Pour Dieu, ce seront les pires créatures le jour de la Résurrection.« , expliqua le Prophète.

HADITH 0428
Anas dit : En arrivant à Médine, le Prophète séjourna en haut de la ville, chez un clan qu’on appelait les béni Amru ben Awf. Il resta chez eux quatorze nuits. Après quoi, il envoya chercher les béni an-Najjar qui arrivèrent aussitôt, sabres aux ceintures.

Il me semble maintenant que je suis en train de voir le Prophète sur sa monture, Abu Bakr en croupe derrière lui et les béni an-Najjar autour de lui, et ce jusqu’à son arrivée à la cour d’Abu Ayyub. Le Prophète aimait faire sa prière là où son heure le surprenait; des fois, il priait dans des parcs de moutons.

En voulant donner l’ordre de construire la mosquée, il envoya chercher les chefs des béni an-Najjat pour leur dire :
« O béni an-Najjar ! quel est le prix que vous voulez pour votre jardin-ci ? »
« Non ! par Dieu, nous ne demandons son prix que de Dieu. », répondirent-ils.

Anas dit : Il y avait dans ce jardin ce que je vais vous dire ; les tombes de quelques polythéistes, des ruines et des palmiers. Le Prophète donna l’ordre de creuser les tombes, de raser les ruines et de couper les palmiers. On exécuta ses ordres et on aligna les palmiers en face de la mosquée. On fit les deux poteaux de sa porte en pierre. On transportait des pierres, le Prophète était avec eux, en répétant ce vers :
« Seigneur ! il n’y a de bien que dans l’au-delà.
  Pardonne aux Ansar et aux Muhäjir !« 

Allez au,
sommaire
<–  Sous-chapitre précédentSous-chapitre suivant –>
<–  chapitre précédentchapitre suivant –>